La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 Présidentielle 2012 Les intentions de vote des Français - Vague 11 - Sondage LH2 / Yahoo ! Adélaïde ZULFIKARPASIC Directrice Département Opinion institutionnel.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 Présidentielle 2012 Les intentions de vote des Français - Vague 11 - Sondage LH2 / Yahoo ! Adélaïde ZULFIKARPASIC Directrice Département Opinion institutionnel."— Transcription de la présentation:

1 1 Présidentielle 2012 Les intentions de vote des Français - Vague 11 - Sondage LH2 / Yahoo ! Adélaïde ZULFIKARPASIC Directrice Département Opinion institutionnel Erwan LESTROHAN Chef de groupe Département Opinion Institutionnel Guillaume INIGO Chargé détudes Département Opinion Institutionnel LEVÉE DEMBARGO : DIMANCHE 4 MARS 2012 À 01H DU MATIN

2 Intentions de vote à lélection présidentielle Mars Note technique Sondage réalisé pour : Dates de réalisation : Les 2 et 3 mars 2012 Mode de recueil :Interrogation par téléphone Echantillon :971 personnes, constituant un échantillon représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. Les intentions de vote qui figurent dans ce rapport reposent, pour chacune dentre elles, sur la base des personnes inscrites sur les listes électorales, certaines daller voter et ayant exprimé une intention de vote. Méthode des quotas : sexe, âge, profession du chef de famille après stratification par région et catégorie dagglomération. Nous rappelons que toute diffusion des résultats de cette enquête doit être accompagnée déléments techniques tels que : la méthode denquête, les dates de réalisation, le nom de linstitut, la taille déchantillon. Les résultats dintentions de vote ne constituent pas un élément de prévision du résultat électoral. Ils donnent une indication significative de létat du rapport de forces à moins de 2 mois de lissue du scrutin, en fonction des différentes hypothèses envisagées pour le 1 er et le 2 nd tour. Les résultats doivent être interprétés avec prudence dans la mesure où les candidatures définitives ne sont pas encore connues. Pour la population dont les intentions de vote sont analysées dans le présent rapport, la marge derreur est la suivante : +/- 2,5 points pour une intention de vote entre 5 et 10% +/- 3,5 points pour une intention de vote entre 10 et 30% +/- 4 points pour une intention de vote entre 40 et 60%

3 Intentions de vote à lélection présidentielle Mars Présidentielle 2012 Les intentions de vote des Français à 50 jours du premier tour Alors que le 1er tour de lélection présidentielle aura lieu dans moins de 2 mois, LH2 en partenariat avec Yahoo! a réalisé une nouvelle mesure des intentions de vote des Français. Il sagit de la onzième vague de ce dispositif qui permet de suivre la campagne jusquà lissue du scrutin, le 6 mai Cette enquête a été réalisée du 2 au 3 mars au sortir dune semaine plutôt difficile pour Nicolas Sarkozy, marquée par le rejet de ses propositions sur léducation et un déplacement perturbé à Bayonne notamment. Alors que les intentions de vote à son égard chutent de 3 points à 23%, la campagne de Nicolas Sarkozy semble senliser A 50 jours du premier tour, le chef de lEtat voit les intentions de vote le concernant revenir à leur niveau de la mi-janvier à 23% (23,5% le 15 janvier). Si les bénéfices de lentrée en campagne de Nicolas Sarkozy avaient été assez positifs (+0,5pt de 25,5% à 26% au premier tour entre le 5 et le 19 février et +2pts à 45% au second tour) et que le Président restait sur une tendance satisfaisante depuis janvier, il voit aujourdhui son score fléchir sérieusement. La part de ses électeurs sûrs de leur choix quant à leur vote retrouve son niveau de début février (76%) après une hausse à 82% après son entrée en campagne. Si cette baisse de Nicolas Sarkozy peut être liée à la retombée de laccueil plutôt favorable de son passage au statut de candidat, elle est aussi due à une séquence difficile pour lUMP. Deux événements apparaissent emblématiques de la semaine écoulée où les complications se sont accumulées : les nombreuses critiques de la proposition émise par le candidat visant à augmenter les salaires des enseignants en contrepartie dun allongement de leur temps de travail et une polémique autour du rôle supposé de sympathisants du Parti socialiste dans les débordements ayant émaillé son déplacement à Bayonne le 1er mars. Signe de la difficulté de Nicolas Sarkozy à installer une tendance positive, les intentions de vote à son égard baissent de 3 points chez les retraités à 33%, de 8 points chez les 65 ans et plus à 31% et régressent de 6 points auprès dune autre population composant sa base électorale, les sympathisants de lUMP (à 82%). Principaux enseignements (1/3)

4 Intentions de vote à lélection présidentielle Mars François Hollande se maintient au delà de 30% dintentions de vote (30,5%, -1,5pts) et connaît un léger tassement. Moins exposé médiatiquement au cours des deux dernières semaines et ayant fait preuve de retenue dans ses échanges avec lUMP, François Hollande voit les intentions de vote à son égard séroder légèrement tout en creusant néanmoins lécart avec Nicolas Sarkozy (+7,5 pts contre +6 pts le 19 février). Le candidat du PS se maintient à un haut niveau dintentions de vote après avoir marqué les esprits en déclarant sa volonté de taxer à 75% les revenus annuels supérieurs à 1 million d'euros. Les intentions de vote restent satisfaisantes auprès des catégories les plus exposées à cette mesure que sont les foyers dont les revenus mensuels excèdent 3000 (33%, +3pts) et les catégories socioprofessionnelles dites supérieures (CSP+, 30%, - 2pts) chez lesquelles il devance désormais très légèrement Nicolas Sarkozy (29%, +5pts). Le candidat socialiste reste fortement soutenu par les habitants de la région parisienne (41%, +6pts) et les ans (41%, +8 pts). Enfin, la part des électeurs sûrs de leur choix parmi ses soutiens reste à son niveau dil y a deux semaines à 72% (-1pt). Une baisse des soutiens à Nicolas Sarkozy qui se répercute au deuxième tour Au deuxième tour, François Hollande lemporterait avec 58% des voix (+3 pts) si le second tour de lélection présidentielle avait lieu ce dimanche. De même quau premier tour, lécart se creuse nettement entre le candidat du PS et celui de lUMP qui avait atteint pour la première fois la barre des 45% à ce tour de lélection le 19 février. Le rebond quavait connu Nicolas Sarkozy après son entrée en campagne aura donc été assez éphémère alors que la dynamique de second tour redevient favorable à François Hollande. Point à noter cependant, les reports de voix des électeurs de François Bayrou en faveur de François Hollande se dégradent de 16 points, à 50%. Un contexte favorable à François Bayrou et aux candidats de gauche Si Nicolas Sarkozy recule, deux semaines après son entrée en campagne, François Bayrou progresse de 2 points à 15% dintentions de vote. Le candidat du MoDem qui a récemment stigmatisé le manque de cohérence de Nicolas Sarkozy et François Hollande semble bénéficier dune certaine reprise dans lopinion et se positionne au niveau de Marine Le Pen, une première dans la campagne. François Bayrou gagne notamment 11 points (à 21%) auprès des 65 ans et plus et 9 points auprès des retraités (à 21%), populations-clés parmi les soutiens de Nicolas Sarkozy. Si la progression qui avait suivie lannonce fin novembre de la candidature de François Bayrou semblait stabilisée, celui-ci paraît aujourdhui bénéficier de lessoufflement des « finalistes présumés » et notamment de celui de Nicolas Sarkozy. La volatilité probable de lélectorat de François Bayrou est cependant à considérer, seuls 51% de ses soutiens sont sûrs de leur choix ce qui le place significativement derrière les autres candidats dont les scores de premier tour dépassent 5%. Principaux enseignements (2/3)

5 Intentions de vote à lélection présidentielle Mars Alors que son exposition médiatique a été importante et que lincertitude demeure sur sa capacité à réunir 500 parrainages délus pour le 16 mars, Marine Le Pen obtient 15% dintentions de vote (+1pt). Elle conforte sa deuxième place en termes dintentions de vote auprès des catégories socioprofessionnelles dites inférieures (CSP-, 26%, +5pts) derrière François Hollande (30%, -2pts). Si la Présidente du Front national ne semble pas aujourdhui en mesure de retrouver sa position du printemps 2011, elle voit lécart avec Nicolas Sarkozy se réduire (de -12pts à -8pts) mais doit désormais prendre en compte la progression de François Bayrou. Une bonne progression des différents candidats de gauche de Jean-Luc Mélenchon (+0,5pt à 8,5%) à Philippe Poutou (+1pt à 1%) en passant par Eva Joly (+1,5pts à 4,5%). Signe dune campagne polarisée et dun contexte favorable à François Hollande, on note une certaine consolidation des intentions de vote pour les candidats de la gauche (45,5% contre 44% le 19 février). Si Jean-Luc Mélenchon progresse légèrement (+0,5pt à 8,5%) et se maintient en retrait du duo Bayrou-Le Pen, Eva Joly approche la barre des 5% (4,5%, +1,5pts) et retrouve un score quelle navait plus connu depuis la mi-décembre. Nathalie Arthaud reste à 1%, rejointe par Philippe Poutou qui progresse d1 point et bénéficie de son exposition médiatique accrue. Ces différentes hausses peuvent être reliées à la stabilité en tête de François Hollande qui maintient un écart important avec ses concurrents, un cadre qui pourrait modérer la nécessité de « voter utile » au premier tour et favoriser les candidats moins bien placés. Enfin, à droite, Dominique de Villepin ne bénéficie pas du recul de Nicolas Sarkozy (-0,5pt à 1%) et recueille des scores dintentions de vote limités tout comme Corinne Lepage (<0,5%, -0,5pt) et Nicolas Dupont-Aignan (0,5%, stable). Alors que François Hollande accroît son écart avec Nicolas Sarkozy au premier et au second tours, lannonce du programme du Président sortant le 11 mars à Villepinte devra lui permettre denrayer la spirale négative quil connaît actuellement et dinstiller une dynamique de campagne solide…alors quà partir du 19 mars les candidatures seront officielles et tous les candidats soumis à léquité de temps de parole. Adélaïde Zulfikarpasic, Directrice, Département Opinion Institutionnel de LH2 Principaux enseignements (3/3)

6 Intentions de vote au premier tour 1 6

7 Intentions de vote à lélection présidentielle Mars Au premier tour de lélection présidentielle, je dis bien au premier tour, si lélection avait lieu dimanche prochain et si vous aviez le choix entre les candidats suivants, quel serait celui pour lequel il y aurait le plus de chances que vous votiez ? Nathalie Artaud Philippe Poutou Jean-Luc Mélenchon François Hollande Eva Joly François Bayrou Corinne Lepage Dominique de Villepin Nicolas Sarkozy Nicolas Dupont-Aignan Marine le Pen Evolution depuis le 19 février 2012 = +1 pt +0.5 pt -1.5 pts +1.5 pts +2 pts -0.5 pt -3 pts = +1 pt François Hollande : 30.5% Nicolas Sarkozy : 23% Marine Le Pen : 15% Base : certains daller voter ayant exprimé une intention de vote. Nont pas exprimé dintention de vote : 20% Intentions de vote au 1 er tour Résultats densemble - François Bayrou : 15%

8 Intentions de vote à lélection présidentielle Mars 2012 Intentions de vote au 1 er tour Historique des intentions de vote des principaux candidats 8 mai juil sept oct oct Eva Joly Jean-Luc Mélenchon François Bayrou Marine Le Pen Nicolas Sarkozy François Hollande Primaire socialiste (9 et 16 octobre 2011) 20 nov déc janv fév fév Meeting du Bourget de François Hollande (22 janvier 2012) Candidature officielle de Nicolas Sarkozy (15 février 2012) 4 mars

9 Intentions de vote à lélection présidentielle Mars 2012 François Hollande : 30.5% Intentions de vote au 1 er tour Détail des intentions de vote des 4 premiers candidats Nicolas Sarkozy : 23% Marine Le Pen : 15% Hommes Femmes ans ans ans ans 65 ans et + CSP+ (agriculteurs, commerçants, chefs dentr., cadres) Prof. intermédiaires Retraités En % CSP- (employés, ouvriers) François Bayrou : 15% 9

10 Intentions de vote à lélection présidentielle Mars 2012 Intentions de vote au 1 er tour Fermeté du choix concernant les principaux candidats Jean-Luc Mélenchon François Hollande François Bayrou Nicolas Sarkozy Marine Le Pen Etes-vous sûr de votre choix ou pouvez-vous encore changer davis ? SUR DE SON CHOIX : 66% Rappel 19 février : 73% SUR DE SON CHOIX : 66% Rappel 19 février : 73% PEUT ENCORE CHANGER : 34% Rappel 19 février : 27% PEUT ENCORE CHANGER : 34% Rappel 19 février : 27% Rappel 19 février 69% 73% 55% 82% 81% Rappel 19 février 31% 26% 45% 18% 19% % Je suis sûr de mon choix % Je peux encore changer davis 10

11 Intentions de vote au second tour 2 11

12 Intentions de vote à lélection présidentielle Mars Intentions de vote au 2 nd tour Au second tour de lélection présidentielle, je dis bien au second tour, si lélection avait lieu dimanche prochain et si vous aviez le choix entre les candidats suivants, quel serait celui pour lequel il y aurait le plus de chances que vous votiez ? Nicolas Sarkozy : 42% François Hollande : 58% Nont pas exprimé dintention de vote : 25% 2 nd tour Hollande - Sarkozy 8 mai10 juil.5 sept.2 oct.23 oct. Primaire socialiste (9 et 16 octobre 2011) 20 nov.11 déc.15 janv.5 fév.19 fév. Meeting du Bourget de François Hollande (22 janvier 2012) Candidature officielle de Nicolas Sarkozy (15 février 2012) 4 mars

13 Intentions de vote à lélection présidentielle Mars 2012 Intentions de vote au 2 nd tour Report de voix des principaux candidats entre le 1 er et le 2 nd tour François HollandeNicolas Sarkozy INTENTION DE VOTE AU 1 er TOUR : Jean-Luc Mélenchon François Hollande François Bayrou Nicolas Sarkozy Marine Le Pen 13

14 Intentions de vote à lélection présidentielle Mars Yahoo! est le groupe media digital leader qui permet à plus dun demi-milliard de consommateurs à travers le globe de se connecter à celles et ceux qui comptent le plus pour eux, à travers des produits et services qui apportent à chacun une expérience numérique personnalisée. Yahoo! permet également aux annonceurs de toucher leurs consommateurs grâce à son unique combinaison Science + Art + Scale. Son siège est basé à Sunnyvale en Californie. Contact de presse Yahoo! Vanessa Orzechowski-Castelli Responsable communication Fondé en 1977, Louis Harris devient LH2 en Spécialiste des études dopinion et de marché, LH2 est structuré autour de 7 grands pôles dexpertise : Opinion Institutionnel, Energies-Environnement, Banque Assurance, Services Industrie, Grande Consommation, Technologies Médias, LH2 Create. Ses atouts : indépendance, réseau international, positionnement ad hoc au plus proche des demandes de ses clients et terrains détudes maintenus en France. Le département Opinion Institutionnel rassemble une dizaine de spécialistes des études dopinion, qualitatives et quantitatives, qui accompagnent leurs clients institutionnels, privés ou associatifs sur leurs problématiques politiques, sociétales ou de communication. Département Opinion Institutionnel Adélaïde Zulfikarpasic Directrice du département –


Télécharger ppt "1 Présidentielle 2012 Les intentions de vote des Français - Vague 11 - Sondage LH2 / Yahoo ! Adélaïde ZULFIKARPASIC Directrice Département Opinion institutionnel."

Présentations similaires


Annonces Google