La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les toiles de Guillaume Fouace, dans léglise de Montfarville Autoportrait à la palette, Guillaume Fouace (1827-1895)

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les toiles de Guillaume Fouace, dans léglise de Montfarville Autoportrait à la palette, Guillaume Fouace (1827-1895)"— Transcription de la présentation:

1

2 Les toiles de Guillaume Fouace, dans léglise de Montfarville Autoportrait à la palette, Guillaume Fouace ( )

3

4

5 Jésus et la Samaritaine

6 La cène (Selon lœuvre de Léonard de Vinci)

7 La confession de St Pierre

8 La dormition de Notre Dame

9 La fuite en Egypte

10 La guérison de l'aveugle-né

11 La guérison du paralytique

12 La marche à l'étoile

13 La Nativité

14 La présentation de Marie au Temple

15 La seconde pêche miraculeuse

16 La visitation

17 L'Annonciation

18 L'Ascension

19 Le Baptême de notre seigneur

20 Le recouvrement au Temple

21 Le sermon sur la montagne

22 L'entrée triomphale à Jérusalem

23 St-Joseph patron de l'Eglise universelle

24 Biographie de Guillaume Fouace, par le site wikipedia : Fils de cultivateurs né au hameau de Jonville à Réville, il reprit la ferme familiale à l'âge de 24 ans, suite à la mort de son père. Dessinant depuis son enfance, son talent fut remarqué par le conservateur de Cherbourg. Grâce à lui, il obtint, comme son illustre prédécesseur cotentinais Jean-François Millet, deux bourses de la municipalité cherbourgeoise afin de poursuivre ses études de peintre à Paris. Elève d'Adolphe Yvon, il s'installe comme peintre portraitiste, puis participe à la guerre franco-prussienne. En 1870, trois ans après son arrivée dans la capitale, il exposa au Salon. En 1873, il présenta ses premières natures mortes. Installé à Paris avec sa femme, fille de pharmacien cherbourgeois épousée en 1874, il n'en oublia pas pour autant le Cotentin. Ainsi il décora en 1878 les voûtes de l'église de Montfarville de 19 toiles représentant des scènes bibliques comme l'Annonciation, la fuite en Égypte ou la marche des Rois Mages. Dans le chœur il reproduit La Cène de Vinci. Il mourut d'une maladie pulmonaire en 1895 avant de recevoir la médaille de Chevalier de la Légion d'honneur que le gouvernement venait de lui attribuer. Sa tombe, que l'on peut voir au cimetière de Réville, est ornée d'un gisant en marbre blanc de sa fille Beatrix, née en 1875 et décédée en Il a réalisé plus de 700 tableaux à tendance réaliste, principalement des portraits et des natures mortes et quelques paysages. Le Musée d'Orsay possède quelques unes de ses toiles. Le Musée Thomas Henry de Cherbourg-Octeville consacre une salle à une quarantaine de ses œuvres.

25 Fin Musique : Extrait de « Gloria », dAntonio VIVALDI ( ) cherbourg.fr/fr/tourisme_decouverte/histoire_de_la_ville/personnalites /guillaume_fouace cherbourg.fr/fr/tourisme_decouverte/histoire_de_la_ville/personnalites /guillaume_fouace Liens sur Guillaume Fouace et Montfarville : Manche (50) Montfarville Version 1.1


Télécharger ppt "Les toiles de Guillaume Fouace, dans léglise de Montfarville Autoportrait à la palette, Guillaume Fouace (1827-1895)"

Présentations similaires


Annonces Google