La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

R ADIOACTIVITÉ ?. Applications médicales : radiologie et radiothérapie Datation au 14 C Energie nucléaire et radioprotection Hiroshima et Nagasaki Tchernobyl,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "R ADIOACTIVITÉ ?. Applications médicales : radiologie et radiothérapie Datation au 14 C Energie nucléaire et radioprotection Hiroshima et Nagasaki Tchernobyl,"— Transcription de la présentation:

1 R ADIOACTIVITÉ ?

2 Applications médicales : radiologie et radiothérapie Datation au 14 C Energie nucléaire et radioprotection Hiroshima et Nagasaki Tchernobyl, Fukushima Empoisonnement au 210 Po

3 Qu’est-ce que la radioactivité ? Phénomène physique naturel au cours duquel des noyaux atomiques instables (radio-isotopes) se transforment spontanément (désintégration) en dégageant de l’énergie sous forme de rayonnement pour se transformer en des noyaux atomiques plus stables, ayant perdu une partie de leur masse. Plus simplement, c’est l’émission d’une particule ou d’un rayonnement par un noyau atomique.

4 Qu’est-ce que la radioactivité ? La radioactivité naturelle a été découverte en 1896 par Henri Becquerel. Pour la première fois, il observe qu’un minerai d’uranium laisse des traces sur une plaque photographique dans l’obscurité, sans qu’on ne lui apporte la moindre énergie.

5 Quelques radio-isotopes connus L’uranium 238 U, le thorium 232 Th et le potassium 40 K sont très présents dans la croûte terrestre, le radium et le radon sont bien plus rares. L’uranium 235 U est fréquemment utilisé par l’homme pour la production d’énergie nucléaire. Le carbone 14 C est produit dans la haute atmosphère et résulte de l’effet des rayons cosmiques sur l’azote. On l’utilise pour la datation d’objets historiques.

6  : émission d’un noyau léger d’Hélium de courte portée, arrêté par la peau/feuille de papier  : émission d’un électron arrêté par une feuille d’aluminium  : émission d’un photon de haute énergie arrêté par une large épaisseur de plomb (dizaines de cm) ou de béton (plusieurs m) Les 3 types de rayonnement radioactif

7 Comment détecter/mesurer la radioactivité ? Danger : la radioactivité est indétectable par les 5 sens. Le compteur Geiger permet de mesurer l’activité d’une source radioactive, soit le nombre de désintégrations par unité de temps. L’unité utilisée est le Becquerel : 1 Bq = 1 désintégration/s Le dosimètre permet de mesurer la dose effective de radioactivité pour une période de temps donnée, en tenant compte de l’impact de la radiation sur les tissus biologiques. L’unité utilisée est le milliSievert (mSv) Nous émettons des radiations de l’ordre de 8000 Bq, ce qui correspond à une dose effective de 0.4 mSv/an (rayonnement propre).

8 Effets des irradiations sur la santé L’effet sur la santé dépend : – du type de rayonnement ( , ,  ) – de la dose absorbée (ou énergie déposée par unité de masse) – de la durée d’exposition La dose effective (en mSv) tient compte de l’impact biologique des radiations. La dose effective due à la radioactivité artificielle est limitée à 20 mSv/an pour les professionnels (nucléaire, médical) et 1 mSv/an pour le public (sauf en cas de traitement médical). A partir d’une dose d’environ 1000 mSv, il y a un risque de dommages irréversibles, cancers,…

9 Période radioactive Période de demi-vie : temps nécessaire pour un échantillon radioactif de désintégrer la moitié de ses noyaux. La période varie selon les éléments. Ex. 238 U : ans, 13 N : 10 minutes, 14 C : 5800 ans.

10 Dose due à l’exposition naturelle et artificielle exposition naturelle exposition artificielle En Suisse, nous recevons en moyenne une dose de 4 mSv par année, dont environ 2/3 est due à la radioactivité naturelle.

11 Les applications de la radioactivité La radioactivité naturelle de la terre réchauffe notre planète, celle du soleil nous procure chaleur et lumière. La radioactivité artificielle est utilisée pour stériliser le matériel médical, pour l’imagerie médicale et le traitement de certains cancers (radiothérapie). Elle fournit également 40% de l’électricité produite en Suisse (4 centrales nucléaires).

12 Energie nucléaire : la fission Contrairement à la radioactivité naturelle qui est spontanée, dans les centrales atomiques, la désintégration est forcée en bombardant des noyaux avec des neutrons. 1 gramme d’ 235 U suffit à produire l’équivalent en électricité à 2 tonnes de pétrole. Gestion des réactions en chaînes et radioprotection (Tchernobyl, Fukushima) Gestion des déchets Un neutron fractionne le noyau lourd en 2 noyaux moyens, souvent radioactifs également, et entraîne l’émission de plusieurs neutrons, qui vont eux-mêmes continuer la réaction en chaîne.

13 Références Cours de formation destiné aux experts en radioprotection, Institut universitaire de radiophysique appliquée, Lausanne, édition (Vidéo )http://www.laradioactivite.com Images libres de droit

14 TP Compteur Geiger : Radium 226 Ra 226 Ra1600 ans 222 Rn3,8 jours 218 Po3 min 214 Pb 27 min 214 Bi 20 min 214 Po165  s 210 Pb22 ans      Notre source de 226 Ra a une activité de 3300 Bq


Télécharger ppt "R ADIOACTIVITÉ ?. Applications médicales : radiologie et radiothérapie Datation au 14 C Energie nucléaire et radioprotection Hiroshima et Nagasaki Tchernobyl,"

Présentations similaires


Annonces Google