La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1. Voyage au soleil, mars 2013 – Figuig.. Les pluies du mois de mars nous ont chassé d'El Jadida vers le sud. Grâce à cette météo humide, les champs ont.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1. Voyage au soleil, mars 2013 – Figuig.. Les pluies du mois de mars nous ont chassé d'El Jadida vers le sud. Grâce à cette météo humide, les champs ont."— Transcription de la présentation:

1 1. Voyage au soleil, mars 2013 – Figuig.

2 Les pluies du mois de mars nous ont chassé d'El Jadida vers le sud. Grâce à cette météo humide, les champs ont partout été en fleur,…

3 … les vaches ont, par-ci par-là, brouté de l'herbe dans une ambiance presque helvétique. Cela, c'est aussi le Maroc !

4 Depuis une bellvedére au sud de Meknés nous constatons que la nature est verdoyante jusqu'à Moyen Atlas.

5 Nous avons décidé de passer notre première nuit à l'Emirat Tourist Center à Azrou.

6 On dirait, que son architecte se serait inspiré par Disneyland. C'est un cheikh d'Emirat, qui a investi et fait réaliser dans ce projet.

7 L'hôtel, avec les plafonds très décorés, en construction depuis 2 ans, n'est toujours pas encore terminé.

8 Enfin, l'origine des capitaux est bien visible non pas seulement à l'entrée de l'hôtel du Tourist Center….

9 … mais aussi dans le style architecturale de la mosquée, construite juste à côté. Seule le minaret est "marocain".

10 Quel surprise, de trouver dans le camping "émirati" ces objets insolites et ces écriteaux suggestifs! Jugez vous même…

11 La troisième terrasse de camping est inaccessible aux grands camping-cars, elle a donc été toute la nuit à nous seuls.

12 Pas loin d'Azrou se trouve dans l'altitude 1'650 m Iferane, surnommé la Suisse de Maroc,…

13 …avec ses touristes, avec sa propreté toute helvétique, et tout et tout. Même Sa Majesté le Roi Mohamed VI. y possède un de ses palais!

14 En hiver, depuis Iferane on se déplace à Mischliffen (2'036m) pour y faire de ski, voici une remonté et une piste vertigineuse. Soit, puisque on ne trouve pas du mieux…

15 Même si tout autour s'étend la belle forêt de cèdres, nous irons certainement skier à Oukaïmeden près de Marrakech.

16 Par le Col de Zad (2'178m) nous avons traversé le Moyen Atlas. Sur la distance de plus que 5 km la route y passe au dessus de 2'000 mètres.

17 Quelques kilomètres plus loin nous avons aperçu la blancheur éclatante d'Haute Atlas, recouvert par la neige fraîche…

18 …tel qu'un mirage au-dessus des nuages. Devant nous Djebel Ayachi, dont le sommet culmine à 3'737 m.

19 Pause de midi à la station d'essence Afriquia. Un autocar immatriculé en Allemagne est arrivé, dont tous les occupants, sortis la bière et les sandwiches à la main, se sont attablés sur la terrasse du restaurant, sans rien y commander, pas pour 1 dirham!

20 Mais continuons vers le Tunnel de Légionnaire, qui nous permet de passer sur le versant sud de l'Atlas, dans la Vallée de Ziz….

21 … jusqu'à Errachidia. 20 km plus loin nous nous sommes trouvés une place bien abritée dans le camping Source Bleu de Meski.

22 Le matin, en prenant la route N10, nous nous dirigeons vers l'est. 370 kilomètres du goudron, paysage aride…, le souffle du grand Sahara algérien est plus en plus présent.

23 Après avoir passé de 20 km la ville Bouânane, voici Djebel Zelmou, 1'372 m, qui surveille le passage vers l'Oriental.

24 Comme partout au Maroc, l'Oriental, lui aussi, présente un développement remarquable. L'entrée à une petite ville Aïn Chair, sur la frontière algérienne, l'éclairage publique a été mis en place déjà depuis la route nationale.

25 Durant le protectorat un chemin de fer a été construit reliant Oujda à Colombe Béchar. Voici ce qu'en reste aujourd'hui…

26 …mais un kilomètre plus loin une nouvelle mosquée à l'entrée de Bouarfa.

27 Pause de midi, les nuages de sable portés par le vent pointent sur l'horizon et se dirigent dans notre direction…

28 ...alors sans attendre que "la tempête de sable" nous tombe dessus, nous avons vite repris la route.

29 Figuig, même si c'est une oasis au but du monde, elle cherche à attirer les touristes. "Agence de l'Oriental" a édité une carte touristique, installé les panneaux d'information.

30 Pour les Européens, Figuig a longtemps été accessible seulement depuis l'Algérie. A Moyenne âge, les tribus de Zenéts ont ici opposé une résistance farouche aux envahisseurs arabes. Même les légions romaines, commandées par Suetonius Paulinius, ont passé par là! Nous regardons le marabout Sidi Ben Aïssa.

31 Depuis le marabout, la vue sur le quartier Zenaga. Derrière la montagne, avec sa frontière fermée, Beni-Ounif. C'est là, où en 1897 a été affecté le capitaine Jean Pariel, qui a initié une modernisation de Figuig au début de XX. siècle. Avec un médecin militaire, major Foley, il a fait construire le premier hôpital de la région.

32 Les bâtiments administratifs, les écoles, une infirmerie indigène, les logements…, le capitaine Pariel a fait construire dans des années 20 même une église, transformée aujourd'hui en "Centre culturel".

33 Oued Zousfana marque la frontière avec l'Algérie: les palmiers sont au Maroc, les rochers noirs sur l'autre berge sont en Algérie. Et en regardant, nous sirotons le thé avec les militaires marocaines, le temps peut parfois être long sur leur poste…

34 Marabout Sidi Abdelkader près de Figuig, mériterait certainement être classé en tant que monument historique.

35 A l'approche du douar Al Aârja, au bord de l'oued Zousfana. C'est ici que la Légion étrangère a érigé sa première forteresse dans la région.

36 L'orientation à Figuig est facilitée par les cartes. Historiquement, la ville est composée de cinq ksars: Oudaghir, Zenaga, Djouaber, El Hammam a Tahtani. La source d'eau à El Hammam a provoqué des conflits sanglantes liés à la distribution d'eau, les luttes ont pris la fin à L'histoire de la région est décrite dans plusieurs publications, du premier récit romantique de 1924, dont l'auteur est Prosper Ricard, jusqu'au travail consacré à la Légion Étrangère au sud d'Oran édité en 1999 par Gandini.

37 Il ne faut pas être trop pressé dans le ruelles étroites de vieux ksar Oudaghir. Cela peut parfois prendre un moment avant que le travail ne soit interrompu et que l'homme ne veuille descendre de son échelle. Puis, et seulement après les salutations d'usage, on reprend la route.

38 Le minaret octogonal de la vieille mosquée Ouled Ziyani à Ksar Oudaghir.

39 Les anciennes murs du Ksar Oudaghir sont en ruine, même si une étude, portée sur sa conservation, soit en préparation dans le cadre du relancement touristique.

40 Réservoirs captant l'eau de la source Tazadert à El Hammam, la pomme de discorde dans le passé.

41 Le plateau au dessus de la palmeraie de Zenaga: une pause de midi sous le soleil éclatant, le ciel bleu azur et le silence absolu…

42 Notre attention ont attiré ces "coussinets verts". En réalité c'est une plante dure comme la pierre: Ilona s'est placée là-dessus, et avec tout son poids elle n'a pas réussi de l'aplatir. La pluie fait que la plante augmente considérablement son volume, entame le cycle végétatif, pour redevenir rapidement une pierre verte.

43 Le soir, dès que le soleil s'est couché, il a commencé à faire froid. Alors, dans le camping nous nous sommes mis à préparer le programme de demain.

44 Le dernier regarde sur le quartier Hay Baghdad de Figuig depuis la terrasse du camping. Le matin, nous allons suivre une piste vers Iche, la vraie fin du monde selon le livre de Gandini…


Télécharger ppt "1. Voyage au soleil, mars 2013 – Figuig.. Les pluies du mois de mars nous ont chassé d'El Jadida vers le sud. Grâce à cette météo humide, les champs ont."

Présentations similaires


Annonces Google