La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

ZOOM SUR LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DES COTEAUX DE RANDAN ETAT DES LIEUX PATRIMOINE - ARTS - CULTURE DU PAYS VICHY AUVERGNE SOMMAIRE.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "ZOOM SUR LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DES COTEAUX DE RANDAN ETAT DES LIEUX PATRIMOINE - ARTS - CULTURE DU PAYS VICHY AUVERGNE SOMMAIRE."— Transcription de la présentation:

1 ZOOM SUR LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DES COTEAUX DE RANDAN ETAT DES LIEUX PATRIMOINE - ARTS - CULTURE DU PAYS VICHY AUVERGNE SOMMAIRE

2 COMMUNES OFFICE DE TOURISME, ALT, SMAT, POINT INFORMATION TOURISTIQUE OFFICE DE TOURISME, ALT, SMAT, POINT INFORMATION TOURISTIQUE OFFICE DE TOURISME, ALT, SMAT, POINT INFORMATION TOURISTIQUE OFFICE DE TOURISME, ALT, SMAT, POINT INFORMATION TOURISTIQUE OFFRE PATRIMONIALE, MUSEES, SITES OFFRE PATRIMONIALE, MUSEES, SITES OFFRE PATRIMONIALE, MUSEES, SITES OFFRE PATRIMONIALE, MUSEES, SITES EVENEMENTS, MANIFESTATIONS EVENEMENTS, MANIFESTATIONS EVENEMENTS, MANIFESTATIONS EVENEMENTS, MANIFESTATIONS ASSOCIATIONS SOMMAIRE CONTACT-INFO

3 BAS-ET-LEZAT BEAUMONT-LES-RANDAN MONS RANDAN SAINT-CLEMENT-DE-REGNAT SAINT-PRIEST-BRAMEFANT SAINT-SYLVESTRE-PRAGOULIN VILLENEUVE-LES-CERFS COMMUNES

4 OFFICE DE TOURISME DU PAYS RIOM LIMAGNE 27 Place de la fédération RIOM Tel Le territoire de Riom Limagne dont l'Office de Tourisme assure la promotion regroupe les communautés de communes: Nord Limagne, Limagne bords d’Allier, Coteaux de Randan, Limagne Ennezat, Rion Communauté. OFFICE DE TOURISME, ALT, SMAT, POINT INFORMATION TOURISTIQUE

5 OFFICE DE TOURISME DU PAYS RIOM LIMAGNE (Suite) Editions de plaquettes d’information touristiques : -Depuis 2003, trois plaquettes d’informations sont publiées chaque années. L’une concerne l’hébergement et la restauration, l’autre est un guide d’accueil présentant les sites touristiques du territoire. La dernière enfin, recense les manifestations estivales. Ces publications sont distribuées gratuitement dans les commerces, les sites touristiques les mairies, les offices de tourisme et syndicats d’initiative ainsi qu’au siège de la Communauté de Communes. Les professionnels du tourisme ont pu mesurer l’importance et les retombées de la parution de tels documents réactualisés chaque année. La carte d’hôte : - C’est une carte (de la taille d’une carte bancaire) qui est offerte gratuitement à toutes les personnes qui sont hébergées au moins une nuit. Elle permet aux vacanciers d’obtenir un certain nombre d’avantages sur les prestations touristiques. La liste de ces avantages est fournie par le logeur sous la forme d’un dépliant délivré en même temps que la carte. OFFICE DE TOURISME, ALT, SMAT, POINT INFORMATION TOURISTIQUE

6 OFFICE DE TOURISME DU PAYS RIOM LIMAGNE (Suite) Autres actions menées par l’Office de Tourisme Riom Limagne : -Petit déjeuner au Domaine Royal et au Château de Montclavel à Aubiat : matinée conviviale d’informations autour d’un petit déjeuner à l’attention de tous les acteurs locaux. A cette occasion, plus de 80 participants ont été informés sur la nouvelle organisation touristique territoriale et départementale (rôle et mission de l’Office de Tourisme) ainsi que sur les atouts du Pays de Riom Limagne. - Réflexion sur la promotion de chemins de randonnée…. OFFICE DE TOURISME, ALT, SMAT, POINT INFORMATION TOURISTIQUE

7 OFFRE PATRIMONIALE, MUSEES, SITES DOMAINE ROYAL DE RANDAN DOMAINE ROYAL DE RANDAN PETIT PATRIMOINE BATI PETIT PATRIMOINE BATI PATRIMOINE PAYSAGER PATRIMOINE PAYSAGER PATRIMOINE RELIGIEUX PATRIMOINE RELIGIEUX SAVOIR-FAIRE, COUTUMES ET TRADITIONS, PARTICULIERES SAVOIR-FAIRE, COUTUMES ET TRADITIONS, PARTICULIERES LES CHATEAUX ET DEMEURES LES CHATEAUX ET DEMEURES VISITES ET BALADES VISITES ET BALADES

8 EVENEMENTS, MANIFESTATIONS FESTIVAL DES NUITS DE MUSIQUES VIVANTES Festival itinérant de musique classique Dimanche 29 Juin à 17h30 Quatuor Beat concert en plein air au Domaine Royal de Randan FETE DE L’ALANBIC En Avril MONS SALON "LA CHANSON DES LIVRES" En Avril Salle de l'Ancien Marché RANDAN Renseignement / contact : Tél : EXPOSITION DES ARTISTES ET ARTISANS D'ART DU CANTON ET ENVIRON En Novembre Renseignement / contact : Tél :

9 ASSOCIATIONS LES AMIS DU DOMAINE ROYAL DE RANDAN Renseignements Mr JALENQUES 1 rue Adélaïde d'Orléans RANDAN Tél. : L’association participe a la mise en valeurs du domaine de Randan. La communauté de commune est adhérente de l’association. Le site est propriété du Conseil Régional. Lionel Sauzade au Conseil Régional est le conservateur du Domaine Royal de Randan. L'ATELIER Propose des activités culturelles et récréatives : Théâtre, Dessin, Danse, Chant, Aérobic, Yoga Renseignements Fabien BALICHARD 6 rue des Noyers Le Vieux Saint Sylvestre SAINT SYLVESTRE PRAGOULIN Tél. :

10 ASSOCIATIONS ASSOCIATION SAINT JEAN RANDAN Mise en place d’expositions ayant notamment pour thème le patrimoine : Moulin, Eau, Eglises Renseignements Madeleine BOUIX Les Choyes SAINT DENIS COMBARNAZAT LE LIVRE ET LA CHANSON RANDAN Travail sur les chansons à texte. Renseignements Edda MATHILLON / Alain MANARANCHE 10 chemin du Charmillon / Allée des Jonquilles BAS ET LEZAT / RANDAN Tél. : /

11 ASSOCIATIONS PARLE PATOE DAN BE NON RANDAN Association sur le parlé Occitan Renseignements Amélie BICARD 9 allée des roses RANDAN Tél. : ASSOCIATION EDUCATION POPULAIRE SAINT PRIEST BRAMEFANT Concert –manifestation culturelle Renseignements Jean-Antoine DONAT Les Frichettes SAINT PRIEST BRAMEFANT

12 ASSOCIATIONS LES AMIS DE L'ALAMBIC MONS Organisation de la fête de L’alambic. En partenariat avec la commune de Mons. Renseignements Ariel BRUNET BONHOMME Bonnat MONS Tél. : TACOTS RANDANNAIS Renseignements David DESNIER 38 rue du Puy de Dôme RANDAN

13 DOMAINE ROYAL DE RANDAN En raison des importants travaux de restauration en cours, le Domaine royal de Randan sera fermé au public en 2007 et Réouverture prévue en mai A découvrir… - La maison de l'Inspecteur : Situé à l'entrée du parc, ce bâtiment est divisé en trois parties : la conciergerie, à l'extérieur des grilles, la buanderie surmontée d'un séchoir, au centre, et la maison de l'Inspecteur qui donne son nom à l'ensemble du bâtiment. L'Inspecteur était l'administrateur des forêts rattachées au Domaine de Randan. Site accessible aux personnes à mobilité réduite ou handicapées. -Le château : Édifié de 1821 à 1825, il résulte de la restructuration et de l'agrandissement d'un édifice du XVIe siècle. Détruit par un incendie en 1925, il offre une silhouette romantique qui conserve un niveau de réception original organisé autour d'une salle à manger souterraine éclairée par des verrières et accolée à une enfilade de salons.

14 DOMAINE ROYAL DE RANDAN A découvrir… - Les cuisines :Édifiées sur un seul niveau, elles sont couvertes d'un toit terrasse, autrefois jardiné, mettant en relation le château et la chapelle (couverture de sauvegarde provisoire). A l'intérieur, un long corridor dessert une succession de salles voûtées : boulangerie, rôtisserie, boucherie… -La chapelle : Achevée en 1831, de style néo-classique, elle se distingue par sa tribune royale, ses murs revêtus de stucs, ses voûtes peintes en trompe-l'œil et ses cénotaphes. Les vitraux de la Manufacture Royale de Sèvres, exceptionnels, résultent de l'alliance d'un langage formel classique et de technologies innovantes. - L'orangerie : Cette nef de 56 m de long a été construite vers 1835 pour la conservation hivernale des orangers. Elle renferme un générateur électrique, installé à la fin du XIX e siècle, qui témoigne de la modernisation constante du Domaine. (Toiture restaurée en ) Site accessible aux personnes à mobilité réduite ou handicapées.

15 DOMAINE ROYAL DE RANDAN A découvrir… - Les serres : Les deux serres qui s'étendent au-devant de l'orangerie sont la réplique de celles de Versailles aujourd'hui disparues. Destinées à la culture des végétaux, elles possèdent un double système de chauffage : calorifère à eau et fosse à fumier. - Le parc : Les jardins et le parc, d'une superficie de 100 ha, représentent l'une des plus importantes créations paysagères de la première moitié du XIXe siècle. Ils conjuguent les influences française, anglaise et italienne, perpétuent la tradition du jardin paysager du XVIIIe siècle et annoncent les évolutions de l'art des jardins sous le Second Empire. Site accessible aux personnes à mobilité réduite ou handicapées. -Les communs : Les grands communs, en forme de H, rassemblaient les différents services liés au fonctionnement du Domaine : vacherie, laiterie, ateliers, forge, logements de domestiques… Vers 1900, une partie de ce bâtiment fut modifiée pour accueillir les écuries, la sellerie et les remises des voitures de la comtesse de Paris. Ils sont entourés de la basse-cour, au nord et des écuries, à l'est. (Couvertures en cours de restauration)

16 DOMAINE ROYAL DE RANDAN Histoire… Madame, le Roi et l'Architecte Adélaïde d'Orléans (1777 – 1847), sœur et conseillère du roi Louis-Philippe ( ) est l'âme des lieux. En 1821, elle acquiert l'ancien duché de Randan et entreprend sa réhabilitation. En dix ans, elle fait agrandir, restaurer et meubler le château, construire des dépendances et créer un parc paysager. Ces travaux sont réalisés sous la direction de Pierre-Francois-Léonard Fontaine ( ), premier architecte du royaume, avec la complicité constante de Louis-Philippe. Après la chute de la Monarchie de Juillet (1848), Randan connaît de nombreuses vicissitudes mais, à la fin du XIX e siècle, le Domaine reprend vie grâce à la comtesse de Paris ( ) qui entretient avec passion sa propriété d'Auvergne et la modernise. En 1925, l'incendie du château marque le déclin du Domaine Royal qui ferme ses grilles et tombe dans l'oubli.

17 DOMAINE ROYAL DE RANDAN Romantisme et Modernité Nostalgie et rêverie guident le promeneur autour d'une création de l'époque romantique française, à travers la vision émouvante des frondaisons du parc, des vestiges du château de brique, des traces de vies singulières que l'on ressent partout. Derrière ce décor harmonieux, vous serez surpris d'apprendre comment les travaux des architectes, ingénieurs, verriers, fondeurs, serruriers, ébénistes… font également du Domaine de Randan un lieu emblématique des innovations technologiques de la première moitié du XIX e siècle et témoignent de la modernité d'une époque qui demeure méconnue bien qu'ayant été une des plus décisives de notre histoire. Histoire… Renaissance En 1999, la mise en vente du dernier Domaine Royal français encore privé et de son mobilier a suscité une mobilisation qui a conduit le Ministère de la Culture à acheter le fonds mobilier et les collectivités locales à acquérir la maîtrise foncière du site. En février 2003, le Conseil régional d'Auvergne en est devenu propriétaire. Depuis quatre ans, d'importants travaux de sauvegarde se poursuivre et une réflexion est en cours pour déterminer le devenir de ce haut lieu patrimonial. Sans plus attendre, le Conseil régional d'Auvergne a souhaité ouvrir le domaine au public afin que chacun puisse le découvrir et assister à sa progressive renaissance.

18 LES PIGEONNIERS Dans une région de culture céréalière, l’élevage de pigeons garantissait un engrais particulièrement fertilisant ce qui justifie le nombre élevé de pigeonniers sur le territoire de la communauté de communes. On en distingue notamment deux types: -Les pigeonniers à fonction unique, tous édifiés en pan de bois et reposant sur des poteaux, représentatifs du Nord de la Grande Limagne. -Les pigeonniers à fonctions combinées qui associent à l’élevage de pigeons une fonction annexe au niveau inférieur (remise à outils, bûcher…). Source : « Canton de Randan, Images du patrimoine » 2003 Pigeonnier à colombage sur pilotis de Villeneuve-les-Cerfs: sortie du village en direction de Vichy. PETIT PATRIMOINE BATI

19 Le territoire compte de nombreuses demeures très intéressantes mais inaccessibles au public puisqu’elles sont privées : Château de Périgée à Mons Château du XVIe, XVIIe et XVIIIe siècles. Il a été inscrit monument historique en février De 1592 à 1760, le château est resté la propriété de la famille de Lorme qui a érigé la plus grande partie des bâtiments actuels. Le fief fut ensuite agrandi à plusieurs reprises, puis en partie détruit par un incendie dans la seconde moitié du XVIIIe siècle. Source : « Images du Patrimoine » « Canton de Randan » 2003 LES CHATEAUX ET DEMEURES

20 Château de Maulmont « Cet édifice résulte de la conversion en château d’un rendez-vous de chasse bâti pour Adélaïde d’Orléans. Les remaniements de la fin du XIX e siècle ont consisté en une surélévation des bâtiments, destinés à transformer en demeure un édifice à l’origine conçu pour servir de halte à des chasseurs. Sa construction débute probablement avant 1835 (date du premier plan cadastral) et s’achève en 1841 (date figurant en façade principale). Le château de Maulmont est entouré d’un parc paysager comprenant deux étangs et domine la vallée de l’Allier. » Aujourd’hui le Château, ancienne demeure royale, situé dans un parc de 22 ha s’est transformé en un grand hôtel restaurant gastronomique. Sa terrasse avec piscine offre une vue superbe sur la vallée de l'Allier. Le restaurant lambrissé de chêne pro pose une carte raffinée. Chambres-appartements, golf, équitation, piscine chauffée, sauna. Source : « Images du Patrimoine » « Canton de Randan » 2003 LES CHATEAUX ET DEMEURES

21 Villa de la Presle à Mons La presle date de « Par son style électrique, son décor riche et abondant, la ville de la Presle paraît refléter la caractère mouvementé de la vie de son commanditaire : Gilbert-Louis Le Guay (1839/1896) qui fut notaire à Randan et élu conseiller général du canton… puis directeur de la société française de dynamite. Compromis dans le scandale politico financier de l’entreprise, il est condamné à 5 ans de prison. Ruiné, il est contraint de céder sa propriété. » Source : « Images du Patrimoine » « Canton de Randan »2003 Château du Guérinet à Saint Priest Bramefant « Château du XVIIe et quart du XIXe siècle. Le corps de logis et la tour gauche de la façade avant correspondent probablement à l’édifice primitif peut être bâti au XVII e siècle. Le corps principal était à l’origine probablement simple, et fut certainement remanié dans sa partie postérieure durant l’importante campagne de travaux de la fin du XIX e siècle. » Source : « Images du Patrimoine » « Canton de Randan » 2003 LES CHATEAUX ET DEMEURES

22 Château de la Poivrière Le château de la Poivrière se situe en limite de l’Allier et du Puy de Dôme, aux confins des deux anciennes provinces de l’Auvergne et du Bourbonnais. Situé sur une motte féodale, dominant la vallée de l’Allier, le château de la Poivrière dresse son donjon carré et ses cinq tours coiffées de hauts toits en poivrière. Son architecture est typique des châteaux de la fin du Moyen Age. En effet, ce fief dont il est fait mention dès le XIVe siècle, appartient à Jean Le Groing qui fit construire le château de la Poivrière autour d’un donjon datant du XIII e siècle. Agrandi au XVe puis au XVIe, la château est supposé avoir hébergé Madame de Sévigné durant un été lorsqu’elle venait prendre les eaux à Cusset et à Vichy. La propriété date du 14 e, 15 e et 19 e siècle. Les façades, les toitures ainsi que les murs de clôture et la chapelle sont inscrits à l’Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques (ISMH) de puis Ce château n’est pas ouvert au public. LES CHATEAUX ET DEMEURES

23 LES PAYSAGES 3 types de paysage structurent le territoire : La Plaine de Limagne, les buttes de Randan, un secteur de plateau orienté vers l’Allier. Les Coteaux de Randan constituent un territoire de transition bien affirmé, facilement identifiable par les formes douces du relief : les fermes et villages s’abritent parfois au creux de ces reliefs, mais s’exposent aussi au sommet des buttes. LE PATRIMOINE PAYSAGER LA FORET La forêt de Randan est située au nord du département du Puy de Dôme en limite de celui de l’Allier et à proximité de la ville de Vichy. Elle constitue avec les forêts de Montpensier et de la Boucharde un grand massif forestier qui ferme la plaine de la Limagne.

24 LA FORET (Suite) La forêt est occupée principalement par les feuillus, chênes pédonculés et sessiles constituant l’essentiel de la futaie. Le charme est majoritaire dans le taillis avec quelques accompagnements, comme le noisetier, l’érable champêtre, le tremble, le tilleul, le merisier, l’alisier. Quelques résineux occupent le massif dans des plantations mélangées de pins sylvestres ou pins laricios de Corse ainsi que dans des peuplements restreints de sapins. La forêt est un élément remarquable de la Communauté de Communes des Coteaux de Randan par sa situation massive et centrale sur ce territoire et son implantation sur sept des huit communes qui la constituent. D’environ hectares, le massif occupe 25% du territoire de la Communauté de Communes. Les villages sont implantés régulièrement sur sa périphérie et cette proximité lie intimement cet environnement naturel avec les lieux de vie de la population. LE PATRIMOINE PAYSAGER

25 LA FORET (Suite) Contrairement aux nombreuses forêts du département implantées sur les hauteurs ou éloignées des bourgs, ou encore par opposition aux massifs qui créent dans de nombreux villages un sentiment d’envahissement et d’étouffement, ici la forêt est un élément structurant du paysage et de l’équilibre environnemental des habitants de la Communauté de Communes au même titre que les bourgs et les domaines agricoles. La forêt constitue un massif dans un espace bien défini de 9km d’Est en Ouest et de 4km dans l’axe nord-sud. Sa superficie est de hectares environ ce qui en fait une des plus grandes forêts de plaines du département du Puy de Dôme. Cette surface représente 95% du patrimoine boisé de la Communauté de Communes qui est de ha pour un taux de boisement de 25,6%. LE PATRIMOINE PAYSAGER Le ramassage des champignons, des jonquilles et du muguet attire de plus en plus de monde. Dans la forêt randonneurs et chasseurs de gros gibier tel le chevreuil ou le sanglier cohabitent. La Communauté de Communes travaille actuellement à l’élaboration d’une charte forestière avec les propriétaires privés de la forêt de Randan afin d’ouvrir plus largement le domaine forestier aux promeneurs et randonneurs.

26 ENVIRONNEMENT Zones Naturelles d’Intérêt Ecologique Floristique et faunistique (ZNIEFF) L’inventaire ZNIEFF est un inventaire national établi à l’initiative et sous le contrôle du Ministère de l’Environnement. Il constitue un outil de connaissance du patrimoine national de la France. Cet inventaire différencie deux types de zones : - Les ZNIEFF de type 1 : sont des sites, de superficie en général limitée, identifiés et délimités parce qu’ils contiennent des espèces ou au moins un type d’habitat de grande valeur écologique, locale, régionale, nationale ou européenne. - Les ZNIEFF de type 2 : concernent les grands ensembles naturels, riches et peu modifiés avec des potentialités biologiques importantes qui peuvent inclure plusieurs zones de type 1 ponctuelles et des milieux intermédiaires de valeur moindre mais possédant un rôle fonctionnel et une cohérence écologique et paysagère L’inventaire ZNIEFF est un outil de connaissance. Il ne constitue pas une mesure de protection juridique directe. Toutefois, l’objectif principal de cet inventaire réside dans l’aide à la décision en matière d’aménagement du territoire vis-à-vis du principe de la préservation du patrimoine naturel LE PATRIMOINE PAYSAGER

27 ENVIRONNEMENT Zones Importantes pour la Conservation des Oiseaux (ZICO) La directive 79/409/CEE du 2 avril 1979 dite « directive Oiseaux » vise à assurer une protection de toutes les espèces d’Oiseaux vivant naturellement à l’état sauvage sur le territoire Européen. Elle impose aux Etats Membres l’interdiction de les tuer ou de les capturer intentionnellement, de détruire ou d’endommager leurs nids, de ramasser leurs œufs dans la nature, de les perturber intentionnellement ou de les détenir (exception faite des espèces dont la chasse est autorisée). Chaque pays de l’Union Européenne a charge d’inventorier sur son territoire les ZICO (Zone Importantes pour la Conservation des Oiseaux) et d’y assurer la surveillance et le suivi des espèces. LE PATRIMOINE PAYSAGER

28 ENVIRONNEMENT Zonage Natura 2000 Directive n°92/43 du Conseil des Communautés européennes du 21 mai La directive concerne : - Les habitats naturels d’intérêt communautaire, qu’ils soient en danger de disparition dans leur aire de répartition naturelle, qu’ils disposent d’une aire de répartition réduite par suite de leur régression ou en raison de leur aire intrinsèquement retreinte. - Les habitats abritants des espèces d’intérêt communautaire, qu’elles soient en danger, vulnérables, rares, ou endémiques. - Les éléments de paysage qui, de par leur structure linéaire et continue ou leur rôle de relais, sont essentiels à la migration, à la distribution géographique et à l’échange génétique d’espèces sauvages. Les objectifs sont la protection de la biodiversité dans l’Union Européenne, le maintien, le rétablissement ou la conservation des habitats naturels. (Définition de ATEN : fiches juridiques 1998) LE PATRIMOINE PAYSAGER

29 Église de Randan Église paroissiale Saint-Jean-Baptiste datant du 15/ 16 ème siècle. « En août 1842 Adélaïde d’Orléans répond à la demande de la municipalité, en proposant de financer la totalité des travaux d’agrandissement de l’église et en envoyant depuis Paris un plan du futur édifice. L’architecte clermontois Hugues Imbert est nommé pour faire exécuter les travaux. Lorsqu’en 1831 la chapelle du château est édifiée, c’est sur l’avis de l’architecte Fontaine que la princesse renonce au style néogothique. » Pour l’église du bourg le style adopté est plus fidèle au gothique (Maulmont et le pont de Ris étant bâtis dans un style plus troubadour) Source : « Images du Patrimoine » « Canton de Randan » 2003 LE PATRIMOINE RELIGIEUX

30 Eglise de Villeneuve les cerfs Église paroissiale Saint-Bonnet 1844 « En 1844, une nouvelle église est construite à l’ouest de l’ancien édifice détruit. L’architecte clermontois Hugues Imbert conçoit un édifice dépourvu de décor sculpté, au plan en croix latine, voûté en berceau et cul-de-four. La façade occidentale fait référence à l’architecture classique : un fronton à base interrompu règne sur le mur- pignon et répond au petit fronton sur modillons couronnant l’entrée. » Source : « Images du Patrimoine » « Canton de Randan » 2003 LE PATRIMOINE RELIGIEUX

31 Eglise de Bas et Lezat Église paroissiale saint-Robert 1851: « Les édifices de Bas et de Villeneuve sont comparables par leurs plans et leurs élévations principales. A Bas et Lezat la construction d’une nouvelle église, dirigée par l’architecte riomois Eyraud, débute en 1845 et s’achève en La façade néoclassique est plus affirmée qu’à Villeneuve : elle est percée d’un oculus, deux pilastres soutiennent le fronton mouluré qui la couronne et sa porte, couverte d’un arc à crossettes, est inscrite dans une travée toscane. » Source : « Images du Patrimoine » « Canton de Randan » 2003 latine, voûté en berceau et cul-de-four. La façade occidentale fait référence à l’architecture classique : un fronton à base interrompu règne sur le mur-pignon et répond au petit fronton sur modillons couronnant l’entrée. » Source : « Images du Patrimoine » « Canton de Randan » 2003 LE PATRIMOINE RELIGIEUX

32 Eglise de Jussat Église paroissiale Sainte-Madeleine datant du 12/13 siècle. Cette église fut restaurée durant le 15 ème siècle. Elle est classée Monument Historique depuis le 20 août « Aujourd’hui simple chapelle, l’édifice est en fait l’ancienne église paroissiale de Jussat, village réuni à la commune de Randan en Il s’agit d’un bâtiment au plan simple : la nef à deux travées est voûtée en berceau plein cintre rythmé d’arc doubleaux ; elle est prolongée par un cœur couvert d’une coupole sur trompes sur laquelle s’élève le clocher et par une abside semi-circulaire voûtée en cul-de-four.» Source : « Images du Patrimoine » « Canton de Randan » 2003 LE PATRIMOINE RELIGIEUX

33 L’ ALAMBIC tradition et savoir faire local de la commune de Mons. Cette tradition donne lieu à une fête annuelle reconnue. La Pralisne de Randan La Prasline de Randan, un plaisir gourmand - Association magique d’un peu de sucre, d’eau et d’amande, la prasline est bien la véritable star du pays de Randan. Créée au XIXème pour satisfaire la gourmandise de la fille du duc de Praslin, cette perle rose de la Limagne a su traverser les siècles et acquérir une renommée aujourd’hui internationale. Tellement réputée d’ailleurs que les Tacots Randonnais ont décidé de lui dédier une fête, la Route de la praline qui aura lieu cette année SAVOIR-FAIRE, COUTUMES ET TRADITIONS, PARTICULIERES

34 DESTINATION : LES COTEAUX DE RANDAN La Communauté de Communes des Coteaux de Randan a aménagé deux sentiers de randonnée : « Contrée couleurs sylvestre » est situé au lieu dit le Vieux Sylvestre sur la commune de Saint Sylvestre Pragoulin. Ce sentier, créé avec la participation du Conseil Général du Puy-de-Dôme est terminé et à votre disposition. Il est inscrit au PDIPR. Il est entretenu par le Conseil General. Ce sentier dispose d’un double balisage un balisage classique Chamina et un balisage spécifique des sentiers mise en place sur le conseil général. « Sur les traces d’Adélaïde d’Orléans » est situé sur les communes de Randan et de Villeneuve- Les-Cerfs. Ce sentier est opérationnel, le panneau de départ, place de l’Eglise à Randan, est posé. Il ne reste plus que la mise en place de pupitres d’informations. Il n’est pas inscrit au PDIPR. Il présente notamment les richesses historiques et patrimoniale du territoire. La communauté de communes et Maitre d’ouvrage. Ce sentier et notamment les bornes sont en cours de validation par l’ABF. La promotion de ces deux sentiers est assurée par l’Office de Tourisme de Riom Limagne, des fiches sentiers ont été éditées et sont en vente à l’Office ou la Maison de la Presse de Randan et prochainement, au bureau de tabac Hepply. VISITES ET BALADES

35 CONTACT-INFORMATIONS Pour toutes, vos questions, remarques et demandes de modifications: Jean-Denis FAURE PAYS VICHY AUVERGNE Tel

36


Télécharger ppt "ZOOM SUR LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DES COTEAUX DE RANDAN ETAT DES LIEUX PATRIMOINE - ARTS - CULTURE DU PAYS VICHY AUVERGNE SOMMAIRE."

Présentations similaires


Annonces Google