La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Lhôtellerie suisse en difficulté ? HEC Lausanne - Économie Nationale – juin 03HEC Lausanne - Économie Nationale – juin 03 Travail de groupe:Travail de.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Lhôtellerie suisse en difficulté ? HEC Lausanne - Économie Nationale – juin 03HEC Lausanne - Économie Nationale – juin 03 Travail de groupe:Travail de."— Transcription de la présentation:

1 Lhôtellerie suisse en difficulté ? HEC Lausanne - Économie Nationale – juin 03HEC Lausanne - Économie Nationale – juin 03 Travail de groupe:Travail de groupe: –Daniel Gomez –Marcos Perez –Javier Vences

2 Exemple du VALAIS Années 90 Fort recul de la demandeFort recul de la demande Ensuite repriseEnsuite reprise Années 2001 Baisse de la demande étrangèreBaisse de la demande étrangère Progression de la demande indigèneProgression de la demande indigène Globalement: bon résultat

3

4

5 Situation densemble au VALAIS Le tourisme représente plus de 6% du PIB du Valais et plus de 30% des emplois (Suisse 5.4% du PIB, 8.5% des emplois)Le tourisme représente plus de 6% du PIB du Valais et plus de 30% des emplois (Suisse 5.4% du PIB, 8.5% des emplois) Dépenses des hôtes:Dépenses des hôtes: 35% hébergement 35% hébergement 21% restauration 21% restauration 15.5% commerces 15.5% commerces 8.5% remontées mécaniques 8.5% remontées mécaniques

6 Variables dimpact +

7 Les hôtels font le lit des remontées mécaniques Hypothèse fausse: Plus de lits à louer = plus dutilisation des installationsPlus de lits à louer = plus dutilisation des installationsConclusions: Ce nest pas la quantité de lits, mais leur qualité qui fait la différenceCe nest pas la quantité de lits, mais leur qualité qui fait la différence interdépendance des secteurs interdépendance des secteurs

8 Raison des principales difficultés Faible taux doccupationFaible taux doccupation Frais dexploitations élevés, marges réduitesFrais dexploitations élevés, marges réduites Réputations parfois mitigéesRéputations parfois mitigées Manque dadaptation aux exigences de la clientèleManque dadaptation aux exigences de la clientèle Endettement élevéEndettement élevé Rapport qualité/prixRapport qualité/prix

9 Réservations effectuées en novembre 2002, chambre double 4 étoiles San Francisco 99.00San Francisco New York New York Atlanta 79.00Atlanta Bangkok Bangkok Caire 55.00Caire Sao Paulo Sao Paulo Amsterdam Amsterdam Phuket Phuket Montréal Montréal Tokyo Tokyo Lausanne Genève Zurich Berne en $

10 En effet, les hôtels en Suisse semblent avoir des prix plutôt élevés ! Problème au niveau de la compétitivité mais le plus inquiétant …Problème au niveau de la compétitivité mais le plus inquiétant …

11 99.00

12 160.00

13 Augmenter le taux doccupation Prix compétitifs Prix compétitifs Marketing (Swisstourism) Marketing (Swisstourism) Gestion de la qualité: Gestion de la qualité: formation des employés (écoles hôtelières suisses) formation des employés (écoles hôtelières suisses) motivation des employés (salaires bas) motivation des employés (salaires bas) améliorer laccueil améliorer laccueil polyvalence du personnel polyvalence du personnel

14 Personnaliser loffre InnovationInnovation OriginalitéOriginalité Segmenter le marché et se spécialiserSegmenter le marché et se spécialiser Énorme potentiel:Énorme potentiel: hôtels familiaux hôtels familiaux créneau de la santé & du bien-être créneau de la santé & du bien-être congrès & séminaires congrès & séminaires

15 Coopérer avec dautres établissements Union fait la force, créer des synérgies (Crans- Montana)Union fait la force, créer des synérgies (Crans- Montana)

16 Le financement

17 le financement bancairele financement bancaire –observations et tendances les ratios standards de la brancheles ratios standards de la branche

18 Le financement Observations Sous-capitalisation.Sous-capitalisation. Insuffisance des cash-flows en regard des investissements nécessaires.Insuffisance des cash-flows en regard des investissements nécessaires. Pression de la concurrence sur les coûts et les investissements.Pression de la concurrence sur les coûts et les investissements. Besoin de financement

19 Le financement Besoin de financement Exploitation Investissement Équipement Fonds propresFonds étrangers

20 Le financement

21 Les ratios standards de la brancheLes ratios standards de la branche

22 Quel encouragement pour lhôtellerie?

23 Le financement Banques Changement dapproche, les critères économiques simposent.Changement dapproche, les critères économiques simposent. Exigences accrues en terme de gestion et planification financière et de vision prospective.Exigences accrues en terme de gestion et planification financière et de vision prospective.

24 Les alternatives au financement bancaire Possibilités: les prêts LIMles prêts LIM PROTECPROTEC OVCMOVCM SODEVALSODEVAL la SCH (société suisse de crédit hôtelier)la SCH (société suisse de crédit hôtelier) autresautres

25 Les alternatives au financement bancaire Les prêts LIM Loi fédérale datant de 1997Loi fédérale datant de 1997 Outils dencouragement à linvestissement en région de montagneOutils dencouragement à linvestissement en région de montagne Sans intérêtsSans intérêts Remboursement sur 15 ansRemboursement sur 15 ans Un fonds de 100 millions de la Confédération à disposition du tourismeUn fonds de 100 millions de la Confédération à disposition du tourisme

26 Les alternatives au financement bancaire PROTEC (promotion touristique et économique) Participe à lassainissement financier des établissements hôteliers.Participe à lassainissement financier des établissements hôteliers. Fonds de 30 millions votés par le Grand ConseilFonds de 30 millions votés par le Grand Conseil Financement des rénovationsFinancement des rénovations

27 Les alternatives au financement bancaire PROTEC (promotion touristique et économique) Conditions : Sans intérêtsSans intérêts Remboursement sur ansRemboursement sur ans Jusquà 25% de linvestissement au maximumJusquà 25% de linvestissement au maximum

28 Les alternatives au financement bancaire OVCM (office valaisan de cautionnement mutuel pour artisans et commerçants) Octroi des cautionnements entre autres pour: louverture ou la reprise détablissements,louverture ou la reprise détablissements, le financement dinvestissements,le financement dinvestissements, la restructuration financière dentreprises,la restructuration financière dentreprises, le fonds de roulement.le fonds de roulement.

29 Les alternatives au financement bancaire SODEVAL (société de développement de léconomie valaisanne) Aides financières: Cautionnement de prêtsCautionnement de prêts Prise en charge partielle dintérêtsPrise en charge partielle dintérêts Recherche de partenaires financiersRecherche de partenaires financiers Cofinancement du conseilCofinancement du conseil Conseil aux entreprisesConseil aux entreprises

30 Les alternatives au financement bancaire La Société suisse de crédit hôtelier (SCH) Coopérative de droit publicCoopérative de droit public Partenariat état - privéPartenariat état - privé But : favoriser le crédit à lhôtellerieBut : favoriser le crédit à lhôtellerie Prestations de conseil et de révisionPrestations de conseil et de révision

31 Les alternatives au financement bancaire Restructuration de la Société suisse de crédit hôtelier (SCH) Pertes considérables sur ses prêts et cautionnements.Pertes considérables sur ses prêts et cautionnements. Plus en mesure de contribuer de façon substantielle au renouvellementPlus en mesure de contribuer de façon substantielle au renouvellement Besoin urgent de nouveaux fonds pour mettre en œuvre lobjet de la loi.Besoin urgent de nouveaux fonds pour mettre en œuvre lobjet de la loi. Prêt de 100 millions octroyé par la Confédération en 2003Prêt de 100 millions octroyé par la Confédération en 2003

32 Les alternatives au financement bancaire Dautres alternatives de financement Capital-risqueCapital-risque ActionnairesActionnaires Partenaires (fournisseurs, commerçants, etc)Partenaires (fournisseurs, commerçants, etc) Mais pas assez attractif pour eux!!!Mais pas assez attractif pour eux!!!

33 Conclusion Croissance du tourisme en SuisseCroissance du tourisme en Suisse Pertes de parts de marchéPertes de parts de marché Restructuration inévitable du secteur hôtelierRestructuration inévitable du secteur hôtelier Adaptation du tourisme suisse aux nouvelles tendances mondiales, adapter loffre et innoverAdaptation du tourisme suisse aux nouvelles tendances mondiales, adapter loffre et innover

34 Conclusion La gentillesse, la qualité du service et de la cuisine, le sourire, lambiance, la propreté ne sont pas ce que nous cherchons dans nos hôtels.La gentillesse, la qualité du service et de la cuisine, le sourire, lambiance, la propreté ne sont pas ce que nous cherchons dans nos hôtels. Ce ne sont que les outils indispensables pour satisfaire les gens qui payent nos salaires, nos clients!Ce ne sont que les outils indispensables pour satisfaire les gens qui payent nos salaires, nos clients! Le sourire le plus important est celui de la personne qui vient de dépenser une petite fortune dans notre établissement.Le sourire le plus important est celui de la personne qui vient de dépenser une petite fortune dans notre établissement.


Télécharger ppt "Lhôtellerie suisse en difficulté ? HEC Lausanne - Économie Nationale – juin 03HEC Lausanne - Économie Nationale – juin 03 Travail de groupe:Travail de."

Présentations similaires


Annonces Google