La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Gilles Bonnefond USPO Journée du Médicament 2 Octobre 2008 Dijon Parcours de soins : quelle répartition des tâches entre les professionnels de santé pour.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Gilles Bonnefond USPO Journée du Médicament 2 Octobre 2008 Dijon Parcours de soins : quelle répartition des tâches entre les professionnels de santé pour."— Transcription de la présentation:

1 Gilles Bonnefond USPO Journée du Médicament 2 Octobre 2008 Dijon Parcours de soins : quelle répartition des tâches entre les professionnels de santé pour une meilleure coordination des soins ? Gilles BONNEFOND

2 Gilles Bonnefond USPO Coordination :Etat des lieux

3 Gilles Bonnefond USPO Le désert ou presque …

4 Gilles Bonnefond USPO Prise de conscience Prise de conscience Demande des patients Demande des patients Demande de certains professionnels de santé Demande de certains professionnels de santé Nouvelle organisation des soins : Nouvelle organisation des soins : Diminution de la durée des séjours hospitaliers Diminution de la durée des séjours hospitaliers Pathologies émergentes Pathologies émergentes Evolution des traitements et du diagnostic Evolution des traitements et du diagnostic Pression économique Pression économique Efficience des soins Efficience des soins Volonté politique Volonté politique H.A.S. H.A.S. Loi Hôpital, patients, santé,territoire Loi Hôpital, patients, santé,territoire

5 Gilles Bonnefond USPO Avant projet de loi « chapitre I-I « Organisation des soins « Art. L Laccès à des soins de premier recours, ainsi que la prise en charge continue des malades et des usagers, sont organisés par lagence régionale de santé au niveau territorial défini à larticle L et dans les conditions définies au III de larticle L , dans le respect des exigences de proximité, de qualité et de sécurité, après avis du représentant de lEtat. « Ces soins comprennent : « 1° La prévention, le dépistage, le diagnostic, le traitement et le suivi des maladies et des affections courantes ; « 2° La dispensation et ladministration des médicaments, produits et dispositifs médicaux ; « 3° En tant que de besoin, lorientation dans le système de soins et le secteur médico-social ; « 4° Léducation pour la santé. « les professionnels de santé, dont les médecins traitants, habilités à raison de leurs compétences à exercer tout ou partie de ces activités, concourent à loffre de soins de premier recours par lexercice de ces compétences, le cas échéant dans le cadre de coopérations organisées et en collaboration avec les établissements de santé, sociaux, médico-sociaux et les réseaux de santé

6 Gilles Bonnefond USPO Avant projet de loi Principe général de coopération entre professionnels de santé La collaboration entre professionnels de santé est nécessaire pour mieux répondre aux besoins de santé de la population. Sa mise en œuvre doit être facilitée pour mieux sadapter aux pratiques des professionnels tout en garantissant un haut niveau de sécurité et de qualité. L'objet de la mesure vise à étendre le principe des coopérations entre professionnels de santé en les sortant du cadre expérimental. Il s'agit de favoriser de nouvelles organisations des soins et de prise en charge ou des modes d'exercice partagé qui répondent à des besoins de santé. La sécurité des soins aux patients restera une exigence garantie de quatre façons : les transferts d'actes ne devront concerner que les professionnels de santé (médicaux/paramédicaux), le professionnel ne pourra intervenir dans les domaines qui dépassent ses connaissances et son expérience, les coopérations seront encadrées par des protocoles nationaux élaborés par la HAS (définissant et précisant des formes de coopérations, les disciplines, les pathologies, actes…). Pour ne pas freiner une dynamique venant des professionnels, des projets de protocole préparés directement par les professionnels pourront être validés par la HAS pour être applicables, les établissements de santé, structures de soins telles que les maisons de santé ou les professionnels à titre individuel qui souhaiteront appliquer ces protocoles devront les déclarer auprès de l'agence régionale de santé. Un arrêté précisera les domaines dans lesquels ces coopérations devront en priorité intervenir (cancérologie, maladies chroniques, …) et les formes de coopération possibles : prescriptions, suivi des patients au cours d'une consultation, actes techniques…

7 Gilles Bonnefond USPO Méthode et priorités Méthode et priorités Sémantique :Délégation de tache, transfert de compétence Sémantique :Délégation de tache, transfert de compétence Organiser le débat et donner des priorités Organiser le débat et donner des priorités Professionnels de santé doivent être les moteurs Professionnels de santé doivent être les moteurs Axes prioritaires : recentrer le débat Axes prioritaires : recentrer le débat Cordonner la sortie hôpital/ville Cordonner la sortie hôpital/ville Patients chroniques Patients chroniques Personnes âgées Personnes âgées Traitements ou patients qui nécessitent une surveillance particulière Traitements ou patients qui nécessitent une surveillance particulière Expérimenter Expérimenter EHPAD, diabète, asthme, AVK….. EHPAD, diabète, asthme, AVK…..

8 Gilles Bonnefond USPO La place du pharmacien Dans le premier recours : Traitements de première intention qui ne nécessite pas un diagnostic Les médicaments conseils, les conditions de délivrance,le dossier pharmaceutique, le conseil et le partage de linformation, la prise en charge par certaines mutuelles, Traitements de première intention qui ne nécessite pas un diagnostic Les médicaments conseils, les conditions de délivrance,le dossier pharmaceutique, le conseil et le partage de linformation, la prise en charge par certaines mutuelles, Dépistage, prévention : Population cible Population cible Suivi thérapeutique : Surveillance des patients entre deux consultations en coordination avec le médecin traitant Surveillance des patients entre deux consultations en coordination avec le médecin traitant Education thérapeutique : Le partage nécessaire piloté et confié aux professionnels de santé de proximité Le partage nécessaire piloté et confié aux professionnels de santé de proximité


Télécharger ppt "Gilles Bonnefond USPO Journée du Médicament 2 Octobre 2008 Dijon Parcours de soins : quelle répartition des tâches entre les professionnels de santé pour."

Présentations similaires


Annonces Google