La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Expérience dEnda Maghreb en matière de gestion intégrée et rationnelle des déchets solides municipaux Hamid CHRIFI Responsable du Département ATMS Athènes,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Expérience dEnda Maghreb en matière de gestion intégrée et rationnelle des déchets solides municipaux Hamid CHRIFI Responsable du Département ATMS Athènes,"— Transcription de la présentation:

1 Expérience dEnda Maghreb en matière de gestion intégrée et rationnelle des déchets solides municipaux Hamid CHRIFI Responsable du Département ATMS Athènes, le 10 octoble 2005

2 Présentation dEnda Maghreb Principale mission : Promotion dun développement humain respectueux de lenvironnement. Amélioration du cadre et des conditions de vie des communautés les plus vulnérables. Gestion et valorisation durable des ressources naturelles. Renforcement des capacités daction, dappropriation et de gestion par les acteurs locaux. Mise en place, à léchelle locale, despaces et de mécanismes opérationnels de dialogue et déchanges dexpériences

3 Organisation Outre son siège à Rabat, Enda Maghreb compte 6 équipes locales décentralisées à Saïdia, Chefchaouen, Taza, Essaouira, Oulmès et Tiflet. Deux départements : « Urbain » et « Développement Rural » Trois départements transversaux : - Communication – Renforcement des capacités. - Administration et Finance. - Appui Technique et Méthodologique Solidaire.

4 La gestion des déchets solides municipaux Accroissement considérable du gisement des déchets : - Développement des activités socio-économiques. - Evolution des modes de vie et de consommation. - Accroissement démographique. - Expansion urbanistique. Sur le plan qualitatif, les déchets marocains révèlent : - Teneur en eau élevée : humidité de 60-70%. - Importante proportion des matières organiques fermentescibles : 70 à 80% des DM La responsabilité de gestion incombe directement aux collectivités locales. Les petites et moyennes dentre elles doivent faire face à des manques de moyens financiers, techniques et humains.

5 Développement de technologies adaptées de Co-Traitement des déchets Enda Maghreb a initié un concept de centre de Co-Traitement des DM qui intègre dans un même dispositif : - La valorisation par compostage de la fraction organique - Lélimination par enfouissement contrôlé de la fraction non organique Mise en place avec : - Lappui de différents partenaires nationaux, des instances académiques de recherche, des associations locales - Le soutien financier de diverses coopérations bilatérales et multilatérales. Ces dispositifs ont concerné 3 communes : Tiflet, Missour et Oulmès

6 Avantages du concept de Co-Traitement Conception à moindre coût, adaptable aux capacités financières des petites et moyennes Collectivités Locales. Facilité de gestion, adaptable aux capacités des gestionnaires. Utilisation des ressources techniques locales pour la réalisation. Amélioration de la fertilité des sols et réduction de lessivage des engrais chimiques notamment les nitrates vers les nappes phréatiques. Augmentation de la durée de vie du site de décharge. Contribution à la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Insertion sociale de la main d'œuvre non qualifiée et création demplois pour des jeunes diplômés.

7 Perspectives Principes de base : Une évolution des pratiques vers des échelles territoriales significatives. Une diversification des options de gestion des déchets. Un mode de gestion durable des déchets qui privilégie, de manière hiérarchique, la réduction des déchets à la source, la réutilisation, le recyclage et la valorisation et enfin la mise en décharge contrôlée des déchets ultimes. Une rationalisation du service collectif de gestion. Une logique de mutualisation des moyens, des compétences et des expertises. Une dynamique collective et une meilleure coordination entre les différents intervenants concernés. Une vision spatiale et prospective de la notion daménagement du territoire, comprise et considérée dans son système de relations avec ses différentes composantes environnementales, sociales et économiques.

8 Perspectives Capitalisation des expériences Renforcement des capacités des Centres existants et la mise en place de nouveaux Centres : les doter de nouvelles capacités de gestion des déchets (recyclage des matières plastiques, recyclage du carton….), commercialisation du compost, … Orientation des Centres existants vers une vocation démonstrative et expérimentale. encourager une veille scientifique et maintenir une dynamique dapprentissage continu.

9 Perspectives Des Centres à vocation intercommunale pour une mutualisation du service collectif de gestion des déchets municipaux Optimiser le rendement (augmentation du tonnage). Rationaliser les infrastructures de collectes, denfouissement, de traitement…, Surmonter lincapacité financière de certaines collectivités. Mutualiser les moyens, les savoirs, les compétences et les expertises. Insturer un partenariat et une complémentarité fonctionnelle entre les différents acteurs concernés (institutionnels, de la société civile, du secteur privé).

10 Perspectives Implication coordonnée de tous les acteurs Instauration dune dynamique collective entre les différents niveaux de pouvoir. Implication des acteurs du secteur informel. Rôle de la société civile.


Télécharger ppt "Expérience dEnda Maghreb en matière de gestion intégrée et rationnelle des déchets solides municipaux Hamid CHRIFI Responsable du Département ATMS Athènes,"

Présentations similaires


Annonces Google