La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Cours 11 – Le trafic transnational Rémi Boivin CRI 3341S 22 novembre 2011.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Cours 11 – Le trafic transnational Rémi Boivin CRI 3341S 22 novembre 2011."— Transcription de la présentation:

1 Cours 11 – Le trafic transnational Rémi Boivin CRI 3341S 22 novembre 2011

2 Aujourdhui Loffre des 4 principales familles de drogues illégales La structure du trafic transnational La valeur et les revenus

3 LES 4 GRANDES FAMILLES

4 La cocaïne Les opiacés Le cannabis Les drogues de synthèse

5 La cocaïne Quest-ce que cest? Dérivée dune plante (la coca) Synthétisée pour la première fois vers 1860

6 La cocaïne dans le monde Feuilles de cocaPâteBaseCocaïne 1 tonne (1000 kg) de feuilles de coca = 1 kg de cocaïne

7 La cocaïne : doù ça vient? Pays ( )Quantité produite (tonnes)% du total Colombie604,766,6% Pérou219,624,2% Bolivie83,89,2% Total908,1 Estimation de la production de coca Satellite Enquête de terrain Survol en hélicoptère La Colombie = producteur et transformateur

8 Le marché de la cocaïne États-Unis : Au moins 8 millions dutilisateurs Environ 25% de la cocaïne est saisie aux États- Unis (sur total des saisies) LAmérique du sud : Consommation trafic/production 40% des saisies LAfrique de louest : Un transit florissant LEurope : 2 e marché occidental

9 Lhéroïne Quest-ce que cest? Dérivée dune plante Synthétisée pour la première fois en 1874

10 Les opiacés - Lhéroïne PavotOpiumMorphineHéroïne capsules = kg dopium = 1 kg dhéroïne

11 Lhéroïne : doù ça vient? Régions ( )Quantité produite (tonnes)% du total Croissant dOr393,880,6% Afghanistan361,480,1% Triangle dOr81,916,8% Amérique latine12,92,6% Total488,6 La (re)montée du Croissant Le déclin du triangle

12 Le marché de lhéroïne LAsie Principal producteur Principal consommateur LEurope 2 e marché 2 routes : Les Balkans : Croissant – Turquie – Europe Le nord-ouest : Croissant – les « stan » - Russie - Europe Un marché segmenté…

13 Le cas de lInde Principal producteur mondial dopium légal Une partie de la production est détournée, surtout pour la consommation locale Des cas de saisies transnationales ont été rapportées

14 Le cannabis Quest-ce que cest? La marijuana : herbe La résine (haschich) Les autres préparations

15 Le marché du cannabis Haschich : Maroc, Afghanistan, Liban Production domestique très forte (donc, trafic transnational moins courant) Plus de la moitié des saisies ont lieu en Amérique du nord

16 Les drogues de synthèse Regroupe plusieurs drogues, dont ecstasy, amphétamines et meth Production, trafic et consommation en forte progression au cours des 20 dernières années Attention médiatique importante

17 Les drogues de synthèse : doù ça vient? (suite) Comment estimer la production? Démantèlement de laboratoires Les États-Unis : grand nombre de petits labos Mexique et Asie du sud-est : quelques gros labos Consommation Pays du « nord » : encore et toujours Pays moins développés : de plus en plus… Bref, on sait peu de choses…

18 LA STRUCTURE DU TRAFIC TRANSNATIONAL

19 Définition Trafic : échange généralement volontaire dun bien illégal entre des producteurs, des distributeurs et des consommateurs, dans un contexte de marché (Naylor, 2003) Transnational : qui concerne plusieurs États

20 Les infractions transnationales LONU indique quune infraction est transnationale si : 1)elle est commise dans plus dun État, 2)elle est commise dans un État mais quune partie substantielle de sa préparation, de sa planification, de sa conduite ou de son contrôle a lieu dans un autre État, 3)elle est commise dans un État mais implique un groupe criminel organisé qui se livre à des activités criminelles dans plus dun État ou 4)elle est commise dans un État mais a des effets substantiels dans un autre État

21 Crime organisé et réseau criminel (Carlo Morselli) Les grandes associations criminelles et léconomie parallèle La Mafia, les Yakusas, les gangs de rue Hiérarchie, obéissance, rigidité vs La collaboration temporaire et les réseaux criminels Une série déchanges dans un même but Séparation des rôles, interdépendance, souplesse

22 La production et la consommation Cocaïne et héroïne Production concentrée dans des pays peu développés Absente de la majorité des pays consommateurs Cannabis Répandues De moins en moins de trafic transnational Drogues de synthèse Assez répandue, mais plus « accessible » dans les pays développés Consommation beaucoup plus courante dans les pays développés

23 La longueur des filières Filière : route ou itinéraire entre le point de production et le point de consommation Économie légale Filière longue = coûts de transport Donc, on garde les filières le plus court possible Trafic de drogues Filière longue = risques accrus de saisies

24 La résilience Résilience : capacité de résistance aux chocs externes (ex : saisies massives) Les trafiquants courent constamment des risques ; ils doivent les gérer Comment? Voir cours 8 : augmenter les prix, diminuer la pureté Autres stratégies : diminuer la visibilité (taille des envois), corrompre des officiels, éviter certains pays

25 La résilience (suite) Les marchés de drogues sont-ils résilients? Impact de la répression Diminution constante des prix durant les années 1980 et 1990 Pourquoi? Taux dinterception relativement faibles Risques largement compensés par des gains importants Demande forte

26 La densité des réseaux déchanges Économie légale La globalisation : de plus en plus déchanges entre pays éloignés Réseaux denses : tous avec tous Trafic de drogues Densité beaucoup moins élevée : ce qui compte, cest la qualité, pas la quantité Lefficacité prime sur la variété

27 Le sens des échanges Économie légale Quelques pays contrôlent léconomie légale (le G20) : ils séchangent entre eux ou agissent comme fournisseurs Bon nombre de pays sont désavantagés : ils dépendent des pays mieux développés Cest un système basé sur linégalité Trafic de drogues Les rôles sont –presque- inversés Plusieurs pays ne sont pas en mesure de produire suffisamment pour répondre à la demande Particulièrement évident pour la cocaïne et lhéroïne

28 Qui fait quoi? Producteurs/manufacturiers En bas de léchelle : travail peu spécialisé, revenus relativement peu élevés Transformateurs Moyens un peu plus développés, revenus un peu plus élevés, opèrent généralement près du lieu de production Trafiquants de haut niveau Peu nombreux, revenus astronomiques Soccupent de lexportation et de limportation Délèguent le plus souvent les tâches risquées (ex : pilotes, capitaines, chargement, mules)

29 LA VALEUR ET LES REVENUS

30 Combien ça vaut vs combien ça coûte? Coûts de production très bas Faciles à produire Variations de prix importantes dun pays à lautre Prix ($US) par kilogramme CocaïneHéroïneMarijuana Médiane Minimum Maximum

31 Répartition des coûts Les coûts de production et de mise en marché sont négligeables par rapport à la valeur finale des drogues Le transport et les activités de trafic sont peu dispendieux La majorité de la valeur des drogues vient des risques anticipés

32 Limpact de la structure sur les prix Analyse comparative (transversale) : La drogue est moins chère dans les pays où le niveau de corruption est plus élevé Cocaïne : Plus le nombre dintermédiaires augmente, plus le prix augmente Marijuana : Moins chère dans les pays qui exportent et plus chère dans les pays qui importent La drogue est moins chère dans les pays de transit Résumé : le prix varie selon la position et le rôle dun pays dans le marché

33 La majoration des prix Pays A Pays B Pays A : 1000$ vs Pays B : 2000$ Pourquoi? Ce qui compte, cest où on sen va… La distance géographique entre les pays Les risques associés au pays de destination

34 Qui fait de largent? Les producteurs? Non : ils travaillent fort mais ont une petite part du gros gâteau Les employés? Non : ils sont bien payés, mais courent des risques considérables Les trafiquants de haut niveau? Oui : peu de risques, gros volume, peu de dépenses

35 QUE SE PASSE-T-IL APRÈS LIMPORTATION? À SUIVRE…


Télécharger ppt "Cours 11 – Le trafic transnational Rémi Boivin CRI 3341S 22 novembre 2011."

Présentations similaires


Annonces Google