La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1. 2 INTRODUCTION A LA THEORIE DES ORGANISATIONS François Pichault Université de Liège.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1. 2 INTRODUCTION A LA THEORIE DES ORGANISATIONS François Pichault Université de Liège."— Transcription de la présentation:

1 1

2 2 INTRODUCTION A LA THEORIE DES ORGANISATIONS François Pichault Université de Liège

3 3 « Contrat » pédagogique Objectifs: théorie et capacité danalyse Supports: –J.NIZET et F.PICHAULT, Introduction à la théorie des configurations, Bxl, De Boeck, 2001 –Syllabus ITO (textes complémentaires et cas) –Cours ITO (slides Powerpoint)

4 4 « Contrat » pédagogique (#2) Supports (suite): –J.NIZET et F.PICHAULT, Comprendre les organisations, Québec, Morin, 1995 –Syllabus pirate

5 5 « Contrat » pédagogique (#3) Mode détude: –Comprendre les concepts et leurs liens (éviter lapprentissage par cœur) –Se confronter à des situations concrètes (sexercer aux cas, préparer les répétitions) Evaluation: –1ère session: étude de cas –2e session: oral théorique

6 6 PLAN GENERAL 0. Introduction 1. Coopération au travail 2. Pouvoir et acteurs 3. Prise de décision et objectifs 4. Facteurs contextuels 5. Configurations organisationnelles

7 7 INTRODUCTION 0.1. Objet ou point de vue? Organisation psychologie sociologie économie droit

8 8 INTRODUCTION 0.2. Discours analytique/normatif Les entreprises qui ne se lancent pas dans le commerce électronique ne survivront pas Le pourcentage de travailleurs moins qualifiés a diminué au cours des 20 dernières années Un effort intensif de formation est nécessaire pour assurer le succès d'un changement technologique La rotation du personnel est plus élevée aux urgences que dans les autres services hospitaliers

9 9 INTRODUCTION 0.3. Description/explication Description décomposition en variables Compréhensionattribution de sens Explicationhypothèses de relations entre variables

10 10 INTRODUCTION 0.3. Description/explication Le pourcentage de travailleurs moins qualifiés a diminué au cours des 20 dernières années Plus l'effort de formation est important, plus les performances liées au changement technologique sont élevées La rotation du personnel est plus élevée aux urgences que dans les autres services hospitaliers

11 11 INTRODUCTION 0.3. Description/explication Objet/point de vue Discours analytique/normatif Description/explication Déterminisme/ interactionnisme Rationalisme/ politique Système fermé/ ouvert

12 12 EXPLICATION DETERMINISTE Recours à des facteurs antérieurs Recours à des facteurs extérieurs aux acteurs EXPLICATION INTERACTIONNISTE Recours à des facteurs simultanés Recours à des facteurs intentionnels INTRODUCTION 0.3. Description/explication

13 13 EXPLICATION RATIONALISTE Rationalité absolue et unique Information complète Optimisation EXPLICATION POLITIQUE Diverses rationalités limitées Information partiale Compromis entre intérêts divergents INTRODUCTION 0.3. Description/explication

14 14 EXPLICATION SYSTEME FERME Attention exclusive au fonctionnement organisationnel EXPLICATION SYSTEME OUVERT Prise en compte des contextes dans lesquels l'organisation se situe INTRODUCTION 0.3. Description/explication

15 15 INTRODUCTION 0.3. Description/explication Taylorisme, fayolisme Relations humaines Contingence structurelle Constructivisme RATIONALISME POLITIQUE SYSTEMEFERMESYSTEMEFERME SYSTEMEOUVERTSYSTEMEOUVERT

16 16 INTRODUCTION 0.4. Du manager au système d'action Taylorisme, fayolisme Relations humaines Contingence structurelle Constructivisme le chef décideur le chef conciliateur le chef adaptateur le chef acteur MINTZBERG

17 17 INTRODUCTION 0.5. Perspectives du cours Perspective rationnelle (paramètres de conception) Perspective politique (acteurs) Perspective politique (buts) Perspective système ouvert (variables contextuelles) Articulation des 3 perspectives (configurations) CHAPITRE 1: CHAPITRE 2: CHAPITRE 3: CHAPITRE 4: CHAPITRE 5 :

18 18 INTRODUCTION 0.5. Perspectives du cours ORGANISATION= système d'action collective 1.dont le problème majeur consiste à définir des modes de coopération efficaces entre ses membres 2.articulé autour dune structure hiérarchique et traversé par de multiples jeux de pouvoir 3.caractérisé par la poursuite de certains objectifs 4.qui doit faire face à un contexte particulier et établir avec lui des relations durables

19 19 CHAPITRE 1: COOPERATION AU TRAVAIL

20 20 tâches Division du travail Elargissement du travail

21 21 conception exécution tâches Enrichissement du travail Division du travail

22 22 Division du travail

23 23 1. Ajustement mutuel OO Flux de travail Mécanismes de coordination du travail

24 24 2. Supervision directe OO C Flux de travail Mécanismes de coordination du travail

25 25 3. Standardisation des procédés OO CA Flux de travail Mécanismes de coordination du travail

26 26 4. Standardisation des résultats OO C A Flux de travail Mécanismes de coordination du travail

27 27 5. Standardisation des qualifications OO C A Flux de travail Mécanismes de coordination du travail

28 28 6. Standardisation des valeurs OO C A Flux de travail Mécanismes de coordination du travail

29 29 Mécanismes de coordination du travail

30 30 Relations interpersonnelles –Ajustement mutuel –Supervision directe Formalisation –Standardisation des procédés –Standardisation des résultats Représentations mentales –Standardisation des qualifications –Standardisation des valeurs Mécanismes de coordination du travail

31 31 Modes d'organisation du travail

32 32 Différenciation horizontale: unités Différenciation verticale: échelons hiérarchiques Différenciation inter-unités

33 33 Finance DG GRH Marketing R-DProduction Départementalisation par input (fonctionnelle) Différenciation inter-unités

34 34 Aliments DG VêtementsVoyages TI Loisirs Départementalisation par output (divisionnelle) Différenciation inter-unités

35 35 INPUT (différenciation verticale forte) Centralisation Cloisonnement Contrôle des performances = ? OUTPUT (différenciation horizontale forte) Décentralisation Décloisonnement Contrôle des performances: OK Différenciation inter-unités

36 36 Aliments DG VêtementsVoyages TI Loisirs Différenciation par output (divisionnelle) GRHR-D Marketing GRHR-D Marketing GRHR-D Marketing Différenciation inter-unités

37 37 Aliments DG VêtementsVoyages TI Loisirs Différenciation par output (divisionnelle) GRHR-D Marketing GRHR-D Marketing GRHR-D Marketing R-D Marketing GRHR-D Différenciation inter-unités

38 38 Formalisation –Planification des activités: plan daffaires, programme dactions, spécifications opérationnelles –Contrôle des performances: contrôle qualité, zéro défaut, centres de profit, etc. Mécanismes de liaison inter-unités

39 39 Relations interpersonnelles: agent de liaison Production DG GRH MarketingR-D Finances Mécanismes de liaison inter-unités

40 40 Relations interpersonnelles: comité permanent Production DG GRH MarketingR-D Finance Mécanismes de liaison inter-unités

41 41 Relations interpersonnelles: groupe de projet Production DG GRH MarketingR-D Finance Mécanismes de liaison inter-unités

42 42 Mécanismes de liaison inter-unités Relations interpersonnelles: structure matricielle DG ProductionMarketingGRHFinanceR-D Aliments TI Voyages

43 43 Mécanismes de liaison inter-unités Représentations mentales Socialisation: programmes de formation inter- unités Mobilisation:vision et identité partagées

44 44 Cohérences entre mécanismes de coordination et de liaison

45 45 Formes structurelles


Télécharger ppt "1. 2 INTRODUCTION A LA THEORIE DES ORGANISATIONS François Pichault Université de Liège."

Présentations similaires


Annonces Google