La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LesMazerolledelAmérique A uteur: Rodrique Mazerolle.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LesMazerolledelAmérique A uteur: Rodrique Mazerolle."— Transcription de la présentation:

1 LesMazerolledelAmérique A uteur: Rodrique Mazerolle

2 SOMMAIRE DE LHISTOIRE DES MAZEROLLES Les Mazerolle dAmérique sont originaires de la France. La première apparition en France fut au département de Vienne dans la région du Poitou-Charente – La commune fut fondée en lan 696. Vingt (20) localités en France portent ou ont porté le nom de Mazerolle

3 Le Château Mazerolle Le château Mazerolle fut construit au 12e siècle dans la seigneurie de Mazerolles en Auvergne. Cette seigneurie comprenait alors deux (2) villages. De nos jours, le château Mazerolle appartient à un anglais et sa sœur du nom de Greenwood. La soeur demeure en Belgique.

4 Les Mazerolle sont arrivés en Acadie en 1685 à Port-Royal. Le premier Mazerolle, Louis Mazerolle dit Saint-Louis, est né en France vers Il était soldat à la défense du fort Port-Royal

5 Louis Mazerolle dit Saint-Louis marie à Port-Royal la veuve de François Savary. Ils eurent trois (3) filles et un garçon. - Cécile (1698) - Élizabeth-Françoise (1705) - Marie (1708) - Joseph (1711) Louis Mazerolle dit Saint-Louis quitte définitivement Port-Royal en août 1714 et sinstalle à Port-Toulouse (maintenant St-Peters au Cap-Breton). Marie (1708), sa fille cadette, le rejoint et sy marie. Marie (1708) sinstalle ensuite le long de la rivière du Moulin-à-Scie qui se jette au haut de la rivière du Nord-est (maintenant la rivière Hillsborough à lÎle St-Jean) (maintenant Île-du-Prince-Edouard). Selon lhistorien Harvey, Louis Mazerolle dit Saint-Louis (1661), devient co-fondateur de la localité de Racicot (maintenant, Rustico).

6 Le reste de la famille de Louis Mazerolle dit Saint-Louis (1661), sinstalle à Grand-Pré N.-É. Son fils, Joseph (1711) né à Port-Royal se marie en premières noces à Marie-Josephte Douaron. Ils eurent les enfants suivant : - Marie-Josephe (1736) - Joseph (1739) - Jean (1741) - Simon (1743) Joseph (1711) se remarie vers 1748 en secondes noces à Anne Daigle. Ils eurent les enfants suivant : - Mathurin (1749) - Françoise (1751?) - Pierre-Augustin (1753?) - Paul (1754?) Joseph (1711) et sa seconde famille sinstallent vers 1750 à Baie-Verte N.B. non loin de Port-Elgin actuel.

7 Deportation des Mazerolle Les enfants de Louis Mazerolle (dit Saint-Louis) (1661) et Geneviève Laforest (1663): Cécile (1698) Fille, déportée au Maryland, USA Elizabeth (1705) Fille, décédée avant la déportation. Marie (1708) Fille– Déportée en 1758 sur le navire Le Violette Elle périt, avec sa famille, durant le naufrage du navire le 13 décembre Joseph (1711) Fils - Joseph et sa seconde famille ne furent pas déportés et sétablit à Grand-Pré, N.-É. Ses descendants eventuellement sétablissent en Nouvelle-Écosse et au Nouveau-Brunswick.

8 Deportation des Mazerolle Les enfants de Joseph (1711) fils de Louis Mazerolle (dit Saint- Louis) (1661)  En première nôces, avec Marie Josephte Douaron (Doiron): Marie-Josephe (1736) Décédée en bas âge Joseph (1739) Déporté à Boston. Massachussetts, USA – 1755 Jean (1741) Décédé à la naissance Simon Simon (1743) Déporté à Williamsburg en Virginie 1755, ensuite à Southhampton en Angleterre 1756, pour être rapatrié en France en 1763 ou il se maria dans la région de St-Malo en Il sinstalle à Nantes non loin de Châtellerault en Il part sur le navire « La Bergère » en juin 1785 en direction de la Nouvelle-Orleans et sinstalle définitivement à Bruli (maintenant Brusly) à la Nouvelle-Orleans en août 1785

9 Enfants de Joseph (1711) fils de Louis Mazerolle (dit Saint- Louis) (1661) En deuxième nôces avec Anne Daigle, ils eurent quatre enfants: Mathurin (1749) Mathurin (1749) Françoise (1751) Françoise (1751) Pierre (1753) Pierre (1753) Paul (1754) Paul (1754) Et ceux qui sont restés ….

10 Joseph (1711) et sa seconde famille ne furent pas déportés Joseph (1711) et sa seconde famille ne furent pas déportés et Joseph (1711) semble être devenu le bras droit du père Leloutre, Commissaire nommé par Québec auprès des Acadiens, dans sa lutte contre les Anglais dans la région du Fort Beauséjour À noter: Fort Beauséjour tombe au main des Anglais le 15 juin 1755 À noter: Fort Beauséjour tombe au main des Anglais le 15 juin 1755 Le père Leloutre fuyant vers la France en bateau, fut capturé par les Anglais en mer et escorté en Angleterre. Il y demeura jusquau traité de Paris en Joseph (1711) fuit avec sa seconde famille à lÎle St-Jean (maintenant IPE) mais quitte avec sa seconde famille et sétablit en 1756 dans la paroisse de St-Charles, dans la Seigneurie de Livaudière, dans la paroisse actuelle de St-Gervais, dans le comté de Bellechasse, au sud de Québec, le long du bras de la rivière Boyer.

11 Mazerolle Settlement Joseph (1711) quitte le comté de Bellechasse au Québec avec sa seconde famille et sétablit (1769) le long de la rivière St-Jean à louest de Fredericton N.B. près de McNallys ferry, dans la région actuelle de Mactaquac. Joseph (1739) fils de Joseph (1711) revient dexil à Boston en 1865 et sinstalle à Charlesbourg près de Québec. Il quitte Charlesbourg en 1777 et sétablit près de son père, le long de la rivière St-Jean. À noter: À noter: La province du Nouveau-Brunswick devient une province séparée de la Nouvelle-Écosse en 1784 Les Loyalistes américains arrivent le long de la rivière St-Jean et ils perturbent la quiétude des Acadiens établis sur les rives de la rivière. Mazerolle Settlement ne fut dévelopé quen 1842.

12 Joseph (1711), son fils Joseph (1739) et son petit-fils Louis- Joseph (1767) réunissent les Acadiens et un groupe dautochtones sur la terre de Joseph (1711) et obtiennent, du gouvernement du N.B. en 1785 une énorme concession de terres enjambant la rivière St-Jean entre la rivière Verte actuelle et Edmundston N.B. Les lot #1 et 32 reviennent aux Mazerolle du côté ouest de la rivière i.e. le #1 à Louis-Joseph (1767) et le #32 à son frère aîné, Jean-Baptiste (1765), tous deux fils de Joseph (1739). La concession obtenue en 1785 prend officiellement le nom de Concession Mazerolle, qui deviendra la paroisse de St-Basile du Madawaska en Joseph (1711) cède sa terre à son fils Joseph (1739) le long de la rivière St-Jean à louest de Fredericton N.B. et quitte avec sa seconde famille la rivière St-Jean en 1786 St. Basile

13 Baie Ste-Anne Joseph (1711) et sa deuxième famille sétablissent du côté ouest de la baie des Ouines (Bay of Winds), devenue depuis, la baie Ste-Anne, et fondent avec les Thibodeau, ce qui deviendra dabord Baie des Vents, Hardwicke, puis Baie Ste-Anne. Françoise (1751?), fille de Joseph (1711) quitte la Baie Ste-Anne et sinstalle dans la région de Tracadie vers Pierre-Augustin (1753?), fils de Joseph (1711) quitte la Baie Ste- Anne et sinstalle dans la région de Pokemouche vers Mathurin (1749) et Paul (1754), fils de Joseph (1711), sinstallent progressivement à louest de la terre de leur père Joseph (1711), jusquau bord de la rivière Baie des Vents, maintenant appelé French River.

14 La première église de Baie Ste-Anne En lan 1800 la mission St-Laurent de Baie des Vents fut officiellement fondée. Léglise, le presbytère et le cimetière furent érigés à la Pointe à MacDonald sur la terre de Paul (1754). Ce fut donc la première église de Baie Ste-Anne. En lan 1821, la veuve de Paul (1754), Marguerite Thibodeau, cède officiellement par contrat cette portion de leur terrain à la mission St-Laurent de Baie des Vents. Plusieurs descendants des enfants Mathurin (1749) et Paul (1754), tous deux fils de Joseph (1711), sinstallent ensuite dans la région actuelle de Baie Ste-Anne.

15 Lot 5 Joseph (1711) endosse une demande doctroi de terrain lot 5 à Baie Ste-Anne en faveur dun membre de la famille royale française qui, à ce moment-là, fuyait la révolution française. Ce dernier disparaît de la région. Tous les membres de la famille de Joseph (1711) sont actionnés par larpenteur pour les frais darpentage. Après le décès de Joseph (1711) vers 1793, Mathurin (1749) devient alors propriétaire de ce lot.

16 Pointe Sapin Un des enfants de Mathurin (1749), Joseph-Mathurin (1787), sinstalle dans la région actuelle de Pointe-Sapin en 1813 et fut reconnu comme un des pères fondateurs de Pointe-Sapin. Un des enfants de Paul (1754), Lazare (1798), obtient une terre dans la région de Kouchibouac N.B.

17 Rivière-du-Portage Lazare (1798), fils de Paul (1754), sinstalle ensuite avec son épouse et ses quatre premiers enfants dans la région actuelle de Rivière-du-Portage, N.-B. en Le plus jeune fils de Lazare (1798), François-Xavier (1842) est reconnu comme le père fondateur de la paroisse de Rivière-du-Portage ayant donnée à la paroisse le terrain de léglise, de lécole, du presbytère et du cimetière. Vers lan 1920, Jérémie Mazerolle (1872), fils de François- Xavier (1842), fils de Lazare (1798), sinstalle avec sa famille à Inkerman N.B..

18 Dalhousie En lan 1929, Alfred Mazerolle (1886), fils de Lazare (1835), fils de Lazare (1798), sinstalle avec sa famille à Dalhousie N.B. En lan 1930, Léon Mazerolle (1905), fils de François-Xavier (1873), fils de François-Xavier (1842), fils de Lazare (1798), sinstalle à Dalhousie N.B.. Sa famille viendra ly rejoindre lannée suivante en lan 1931.

19 Pour plus dinformation ou pour faire lachat des livres, veuillez svp contacter Rodrigue Mazerolle au couriel:


Télécharger ppt "LesMazerolledelAmérique A uteur: Rodrique Mazerolle."

Présentations similaires


Annonces Google