La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

ROLE DES PROFESSIONNELS DE LA SANTE DANS LA LUTTE ANTI-TABAC ROLE DES PROFESSIONNELS DE LA SANTE DANS LA LUTTE ANTI-TABAC Mars 2009.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "ROLE DES PROFESSIONNELS DE LA SANTE DANS LA LUTTE ANTI-TABAC ROLE DES PROFESSIONNELS DE LA SANTE DANS LA LUTTE ANTI-TABAC Mars 2009."— Transcription de la présentation:

1 ROLE DES PROFESSIONNELS DE LA SANTE DANS LA LUTTE ANTI-TABAC ROLE DES PROFESSIONNELS DE LA SANTE DANS LA LUTTE ANTI-TABAC Mars 2009

2 INTRODUCTION Le tabagisme tue chaque année 6850 personnes en Tunisie et 8 millions dans le monde. En effet, plusieurs études ont démontré le lien étroit entre ce fléau et l'émergence de certaines maladies graves et chroniques telles que les cancers et les maladies respiratoires et cardio vasculaires. De plus le coût humain et financier dû au tabagisme dépasse largement les bénéfices générés par le commerce du tabac. Lannée 2009, a donc été proclamée année de lutte contre le tabagisme. =>Objectif majeur : réduire le nombre de fumeurs en 5 ans. =>Objectif majeur : réduire le nombre de fumeurs en 5 ans.

3 INTRODUCTION Des campagnes sont menées dans ce sens. Les lieux exempts de tabac, notamment dans les espaces publics et le milieu professionnel, seront ainsi multipliés en impliquant toutes les structures concernées et les composantes de la société civile. Les milieux scolaires, sportifs et de la jeunesse seront, essentiellement, ciblés par la campagne de sensibilisation. Les manifestations culturelles, sportives et les fêtes nationales seront mises à profit pour la lutte anti-tabac. Des espaces permanents seront créés dans les établissements de jeunesse pour abriter des expositions sur des données concernant le tabac et ses effets néfastes sur la santé.

4 Les consultations d'aide au sevrage tabagique seront multipliées dans les régions. En Tunisie, une loi sur la prévention contre les méfaits du tabac a été promulguée le 23 février En outre, l'Etat a ratifié le 22 août 2003 la convention cadre de l'OMS relative à la lutte contre le tabac adoptée à Genève le 21 mai 2003.

5 Pourquoi une législation anti- tabac ? Les lois antitabac sauvent des vies. Améliorent la sante des travailleurs. Aident les fumeurs qui veulent arrêter. Peuvent empêcher les jeunes de commencer à fumer. La législation anti-tabac est rentable. Les avantages économiques d`une législation anti-tabac dépassent les couts potentiels d`exécution et d`application.

6 LA LEGISLATION TUNISIENNE EN MATIERE DE LUTTE ANTI-TABAC LA LEGISLATION TUNISIENNE EN MATIERE DE LUTTE ANTI-TABAC La loi anti-tabac n°98-17 DU 23 Février stipule dans: larticle 2: quil est interdit de faire dune manière directe ou indirecte de la propagande ou de la publicité en faveur du tabagisme ou ses produits. larticle 2: quil est interdit de faire dune manière directe ou indirecte de la propagande ou de la publicité en faveur du tabagisme ou ses produits. l`article 3 : l`offre,la remise et la distribution sont interdites a titre gratuit. Larticle 4 : linterdit au profit des mineurs. l`article 3 : l`offre,la remise et la distribution sont interdites a titre gratuit. Larticle 4 : linterdit au profit des mineurs. larticle 8 : impose lapposition sur la couverture extérieure de la composition intégrale du produit tabagique. larticle 8 : impose lapposition sur la couverture extérieure de la composition intégrale du produit tabagique. larticle 10 : interdit le tabagisme dans les lieux à usage collectif. larticle 10 : interdit le tabagisme dans les lieux à usage collectif. L`article11 : l`interdit au personnel exerçant dans l`alimentation. L`article11 : l`interdit au personnel exerçant dans l`alimentation. L`article14 et : le constat de l`infraction, les procès verbaux et les amendes. L`article14 et : le constat de l`infraction, les procès verbaux et les amendes.

7 Le décret n° du 16 novembre 1998 fixe dans l`article 1 les lieux affectés à lusage collectif dans les lesquels il est interdit de fumer. l`article 1 les lieux affectés à lusage collectif dans les lesquels il est interdit de fumer. l`article 3, ce décret précise la possibilité daménager des espaces réservés aux fumeurs. l`article 3, ce décret précise la possibilité daménager des espaces réservés aux fumeurs.

8 LA LEGISLATION TUNISIENNE EN MATIERE DE LUTTE ANTI-TABAC Afin de conférer à la législation tunisienne davantage d'efficience, la loi de 1998 sera modifiée pour - interdire toute forme de publicité sur le tabac - interdire toute forme de publicité sur le tabac - rendre obligatoire l'inscription, sur l'emballage, de formule de - rendre obligatoire l'inscription, sur l'emballage, de formule de mise en garde contre les risques sanitaires encourus par les mise en garde contre les risques sanitaires encourus par les fumeurs fumeurs - interdire l'utilisation de toute terminologie qui inspirerait des idées erronées sur la consommation du tabac - interdire l'utilisation de toute terminologie qui inspirerait des idées erronées sur la consommation du tabac - insérer de nouveaux espaces publics sur la liste des lieux où il est interdit de fumer - insérer de nouveaux espaces publics sur la liste des lieux où il est interdit de fumer Les campagnes de contrôles seront multipliées ainsi que les procès- verbaux d'infractions à la faveur du renforcement du personnel compétent

9 CONVENTION CADRE OMS 2003 CONVENTION CADRE OMS 2003 Partie I I: Objectif Partie I I: Objectif Protéger les générations présentes et futures des effets sanitaires, sociaux, environnementaux et économiques dévastateurs de la consommation de tabac et de lexposition à la fumée du tabac. en offrant un cadre pour la mise en œuvre de mesures de lutte antitabac par les parties aux niveaux national, régional et international. en offrant un cadre pour la mise en œuvre de mesures de lutte antitabac par les parties aux niveaux national, régional et international. en vue de réduire régulièrement et notablement la prévalence du tabagisme et lexposition à la fumée du tabac.

10 CONVENTION CADRE OMS 2003 Partie II: PRINCIPES DIRECTEURS ET OBLIGATIONS GENERALES 1 Chacun doit être informé des conséquences pour la santé, du caractère dépendogène et du risque mortel de la consommation de tabac et de lexposition à la fumée du tabac, et des mesures législatives, exécutives, administratives ou autres mesures efficaces doivent être envisagées. 1 Chacun doit être informé des conséquences pour la santé, du caractère dépendogène et du risque mortel de la consommation de tabac et de lexposition à la fumée du tabac, et des mesures législatives, exécutives, administratives ou autres mesures efficaces doivent être envisagées. 2 Un engagement politique fort est nécessaire pour élaborer et appuyer, aux niveaux national, régional et international, des mesures plurisectorielles complètes et des actions coordonnées, tenant compte :

11 a) de la nécessité de prendre des mesures pour protéger tous les individus contre lexposition à la fumée du tabac. b) de la nécessité de prendre des mesures pour éviter que les individus commencent à fumer. c) de la nécessité de prendre des mesures pour encourager les autochtones et les communautés autochtones à participer à lélaboration, à la mise en oeuvre et à lévaluation de programmes de lutte antitabac qui soient socialement et culturellement adaptés à leurs besoins et à leur manière de voir. d) de la nécessité de prendre des mesures pour tenir compte des risques sexospécifiques lors de lélaboration des stratégies de lutte antitabac.

12 CONVENTION CADRE OMS La coopération internationale, le transfert de technologie, de connaissances et daide financière : pour établir et mettre en œuvre des programmes de lutte antitabac efficaces, tenant compte des facteurs culturels locaux ainsi que de facteurs sociaux, économiques, politiques et juridiques, 4. Des mesures et des ripostes multisectorielles globales pour réduire la consommation de tous les produits du tabac aux niveaux national, régional et international sont essentielles afin de prévenir, lincidence des maladies et lincapacité et les décès prématurés provoqués par la consommation de tabac et lexposition à la fumée du tabac.

13 5. Les questions relatives à la responsabilité, telles que déterminées par chaque Partie dans les limites de sa compétence, sont un élément important dune lutte antitabac globale. 6. Il faut reconnaître et prendre en compte limportance dune assistance technique et financière pour faciliter la reconversion économique des cultivateurs de tabac ainsi que des travailleurs dont les moyens de subsistance sont gravement compromis par lapplication de programmes de lutte antitabac dans les pays en développement. 7. La participation de la société civile est essentielle pour atteindre lobjectif de la Convention et de ses protocoles.

14 CONVENTION CADRE OMS 2003 Partie III : mesures relatives a la réduction de la demande de tabac mesures relatives a la réduction de la demande de tabac Partie IV : mesures relatives a la réduction de loffre de tabac mesures relatives a la réduction de loffre de tabac Partie V : protection de lenvironnement protection de lenvironnement Partie VI : questions se rapportant a la responsabilité questions se rapportant a la responsabilité

15 Rôle des professionnels de la santé Les professionnels de la santé ont un rôle important à jouer : Les professionnels de la santé ont un rôle important à jouer : en inscrivant la lutte antitabac au nombre des priorités de santé publique au niveau national en soutenant le processus politique de signature et de ratification de la convention-cadre de lOMS pour la lutte antitabac par leur gouvernement en encourageant leurs membres à appliquer la convention en encourageant leurs membres à appliquer la convention

16 Role des professionnels de la santé Nous encourageons les professionnels de la santé du monde entier à assumer leur rôle, qui est dinformer les patients des conséquences du tabagisme sur la santé et de les aider à renoncer au tabac. Le préambule de la Convention-cadre de lOMS pour la lutte anti-tabac, met laccent sur le rôle qui incombe aux associations de professionnels de la santé dans les efforts fournis pour faire de la lutte contre le tabagisme un objectif de laction de santé publique et faire baisser la consommation de tabac. Le préambule de la Convention-cadre de lOMS pour la lutte anti-tabac, met laccent sur le rôle qui incombe aux associations de professionnels de la santé dans les efforts fournis pour faire de la lutte contre le tabagisme un objectif de laction de santé publique et faire baisser la consommation de tabac. Ces associations et leurs membres pourraient notamment donner lexemple, faire en sorte que les lieux de travail et les établissements publics soient sans fumée et sans tabac, et appuyer les actions politiques contre le tabac, dont, entre autres, la Convention-cadre de lOMS pour la lutte anti-tabac. Ces associations et leurs membres pourraient notamment donner lexemple, faire en sorte que les lieux de travail et les établissements publics soient sans fumée et sans tabac, et appuyer les actions politiques contre le tabac, dont, entre autres, la Convention-cadre de lOMS pour la lutte anti-tabac.

17 Role des professionnels de la santé Lorganisation mondiale de la santé (OMS) encourage les professionnels de la santé à prendre les devants pour combattre les problèmes liés à la dépendance à légard du tabac, à sa consommation et à lexposition à la fumée du tabac. Les professionnels de la santé sont en première ligne. Ils ont besoin dacquérir les compétences requises pour aider les gens à sarrêter de fumer et il leur faut donner lexemple en renonçant eux-mêmes au tabac. Les professionnels de la santé, médecins, dentistes, pharmaciens, infirmières et autres, sont des sources fiables dinformations et de conseils et donnent lexemple pour tout ce qui touche à la santé. Ils sont au contact dun pourcentage élevé de la population et ils peuvent faire beaucoup pour aider les gens à changer de comportements.

18 CODE DE BONNE PRATIQUE Les professionnels de la santé : Les professionnels de la santé : Encourageront et aideront leurs membres à montrer lexemple en Encourageront et aideront leurs membres à montrer lexemple en ne faisant pas usage de tabac et en sattachant à promouvoir ne faisant pas usage de tabac et en sattachant à promouvoir une culture sans tabac. une culture sans tabac. Evalueront et étudieront les modes de consommation de tabac Evalueront et étudieront les modes de consommation de tabac ainsi que lattitude et le comportement de leurs membres vis-à- ainsi que lattitude et le comportement de leurs membres vis-à- vis de la lutte antitabac et ce, grâce à des sondages et à la mise vis de la lutte antitabac et ce, grâce à des sondages et à la mise en œuvre de politiques appropriées. en œuvre de politiques appropriées. Interdiront de fumer dans leurs locaux et lors des évènements Interdiront de fumer dans leurs locaux et lors des évènements quelles organisent. quelles organisent. Inscriront la lutte antitabac à lordre du jour de tous les congrès Inscriront la lutte antitabac à lordre du jour de tous les congrès et conférences en rapport avec la santé. et conférences en rapport avec la santé.

19 CODE DE BONNE PRATIQUE Recommanderont à leurs membres de demander systématiquement à leurs patients et clients sils fument ou sils sont exposés à la fumée de tabac, de les conseiller sur les moyens darrêter de fumer et de les suivre. Recommanderont à leurs membres de demander systématiquement à leurs patients et clients sils fument ou sils sont exposés à la fumée de tabac, de les conseiller sur les moyens darrêter de fumer et de les suivre. Inciteront les établissements de santé et denseignement à inclure la lutte antitabac dans les études des professionnels de santé, par la formation continue et dautres programmes de formation. Inciteront les établissements de santé et denseignement à inclure la lutte antitabac dans les études des professionnels de santé, par la formation continue et dautres programmes de formation. Participeront activement le 31 mai de chaque année à la Journée mondiale sans tabac. Participeront activement le 31 mai de chaque année à la Journée mondiale sans tabac. Refuseront tout soutien, financier ou autre, de lindustrie du tabac. Refuseront tout soutien, financier ou autre, de lindustrie du tabac.

20 Sassureront que leur organisation a une politique claire vis-à-vis des liens commerciaux ou de tout autre lien avec des partenaires connus pour entretenir des relations avec lindustrie du tabac ; interdiront la vente ou la promotion de produits du tabac dans leur enceinte et encourageront leurs membres à faire de même. Soutiendront activement les gouvernements dans le processus qui mène à la signature, à la ratification et à la mise en œuvre de la Convention-cadre de lOMS pour la lutte antitabac. Soutiendront activement les gouvernements dans le processus qui mène à la signature, à la ratification et à la mise en œuvre de la Convention-cadre de lOMS pour la lutte antitabac. Consacreront des ressources financières ou autres à la lutte antitabac ainsi que des ressources à la mise en œuvre et au respect de ce code de bonne pratique. Consacreront des ressources financières ou autres à la lutte antitabac ainsi que des ressources à la mise en œuvre et au respect de ce code de bonne pratique. Participeront aux activités antitabac des réseaux de professionnels de santé. Participeront aux activités antitabac des réseaux de professionnels de santé. Soutiendront les campagnes tendant à interdire de fumer dans les lieux publics. Soutiendront les campagnes tendant à interdire de fumer dans les lieux publics.

21


Télécharger ppt "ROLE DES PROFESSIONNELS DE LA SANTE DANS LA LUTTE ANTI-TABAC ROLE DES PROFESSIONNELS DE LA SANTE DANS LA LUTTE ANTI-TABAC Mars 2009."

Présentations similaires


Annonces Google