La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Influence of the ENSO cycle on the light-fishery for Dosidicus gigas in the Peru Current : An analys of remotely sensed data Claire M. Waluda, Carmen Yamashiro,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Influence of the ENSO cycle on the light-fishery for Dosidicus gigas in the Peru Current : An analys of remotely sensed data Claire M. Waluda, Carmen Yamashiro,"— Transcription de la présentation:

1 Influence of the ENSO cycle on the light-fishery for Dosidicus gigas in the Peru Current : An analys of remotely sensed data Claire M. Waluda, Carmen Yamashiro, Paul G. Rodhouse (2006) BRESSAC Matthieu SAINT-PIERRE Anaelle M1 BEM Comprendre linfluence des phénomènes ENSO (El Niño-Southern Oscillation) sur labondance et la distribution des Calmars géants (Dosidicus gigas) entre le Golfe de Californie et le Chili. Contexte : Depuis les années 90, développement des pêcheries industrielles. Nombreuses études antérieures sur cette espèce car elle est une composante majeure dans la chaîne alimentaire marine.

2 Introduction Embranchement : Mollusque Classe : Céphalopode Ordre : Teuthida Famille : Ommastrephidae Courte durée de vie (1 an) Distribution : entre Californie et Sud du Chili (37-40°N à 45-48°S) et de la côte à une longitude 125°W Très grande variabilité interannuelle dans sa distribution et son abondance Habitat semi pélagique Profondeur max : 1200m marinebio.org Fig. : Dosidicus gigas

3 Matériels et méthodes Étude des températures des eaux de surface (SST). Définition des conditions « ENSO » : (Chen et al, 2004) El Niño = anomalie de température dau moins + 1°C / à la normale pendant au moins 9 mois. La Niña = anomalie de température dau moins - 1°C / à la normale pendant au moins 9 mois. Principe : Repérage des lumières émises par les navires de pêche par télédétection et déduction de la distribution des stocks de calmars exploités. Utilisation des valeurs de captures par unité deffort de pêche (CPUE) pour obtenir labondance relative de D. gigas. Fig. : Distribution des navires de pêches en relation avec les SST. Flottes de bateaux de pêche

4 Zones détudes : Puerto Chicama Matériels et méthodes Aire de récolte des données par DMSP-OLS décrivant la distribution de D. gigas déduite de la distribution des lumières émises par les navires de pêche. Aire El Niño 1+2 : données des anomalies de SST. Années détudes : conditions intermédiaires : La Niña : El Niño

5 Période La NiñaPériode El Niño Daprès Waluda et al (1999). Modifié Captures annuelles totales et captures par unité deffort de pêche de D. gigas dans les eaux du Pérou. Période intermédiaire Résultats

6 LieuxAnnées Intensité Upwelling Abondance D. gigas Commentaires Pérou 1994IntermédiaireFortePas restreint à la zone côtière 1996ForteFaibleForte dispersion, migration au Nord 1997Faible Déficit en nutrients Golfe de Californie + Dôme du Costa Rica 1994Faible 1996Forte (+) 1997IntermédiaireForte (++) production primaire Discussion Phénomènes régissant labondance de D. gigas au Pérou, au Costa Rica et dans le Golfe de Californie

7 Discussion Influence ENSO dépendrait de lintensité de chaque événement El Niño et La Niña. SST : pas des indicateurs pertinents mais une bonne proxy pour dautres phénomènes environnementaux en cause, tels que la variation des upwellings. Les liens apparents entre les variations dabondance de D. gigas au nord et au sud de léquateur suggèrent que le Dôme du Costa Rica pourrait être une zone commune de frai des deux stocks.

8 Critiques Questions soulevées mais non résolues : Mécanismes dupwelling et réponse des écosystèmes Biologie de Dosidicus gigas Mécanismes physiques entrant en jeu : ils nexpliquent pas pourquoi la dynamique du Dôme du Costa Rica est inversée par rapport à celle de lupwelling du Pérou. Télédétection : pas suffisant pour avoir une valeur précise de labondance

9 CPUE vents 6 m.s El Niño (chaud) 1994 Intermédiaire 1996 La Niña (froid) Dynamique dabondance des peuplements dans les écosystèmes dupwelling

10 Biologie de Dosidicus gigas 3 différents groupes de taille de calmars et changements interannuels dans labondance des différents groupes (ainsi que selon les zones). D. gigas est perpétuellement en processus de radiation adaptative. T° limites supérieures : 15 à 28°C dans les eaux de surface Donc une variation de température de 1°C naura pas de conséquence directe. (Ichii et al, 2002) Labondance de calmars dépend de la concentration de plancton Migration horizontale -Active : invasions saisonnières irrégulières des calmars migrant vers les côtes du Golfe de Californie seraient principalement le résultat dune migration active pour la nourriture dans les années de forte abondance. -Passive : transport des œufs, larves et juvéniles par les courants. (Nigmatullin et al, 2001)

11 Les fluctuations dans labondance des D. gigas pourraient être expliquées par des phénomènes agissant à plus petites échelles. Les SST seraient donc de bonnes proxy des modifications dabondance, mais pas la cause directe : salinité (fronts) Chlorophylle a : photosynthèse en lien avec la concentration de nitrate, lintensité lumineuse, le mélange vertical et laccessibilité des nutrients de surface Forte abondance au Nord de léquateur de D. gigas semble se produire en association avec un upwelling du Dôme du Costa Rica bien développé -> quels paramètres entrent en jeu ? (Ichii et al, 2002)

12 Amérique Centrale Mexico C.N.E C.C.E C.S.E UPW Mécanismes physiques : courants Equateur 0° Daprès Rhodhouse et al (2001). Modifié. Dôme du Costa Rica Courant Nord Equatorial Contre Courant Equatorial Courant Sud Equatorial

13 Diagramme schématique des mécanismes générant des variations dans les régimes océaniques et dans lagrégation des apex prédateurs dans le Pacifique tropical Est en conditions El Niño. CNE : Courant Nord Equatorial ; CCNE : Contre Courant Nord Equatorial ; CSE : Courant Sud Equatorial ; RCC : Ridge du Contre Courant ; RE : Ridge Equatoriale Daprès Ichii et al (2002). Modifié.

14 Anderson, C.I.H., Rodhouse, P.G., Life cycles, oceanography and variability : ommastrephid squid in variable oceanographic environments. Fish. Res., 54 : Chen, D., Cane, M.A., Kaplan, A., Zebiak, S.E., Hung, D., Predictability of El Niño over the past 148 years. Nature, 428 : Ichii, T., Mahapatra, K., Watanabe, T., Yatsu, A., Inagake, D., Okada, Y., Occurrence of jumbo flying squid Dosidicus gigas aggregations assiocated with the counter current ridge off the Costa Rica Dome during 1997 El Niño and 1999 El Niña. Mar. Ecol. Prog. Ser., 231 : Nigmatullin, C.M., Nesis, K.N., Arkhipkin, A.I., A review of the biology of the jumbo squid Dosidicus gigas (Cephalopoda : Ommastrephidae). Fish. Res., 54 : Bibliographie


Télécharger ppt "Influence of the ENSO cycle on the light-fishery for Dosidicus gigas in the Peru Current : An analys of remotely sensed data Claire M. Waluda, Carmen Yamashiro,"

Présentations similaires


Annonces Google