La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Accumulateurs électriques (batteries) Le document qui peut servir de référence est le texte Energie sans limites Reinout RADER Il existe divers type daccumulateurs,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Accumulateurs électriques (batteries) Le document qui peut servir de référence est le texte Energie sans limites Reinout RADER Il existe divers type daccumulateurs,"— Transcription de la présentation:

1 Accumulateurs électriques (batteries) Le document qui peut servir de référence est le texte Energie sans limites Reinout RADER Il existe divers type daccumulateurs, Pb, CdNi, NiZn Li-ion, …etc Les plus anciens et les plus courants sont les accumulateurs au plomb

2 Accumulateurs électriques (batteries) Gaston PLANTE (1859) Batterie au Plomb/acide

3 Principe de fonctionnement A la décharge, les deux polarités se sulfatent, l'électrolyte est consommé ( les ions SO 4 2- vont sur les électrodes). L'oxygène libéré par l'électrode positive s'unit aux ions H + en solution pour former de l'eau. Si la décharge est totale, l'électrolyte ne sera plus composé que d'eau distillée.

4 Principe de fonctionnement A la recharge, les deux polarités se désulfatent, l'électrolyte est regénéré (mise en solution d'ions SO42- ). La plaque positive est peroxydée (formation de PbO2) et des ions sont libérés (augmentation de la concentration H+ de l'électrolyte).

5 Densité dénergie et rendement accumulateur au plomb Sous 2V, la densité théorique d'énergie est de 168 Wh/Kg. En pratique, 45 à 50 Wh/Kg. Le rendement énergétique de 70 à 75% 25% de l'énergie électrique est dissipée en chaleur lors des réactions életrochimiques de charge, décharge et auto-décharge.

6 Tension La tension aux bornes d'un élément d'accumulateur au plomb est voisine de 2V Sa valeur varie entre 1,7 V et 2,4 V suivant l'état de charge en conditions normales de fonctionnement. Pendant la charge, l'accumulateur est un récepteur. Après un court régime transitoire elle s'établit aux environs de 2,2 V. Charge.

7 Tension Charge. La fin de charge est atteinte à 2,6 V en charge cyclique. En charge flottante (chargedentretien) on se limite entre 2,25 V et 2,35 V par élément En fin de charge (point M), on note un accroissement rapide de la tension. Les plaques, complètement polarisées, ne retiennent plus l'oxygène et l'hydrogène dégagés.

8 Tension Décharge. Pendant une assez longue durée d'utilisation, la tension reste remarquablement constante à la valeur de 2V À partir du point N, elle diminue brusquement ( 1,8 V ), il faut alors recharger l'accumulateur, sous peine de voir apparaître la sulfatation des plaques. En pratique, on ne descend pas en général en dessous de 20 % de la capacité batterie. Sinon, la sulfatation entraîne une perte de capacité et une augmentation de la résistance interne d'où baisse de tension.

9 Tension Tension nominale : Tension d'un élément chargé au repos à 25°C : 2.1V/Elt. soit 12.6V pour la traditionnelle batterie dite de 12V. Tension de Floating (entretien): Tension sous laquelle on peut maintenir en permanence un accu pour être sur qu'il soit chargé au moment où en a besoin : 2.25 à 2.28/Elt. à 25°C. Cette valeur doit être corrigée en fonction de la température. La variation est de U = -5mV/K. A -10°C c'est 2.36V et à +40°C 2.21V. Soit pour 6Elt : 14.6V à -10°C 13.6V à +25°C et 13.2V à +40°C.

10 Modes de charge Charge en 2 temps 1 Courant constant 2 Tension constante: charge à rapide à 100% ou Floating

11 Modes de charge Charge en 3 temps 1 Courant constant 2 Tension constante de recharge 3 Tension constante de floating

12 Fonctionnement du régulateur Temps Tension Fin de charge Délestage Recharge Reconnexion V FC V RC V rl V dl

13 Résistance interne E r U I U = E - rI U I Modélisation La résistance interne d'un accumulateur est toujours très faible (de l'ordre de quelques centièmes d'ohm) Elle dépend de la température On peut lestimer avec le courant maximum: r = Un/Imax

14 Rendement Le rendement en ampères-heures (ou faradique) est le rapport entre la quantité d'électricité débitée à la décharge Q d et la quantité d'électricité fournie lors de la charge Q. Le rendement en énergie est de l'ordre de 70 à 80 %. Il est plus faible car les ampères-heures ne sont pas stockés et restitués à la même tension. Ce rendement est de l'ordre de 90 %.

15 Capacité On appelle capacité la quantité d'électricité, évaluée habituellement en ampères-heures (Ah), qu'un accumulateur chargé peut faire circuler pendant la période de décharge. La capacité d'un élément est fonction du régime de décharge. La capacité nominale (Cn) d'une batterie est donnée pour un régime de décharge en 10 h(C 10 ), 20h(C 20 ) ou 100h (C 100 ) In = C 10 /10 ou C 20 /20 ou C 100 /100

16 Capacité Pour un régime de décharge plus élevé I D > In la capacité diminue. Pour un régime de décharge plus faible I D < In la capacité augmente. Le courant de décharge est évalué en fractions de la capacité exprimée en Ah (ex : C/100). Un accumulateur de C 10 = 100 Ah peut fournir 10 A pendant 10 h. Sa capacité sera réduite à 80 Ah pour un régime de décharge à I = C 10 /5 = 20A Sa capacité pourra être augmentée à 140 Ah pour un régime de décharge à I = C 10 /100 = 1 A. La capacité d'un élément est fonction de sa température : Les variations vont dans le même sens que celles de la température.

17 Capacité La variation de la capacité peut être calculée par la loi de Peukert Pour laquelle k 1,3 La capacité d'un élément est fonction de sa température : Les variations vont dans le même sens que celles de la température.

18 Autodécharge Le taux d'autodécharge d'un accumulateur représente la perte moyenne relative de capacité par mois et pour une température donnée. Elle est de l'ordre de 10 % par mois, pour les plaques au plomb antimonieux (cet alliage a pour but d'augmenter la tenue mécanique) Cest une caractéristique interne découlant de la technologie utilisée elle est généralement donnée pour une température de 20 °C. Elle est de l'ordre de quelque % par mois pour le plomb doux (à faible teneur d'antimoine) ou le plomb calcium, mais les éléments sont plus fragiles. L'autodécharge varie très rapidement avec la température. Elle double de valeur tous les 10 °C

19 Durée de vie La durée de vie des accumulateurs est directement liée à leurs conditions d'utilisation. Pour une utilisation en stockage tampon, La durée de vie dépend essentiellement du nombre et de l'amplitude des cycles charge décharge. En limitant la profondeur de décharge journalière Dj< 15 % Cn et la profondeur de décharge saisonnière Ds< 60 % Cn, on estime la durée de vie des accumulateurs à 6 ou 7 ans, ceux ci étant protégés contre la surcharge.


Télécharger ppt "Accumulateurs électriques (batteries) Le document qui peut servir de référence est le texte Energie sans limites Reinout RADER Il existe divers type daccumulateurs,"

Présentations similaires


Annonces Google