La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Mais quest-ce qui sest passé? 1 2 La teuf… «Faut y arrêter avec cette image des jeunes qui boivent un coup de trop et qui deviennent alcoolo à 20 ou.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Mais quest-ce qui sest passé? 1 2 La teuf… «Faut y arrêter avec cette image des jeunes qui boivent un coup de trop et qui deviennent alcoolo à 20 ou."— Transcription de la présentation:

1

2 Mais quest-ce qui sest passé? 1

3 2 La teuf… «Faut y arrêter avec cette image des jeunes qui boivent un coup de trop et qui deviennent alcoolo à 20 ou C'est une occase de se défouler. Vaut mieux le faire quand on est jeunes après, c'est trop tard on devient des vrais débris». Jacqueline navait pas bu. Son chauffeur si. Jacqueline a subi de nombreuses opérations mais sa vie a tragiquement changé ce soir là. Réponse: on na pas toujours le temps de devenir alcoolique...

4 Mais quest-ce qui sest passé? 3 Je bois tous les jours, tous les soirs, tous les matins, je n'arrive pas à me passer de l'alcool. J'ai eu des problèmes de toxicomanie pendant trois ans et suite à une période de soin j'ai réussi à décrocher. J'ai commencé l'alcool à 14 ans par la fête du samedi et maintenant me voila rongé perdu noyé. Les médecins m'aident mais le chemin de l'abstinence est long… Bonjour j'ai bientôt 18 ans, je bois sans savoir pourquoi, le temps passe plus vite, l'alcool me calme il y a des tas de raisons. Je bois du vin, de la bière et des alcools forts.

5 4 Sur la 1ère diapo: laccident, la mort… ou pire, lexclusion et la douleur. Sur la 2ème: la dépression, le désespoir. « Mais quest-ce qui sest passé? On voulait juste samuser, se défouler! On ne voulait pas ça! »

6 Mais quest-ce qui sest passé? 5 «On voulait juste samuser, se défouler! On ne voulait pas ça! Heureusement quon ne voulait pas ça! Personne ne décide de devenir alcoolique (enfin à priori…) Personne ne décide de tuer sur la route ou de se faire tuer. Mais au fait… cest quoi lalcoolisme?

7 Mais quest-ce qui sest passé? 6 Pourquoi boit-on? Pour faire « comme tout le monde » 95% des gens consomment de l alcool en France. Ne pas en prendre est « suspect » et amène des questions L alcool désinhibe, libère: on ose faire des choses qu on ne ferait pas autrement. L alcool a aussi un effet anxiolytique: il calme les peurs et les angoisses. Cependant à la longue il devient anxiogène, il faut augmenter les doses pour ne pas se sentir mal: le processus de l alcoolisme est alors engagé.

8 Mais quest-ce qui sest passé? 7 La cirrhose du foie. En haut un foie dalcoolique atteint de cirrhose. La cirrhose peut tuer. En bas un foie normal. Tant quil reste un morceau de foie en bon état celui-ci peut se reconstituer à condition de cesser toute consommation dalcool.

9 Mais quest-ce qui sest passé? 8 Lalcoolisme est-il héréditaire? Non. Il ny a pas dhérédité alcoolique, donc il ny a pas de fatalité. Ce qui signifie quon peut toujours éviter de tomber «dedans». Mais… le milieu familial et/ou social peut créer une prédisposition. Cest pourquoi une large information sur les mécanismes de lalcoolisme doit être mise en place. Lignorance de ces mécanismes est le pire ennemi du buveur festif ou occasionnel ; personne ne se dit : « Ah ben tiens, je vais devenir alcoolique ! »

10 Mais quest-ce qui sest passé? 9 La violence: Certains alcooliques peuvent être violents. Cest loin dêtre une généralité. Mais même non violent lalcoolique fait souffrir sa famille, ses amis. Petit à petit il fait le vide autour de lui et senfonce de plus en plus.

11 Mais quest-ce qui sest passé? 10 Mais alors, qui peut devenir alcoolique? Ce ne sont pas toujours ceux qui boivent le plus qui deviennent dépendants. Lalcoolique est souvent un émotif, un être très sensible et généreux et non une brute épaisse. Il trouve dans lalcool un outil pour gérer ses émotions quil maîtrise mal. Jusquau jour où il ne gère plus rien… Nous connaissons tous des alcooliques ou buveurs excessifs (famille, voisins, amis, collègues… ) Au fait… tous les milieux sociaux sont concernés.

12 Mais quest-ce qui sest passé? 11 Lalcoolisme se développe lorsquun individu prédisposé rencontre un effet bénéfique dans le produit à un moment clé de sa vie (grande joie ou grande peine par exemple…); pour retrouver cet effet, on reconsomme. Lhabitude aidant il faut augmenter les doses pour retrouver leffet. Jusquà ce que leffet disparaisse pour ne laisser que la dépendance.

13 Mais quest-ce qui sest passé? 12 Le saviez-vous? Certaines personnes ne peuvent pas manger plus dune barre de chocolat. Elles éprouvent vite un phénomène de satiété. Dautres vont finir la tablette et en prendre une autre : elles ne ressentent pas cette satiété. Le chocolat et lalcool sont les deux produits alimentaires qui présentent cette caractéristique. Si vous ressentez cette satiété après quelques verres, tant mieux pour vous. Lalcoolique ne la ressent pas. Inégalité ! Si vous narrivez pas à vous arrêter après un ou deux verres, alors vous êtes en danger.

14 Mais quest-ce qui sest passé? 13 Si vous narrivez pas à vous arrêter après un ou deux verres, alors vous êtes en danger. Lalcool nest pas une drogue !? Légalement, non. 95 % des gens consomment de lalcool, 10% «seulement» deviennent buveurs excessifs puis dépendants inégalité énorme entre les individus face à l alcool. Pour ces 10% l alcool est une drogue très dure, en vente libre, étalée comme une provocation au restaurant, dans les magasins, sur les affiches, dans toutes les réunions, fêtes... tentation permanente, toujours, partout…

15 Mais quest-ce qui sest passé? 14 Le SAF: syndrôme dalcoolisme foetal Aujourdhui il apparait évident à tout le monde que fumer pendant la grossesse cest stupide et criminel… Et pour lalcool, ca vous parait mieux?

16 Mais quest-ce qui sest passé? 15 Zéro… que dalle, nib, que dchi, rien… Cest aussi simple que ça…

17 Mais quest-ce qui sest passé? 16 Vous voulez interdire lalcool ? Non, bien sûr. Il est inutile de diaboliser lalcool : il est partout. Par contre faire de la prévention sur ses mécanismes : de lalcool convivial, festif, relaxant… à la dépendance la marge est étroite, et le pas est vite franchi. Nous condamnons publiquement les pays producteurs de coca ou de résine de cannabis. Et en même temps lalcool constitue chez nous un secteur économique de 1er ordre. Et une ressource fiscale importante. Ça fait réfléchir, non? Et pourtant lalcool provoque décès par an en France (presque la population de Saint-Malo…) ainsi que de nombreux handicaps…

18 Mais quest-ce qui sest passé? 17 Les ivrognes cest des pauvres types! Lalcoolique est menteur, inefficace au travail, dangereux sur la route, sans volonté. Ce nest pas parce quil est comme ça quil boit. Sil est comme ça, cest parce quil boit. Il sen passerait bien! Lalcoolique souffre : quand la dépendance est installée lalcoolique néprouve plus aucun plaisir dans lalcool ; tout au plus un apaisement, un soulagement. Inutile donc de ressasser à votre alcoolique : « Tu nas aucune volonté ! », cest un amalgame (Les chômeurs sont des fainéants…) et cest dégradant… et ça na pour seul effet que de lenfoncer davantage.

19 Mais quest-ce qui sest passé? 18 Les ivrognes cest des pauvres types! La dépendance est dabord psychologique : cest une angoisse de manquer, une incapacité à faire face sans produit. Cette angoisse pousse lalcoolique au déni et à refuser loffre de soin. Il ne conçoit pas sa vie sans alcool. Comme vous ne concevez pas de cesser de respirer. Lalcool est loxygène de lalcoolique. Pour lui lalcool nest pas un problème. Mais une solution pour fuir ou supporter ses problèmes.

20 Mais quest-ce qui sest passé? 19

21 Mais quest-ce qui sest passé? 20 Lalcoolique a une vision déformée de la réalité. Au sens propre. Comme au sens figuré.

22 Mais quest-ce qui sest passé? 21 Mais si cest une maladie, et quil souffre, pourquoi narrête-t-il pas de boire? Lalcoolique est souvent considéré comme un vicieux : « Cest quand même lui qui picole, hein ! ». Il se cache donc et ne prend pas les mesures de soin dont il a besoin. Il doit donc dabord se déculpabiliser, il na pas choisi sa maladie, et accepter de laide : arrêter seul et sans le suivi nécessaire est très difficile. Il y a un deuil à faire (pas facile); il faut remplacer ce quapportait lalcool par dautres choses plus vraies (du sport par exemple, une psychothérapie, etc).

23 Mais quest-ce qui sest passé? 22 Quand on accepte de se soigner, est-ce quon guérit rapidement? On ne guérit pas complètement de lalcoolisme mais on peut stabiliser la maladie et permettre au malade de vivre normalement. Toutefois la moindre reprise dalcool (même 20 ans + tard), relance le processus au point où il avait été arrêté. le système neurotransmetteur a été irrémédiablement modifié: ce n est plus une question de volonté, mais un mécanisme chimique qui est en jeu. Le malade alcoolique doit donc renoncer définitivement à toute prise d alcool (même un verre de cidre...) Il est donc criminel, ou au moins parfaitement imbécile, de tenter un buveur abstinent.

24 Mais quest-ce qui sest passé? 23 Et les boissons dites « sans alcool »? Les produits dits « sans alcools » sont à éviter: tout dabord ils en contiennent environ 1%. Mais le principal danger est dempêcher le buveur abstinent de faire le deuil nécessaire. Une bière sans alcool na ni le goût ni leffet dune « vraie ». Elle crée alors de la frustration. A quoi bon ?... Cest donc totalement inutile et dangereux.

25 Mais quest-ce qui sest passé? 24 Que peut-on faire pour aider un malade alcoolique? Pas grand-chose sans faire appel aux personnes dont cest le métier. Les structures de soin ne peuvent rien pour aider un alcoolique contre son gré. Il appartient au malade de faire une démarche personnelle. Son entourage peut quand même laider en sinformant et en lui montrant quil est compris. Or le réflexe habituel est de laccabler et de lenfoncer toujours un peu plus en lui faisant de reproches et en appelant à sa volonté, volonté qui a disparu. Certaines associations danciens buveurs reçoivent les proches des alcooliques pour les aider.

26 Mais quest-ce qui sest passé? 25 En conclusion: La dépendance à lalcool est dabord psychologique: cest dans la tête que cela se passe. La dépendance physique ne vient que tardivement : lalcool est un produit beaucoup moins addictif que le tabac par exemple. Si la désaccoutumance physique (sevrage) ne prend que quelques jours (3 à 5 en général), la désaccoutumance psychologique est plus longue : un accompagnement de longue durée est souvent nécessaire pour durer. On peut facilement éviter de devenir alcoolique en étant prudent et informé.

27 Mais quest-ce qui sest passé? 26 En conclusion: Si vous ne savez pas refuser le deuxième verre, ne prenez pas le premier. Ninsistez jamais quand quelquun ne veut pas boire. Il est tout à fait possible de samuser sans se détruire. Vomir, oublier ce quon a fait, dire des âneries, avoir la gueule de bois, mal à la tête, être un danger pour soi et pour les autres, se réveiller dans le lit dun inconnu, rendre vos proches malheureux, tout cela vous coûte très cher... Est-ce bien raisonnable?

28 Mais quest-ce qui sest passé? 27 Merci de votre écoute. Nhésitez pas à prendre contact avec votre professeur si vous pensez que quelquun dans votre entourage a besoin daide. Bonne journée


Télécharger ppt "Mais quest-ce qui sest passé? 1 2 La teuf… «Faut y arrêter avec cette image des jeunes qui boivent un coup de trop et qui deviennent alcoolo à 20 ou."

Présentations similaires


Annonces Google