La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Union des Comores REUNION DES RESPONSABLES DES PROGRAMMES NATIONAUX DE LUTTE CONTRE LA LEPRE ET DES PARTENAIRES EN AFRIQUE DAKAR, SENEGAL Du 27 AU 29 JUIN.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Union des Comores REUNION DES RESPONSABLES DES PROGRAMMES NATIONAUX DE LUTTE CONTRE LA LEPRE ET DES PARTENAIRES EN AFRIQUE DAKAR, SENEGAL Du 27 AU 29 JUIN."— Transcription de la présentation:

1 Union des Comores REUNION DES RESPONSABLES DES PROGRAMMES NATIONAUX DE LUTTE CONTRE LA LEPRE ET DES PARTENAIRES EN AFRIQUE DAKAR, SENEGAL Du 27 AU 29 JUIN 2011

2 EVOLUTION DE LA SITUATION DE LA LEPRE EN UNION DES COMORES

3 Les Comores dans le Monde

4 Les 3 îles sont assez différentes Superficie et population 2010 Grande ComoreAnjouanMohéliTotal Superficie1.146 km km km km 2 Population Densité de la population 306 /km /km /km /km 2

5 Partenaires du programme Le programme de lutte contre la lèpre et la tuberculose aux Comores est soutenu par lACTION DAMIEN depuis plus de 30 ans. LOMS appuie également le programme. Létat Comorien assure les salaires du personnel fonctionnaire de létat et met à la disposition du programme les locaux.

6 LEPRE La lèpre est hyper endémique à Anjouan Détection de la lèpre à Anjouan AnnéeNouveaux cas dépistés

7 LEPRE La lèpre est hyper endémique à Anjouan Détection de la lèpre à Anjouan Année Nouveaux cas dépistés Taux de détection pour , , , , ,2

8 Le taux de détection à Anjouan est très élevé. Quelques comparaisons: LEPRE La lèpre est hyper endémique à Anjouan Taux de détection pour Anjouan12,1 (2008) Afrique 0,36 Mozambique 1,7 Madagascar 0,8 Tanzanie 0, 8 RD Congo 1,4

9 Le taux de détection à Anjouan est très élevé. Quelques comparaisons: LEPRE La lèpre est hyper endémique à Anjouan Taux de détection pour Anjouan121(2008) Inde 1,2 Philippines 2,9 Brazil 2,3

10 Le taux de détection à Anjouan est très élevé. Quelques comparaisons: LEPRE La lèpre est hyper endémique à Anjouan Taux de détection pour Anjouan12,1(2008) Micronésie13,6 ( habitants) Papoue-Nouvelle Guinée 6,4 ( habitants)

11 LEPRE La lèpre est hyper endémique à Anjouan

12 Anjouan Union des Comores Nouveaux cas dépistés Taux de détection par Nouveaux cas dépistés Taux de détection pour Taux de Prévalence pour ,13365,152, ,43184,752, ,243865,624,00 Près de 90% des cas dépistés aux Comores proviennent dAnjouan

13 Il ne sagit pas de cas inventés ou de faux diagnostics. Les cas trouvés lors du CEL ont été confirmés par examen anatomopathologique. En 2006, le Représentant OMS (professeur en dermatologie) a réexaminé les cas dépistés par léquipe de Hombo et a pu confirmer le diagnostic. LEPRE La lèpre est hyper endémique à Anjouan

14 LEPRE Les cas détectés à Anjouan sont des cas récents Période Taux de détection% MB % enfants % MB enfants Taux infirmité Taux de rechutes / %26%21%2%1,8/ / %31%16%1%0,0/ / %37%16%4%0,7/ / %33%29%3%0,9/

15 LEPRE La prise en charge à Anjouan est excellente Traitement à la PCT régulier Taux de guérison élevé:94% chez les PB 91% chez les MB O nouvelles invalidités au cours du traitement Diagnostic précoce et traitement adéquat des réactions lépreuses Souliers protecteurs non stigmatisants pour les personnes présentant une anesthésie des membres inférieurs Chirurgie réhabilitatrice occasionnelle

16 LEPRE Observations à Mohéli Détection des nouveaux cas de lèpre à Mohéli AnnéeTotal des nouveaux cas détectés Taux de détection pour hab , , , , , ,55

17 LEPRE Observations à Mohéli Lendémicité lépreuse à Mohéli, non négligeable mais plus faible quà Anjouan, était reconnue depuis longtemps. Par exemple, entre 1980 et 1992, le taux de détection est denvirons 45 pour hab. Suite au CEL à Anjouan en 2002, un CEL a été organisé à Moheli en 2003, résultant en 35 nouveaux cas, un taux de détection de 95 pour hab.

18 LEPRE Observations à Moheli Comme à Anjouan, la détection diminua considérablement après le CEL: 29 pour hab. de 2004 à Fin 2009, léquipe lèpre-tuberculose au CHR Fomboni est renforcé, et un superviseur lèpre de léquipe dAnjouan, avec beaucoup dexpérience, est affecté à Moheli. Le résultat est spectaculaire: 52 nouveaux cas en 2010.

19 LEPRE Observations à Moheli Taux de détection pour à Anjouan et Moheli de 1999 à 2010

20 LEPRE Observations à Mohéli La lèpre semble être aussi endémique à Mohéli quà Anjouan. Les cas dépistés sont presque tous des cas récents: 22% de MB, 46% denfants (dont 17% de MB) et un taux dinfirmité de 4%. Le nombre de rechutes est extrêmement faible: 3 entre 2003 et 2010.

21 LEPRE Observations à Mohéli Comme à Anjouan, les lépreux à Mohéli, une fois dépistés, sont pris en charge de façon exemplaire. Le taux de guérison sapproche de 100% et il ny a presque pas de problèmes dhandicaps dus à la lèpre.

22 LEPRE Et Grande Comore? Détection sporadique: 29 cas entre 2004 et 2010, un taux de détection moyen de 1,3 pour hab. Parmi eux, seulement 1 cas MB et 1 cas avec infirmités. Lexamen des contacts dans la famille et lentourage des cas ne donne rien. Un dépistage plus actif par léquipe dAnjouan na rien donné non plus. Il est fort probable quil y a très peu de lèpre en Grande Comore.

23 LEPRE Que faire maintenant? Le travail actuel (mini campagnes, prise en charge excellente) doit continuer. Il faut y veiller à ce que léquipe de supervision de la lèpre reste motivé, bien équipé, avec suffisamment de personnel et quil garde son expertise. Afin daffirmer le taux de détection élevé à Mohéli, il sera nécessaire de continuer lapproche instaurée fin 2009 pour encore 2 ou 3 ans.

24 LEPRE Que faire maintenant?(suite) MAIS! En dépit du travail excellent à Anjouan depuis plus de 30 ans, la lèpre ne diminue pas. La lèpre reste très présente dans toutes les communautés dAnjouan et de Mohéli. Là où lon cherche, on en trouve. La détection de cas en majorité récents indique que la transmission de la lèpre persiste de façon active.

25 LEPRE Que faire maintenant?(suite) Afin davoir un impact sur la transmission, il faudra envisager dautres approches. Notamment, puisquil sagit dîles relativement petites, il faut examiner la possibilité dintroduire le traitement préventif. Le traitement préventif reste une approche expérimentale. Il ne peut être introduit que dans le cadre dune recherche scientifique rigoureuse: protocole précis, accord de la commission éthique, encadrement expert (OMS-ILEP).

26 LEPRE Que faire maintenant?(suite)

27 Merci


Télécharger ppt "Union des Comores REUNION DES RESPONSABLES DES PROGRAMMES NATIONAUX DE LUTTE CONTRE LA LEPRE ET DES PARTENAIRES EN AFRIQUE DAKAR, SENEGAL Du 27 AU 29 JUIN."

Présentations similaires


Annonces Google