La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Mise à jour par : Département des Affaires sociales Commission de l'Union africaine (CUA) Addis Abeba, Éthiopie 1 COMMISSION DE L'UNION AFRICAINE : DÉPARTEMENT.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Mise à jour par : Département des Affaires sociales Commission de l'Union africaine (CUA) Addis Abeba, Éthiopie 1 COMMISSION DE L'UNION AFRICAINE : DÉPARTEMENT."— Transcription de la présentation:

1 Mise à jour par : Département des Affaires sociales Commission de l'Union africaine (CUA) Addis Abeba, Éthiopie 1 COMMISSION DE L'UNION AFRICAINE : DÉPARTEMENT DES AFFAIRES SOCIALES Traite des êtres humains et trafic illicite de migrants Un point de vue africain

2 2 COMMISSION DE L'UNION AFRICAINE : DÉPARTEMENT DES AFFAIRES SOCIALES Personnes escroquées, trompées, contraintes ou chassées de leur maison/pays et obligées à travailler dans des conditions d'exploitation Victimes utilisées dans diverses situations : prostitution, travail forcé, servitude involontaire, y compris la vente de nouveaux-nés pour l'adoption et le trafic d'organes Le trafic illicite de migrants consiste à faciliter l'entrée illégale d'une personne dans un État DE QUOI S'AGIT-IL ?

3 3 COMMISSION DE L'UNION AFRICAINE : DÉPARTEMENT DES AFFAIRES SOCIALES TRAFIC ILLICITE DE MIGRANTS Le renforcement du contrôle des frontières dissuade les migrants, qui tombent entre les mains de passeurs Trafic extrêmement lucratif Les passeurs opèrent de manières très variées, souvent dangereuses, et changent constamment de méthodes La mauvaise connaissance du trafic justifie la nécessité deffectuer davantage de recherches et détudes

4 4 COMMISSION DE L'UNION AFRICAINE : DÉPARTEMENT DES AFFAIRES SOCIALES POURQUOI CETTE CROISSANCE DE LA TRAITE DES ÊTRES HUMAINS ET DU TRAFIC ILLICITE DE MIGRANTS ? Facteurs internes : Ignorance Exposition au monde « extérieur » Pauvreté Facteurs externes : Demande de main-d'œuvre bon marché Demande d'exploitation sexuelle commerciale Les conséquences négatives n'effraient pas

5 5 COMMISSION DE L'UNION AFRICAINE : DÉPARTEMENT DES AFFAIRES SOCIALES 80 millions (41 %) d'enfants africains âgés de 5 à 14 ans travaillent OIT : entre et enfants sont victimes de la traite et/ou du trafic illicite chaque année en Afrique occidentale et centrale UNICEF : entre et enfants travaillent sur les plantations de cacao en Côte d'Ivoire, prix ±$340 pp UNICEF : enfants au travail au Gabon OIM : filles éthiopiennes victimes de trafiquants ou de passeurs qui les envoient au Moyen-Orient pour travailler comme domestiques NOS ENFANTS – NOTRE AVENIR

6 6 COMMISSION DE L'UNION AFRICAINE : DÉPARTEMENT DES AFFAIRES SOCIALES L'Afrique compte des pays d'origine, de transit et de destination pour l'exploitation sexuelle commerciale Contrôlés par des organisations criminelles de Bulgarie, Russie, Thaïlande, Chine et Nigeria OIT : Augmentation de la prostitution enfantine Problème en Tanzanie La Gambie, le Kenya, la Tanzanie et l'Afrique du Sud deviennent des destinations de plus en plus courues pour le tourisme sexuel AUGMENTATION DE L'EXPLOITATION SEXUELLE

7 7 COMMISSION DE L'UNION AFRICAINE : DÉPARTEMENT DES AFFAIRES SOCIALES Vulnérabilité accrue due à : des troubles civils un conflit armé interne des catastrophes naturelles Human Rights Watch estime à plus de le nombre d'enfants utilisés dans des conflits armés en Afrique Les enlèvements sont le fait de toutes les parties en guerre et les victimes sont utilisées comme : porteurs travailleurs forcés esclaves sexuels ZONES DE CONFLIT

8 8 COMMISSION DE L'UNION AFRICAINE : DÉPARTEMENT DES AFFAIRES SOCIALES LES RAISONS DE LA TRAITE DES ÊTRES HUMAINS ET DU TRAFIC ILLICITE DE MIGRANTS L'ONU estime que la traite et le trafic illicite d'êtres humains génèrent entre 7 et 10 milliards USD p/a Source potentielle de revenus récurrents Risques minimes

9 9 COMMISSION DE L'UNION AFRICAINE : DÉPARTEMENT DES AFFAIRES SOCIALES Impact du trafic Violation des droits de l'Homme Exclusion sociale et crime Problème de santé publique Autorité du gouvernement mise à mal Soutien aux activités illicites et le crime organisé Érosion du capital humain

10 10 COMMISSION DE L'UNION AFRICAINE : DÉPARTEMENT DES AFFAIRES SOCIALES QUE FAUT-IL FAIRE ? Législation Développement des capacités Refuges Programmes nationaux de lutte contre la traite des êtres humains et le trafic illicite de migrants Améliorer la coopération Points de contact ou unités Créer des bases de données

11 11 COMMISSION DE L'UNION AFRICAINE : DÉPARTEMENT DES AFFAIRES SOCIALES Merci de votre attention


Télécharger ppt "Mise à jour par : Département des Affaires sociales Commission de l'Union africaine (CUA) Addis Abeba, Éthiopie 1 COMMISSION DE L'UNION AFRICAINE : DÉPARTEMENT."

Présentations similaires


Annonces Google