La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les Européens et la Crise IV 07 Octobre 2011. Méthodologie.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les Européens et la Crise IV 07 Octobre 2011. Méthodologie."— Transcription de la présentation:

1 Les Européens et la Crise IV 07 Octobre 2011

2 Méthodologie

3 o Enquête menée en face-à-face au domicile des répondants o Terrain : Du 3 au 18 Septembre 2011 o Population : échantillon représentatif des 15 ans et + o Couverture : 27 Etats membres de lUnion européenne o Nombre dinterviews : Eurobaromètre spécial 3

4 Structure

5 A.Les agences de notation de créditLes agences de notation de crédit B.Convergence des politiques budgétairesConvergence des politiques budgétaires C.Mise en commun de la detteMise en commun de la dette D.Les euro-obligationsLes euro-obligations E.Les Européens face à la criseLes Européens face à la crise Limpact de la crise aujourdhuiLimpact de la crise aujourdhui Les conséquences de la crise sur la vie professionnelle La reprise : pour quand ? Leuro : un rôle amortisseur ou non ?Leuro : un rôle amortisseur ou non ? Face à la crise : agir de manière coordonnée ou individuelle ? F.La solidarité entre Etats membresLa solidarité entre Etats membres 5

6 A. Les agences de notation de crédit

7 7 A.1 ANC – Un européen sur deux a entendu parler des ANC Total Oui: 50% (1%)

8 4% 8 A.2 Linfluence des ANC : Utiles mais controversées aux yeux des Européens Total daccord: 65%Total daccord: 64% Total pas daccord : 21% * Base : Questions posées aux 50% des personnes interrogées ayant déjà entendu parler des ANC * Total pas daccord : 18%

9 9 A.3 ANC –Rôle des ANC et utilité des informations fournies par celles-ci : Les Européens partagés * Base : Questions posées aux 50% des personnes interrogées ayant déjà entendu parler des ANC * *

10 10 A.4 ANC – Une majorité des Européens en faveur de la création dune ANC européenne indépendante Total daccord: 65% Total pas daccord : 17% * Base : Questions posées aux 50% des personnes interrogées ayant déjà entendu parler des ANC *

11 B. Convergence des politiques budgétaires

12 12 B.1 Les Européens sont en faveur dune convergence budgétaire et de sanctions financières progressives Total Favorable: 67% Total Opposé : 18% Total Favorable: 68% Total Opposé : 19%

13 13 B.1 Convergence budgétaire – eurozone/Non-eurozone

14 C. Mise en commun de la dette

15 15 C.1 : Une majorité des Européens soutient une mise en commun dune partie de la dette 66% 62% 61% 57% 50%

16 16 C.2 Quelles conséquences sur les Etats membres ayant le moins de difficultés?

17 17 C.3 Quelles conséquences sur les Etats membres ayant le plus de difficultés ?

18 D. Les euro-obligations

19 19 D.1 Deux européens sur cinq ont déjà entendu parler des euro obligations Total Oui: 42% (1%)

20 20 D.2 Euro-obligations - eurozone/non-eurozone Total Oui: 46% EUROZONE NON EUROZONE Total Oui: 35% (1%)

21 21 D.3 Une majorité des européens de la zone euro qui en ont entendu parler sont en faveur de leur création Total Favorable: 38% Total Opposé : 33% EUROZONE * Base : Question posée aux 7510 répondants ayant déjà entendu parler des euro-obligations et faisant partie de la zone euro *

22 E. Les Européens face à la crise

23 Limpact de la crise aujourdhui

24 24 E.1 Une inquiétude grandissante des Européens pour leur situation personnelle

25 25 E.2 Un sentiment de dégradation en hausse

26 Les conséquences de la crise sur la vie professionnelle

27 27 E.3 Des niveaux toujours élevés et stables

28 28 E.4 Les conséquences au niveau professionnel : Dégradation dans les pays les plus touchés par la crise

29 La reprise : pour quand ?

30 30 E.5 La crise partie pour durer encore de longues années : la perception de la situation continue à se dégrader EB75 Printemps 2011

31 31 E.6 Des perspectives moroses

32 32 E.7 La dégradation est particulièrement prononcée et sétend vers les pays du Nord de lUE

33 33 E.8 La crise partie pour durer encore de longues années : Les catégories les plus fragilisées au cœur de la tempête

34 Leuro : un rôle amortisseur ou non ?

35 E.9 Lopinion des Européens se stabilise sur la question du rôle damortisseur de leuro face à la crise … 35

36 E.10 … même si légère dépolarisation de lopinion des Européens Total Daccord : 34% Total Pas daccord : 54% 36 Camembert intérieur : EB75 Printemps 2011 Camembert extérieur : EB76.1 sept. 2011

37 E.12 De grandes différences entre les Etats membres 37

38 Face à la crise : agir de manière coordonnée ou individuelle ?

39 E.13 Face à la crise - Stabilité en faveur de mesures coordonnées 39

40 E.14 Les Européens perçoivent une plus grande coordination entre les Etats membres

41 E.15 Les Européens perçoivent une plus grande coordination entre les Etats membres 41

42 F. La solidarité entre Etats membres

43 F.1 Solidarité financière envers les EM en difficulté – Polarisation de lopinion des Européens Polarisation de lopinion

44 F.2 Solidarité financière – les Européens en accord De grandes disparités entre les Etats membres 44

45 F.3 Solidarité financière – les Européens en désaccord De grandes disparités entre les Etats membres 45

46 * F.4 Raisons daider financièrement – La solidarité européenne lemporte et progresse nettement * Base : Questions posées aux 50% des personnes étant daccord pour une solidarité financière

47 F.5 Stabilité dans les raisons de ne pas aider financièrement 47 * Base : Questions posées aux 44% des personnes nétant pas daccord pour une solidarité financière *

48 Merci pour votre attention


Télécharger ppt "Les Européens et la Crise IV 07 Octobre 2011. Méthodologie."

Présentations similaires


Annonces Google