La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Débat thématique de la 5 e session "Décarboner l'économie"

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Débat thématique de la 5 e session "Décarboner l'économie""— Transcription de la présentation:

1 Débat thématique de la 5 e session "Décarboner l'économie"

2 Le groupe de travail 3 courageux membres du Conseil : – Philippe Clarou (rapporteur) – Virginie Clerc – Thierry Delelis-Fanien Un modérateur : – Vincent LEPAGE 04/01/2014 2

3 "Décarboner", kezako ? Tentative de définition – Produire la même chose avec moins d'énergie – Limiter les gaspillages en utilisant les énergies fossiles seulement lorsqu'elles sont vraiment indispensables Exemple du bûcheron pour faire fonctionner son outil de travail – Développer le recyclage et la récupération de matériaux 04/01/2014 3

4 Décarboner, une nécessité …Pour limiter le changement climatique – Fonte des glaces, montée des eaux, inondations des zones côtières – Phénomènes météo exceptionnels (cyclones, canicules, sécheresses) …et ses conséquences – Migrations climatiques (plusieurs centaines de millions de réfugiés) – Baisse des rendements agricoles – Crise de la biodiversité (symbolique de l'ours blanc) 04/01/2014 4

5 Décarboner, une nécessité Epuisement des ressources fossiles – Pic de production de pétrole déjà franchi Plus de réserves d'importance et facilement accessibles L'exploitation des réserves restantes est un défi technologique ou financier Fonds sous-marins, schistes bitumineux – Pic de consommation encore devant nous 04/01/2014 5

6 Les difficultés de l'exercice Les énergies fossiles présentent un certain nombre d'avantages : – Très concentrées – Facilement stockables et transportables Comparaison granulé bois / citerne gaz Des technologies très performantes ont été développées pour utiliser cette ressource – Plus d'un siècle de progrès sur le moteur à explosion 04/01/2014 6

7 Les difficultés de l'exercice Nos sociétés sont largement dépendantes du pétrole Meilleure illustration : l'omniprésence de la voiture individuelle: 1 Mds de véhicules en circulation dans le monde Des contraintes objectives – Réseaux de transports en commun pas toujours accessibles – Obligations familiales ou professionnelles – Prix de l'immobilier en zones urbaines Des modes de vie pas suffisamment questionnés – Habitudes de consommation (hypermarché / marchés locaux ou supermarchés de proximité) 04/01/2014 7

8 Les difficultés de l'exercice Au plan global, "des responsabilités communes mais différenciées" – La contribution aux émissions de GES varie grandement selon les pays France = 0,5% des émissions mondiales Etats-Unis = 15% Chine principal émetteur en volume (17%) mais encore loin derrière les Etats-Unis si l'on considère les émissions par habitant 04/01/2014 8

9 La Chine, cas problématique Une industrialisation à grande vitesse Une consommation qui se développe et une empreinte écologique qui grandit La construction de centrales à charbon pour alimenter le pays en énergie 04/01/ La négociation entre pays industrialisés et pays émergents (BRIC) sur la réduction des émissions est de plus en plus cruciale

10 Dans l'hexagone Structure des émissions des GES de la France Agriculture, transports, bâtiment et industrie sont les principaux secteurs émetteurs Faibles émissions du secteur de la production d'énergie – électricité d'origine nucléaire 04/01/

11 Comment décarboner ? 1.Les initiatives individuelles 2.Les politiques locales nationales et internationales 3.Le progrès technologique 04/01/

12 Initiatives individuelles Les idées "habituelles" – Habiter à proximité de son lieu de travail – Consommer des produits locaux – Consommer moins de viande – Utiliser les modes de transport doux – Mieux isoler son habitation – Economiser le chauffage, l'électricité…etc Sentiment d'impuissance : efforts qui ne sont qu'une goutte d'eau dans l'océan. – Efforts qui doivent être relayés au niveau politique 04/01/

13 Politique internationale Le protocole de Kyoto – Des objectifs de réduction d'émission pour les seuls pays industrialisés Des instruments devant permettre de les atteindre – Mesures nationales – "Mécanismes de flexibilité" » Echange de droits à polluer sur un marché international (bourses carbone) » Investissements "verts" dans les pays en développement ("mécanisme de développement propre") 04/01/

14 Politique internationale Des régulations internationales pour l'heure insuffisantes – Des engagements peu contraignants Diminution de seulement 5% par rapport aux niveaux de 1990 pour un petit groupe de pays Les 2 principaux émetteurs (Chine, E-U n'ont pas d'objectifs de réduction) – Des mécanismes de flexibilité qui fonctionnent imparfaitement Le marché du carbone, nouvel eldorado pour les spéculateurs ? Les projets internationaux ne sont pas toujours audités correctement – les réductions d'émissions ne sont pas toujours réelles 04/01/

15 Politique régionale Plus d'ambitions au niveau européen – Objectifs 2020 : 20% d'énergie renouvelable, 20% de réduction des émissions de GES, 20% d'efficacité énergétique en plus – Un marché du carbone qui fonctionne depuis 2005 Mais quotas alloués aux entreprises trop importants – Effondrement des prix – Faible incitation à des investissements permettant de réduire les émissions Au moins 60% des quotas devront être mis aux enchères en /01/

16 Politique nationale En France – La taxe carbone – Meilleur moyen de réduire la consommation d'énergie fossile A condition qu'elle fasse suffisamment augmenter les prix des ressources fossiles – 17 Euros par t. CO2 semble un niveau insuffisant » Les comportements changeraient avec une taxe à 100 Euros par t. CO2 (estimation OCDE) A condition qu'elle soit juste socialement – La taxe Sarkozy a un effet redistributif quasi-nul – Elle sera injuste pour certaines catégories de population (habitants des zones rurales prisonniers de leur voiture, locataires devant payer leur fioul…etc) 04/01/

17 Politique nationale En France - projets de loi Grenelle 1 et 2 – La loi Grenelle 1 adoptée à l'été 2009 Entérine les objectifs et les grandes mesures issues de la concertation du Grenelle de l'automne 2007 De vraies ambitions malgré quelques concessions – ex : en matière de rénovation, norme énergétique moins contraignante que prévu initialement – Le projet de loi Grenelle 2 pour transformer l'essai 80 pages de texte et plusieurs centaines d'articles en discussion Des chapitres relatifs à l'urbanisme, aux transports, à l'agriculture, à la biodiversité, aux ressources aquatiques et halieutiques (de la pêche)… etc. 04/01/

18 Politique nationale Afin que les français soient prêts à des concessions les gouvernants doivent montrer la voie – Les déplacements présidentiels ne donnent pas un bon signal – Anecdotes sur François Fillon et Rachida Dati 04/01/

19 Politique locale De multiples exemples autour de nous – "Plans climats" des communes pour réduire les consommations Exemple de Gières – Rénovation et construction durable – Développement des énergies renouvelables Ex : bâtiment Bouchayer-Viallet à Grenoble 04/01/

20 Les solutions technologiques Les énergies renouvelables – Les plus connues : solaire et éolienne – La biomasse Mais seulement dans certaines régions où les ressources en bois sont abondantes. – Technologies permettant l'utilisation de l'énergie de la marée, des vagues et des courants – Procédés futuristes Production de pétrole de synthèse (cf. texte dossier) 04/01/


Télécharger ppt "Débat thématique de la 5 e session "Décarboner l'économie""

Présentations similaires


Annonces Google