La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Comment mesurer les inégalités ?. Les déciles et le rapport interdécile La dispersion dune série statistique sintéresse à létendue des écarts entre les.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Comment mesurer les inégalités ?. Les déciles et le rapport interdécile La dispersion dune série statistique sintéresse à létendue des écarts entre les."— Transcription de la présentation:

1 Comment mesurer les inégalités ?

2 Les déciles et le rapport interdécile La dispersion dune série statistique sintéresse à létendue des écarts entre les valeurs extrêmes de cette série ou entre une valeur et sa valeur médiane. La dispersion se mesure à laide des déciles. La population est divisée en 10 parties égales. Le premier décile (D1) en matière de niveau de vie comprend donc les 10% des personnes les plus pauvres. Le dernier décile (D10) regroupe en revanche les 10% des ménages les plus riches. On distingue deux types de décile : Le décile pointé ou borné correspond au revenu qui délimite les tranches ; Le décile moyen correspond au revenu moyen de chaque tranche de 10% de la population. On peut aussi diviser la population en tranche de 1% (les centiles), de 20% (les quintiles) ou de 25% (les quartiles).

3 - le rapport interdécile : Il établit le rapport entre le dernier décile (le 9 ème ou le 10 ème ) et le 1 er décile. Le 1 er décile délimite les 10% des ménages disposant du niveau le plus faible et le dernier décile les 10% de ménages disposant du niveau le plus élevé Le revenu le plus élevé des 10% les plus pauvres Le revenu moyen des 10% les plus pauvres Le revenu le plus faible des 10% les plus riches Le revenu moyen des 10% les plus riches Le revenu médian

4 Soit une population constituée de 30 individus. Dont les revenus du travail salarié sont les suivants : Classement des salariés du moins bien payé au mieux payé Moyenne par décileLectureSalaire limite par décileLecture D1 D2 D3 456,6 D3 500 D4 573,3 D4 610 D5 623,3 D5 630 * D6 676,6 D6 720 D7 796,6 D7 810 D8 846,6 D8 870 D9 900 D9 910 D *D * Rapport interdécile D10/D1 3,88 *D10/D1 3,33 * Classement des salariés du moins bien payé au mieux payé Moyenne par décileLectureSalaire limite par décileLecture 200D D D D D5 * D D D D D10 * Rapport interdécile D10/D1 *

5 Classement des salariés du moins bien payé au mieux payé Moyenne par décile Lecture Salaire limite par décile Lecture 200D1* * D2 * D 3 456,6 D D 4 573,3 D D5 623,3 D5 630 * D6 676,6 D D7 796,6 D D8 846,6 D D9 900 D D *D * Rapport interdécile D10/D1 3,88 *D10/D1 3,33 * , D3 D4

6 DécilesLimite supérieure du décileRevenus moyens par décile D D D D D D D D D D Ensemble1 845 La dispersion des niveaux de vie mensuels en France en 2009 en euros Le niveau de vie mensuel du plus riche des 10% les plus pauvres est de …………………… Le niveau de vie mensuel moyen des 10% les plus pauvres est de ……………………….. Le niveau de vie mensuel du plus pauvre des 10% les plus riches est de ……………………….. Le niveau de vie mensuel moyen des 10% les plus riches est de ……………………….. En France en 2009, 50% des ménages disposent dun revenu mensuel inférieur à ………………… tandis que 50% des ménages disposent dun revenu mensuel supérieur à ……………………… En moyenne en France en 2009 les ménages disposent dun niveau de vie mensuel de ………………………… par UC

7 DécilesLimite supérieure du décileRevenus moyens par décile D D D D D D D D D D Ensemble1 845 La dispersion des niveaux de vie mensuels en France en 2009 en euros Le coefficient de dispersion pointé D……../D1 = Ce qui signifie quen France en 2009 Le coefficient de dispersion moyen D……../D1 = Ce qui signifie quen France en ,4 Le niveau de vie mensuel du ménage le plus riche des 10% les plus pauvres est 3,4 fois inférieur au niveau de vie du ménage le plus pauvre des 10% les plus riches 10 6,7 En France en 2009, les 10% des ménages les plus pauvres disposent dun niveau de vie moyen par UC 6,7 fois plus faible que les 10% les plus riches

8 Déciles Limite supérieure du décile Revenus moyens par décile % du revenu total % cumulé du revenu D ,6 D ,38,9 D ,415,3 D ,222,5 D ,230,7 D ,139,8 D ,250,0 D ,861,8 D ,276,0 D ,0100 Ensemble1 845 La dispersion des niveaux de vie mensuels en France en 2009 en euros En France en 2009, les 10% des ménages les plus pauvres se partagent …………………………. du revenu total, les 50% des ménages les plus pauvres se partagent …………..% du revenu total, les 50% des ménages les plus riches se partagent …………………. % du revenu total, les 20% des ménages les plus riches se partagent ………………. % du revenu total et les 10% des ménages les plus riches se partagent ……………….. % du revenu total. 3,6% 8,2 69,3 38,2 24,0

9 La courbe de Lorentz

10 Exemple Déciles de revenu disponible Part du décile en % % cumulés D13,0 D24,0 D35,5 D46,7 D57,9 D69,2 D710,7 D812,5 D915,3 D1024, ,0 3,0 60,0 75,3 47,5 36,8 27,6 19,7 13,0 7,5 Droite déquirépartition Répartition du RDB entre les ménages en France en 2004

11 Les strobiloïdes

12 Exemple n°1 Montant de revenuEn % Deux fois le revenu médian 3 Entre deux fois et 1,75 fois le revenu médian 9 Entre 1,75 et 1,5 fois le revenu médian 8 Entre 1,5 et 1,25 fois le revenu médian 10 Entre 1,25 et 1 fois le revenu médian 20 Entre 1 fois et 0,75 fois le revenu médian 8 Entre 0,75 et 0,5 fois le revenu médian 22 Entre 0,5 fois et 0,25 fois le revenu médian 13 Entre 0,25 fois et 0 fois le revenu médian

13 Exemple n°2 Montant de revenuEn % Deux fois le revenu médian 12 Entre deux fois et 1,75 fois le revenu médian 10 Entre 1,75 et 1,5 fois le revenu médian 8 Entre 1,5 et 1,25 fois le revenu médian 10 Entre 1,25 et 1 fois le revenu médian 10 Entre 1 fois et 0,75 fois le revenu médian 6 Entre 0,75 et 0,5 fois le revenu médian 12 Entre 0,5 fois et 0,25 fois le revenu médian 15 Entre 0,25 fois et 0 fois le revenu médian

14 Exemple n° 1 et n°

15 Le BIP 40 ou baromètre des inégalités et de la pauvreté est un indicateur synthétique des inégalités et de la pauvreté créé en 2002 par une équipe de militants syndicalistes, économistes, et statisticiens regroupés à l'origine dans le collectif Réseau dalerte sur les inégalités. Le BIP 40 a été créé suite à une polémique sur lutilisation du taux de pauvreté relative comme indicateur de mesure de la pauvreté et des inégalités. d) Des indicateurs synthètiques Il y a également lindicateur de pauvreté humaine (IPH) élaboré par le PNUD ou encore, lIndicateur global de santé social (ISS) aux Etats-Unis

16 L'indice emploi et travail est construit à l'aide de vingt-quatre indicateurs répartis en quatre groupes : - un indice relatif aux conditions de travail mesuré par la part du travail le dimanche, part du travail de nuit, taux de fréquence des accidents du travail avec arrêt, durée moyenne des arrêts de travail pour accident, taux de fréquence des accidents mortels, nombre de maladies professionnelles reconnues, pénibilité, travail répétitif, - un indice de chômage mesuré par le taux de chômage BIT, taux de chômage « complémentaire » au chômage officiel, ratio taux de chômage Homme/Femme, ratio taux de chômage <25 ans/25-49 ans, ratio taux de chômage cadres/employés, ratio taux de chômage cadres/ouvriers, part des chômeurs de longue-durée dans les chômeurs, part des chômeurs indemnisés, - un indice de précarité mesuré par le taux de temps partiel, taux dintérim, taux de contrat à durée déterminée (CDD), part des femmes dans le temps partiel et taux de sous-emploi, - un indice portant sur les relations professionnelles mesuré par le nombre de journées de grève rapportées à la population salariée occupée, la part des votes aux comités d'entreprises allant à des candidats non-syndiqués et la part des salariés protégés licenciés dans les salariés licenciés. L'indice revenus est construit à l'aide de quinze indicateurs répartis en quatre groupes : - un indice de salaires mesuré par l'écart inter-déciles, ratios de salaires hommes-femmes et ratio ans par rapport aux ans, part des salaires dans lensemble des salariés, SMIC mensuel net par rapport au salaire moyen à temps complet, un indice de la consommation mesuré par l'indice de pouvoir dachat, taux de surendettement des ménages, taux dincidents de crédits, - un indice des inégalités de revenus et de fiscalité mesuré par la part des revenus financiers dans le revenu disponible brut des ménages, part des salaires dans la valeur ajoutée, part des foyers soumis à limpôt sur la fortune dans les foyers déclarant limpôt sur le revenu et part de limpôt sur le revenu dans les recettes fiscales. - et un indice de la pauvreté mesuré par le revenu garanti moyen (défini par la moyenne pondérée des minima sociaux existants) rapporté au revenu disponible moyen, nombre dallocataires de minima sur le nombre de ménages, part de la population vivant des minima sociaux, part des prestations sociales dans le revenu disponible brut des ménages. L'indice santé est construit à l'aide de cinq indicateurs : lespérance de vie à la naissance, la différence despérance de vie entre cadres et ouvriers, la part des dépenses de santé dans le produit intérieur brut, la part des dépenses de santé prise en charge par les ménages et la disparité des densités médicales régionales. L'indice éducation est construit à l'aide de cinq indicateurs : laccès au baccalauréat, les sorties du système éducatif, les inégalités de niveau en Français et en mathématiques, la proportion denfants de cadres par rapport aux enfants demployés dans les CPGE. L'indice logement est construit à l'aide de cinq indicateurs: le poids des dépenses de logement dans la consommation des ménages, lindice du prix des loyers rapportés à lindice des prix à la consommation, la part des mises en chantier aidées (PLA) dans les mises en chantier, la part du montant daides personnelles au logement dans la consommation de logement et le nombre de plaintes en justice des bailleurs pour impayés de loyers. L'indice justice est construit à l'aide de quatre indicateurs : le taux dincarcération, le taux de détention provisoire, la part des condamnés à des peines de plus de cinq ans et le taux de reconnaissance des demandes de statut de réfugiés. Source : WIKIPEDIA

17

18 Le choix des inégalités à étudier nest jamais neutre. Privilégier lexamen de la distribution de telle ou telle ressource, repose donc toujours sur un jugement normatif. Par exemple, pourquoi sintéresser davantage aux taux de fréquentation des musées quaux taux de fréquentation des stades sportifs ? Par ailleurs, le choix dune variable par rapport à une autre peut conduire à donner à une représentation totalement différente de lévolution dune inégalité. Dans le cadre des inégalités économiques, selon que lattention se porte sur les revenus ou sur le patrimoine on considèrera que les inégalités sestompent ou bien quelles saccroissent. 2) Les limites des indicateurs de mesure a) Quelles inégalités comparer ?

19 Dans létude des phénomènes inégalitaires, toute partition de la population correspond à un parti pris méthodologique qui noffre pas la même représentation des inégalités. Analyser les inégalités de revenu par unité de consommation offre certainement une vision plus exacte que si on procède uniquement à partir des ménages. Pourtant, cette méthode comporte des insuffisances, notamment pour les familles monoparentales avec des enfants à bas âge dont on minore la charge. De la même façon, une analyse des inégalités selon les catégories socioprofessionnelles ne donne quune vision incomplète. Dune part, on sous-évalue les écarts entre les catégories les plus riches (éclatées dans plusieurs groupes : cadres et professions intellectuelles supérieures, artisans commerçants et chefs dentreprise, inactifs dans le cas des rentiers) et les plus pauvres (eux-mêmes répartis parmi les employés, ouvriers et autres inactifs). Dautre part, on reste aveugle aux inégalités intra-catégorielles. b) Quelles populations comparer ?


Télécharger ppt "Comment mesurer les inégalités ?. Les déciles et le rapport interdécile La dispersion dune série statistique sintéresse à létendue des écarts entre les."

Présentations similaires


Annonces Google