La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Évolution du marché et perspectives Présenté par Jean-Luc Leclair.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Évolution du marché et perspectives Présenté par Jean-Luc Leclair."— Transcription de la présentation:

1 Évolution du marché et perspectives Présenté par Jean-Luc Leclair

2 2 Présentation 1. Évolution des marchés et du contexte 2. Constats 3. Questions et perspectives

3 3 1.Évolution des marchés et du contexte Rappel : Le PLC a été introduit dans un contexte de: décroissance des besoins en matière grasse; décroissance des surplus structurels; croissance dans les fromages.

4 4 1.Évolution des marchés et du contexte (suite)

5 5

6 6 La taille du marché en matière de matière grasse (L.C. et L.T.) na cessé de croître depuis Pour le L.C. les crèmes; Pour le L.T. fromages à grands volumes.

7 7 1.Évolution des marchés et du contexte (suite) Au Canada, en , le beurre représente 29% des ventes de matière grasse et 5% des ventes de protéines; Le fromage représente 52% des ventes de matière grasse et 75% des ventes de protéines; Le yogourt et la crème glacée représentent environ 11,5% des ventes de matière grasse et 8% des ventes de protéines.

8 8 1.Évolution des marchés et du contexte (suite) Les surplus structurels : Nont cessé de croître depuis ; Limpact à la ferme saccentue passant de 0,10 $/hl en à près de 2,00 $/hl en ; Notre capacité de disposer de ces surplus est plafonnée à tonnes.

9 9 2.Constats Les besoins en matière grasse sont en croissance; Le surplus de SNG au Canada est aussi en croissance Impacts des importations; Marché institutionnel $ détail. Soit 2 tendances opposées à celles du début des années 1990

10 10 Sources des surplus structurels La production (hausse de la teneur et hausse du volume produit pour une teneur en M.G. donnée); Lévolution des technologies de transformation; Limportation de solides non gras.

11 11 3.Questions et perspectives Le signal fourni par le paiement des composants du lait reflète-t-il adéquatement létat des marchés ? Le volume permis par le quota est limité par la quantité de gras détenue. Intérêt économique a SNG et Gras. Protéines = marché infini à 9-10 $/kg ?

12 12 3.Questions et perspectives (suite) Quelles sont les avenues de solutions possibles … à la ferme ? Instaurer un quota sur les S.T. ? Implanter un ratio de paiement basé sur léquilibre Gras / SNG ? Modifier le poids relatif des revenus associés au gras (6 $/kg) et à la protéine (9 $/kg) ?

13 13 3.Questions et perspectives (suite) Enjeux et discussion au niveau canadien : Limite dexportation de PLÉ Relance débat. Situation dans louest canadien Ratio P/G = 0,9 vs 0,85 dans lest. Entente sur lécrémage responsabilise leur croissance décrémage et diminue leur QMM.

14 14 3.Questions et perspectives (suite) Revoir le partage des revenus entre les composants est sans doute plus prometteur! Faire évoluer lécart progressivement vers 0 ou même à lavantage de la matière grasse ? Cest un débat qui devra se faire au niveau québécois et canadien. Actuellement : GrasProtéinesÉcart 6,15 $/kg9,35 $/kg3,20 $/kg

15 15 3.Questions et perspectives (suite) Quelles sont les avenues de solutions par rapport aux marchés? Actuellement Lait = Aliment Santé Impact calcium largement reconnu.

16 16 3.Questions et perspectives (suite) Pour lavenir … autres facettes santé? profit santé des acides gras du lait Oméga 3 et ALC notamment Valoriser protéines laitières = protéines de qualité supérieure bénéfices bénéfices Système nerveux Système cardiovasculaire Système immunitaire

17 17 3.Questions et perspectives (suite) Rôle de la recherche : Efforts actuellement pour mettre sur pied un réseau de recherche sur la composition du lait Synergie / complémentarité. Rôles des stratégies de régie : Alimentaire; Amélioration génétique; Développement des laits « normés » ?

18 18 3.Questions et perspectives (suite) Peut-on « bâtir » des vaches qui dureront plus de 3 ans ? Lélevage représente plus de 10 % du cdp. Intensité de la production $ conformation ?

19 19 3.Questions et perspectives (suite) Peut-on exploiter davantage la spécificité de certaines races laitières? Profil des composants; Efficacité alimentaire.

20 20 3.Questions et perspectives (suite) On ne peut prédire avec justesse les besoins du marché dans 10 ou 20 ans. On peut dès aujourdhui accroître notre maîtrise et notre compréhension des facteurs de régie alimentaire, génétique et délevage qui nous permettront de nous ajuster avec le moins de délai possible aux besoins des marchés.

21 21 La vache de lavenir…

22


Télécharger ppt "Évolution du marché et perspectives Présenté par Jean-Luc Leclair."

Présentations similaires


Annonces Google