La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Depuis près de cent ans, léglise d' Harfleur attendait une vitrerie neuve puisquelle avait perdu les verrières peintes par Drouin, quand lexplosion.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Depuis près de cent ans, léglise d' Harfleur attendait une vitrerie neuve puisquelle avait perdu les verrières peintes par Drouin, quand lexplosion."— Transcription de la présentation:

1

2

3

4

5 Depuis près de cent ans, léglise d' Harfleur attendait une vitrerie neuve puisquelle avait perdu les verrières peintes par Drouin, quand lexplosion dune usine, surnommée « la poudrière belge », avait fait sauter, en 1915, presque tous ses verres. La Seconde guerre mondiale avait encore réduit les panneaux survivants, les baies avaient été closes de verre blanc et les remplages flamboyants de plaques de fibrociment.

6 Conscients de la nécessité de donner à léglise un nouvel éclairage, maire et curé sentendirent sur un thème : le partage, dont saint Martin a donné lexemple lorsquil rencontra un pauvre mendiant. Lannée 2002 marqua le point de départ de la restauration avec létude préalable des maçonneries des quinze baies, approuvée par la DRAC, étape indispensable que larchitecte en chef des Monuments historiques chiffrait à deuros environ.

7 Un concours fut organisé, auquel participèrent plusieurs artistes, et qui fut remporté par Bernard PIFFARETTI, à qui fut confiée la réalisation de l'opération.

8 Lutilisation de bandes de couleurs primaires et secondaires saccorde avec la symbolique chrétienne : -le jaune correspond à la lumière divine, -le bleu au ciel, -lorange à la foi, -le rouge à lamour et au partage, -le violet à lattente dans un contexte liturgique. Le peintre a misé sur la montée des valeurs colorées vers le chœur pour atteindre le maximum dintensité dans les trois grandes baies du chevet. La proposition de Bernard PIFFARETTI séduisit le jury du Concours par son adéquation au programme de mise en valeur de léglise et la rigueur de sa conception.

9

10 avant apr è s

11

12

13

14

15 Car le surnaturel est lui-même charnel Et l arbre de la grâce est racin é profond Et plonge dans le sol et cherche jusqu au fond Et l arbre de la race est lui-même é ternel. Car le surnaturel est lui-même charnel Et l arbre de la grâce est racin é profond Et plonge dans le sol et cherche jusqu au fond Et l arbre de la race est lui-même é ternel.

16

17

18

19

20 Et léternité même est dans le temporel Et larbre de la grâce est raciné profond Et plonge dans le sol et touche jusquau fond Et le temps est lui-même un temps intemporel.

21

22

23

24

25

26 Et l arbre de la grâce et l arbre de nature Ont li é leurs deux troncs de n œ uds si solennels, Ils ont tant confondu leurs destins fraternels Que c est la même essence et la même stature. Et larbre de la grâce et larbre de nature Ont lié leurs deux troncs de nœuds si solennels, Ils ont tant confondu leurs destins fraternels Que cest la même essence et la même stature.

27

28

29

30

31 Et c est le même sang qui court dans les deux veines, Et c est la même s è ve et les mêmes vaisseaux, Et c est le même honneur qui court dans les deux peines, Et c est le même sort scell é des même sceaux. Et cest le même sang qui court dans les deux veines, Et cest la même sève et les mêmes vaisseaux, Et cest le même honneur qui court dans les deux peines, Et cest le même sort scellé des même sceaux.

32

33

34

35

36 Texte de présentation : Béatrice Chegaray Poème : Charles Péguy - Ève Musique : David Lyon – Concertino pastoral pour hautbois et orgue Conception et réalisation : Jean-Paul Bouland


Télécharger ppt "Depuis près de cent ans, léglise d' Harfleur attendait une vitrerie neuve puisquelle avait perdu les verrières peintes par Drouin, quand lexplosion."

Présentations similaires


Annonces Google