La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 RAPPEL DE LA VISITE. 2 3 4 5 6 7 8 LES FORMES URBAINES ÉLÉMENTAIRES ET LEUR ANALYSE.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 RAPPEL DE LA VISITE. 2 3 4 5 6 7 8 LES FORMES URBAINES ÉLÉMENTAIRES ET LEUR ANALYSE."— Transcription de la présentation:

1 1 RAPPEL DE LA VISITE

2 2

3 3

4 4

5 5

6 6

7 7

8 8 LES FORMES URBAINES ÉLÉMENTAIRES ET LEUR ANALYSE

9 9 CAMILLO SITTE LART DE BÂTIR LES VILLES 1902 Der Städtebau nach seinen künstlerischen Grundsätzen

10 10

11 11 CAMILLO SITTE BÂTIMENTS, MONUMENTS ET PLACES BÂTIMENTS, MONUMENTS ET PLACES PLACES PUBLIQUES COMME ENTITÉS FERMÉES PLACES PUBLIQUES COMME ENTITÉS FERMÉES FORME ET DIMENSION DES PLACES FORME ET DIMENSION DES PLACES IRRÉGULARITÉ DES PLACES IRRÉGULARITÉ DES PLACES

12 12 CAMILLO SITTE GROUPEMENTS DE PLACES GROUPEMENTS DE PLACES RUES ET ENCADREMENT RUES ET ENCADREMENT MANQUE DIMAGINATION DES PLANS MODERNES MANQUE DIMAGINATION DES PLANS MODERNES LIMITATIONS ARTISTIQUES DE LURBANISME MODERNE LIMITATIONS ARTISTIQUES DE LURBANISME MODERNE

13 13 ANALYSE DE PLACES

14 14

15 15

16 16

17 17

18 18

19 19 KEVIN LYNCH « THE IMAGE OF THE CITY » 1960

20 20

21 21 LE VOCABULAIRE DE LYNCH CHEMINS (« paths ») CHEMINS (« paths ») BORDURES (« edges ») BORDURES (« edges ») QUARTIERS (« districts ») QUARTIERS (« districts ») NŒUDS (« nodes ») NŒUDS (« nodes ») POINTS DE REPÈRES (« landmarks ») POINTS DE REPÈRES (« landmarks »)

22 22 LE VOCABULAIRE DE LYNCH CHEMINS (« paths ») POUR PLUSIEURS, ÉLÉMENT DOMINANT DE LIMAGE POUR PLUSIEURS, ÉLÉMENT DOMINANT DE LIMAGE PARCOURS QUON EMPRUNTE EN SE DÉPLAÇANT ET QUI PERMETTENT DE SAISIR LES AUTRES ÉLÉMENTS PARCOURS QUON EMPRUNTE EN SE DÉPLAÇANT ET QUI PERMETTENT DE SAISIR LES AUTRES ÉLÉMENTS FRÉQUENTS, OCCASIONNELS, POTENTIELS FRÉQUENTS, OCCASIONNELS, POTENTIELS Rues, promenades, lignes de t. en c., canaux, ch. de fer, etc. Rues, promenades, lignes de t. en c., canaux, ch. de fer, etc.

23 23 GRENADE

24 24 7th AVENUE, NYC

25 25 LE VOCABULAIRE DE LYNCH BORDURES (« edges ») ÉLÉMENTS LINÉAIRES autres que les chemins ÉLÉMENTS LINÉAIRES autres que les chemins RÉFÉRENCE LATÉRALE PLUTÔT QUAXIALE : rives, murs, etc. RÉFÉRENCE LATÉRALE PLUTÔT QUAXIALE : rives, murs, etc. ÉLÉMENTS DE DISCONTINUITÉ ÉLÉMENTS DE DISCONTINUITÉ BARRIÈRES, + OU – PERMÉABLES BARRIÈRES, + OU – PERMÉABLES RACCORD ENTRE DEUX AIRES RACCORD ENTRE DEUX AIRES

26 26 CARCASSONNE

27 27 PHILADELPHIE

28 28 LE VOCABULAIRE DE LYNCH QUARTIERS (« districts ») AIRES DE TAILLE MOYENNE à GRANDE AIRES DE TAILLE MOYENNE à GRANDE BI-DIMENSIONNELLES & « INSIDE OF » BI-DIMENSIONNELLES & « INSIDE OF » CARACTÈRE DISTINCT, identifiable et perceptible, de lintérieur et de lextérieur CARACTÈRE DISTINCT, identifiable et perceptible, de lintérieur et de lextérieur PEUVENT EN INCLURE DE PLUS PETITS PEUVENT EN INCLURE DE PLUS PETITS ÂGE DES BÂTIMENTS, ARCHITECTURE ÂGE DES BÂTIMENTS, ARCHITECTURE QUARTIER PORTUAIRE, QUARTIER DE LA FINANCE, « CITÉ », QUARTIER RÉSIDENTIEL, etc. QUARTIER PORTUAIRE, QUARTIER DE LA FINANCE, « CITÉ », QUARTIER RÉSIDENTIEL, etc.

29 29

30 30 LOWER MANHATTAN

31 31 LE VOCABULAIRE DE LYNCH NŒUDS (« nodes ») POINTS STRATÉGIQUES POINTS STRATÉGIQUES JONCTIONS PRIMAIRES, NŒUDS DE TRANSPORT, CONVERGENCE DE CHEMINS, etc. JONCTIONS PRIMAIRES, NŒUDS DE TRANSPORT, CONVERGENCE DE CHEMINS, etc. OU LIEU DE CONCENTRATION, DE DENSIFICATION OU LIEU DE CONCENTRATION, DE DENSIFICATION FOYERS OU ÉPITOMES DE QUARTIERS FOYERS OU ÉPITOMES DE QUARTIERS

32 32 PIAZZA NAVONA

33 33 TIMES SQUARE, NYC

34 34 LE VOCABULAIRE DE LYNCH POINTS DE REPÈRE (« landmarks ») RÉFÉRENCE PONCTUELLE à lintérieur de laquelle on ne pénètre pas RÉFÉRENCE PONCTUELLE à lintérieur de laquelle on ne pénètre pas OBJETS PHYSIQUES SINGULIERS OBJETS PHYSIQUES SINGULIERS DISTANTS : TOURS, DÔMES, MONTAGNES, etc. DISTANTS : TOURS, DÔMES, MONTAGNES, etc. LOCAUX : ENSEIGNES, BOUTIQUES, POIGNÉES DE PORTES, etc. LOCAUX : ENSEIGNES, BOUTIQUES, POIGNÉES DE PORTES, etc.

35 35 UTRECHT

36 36 BRUGES

37 37 ROME

38 38 INNSBRUCK

39 39 PLACE DU CAPITOLE

40 40 WORLD TRADE CENTER, NYC

41 41 DESSINS DE KEVIN LYNCH

42 42 DESSINS DE KEVIN LYNCH

43 43 ROCKEFELLER CENTER, NYC

44 44 DESSINS DE KEVIN LYNCH

45 45 BERRI-UQAM

46 46 DESSINS DE KEVIN LYNCH

47 47 FLORENCE

48 48 LE VOCABULAIRE DE LYNCH QUALITÉS À EXAMINER GRADIENTS ET ORIENTATION (chemins) GRADIENTS ET ORIENTATION (chemins) CROISEMENTS DES CHEMINS : NŒUDS CROISEMENTS DES CHEMINS : NŒUDS LIGNE MÉLODIQUE DES CHEMINS LIGNE MÉLODIQUE DES CHEMINS CHEMINS OU BORDURES selon lobservateur (ex. autoroute) CHEMINS OU BORDURES selon lobservateur (ex. autoroute) BORDURES REDONDANTES (changements de milieu bâti associés à une limite physique comme des fortifications ou un parc linéaire) BORDURES REDONDANTES (changements de milieu bâti associés à une limite physique comme des fortifications ou un parc linéaire)

49 49 LE VOCABULAIRE DE LYNCH QUALITÉS À EXAMINER UN QUARTIER PEUT ÊTRE AUSSI PERÇU COMME UN NŒUD (le centre des affaires) UN QUARTIER PEUT ÊTRE AUSSI PERÇU COMME UN NŒUD (le centre des affaires) NŒUDS INTROVERTIS OU EXTRAVERTIS NŒUDS INTROVERTIS OU EXTRAVERTIS UN POINT DE REPÈRE EST SINGULIER ET OCCUPE SOUVENT UNE PLACE PROÉMINENTE (ex. en fin dun parcours) UN POINT DE REPÈRE EST SINGULIER ET OCCUPE SOUVENT UNE PLACE PROÉMINENTE (ex. en fin dun parcours) DANS UN RÉSEAU DE TRANSPORT, ON DEVRAIT SE PROMENER DE NŒUD EN NŒUD DANS UN RÉSEAU DE TRANSPORT, ON DEVRAIT SE PROMENER DE NŒUD EN NŒUD LAPPRENTISSAGE DUNE « IMAGE » EST UN PROCESSUS LONG ET COMPLEXE LAPPRENTISSAGE DUNE « IMAGE » EST UN PROCESSUS LONG ET COMPLEXE

50 50 LE VOCABULAIRE DE LYNCH ORCHESTRATION DES ÉLÉMENTS SINGULARITÉ : contraste et unicité SINGULARITÉ : contraste et unicité SIMPLICITÉ : clarté de la forme SIMPLICITÉ : clarté de la forme CONTINUITÉ : répétition, rhythme CONTINUITÉ : répétition, rhythme DOMINATION : hiérarchie, « clusters » DOMINATION : hiérarchie, « clusters » CLARTÉ des assemblages et des raccords CLARTÉ des assemblages et des raccords DIFFÉRENCIATION directionnelle DIFFÉRENCIATION directionnelle PORTÉE VISUELLE PORTÉE VISUELLE PERCEPTION visuelle PERCEPTION visuelle PERCEPTION DU MOUVEMENT PERCEPTION DU MOUVEMENT SÉQUENCES (séries temporelles) SÉQUENCES (séries temporelles) Congruence de la TOPONYMIE Congruence de la TOPONYMIE

51 51


Télécharger ppt "1 RAPPEL DE LA VISITE. 2 3 4 5 6 7 8 LES FORMES URBAINES ÉLÉMENTAIRES ET LEUR ANALYSE."

Présentations similaires


Annonces Google