La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Ecological persistence interrupted in Caribbean coral reefs John M. Pandolfi and Jeremy B.C. Jackson, Ecology Letters (2006)

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Ecological persistence interrupted in Caribbean coral reefs John M. Pandolfi and Jeremy B.C. Jackson, Ecology Letters (2006)"— Transcription de la présentation:

1 Ecological persistence interrupted in Caribbean coral reefs John M. Pandolfi and Jeremy B.C. Jackson, Ecology Letters (2006)

2 Introduction Une mortalité massive des récifs a altéré la structure des communautés récifales Existait-il une persistance des assemblages de coraux avant laction de lHomme ? Étude de la variabilité temporelle difficile sur le long terme, sauf avec lutilisation de récifs fossiles.

3 Introduction 2 objectifs : –Mesurer la persistance de la diversité spécifique et de la composition des communautés au cours du temps –Examiner lampleur de limpact de la disparition des coraux Acropora palmata et A. cervicornis Les fossiles vont servir « darchives ».

4 Quelques rappels Le Pléistocène est la première partie du Quaternaire, débutant vers -1,8 Ma et cédant sa place à lHolocène il y a ans. Les 4 épisodes de construction des récifs coralliens étudiés sont âgés de 104, 125, 195 et 220 ka.

5 Matériels et méthodes Lieu détude : La Barbade (mer des Caraïbes) Mise en place de transects de 40 m de long obtention de transects de chaque épisode de construction récifale Analyse des données

6 Au Pléistocène : 6 espèces constituaient 97% de la densité totale pour les 4 épisodes de construction. A. palmata = espèce la plus abondante. Abondance relative des espèces dans les transects du Pléistocène.

7 Résultats : P-value 104 vs 125< 0, vs 1950, vs 220< 0, vs 1950, vs 2200, vs 2200,550 Pour avoir des différences significatives entre les différentes périodes, la P-value doit être très faible. Le récif daté de ans diffère donc des autres.

8 Il y a ans, lespèce A. palmata était moins abondante que pendant les 3 autres périodes. Montastraea quant à lui a augmenté.

9 Variabilité de la structure des communautés coralliennes pendant le Pléistocène Forte persistance de la structure des communautés sur le long terme. Persistance de labondance relative. MAIS une variabilité de celle-ci, notamment au niveau du récif datant de ans. Aucune corrélation avec les paramètres environnementaux.

10 Acropora palmata domine largement et forme avec A. cervicornis, Diploria strigosa et Montastraea annularis la structure tridimensionnelle du récif. Dominance despèces rares au Pléistocène. Très peu dA. palmata et A. cervicornis absente.

11 Importance dAcropora palmata Composante principale de la structure tridimensionnelle caractéristique des récifs coralliens des Caraïbes. Réduit lénergie des vagues fournit lhabitat calme nécessaire à certains écosystèmes et protège les côtes de lérosion lors des orages. Habitat pour de nombreuses espèces de Téléostéens ; beaucoup de homards. Cependant, ne tolère pas les périodes de fortes sédimentations prolongées. Acropora palmata Taux de croissance élevé pourrait résister à élévation du niveau marin.

12 Fluctuations de ces paramètres durant la période détude. Pas de changement mis en évidence concernant la structure des communautés coralliennes de la Barbade. La structure actuelle semble ne pouvoir sexpliquer par ces seules fluctuations dorigine naturelle.

13 Conclusion de larticle Lhomme a modifié la structure des récifs coralliens dune manière jamais observée au cours des derniers ans. Décimation dA. palmata et A. cervicornis par divers facteurs incluant : la surpêche, les maladies touchant les coraux ou les herbivores, lérosion. A la Barbade, laugmentation de la turbidité constitue probablement limpact majeur, bien que leutrophisation joue aussi un rôle.

14 Limites de cette étude Absence de données relatives à la période allant de ans à aujourdhui. Or, absence denregistrement dA. palmata il y a et ans. Lhomme nest peut être pas à lorigine des changements actuels observés dans la structure des récifs coralliens. En revanche, le retour à létat antérieur pourrait être aujourdhui compromis.

15 Références Hubbard,Dennis K., Acropora palmata, keystone species or just another weed?, The Geological Society of America, North-Central Section - 38th Annual Meeting (St. Louis, Millennium Hotel, April 1–2, 2004) Geological Society of America Abstracts with Programs, Vol. 36, No. 3, p. 50. Robert W. Buddemeier, Joan A. Kleypas, Richard B. Aronson, Coral reefs & Global climate change - Potential Contributions of Climate Change to Stresses on Coral Reef Ecosystems, Pew Center on Global Climate Change (2004). Centre for biological diversity. Salva tres palmas, fondacion surfrider Ricon.


Télécharger ppt "Ecological persistence interrupted in Caribbean coral reefs John M. Pandolfi and Jeremy B.C. Jackson, Ecology Letters (2006)"

Présentations similaires


Annonces Google