La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

AVEC MARIJO P E R L E S D U L U B E R O N 3- Le Luberon sétire entre les Alpes de Haute-Provence et les plaines du Vaucluse. Cette région, bénie des.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "AVEC MARIJO P E R L E S D U L U B E R O N 3- Le Luberon sétire entre les Alpes de Haute-Provence et les plaines du Vaucluse. Cette région, bénie des."— Transcription de la présentation:

1

2 AVEC MARIJO

3 P E R L E S D U L U B E R O N 3-

4 Le Luberon sétire entre les Alpes de Haute-Provence et les plaines du Vaucluse. Cette région, bénie des Dieux, offre, ici réunies, toutes les particularités de la Provence : douceur du climat, blancheur des collines calcaires, flamboiement de locre, gamme diversifiée de tous les verts des forêts, mas sétirant au milieu des étendues agricoles, champs doliviers, de vignes ou damandiers, larges stries mauves de la lavande Surtout, il y a le charme de tous ces petits villages, souvent perchés sur un promontoire rocheux, avec leurs maisons de pierre dorée, semblant sortir dun autre âge et les vues magnifiques sur leur environnement… Ce sont autant de perles rares qui émaillent le paysage et il est difficile de faire un choix car si certains villages sont davantage connus, les autres nen ont pas moins de charme!

5 G O R D E S

6

7 Voici un autre village qui sagrippe à flanc de colline, dominé par son superbe château qui abrite le musée Pol Mara et lHôtel de Ville. Ce village a le souci de préserver son authenticité et de conserver ses traditions provençales, tout en étant très ouvert à laccueil des touristes. Il a été lieu de prédilection pour plusieurs peintres illustres tels qu'André Lhote, Marc Chagall, Jean Deyrolle, Victor Vasarely et Pol Mara. Lorsque lon arrive par le sud, cest lémerveillement devant la vue qui soffre à nous : celle dun site classé parmi les « plus beaux villages de France »!

8 Gordes possède une très vieille histoire. Cétait un oppidum de la tribu des Vulgientes. A l'époque gallo-romaine il était le principal du diocèse de Cavaillon. Ainsi, jusqu'à la Révolution, ce fut une place frontière relevant, d'une manière assez particulière, d'un diocèse situé en pays étranger. On retrouvait trace de cette frontière sur toutes les cartes romaines! Comme pour de multiples villages de Provence, cest linsécurité qui incita la population à construire, sur la hauteur,une agglomération dont les fortifications la protégèrent durant tout le Moyen Âge et une partie de la Renaissance. Elle souffrit de multiples invasions, des guerres de Religion avec le massacre des Vaudois, de la peste, dun bombardement à la fin de la deuxième guerre mondiale en guise de représailles par les Allemands et même de deux légers tremblements de terre!

9 Autour de Gordes ce sont de multiples oliviers et ces murs de construction si particulière, en pierre sèche. La dernière rangée de pierres (lauses) posées sur champ fait poids, maintenant lensemble. Elle rend le mur infranchissable pour des animaux à sabots.

10 Avant même dentrer dans ce merveilleux village, une curiosité nous attend : le village des Bories situé sur son territoire, à 3 km au sud. Classé monument historique en 1977, il est le groupement le plus important de cet habitat de pierre sèche, caractéristique du pays d'Apt, dont la plus forte concentration se trouve sur le territoire de Gordes. Lorigine des bories, que lon nomme aussi « cabanes gauloises », remonterait à lâge du bronze, près de ans avant nous! Ce sont des constructions de pierre sèche, sans mortier, selon le principe de la fausse voûte en encorbellement. Ce village, avec ses bergeries, ses fours à pain, cuves à vin, aires à battre le blé, ruelles, enclos et murs d'enceinte, témoigne de l'activité laborieuse d'innombrables générations. Restauré entre 1969 et 1976, selon lapparence connue du début de XIXe siècle, on y rrouve des constructions élevées durant la période qui va du XIVe au XVIIe siècle. Pourquoi ces constructions primitives à lheure des villages fortifiés et des châteaux Renaissance ? Nul nen a lexplication actuellement!

11

12 Une maison dhabitation beaucoup plus conséquente, datant du XVIIe siècle.

13 Le village était entouré dune enceinte pour se protéger des brigands, mais aussi des loups qui étaient encore nombreux dans le Vaucluse au XIXe siècle.

14 Enclos, porte intérieure, four à pain, niche de rangement…

15 Différents vestiges dont objets de pierre, four et réserves…

16 Le village regroupe lensemble le plus important de la région, avec cinq groupes de bories, constituant cinq habitations avec leurs dépendances : bergeries, chevrières, soues à cochons, fours à pain, cuves à vin et resserres. On peut apparenter les bories avec les cabanes de pierre sèche de différentes régions, généralement isolées, connues sous un autre nom : capitelle dans le Gard et lHérault, orri dans les Pyrénées orientales, garriotte et caselle en Dordogne et au Quercy, chibotte dans le Velay, loge dans le Berry, cadole dans le Mâconnais, barracun en Corse du côté de Bonifacio et pailler dans le Nebio… On peut aussi les apparenter avec des constructions en Irlande, Sardaigne, aux Baléares, dans les Pouilles et même en Afrique … On peut évoquer Mycènes ou le Yuccatan! Quy a-t-il de commun qui les relie toutes ? A Gordes, ces constructions regroupées en hameau restent un peu mystérieuses.

17

18 Toutes les constructions sont de la même forme arrondie, due à la technique utilisée… Ci-dessous, auge et mangeoire.

19 « La découverte du village des Bories est incomparable. L'harmonieuse répartition des masses horizontales et verticales, l'équilibre végétal minéral, les jeux d'ombre du levant et du couchant, tout concourt au charme original d'un site privilégié ». (www.gordes-village.com )www.gordes-village.com

20

21 Arrivant au centre du village, avant de nous retourner vers le château, un coup dœil sur la Chapelle des Pénitents Blancs dont il est fait mention dans les archives, en Elle était reliée à une autre par la rue des Tracapelles (rue entre deux chapelles). Elle est, maintenant, utilisée pour des expositions.

22 Notre regard est vite attiré par la taille du château qui se trouve devant nous. Il existait déjà en 1031 et fut reconstruit, en Il intègre larchitecture de la fin du Moyen Âge à celle de la Renaissance. De grosses tours rondes, imposantes avec leur couronne de mâchicoulis, lencadrent. Les murs sont percés de trois étages de fenêtres « Renaissance » et garnis de petites tours et échauguettes. Ce château a abrité durant 25 ans lœuvre de Vasarely et, depuis 1996, il est lhôte de lœuvre de Pol Mara, peintre flamand et citoyen de Gordes, décédé en 1998.

23

24 La façade sud du château regarde le vieux Gordes. Une porte voûtée, percée dans la muraille, accède par une cour intérieure à l'escalier monumental qui dessert le bâtiment.

25

26 Déjà citée en 1342, cette fontaine fut longtemps la seule du haut du village.

27 Erigée dabord au XIIe siècle, de style roman, l'église de Gordes, coincée en haut dune calade derrière un passage en arches, était autrefois dédiée à Notre- Dame. Son clocher du XIVe siècle fut, sans doute, dabord un beffroi.

28 Lescalier nous amène à léglise réédifiée au XVIIIe siècle et mise alors sous la protection de Saint Firmin.

29 Une chapelle est dédiée à Saint Crespin, patron des cordonniers et, une autre, à Saint Eloi pour les ferronniers et serruriers…

30

31 Un peu en contrebas du village, un belvédère offre une très belle vue sur les cultures de la plaine.

32

33 Partout dans la vieille cité, ces rues caladées, cest-à- dire réalisée avec des pierres calcaires posées verticalement, sur la tranche.

34 Et bien sûr, toujours des maisons dun autre âge… Quels trésors darchitecture cachent- t-elles derrière leurs façades ?

35 A gauche, un système de fermeture de porte bien ancien… Ci-dessous, savez-vous ce que cache cette porte ? Une bouche pour tuyau dincendie!

36 Déjà cité en 1540, voici le Portal de Costubague. Un peu plus haut, se trouve la Porte de Savoie.

37 Encore lune des jolies portes du village!

38 Est-ce une ancienne fenêtre dont il ne reste que le cadre?

39 La Porte de Savoie doit son nom à Béatrice de Savoie, Comtesse de Forcalquier qui, au XIIIe siècle, refusa de se soumettre au roi de France et prit les armes contre son gendre, Charles Ier dAnjou, frère de Saint Louis. Les Simiane, étant très attachés à la maison de Forcalquier, décidèrent de faire apposer les armes de Savoie sur la principale porte du village!

40 A proximité de la porte de Savoie, cette haute maison de pierre dont les fenêtres et volets contrastent avec la façade…

41 Après avoir cru quil sagissait dune chapelle ou dune salle de gardes, on sait maintenant que l'aumônerie Saint-Jacques était, en fait, une hostellerie pour les pèlerins se rendant à Saint-Jacques de Compostelle.

42 On ne peut visiter Gordes sans faire quelques kilomètres de plus pour découvrir, dans son écrin de verdure, labbaye de Sénanque et ses cultures de lavande odorante.

43 Fondée en 1468, labbaye cistercienne de Sénanque est devenue dépendante de labbaye de Lérins et elle est toujours en activité. Avec labbaye de Silvacane et celle du Thoronet, elles forment les « trois sœurs provençales » qui témoignent du rayonnement cistercien. En 1544, lors des guerres de Religion, les moines furent pendus et labbaye incendiée par les Vaudois. A la fin du XVIIIe siècle, labbaye fut vendue comme bien national mais préservée par son acquéreur. Rachetée par les moines de Lérins, en 1857, elle retrouva sa vocation dorigine.

44

45 Cest sur ces images que nous terminons notre promenade et, également, nos découvertes dans le Luberon. Pour cette année toutefois!, Il y a encore tellement à montrer, tant de villages remplis dune histoire racontée par leurs constructions de différents âges… Alors, lan prochain peut-être…

46 Musique : Alexandre de Villeneuve - Allemande La Badine Documentation prise sur place et sur différents sites concernant Gordes dont Gordes-village.com Photos, conception et réalisation : M.J. Farizy-chaussé Août 2011 Dautres diaporamas sur :

47 A U R E V O I R

48


Télécharger ppt "AVEC MARIJO P E R L E S D U L U B E R O N 3- Le Luberon sétire entre les Alpes de Haute-Provence et les plaines du Vaucluse. Cette région, bénie des."

Présentations similaires


Annonces Google