La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 6/11/2007E-learning 2.0 Social Computing / E-learning 2.0 ? Daniel K. Schneider TECFA – FPSE - Université de Genève

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 6/11/2007E-learning 2.0 Social Computing / E-learning 2.0 ? Daniel K. Schneider TECFA – FPSE - Université de Genève"— Transcription de la présentation:

1 1 6/11/2007E-learning 2.0 Social Computing / E-learning 2.0 ? Daniel K. Schneider TECFA – FPSE - Université de Genève Unité de technologie de l'éducation Université de Mons Hainaut Décembre

2 6/11/2007 Partie I: Web 2.0 ? E-learning 2.0 ? Terminologie, définitions …

3 3 6/11/2007E-learning 2.0 Réference à Web 2.0 (1) Web 2.0: un jeu de technologies pour gérer un peu différemment les informations et la communication Une approche qui génère bcp de petites technologies. 1.0 …vs Petits textes peu structurés Grand textes structurés Petits textes structurés Base de données isolées Des données partout, microformats RépositoiresFeeds (flux) Formulaires HTML AJAX (interfaces directs) Applications monolithiques Agrégation de services (APIs) loginsidentités MetadataFolksonomies

4 4 6/11/2007E-learning 2.0 Définition de web 2.0 ? (2) Le web comme plateforme Feeds, services … Mashups (combiner, mixer) Un réseauConnecter gens, informations, choses … (= social software) Read/writeContribuer, avoir une identité, être présent,… Trois caractéristiques importantes:

5 5 6/11/2007E-learning 2.0 Social software = (outils + services + agrégation) ^échelle: Partage de liens et de flux (Del.icio.us, Feedburner) Partage dartéfacts digitaux (YouTube,FlickR,Furl..) Gestionnaires sociaux de citations et de référence (CiteSeer,Connotea) Shopping social (Amazon,..) Networking social (LinkedIn, FOAF) Plateformes sociales (FaceBook, MySpace, Ning) Systèmes de réputation et de filtrage collectifs Wikis larges (Wikipedia, …) Office 2.0 (Google Apps, Zoho) Web 2.0 mashups (Pakeflakes, …) Gens Digital artifacts Collections Meta collections

6 6 6/11/2007E-learning 2.0 Social software comme agrégrations People Digital artifacts Google maps YouTube films Connotea references Collections Meta collections mashups FlickR photos Entrées blog, photos, films, learning objects, manuels, devoirs, slides, Blogs, wikis, portfolios individuels, profiles News feeds, évaluations, 43 things, listes de lecture, amis damis, listes de recherches,… Applications google map, pagecasts, portfolios agrégés,… objecs Collections, liens Marchés spécialisés marchés mashups

7 7 6/11/2007E-learning 2.0 E-learning 0.5 à 2.5: plus de social soft. 0.5 (1967-) 0.5 (1980s) 1 (1995,-) 2 (2000,-) 2.5 (2005,-) Officiel Plato TenCore Virtual classrooms CBT/CBL WEST WebCT Metadata SCORM Moodle LAMS LD E-portfolios /PLEs e-framework (SOA) Poussé par les enseignants BasicBBS Hypercard Web servers, Forums, CGI Scripts Blogs, Wikis, Portails (social soft. 1 ère gén) Mashups, Social soft trendy (plateformes sociales, webtops, etc.) Social software

8 6/11/2007 Part II: E-learning 2.0 / web 2.0 et social software dans léducation Quelques usages ….

9 9 6/11/2007E-learning 2.0 Types dutilisations pédagogiques 1.Outils de production en ligne (textes, dessins, manipulation dimages, etc.) 2.Gestion de lespace dinformation 3.Ecrire en collaboration, construction collective de connaissances 4.Enseignement par projets (orchestration de productions) 5.« Personal learning environments » 6.Environnements dauteur / dexécution intégrés 7.Microlearning … etc.

10 10 6/11/2007E-learning 2.0 1) Outils de production en ligne Rend indépendant les enseignants de leur administration Accessibilité, partage assez facile Beaucoup doutils: Office 2.0 Cartes conceptuelles Gestion (calendriers, tâches, etc.) Contenus « e-learning light »

11 11 6/11/2007E-learning 2.0 2) Gestion de lespace dinformation Bookmarks Références Feeds RSS Agrégations Navigation sociale Mashups Enseignants Apprenants Autres ….. Organiser sa propre prod. Organiser la production des autres Partager le tout Par ex. avec des usines à blogs / e-portfolios comme ELGG

12 12 6/11/2007E-learning 2.0 3) Ecrire Digital story telling (grand public plutôt) Be there avec des récits multimédia Relier ces récits à dautres ressources, intégration déléments.. Ex. MySpace, YouTube, Blogs, …. Contribuer à une expertise (étudiant, travail) Ajouter des articles à des wikis, publier des podcasts à YouTube, télécharger des transparents à Slideshare.net, HTML dans Furl.net, etc. Ajouter / commenter des productions Relier des idées, remixer des productions

13 13 6/11/2007E-learning 2.0 4) Enseignement par projets La participation à Internet ne garantit pas en soi un apprentissage formel …. Les enseignants doivent créer un design : Orchestration (story-boarding) Monitorat Tutorat Plusieurs type de coopération entre apprenants: Individu, groupe Classe, école Communautés larges, monde

14 14 6/11/2007E-learning 2.0 Orchestration: Activités, outils, produits Un projet contient des scénarios composés dactivités assistés par une technologie (outils web 2.0). Les activités amènent à des produits déposés sur le web scénario 1 scénario 2 activité.. activité 1 activité 3 activité 2 activité 4 outil 1 outil 2 outil 3 + Outils de coordination produit 1 produit 2 produit 3 Projet & Produits intérmédiaires

15 15 6/11/2007E-learning 2.0 Orchestration et pilotage Workflow typique: étudiants produisent & lenseignant pilote Le travail se fait essentiellement dans un environnement web 2.0 outil 1 produit 1 produit 2 produit 3 étudiants produisent déposent étudiants + enseignants discutent outil 2 outil 3 Agrégation pour aider et contrôler Sources dinformation outil 4

16 16 6/11/2007E-learning 2.0 5) PLE: un MY Space (Anderson & Hutrum 2006) Mes hobbies Mon calendrier Ma vie sociale Mon école Mes fichiers Mes publications E-portfolios Mon profile Mes conversations Mon travail Les apprenants ont un environnement dapprentissage personnalisé, lécole en fait partie, mais cest eux qui lorganisent ….

17 17 6/11/2007E-learning 2.0 Personal learning environments (2) The most compelling argument for the PLE is to develop educational technology […] which allows them to themselves shape their own learning spaces, to form and join communities and to create, consume, remix, and share material (Graham Attwell) There is no reason why schools should run the learning environment, the school should just teach (they throw away learners work anyhow ….)

18 18 6/11/2007E-learning 2.0 Un PLE se fait avec une collection doutils (M. Chatti) Un PLE est un portfolio, générateur didentité Privé, mais la plupart partagé avec des groupes variés (ex. une classe), certains éléments sont publics Lapprenant contrôle son environnement, mais lenseignant à laccès aux productions exigées

19 19 6/11/2007E-learning 2.0 (6) – Environnements intégrés On le trouve dans le discours learning design … Pas du web 2.0, mais il y a la notion de facilité pour lenseignant (en théorie en tout cas) LD = source code pour léducation, c.a.d des objets dapprentissage qui partagent un design pédagogique.

20 20 6/11/2007E-learning 2.0 DialogPlus toolkit

21 21 6/11/2007E-learning 2.0 LAMS

22 22 6/11/2007E-learning 2.0 Environnements LD dans lavenir: Simples à utiliser (LAMS lest) Conception et exécution dans un même environnement (LAMS et CeLS) Intégration doutils de productions (web 2.0, social soft., etc.) (on verra…) Manque: digital identity standard(s)

23 23 6/11/2007E-learning 2.0 (6) - Microlearning Learning objects (LOs) très simples, par ex. Une page HTML, PDF, un Podcast, un slideshow. Just-in-time open learning. Lutilisateur décide on the spot quil veut sengager dans une activité dapprentissage … Systèmes de réputation (votes meilleurs objets, annotations etc.)…. Commercialisation (en construction) Agrégateurs personnels de LOs (ex. Mindpicnic)

24 6/11/2007 Part III: E-learning 2.0 ? Apprentissage informel et enseignement en classe ? Possibilités dintégration dans le e-learning ?

25 25 6/11/2007E-learning 2.0 Web 2.0 encore une fois … Le web comme plateforme dans son ensemble (une boite à outils) Feeds, services … Mashups (combiner, mixer) Mise en réseau doutils et génération automatique de plusvalue Connecter gens, informations, choses, … Read/write par les utilisateurs Etre présent Peut-on faire cela avec les outils e-learning ? Non: e-learning est fermé, ne connecte pas et nengage pas les apprenants à participer au tout (contenus par ex.)

26 26 6/11/2007E-learning 2.0 Chose qui manquent dans e-learning 1.0 ? Flexibilité Interopérabilité Variété Un long chemin à faire …. Pas flexible, pas intégré avec Internet, peu doutils des monocultures,….

27 27 6/11/2007E-learning 2.0 SOA-based platform (Rehak/JISC/..) ?

28 28 6/11/2007E-learning 2.0 Personal Learning environment (PLE) as aggregator (Jafari/Epsilen) ?

29 29 6/11/2007E-learning 2.0 PLE as aggregator (Wilson/PLEX) ? Et pour les enseignants ?

30 30 6/11/2007E-learning 2.0 Le futur proche Old style e-learning va survivre dans sa niche tel quel will survivre en devenant plus simple (portails campus) va survivre en intégrant un peu de web 2.0 (blogs, wikis) Next generation e-learning Risque de ne pas marcher (trop lourd, Java-based) Va avoir sa petite niche Web 2.0 light-weight technology Va être porté par les enseignants actifs (toute technologie Internet utile et facile a ainsi réussie ….)

31 31 6/11/2007E-learning 2.0 Quest-ce qui est faux dans mon exposé ? Trop de propagande Enfin, on peut déjà observer des usages … Le problème principal E-learning 2.0 est lié à lidée Internet, nécessite des changements culturels. E-learning 1.0 nest pas Internet ! Licklider &Taylor (1968) « The Computer as a Communication Device »: pas intégré conceptuellement E-learning 2.0 sera probablement mis en place par dautres acteurs (comme presque toujours en technologies éducatives). Le passé continue tjrs à être utile: CBT, CBL (microworlds, simulations), ITS, CSCL, Teleteaching, WBT, simulation & gaming,… E-learning 2.0 pour un certain type de besoins ? (action learning)

32 32 6/11/2007E-learning 2.0 Design-based research (Reeves) (Reeves)

33 33 6/11/2007E-learning 2.0 Conclusion Potentiel immédiat: Ecriture (Writing-to-learn) et knowledge community- building environments, genre Edutech Wiki Personal learning environments Ensuite, il faut sintéresser au système: Changement de mentalité informatique (remplacement dapplications monolithiques comme Dokeos, Moodle, WebCT par des architectures basées sur des services) Abandon de plateformes e-learning dans les universités (sauf cas spécifiques) Formation denseignants (pédagogie générale/instructional design au lieu de didactique) …..

34 6/11/2007 Plus ?


Télécharger ppt "1 6/11/2007E-learning 2.0 Social Computing / E-learning 2.0 ? Daniel K. Schneider TECFA – FPSE - Université de Genève"

Présentations similaires


Annonces Google