La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Mathieu Debaes1 Carthage Rome Mathieu Debaes2 Enée et Didon Nicolas Verkolye - vers 1700 Uritur infelix Dido, totaque uagatur urbe furens, qualis coniecta.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Mathieu Debaes1 Carthage Rome Mathieu Debaes2 Enée et Didon Nicolas Verkolye - vers 1700 Uritur infelix Dido, totaque uagatur urbe furens, qualis coniecta."— Transcription de la présentation:

1

2 Mathieu Debaes1 Carthage Rome

3 Mathieu Debaes2 Enée et Didon Nicolas Verkolye - vers 1700 Uritur infelix Dido, totaque uagatur urbe furens, qualis coniecta cerua sagitta, quam procul incautam nemora inter Cresia fixit pastor agens telis, liquitque uolatile ferrum nescius ; illa fuga siluas saltusque peragrat Dictaeos ; haeret lateri letalis arundo. Virgile Enéide, IV, 68-73

4 Mathieu Debaes3 LES GUERRES PUNIQUES Première guerre Deuxième guerre Troisième guerre

5 Mathieu Debaes4 Première guerre punique ite dolos contra, gensque astu fallere laeta discat, me capto quantum tibi, Roma, supersit. nec uero placeat, nisi quae de more parentum pax erit. exposcunt Libyes nobisque dedere haec referenda, pari libeat si pendere bellum foedere et ex aequo geminas conscribere leges. sed mihi sit Stygios ante intrauisse penatis, talia quam uideam ferientis pacta Latinos. Regulus ou lhéroïsme romain La mort de Régulus, S. Rosa ( ) Silius Italicus, Bellum Punicum, VI,

6 Mathieu Debaes5 Première guerre punique ou la Guerre de Sicile

7 Mathieu Debaes6 Deuxième guerre punique HANNIBAL BARCA 218: Trébie 217: Trasimène 216: Cannes

8 Mathieu Debaes7 Deuxième guerre punique Le désastre de Cannes Les Romains comptent morts, prisonniers et 84 sénateurs tués.

9 Mathieu Debaes8 Deuxième guerre punique (216) Les Délices de Capoue Vincere scis, Hannibal ; uictoria uti nescis.

10 Mathieu Debaes9 Deuxième guerre punique Publius Cornelius Scipio Africanus 235: Naissance de Scipion 218: Combat à Cannes 212: Proconsul en Espagne 201: Victoire à Zama, près de Carthage 183: Mort de Scipion 205: Premier consulat

11 Mathieu Debaes10 Les Cornelii Scipiones P. Cornelius Scipio Cos. 218 P. Cornelius Scipio Africanus Cos. 203 P. Cornelius Scipio P. Cornelius Scipio Aemilianus Coss. 147 et 142 L. Cornelius Scipio Asiaticus L. Aemilius Paullus Cos. 216 L. Cornelius Scipio Cos. 260 L. Cornelius Scipio Barbatus Cos. 298 Gn. Cornelius Scipio Asina Cos. 260 Gn. Cornelius Scipio Calvus Cos. 222 L. Aemilius Paullus CorneliaTi. Sempronius Gracchus G. Sempronius GracchusTi. Sempronius GracchusSempronia

12 Mathieu Debaes11 Troisième guerre punique Il retourna donc promptement à Rome, et représenta au sénat que les défaites et les malheurs des Carthaginois avaient moins épuisé leurs forces que guéri leur impudence. « Les guerres qu'ils ont eues contre les Romains, ajouta-t-il, les ont plutôt aguerris qu'affaiblis ; celle quils font aux Numides est le prélude des entreprises qu'ils méditent contre les Romains ; tous les traités de paix qu'on a faits avec eux n'ont rien de solide, et ne sont que de simples suspensions d'armes, pour attendre une occasion favorable. » En finissant, il laissa tomber des figues de Lybie qu'il avait dans le pan de sa robe ; les sénateurs en ayant admiré la grosseur et la beauté : « La terre qui les produit, leur dit Caton, n'est qu'à trois journées de Rome. » Une preuve plus forte encore de sa haine contre Carthage, c'est que depuis ce jour-là, sur quelque affaire qu'il opinât, il ne manquait jamais de conclure par ces mots : « Et je suis davis qu'on détruise Carthage. » Plutarque vie de Caton, XLI Delenda est Carthago

13 Mathieu Debaes12 Troisième guerre punique Il y a toute apparence que Scipion voyant le peuple livré à la licence, enflé d'orgueil pour ses prospérités, et, peu docile aux conseils du sénat, entraîner par sa puissance toute la ville dans les divers partis où le poussait son caprice ; que Scipion, dis-je, voulait que la crainte qu'inspirerait Carthage fût pour les Romains comme un frein qui gourmandât leur audace ; qu'il jugeait les Carthaginois trop faibles pour assujettir les Romains, mais trop forts pour être méprisés. Caton, de son côté, croyait trop dangereux, pour un peuple, que sa grande puissance portait aux plus grands excès, d'avoir comme suspendue sur sa tête une ville de tous temps très puissante, et alors devenue plus sage par les malheurs dont elle avait été châtiée ; qu'il fallait donc ôter à Rome toute crainte extérieure, quand elle avait au-dedans tant d'occasions de commettre de nouvelles fautes. Plutarque vie de Caton, XLI Delenda est Carthago

14 Mathieu Debaes13 Les Guerres puniques Une guerre mondiale ? 1.Invasion romaine 2.Alliance avec Syracuse 3.Fronts en Sicile 4.Batailles autour de la Sicile 5.Restitution de territoire 1.Invasion allemande 2.Triple alliance et triple entente 3.Guerre tranchées en Europe 4.Batailles autour de lEurope 5.Restitution de territoire 1.Situation critique à Carthage et reconstruction en Espagne 2.Sagonte 3.Invasion par le côté faible 4.Victoire presque acquise 5.Résistance 6.Capitulation à Carthage 1.Situation critique en Allemagne et reconstruction par le fascisme 2.Munich 3.Invasion par le côté faible 4.Victoire presque acquise 5.Résistance 6.Capitulation à Berlin /- 20 ans

15 Mathieu Debaes14 Dernière guerre punique ? Hannibal


Télécharger ppt "Mathieu Debaes1 Carthage Rome Mathieu Debaes2 Enée et Didon Nicolas Verkolye - vers 1700 Uritur infelix Dido, totaque uagatur urbe furens, qualis coniecta."

Présentations similaires


Annonces Google