La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 2 ème rencontre 4 novembre 2010 à COLMAR. 2 3 Monsieur Charles BUTTNER Président du Conseil Général du Haut-Rhin.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 2 ème rencontre 4 novembre 2010 à COLMAR. 2 3 Monsieur Charles BUTTNER Président du Conseil Général du Haut-Rhin."— Transcription de la présentation:

1 1 2 ème rencontre 4 novembre 2010 à COLMAR

2 2

3 3 Monsieur Charles BUTTNER Président du Conseil Général du Haut-Rhin

4 4 Monsieur Jean-Luc GINDER Economiste Animateur des débats

5 5 Principales tendances de lévolution de léconomie haut-rhinoise Monsieur Jean SIMON Directeur Général du Comité d'Action Economique du Haut-Rhin

6 6 Forte progression des personnes seules Forte progression des ménages de 65 ans ou plus Population Revenus Emploi Taux de chômage élevé dans le bassin demploi de Mulhouse Un salarié sur 5 est âgé de 50 ans et plus Le premier flux de travail en Sud Alsace est exercé par BALE Baisse des emplois industriels Entreprises 354 entreprises à capitaux étrangers Entreprises à forts flux européens emplois salariés dans lartisanat en Alsace Forte majorité dentreprises de moins de 10 salariés : tissu très orienté TPE et PME Revenu disponible médian en 2004 : en Alsace dans le Haut-Rhin en France (hors Ile de France) Rappel des conclusions synthétiques du diagnostic en juin 2009 Quoi de neuf depuis ?

7 7 © 2008, CG68-Adauhr Territoires de Vie Un département composé de 7 territoires de vie

8 8 © 2006 INSEE – RP, Paris Population Une croissance démographique favorable sur le long terme aux territoires urbains

9 9 Evolutions globales Territoires de Vie (%) (%) Piémont-Val d'Argent-Pays Welche ,703,15 Colmar, Fecht et Ried ,005,06 Florival - Vignoble - Plaine du Rhin ,297,16 Région Mulhousienne ,422,98 Thur et Doller ,494,63 Sundgau ,079,20 3 Pays ,147,26 Département ,064,90 Une dynamique démographique qui se poursuit dans le Sundgau, le Florival, et les 3Pays. Des évolutions démographiques qui restent globalement faibles dans la Région Mulhousienne, et le Piémont Val dArgent. Une dynamique migratoire qui se poursuit dans le Sundgau, au détriment de Mulhouse Population Un vieillissement de la population qui touche tous les territoires, mais plus spécifiquement celui du Piémont-Val dArgent, pays Welche, les fonds de vallées et les ceintures urbaines des villes principales Poursuite des mouvements de décohabitation et de réduction de la taille des ménages,avec un net renforcement de la part des ménages dune seule personne et des familles monoparentales, notamment dans les territoires urbains © 2008, CG68-Adauhr - © 2007 INSEE – RP, Paris

10 10 © Insee Emploi Un taux de chômage désormais important dans tous les bassins demploi du Haut-Rhin

11 11 Emploi Une augmentation forte du chômage de longue durée (>1 an) annonciatrice de difficultés sociales accrues © Insee

12 12 Répartition des emplois par territoires en 2007 © 2007 INSEE – RP, Paris Une tertiarisation des emplois dans les territoires, très nettement marquée sur Mulhouse et Colmar, avec toutefois une trop faible part demplois métropolitains Poursuite de la perte demplois industriels (1 606 sur un an), et ce dans tous les territoires à lexception des 3 Pays Emploi

13 13 Forte chute de lemploi industriel dans le Haut-Rhin et chute de lemploi total dans le secteur privé Emploi Effectifs du secteur concurrentiel © INSEE – Acoss Bas-Rhin Haut-Rhin

14 14 Niveaux de qualification initiale en 2007 Globalement, plus d1 actif haut-rhinois sur 5 na pas de diplôme Les secteurs géographiques qui regroupent ces actifs sont les fonds de vallées, Mulhouse et le bassin potassique, le Sundgau et la bande rhénane A linverse, les actifs les plus diplômés se retrouvent dans les agglomérations ou à leur proche périphérie, et dans le piémont vosgien Emploi © 2007 INSEE – RP, Paris Chiffres du Haut-Rhin : -21,8 % sans diplôme - 44,3 % titulaire dun diplôme de niveau inférieur au BAC - 19,7 % titulaire dun diplôme BAC+2 minimum

15 15 Niveaux de diplômes des actifs en 2007 Surreprésentation des Certificats détudes et Brevets et BAC Pro Surreprésentation des Brevets et BAC Pro, BAC+2 et Niveaux supérieurs Surreprésentation des CAP et BEP Surreprésentation des Non diplômés Surreprésentation des CAP et BEP et Niveaux supérieurs Surreprésentation des CAP et BEP Surreprésentation des BAC+2 © 2008, CG68 - Adauhr © 2007 INSEE – RP, Paris Emploi

16 16 Cantons de Bâle Ville et Campagne Canton de Genève © 2010 Office fédéral de la statistique, Neuchâtel Frontaliers (2e trim) Genève % Bâle % Emploi frontalier

17 17 Un différentiel qui sest creusé depuis 2007 en faveur des frontaliers allemands embauchés chez nos voisins suisses par rapport aux frontaliers français Emploi frontalier Total frontaliers allemands et français dans les 4 cantons suisses limitrophes © 2010 Office fédéral de la statistique, Neuchâtel

18 18 Une structure par âge particulièrement inquiétante, notamment pour les hommes actifs frontaliers Emploi frontalier © 2006 INSEE – RP, Paris

19 constants2010 Différence constants Evolution constants Industrie ,4% Construction ,6% Tertiaire ,5% Total ,0% 2005 constants2010 Différence constants Evolution constant Industrie ,4% Construction ,4% Tertiaire ,3% Total ,2% Des masses salariales distribuées dans lindustrie en forte réduction Entreprises Bas-Rhin Haut-Rhin Masse salariale du secteur concurrentiel En milliers deuros © INSEE – Acoss

20 20 Des créations dentreprises individuelles en hausse dues à une augmentation des chômeurs créateurs dentreprises Entreprises Créations et défaillances dentreprises © INSEE – Haut-Rhin

21 21 Des exportations en baisse depuis le début de la crise, un taux de couverture export/import positif en raison du poids de Peugeot dans le Haut-Rhin © DGDDI Entreprises Commerce extérieur - Haut-Rhin En milliers deuros

22 22 Une chute vertigineuse des investissements immobiliers industriels dans les deux départements Locaux industriels et entrepôts en Alsace Surface autorisée en m2 © Ministère de lécologie, du développement durable et de la mer Entreprises

23 23 Revenus des ménages 2007 © 2007 INSEE – RP, Paris Des revenus qui continuent de placer lAlsace et le Haut-Rhin en très bonne position Une augmentation des médianes qui est aussi le fait dun autre mode de calcul depuis 2006 Une géographie qui continue à placer le Territoire des 3Pays (à lexception de sa ville moyenne) nettement en tête, à linverse des zones de montagne Revenu disponible médian en 2004 : dans le Haut-Rhin en Alsace en France (hors Ile de France) Revenus Revenu disponible médian en 2007 : dans le Haut-Rhin (12e/97) en Alsace (2e/23) en France (hors Ile de France)

24 Quelques éléments de regain et de rebond ! Création à Saint-Louis par le groupe Raymond,, dun centre de recherche et de développement mondial appelé RayCe (6,5 M) Emploi dune trentaine de chercheurs et ingénieurs hautement qualifiés dédiés à lindustrie automobile, lénergie et lautomation. Cuisines Schmidt en fort développement, dont la filiale EMK (cuisines en kit) sinstalle à Ribeauvillé pour faire face à la croissance dactivité actuelle et à venir en passant de 7'000 à 15'000 m². groupe Liebherr : Nouveau centre de développement et de fabrication de pelles minières sur la zone dactivités de laérodrome de Colmar, (82 M 150 emplois) Annonce de la création dune nouvelle unité de recherche et de développement de composants pour les pelles TP et minières.

25 25

26 26 Présentation des orientations stratégiques Monsieur Jean-Luc GINDER Economiste Animateur des débats

27 27 1. La valorisation départementale de léconomie du développement durable (Isolation, Bâtiment Basse Consommation, Nouvelles Energies) - Favoriser le recours à lingénierie - Développer des chantiers dactivités économiques - Aider à la mise au point de nouveaux procédés de fabrication - Accompagner les professionnels (entreprise/formation) - Intégrer des critères « développement durable » pour les zones dactivités

28 28 2. Le soutien et le renforcement de la plateforme avionique et lappui aux niches de croissance - Développer une veille stratégique pour laéroport de Bâle-Mulhouse - Renforcer lattractivité globale du site de lEuroAirport - Favoriser le pôle industriel (maintenance aéronautique) et accompagner son développement - Mettre en synergie les projets relevant de laéronautique avec lUniversité et les réseaux dentreprises (pôles, clusters) - Consolider les autres plateformes (Habsheim,…) A. La plateforme avionique

29 29 - Développer un maillage entre les activités denseignement supérieur et de recherche et certaines niches industrielles ou tertiaires à forte valeur ajoutée - Favoriser les approches de clusters locaux et de filières locales - Soutenir le développement des services à la personne (SAP) B. Les niches de croissance

30 30 3.La mise en place dune véritable stratégie danalyse économique départementale et territoriale - Créer un outil global dobservation économique partenarial : un tableau de bord économique du Département - Développer des outils spécialisés dobservation économique et de promotion - Enclencher une veille économique stratégique

31 31 4. Louverture de la Haute-Alsace au monde - La pratique des langues au service de léconomie - Le développement de coopérations

32 32

33 33 Développement Durable Quelles priorités pour amplifier les dynamiques locales de croissance ? Table ronde 1 Animateur M. Jean-Luc GINDER Economiste Participants M. Alfred STURMPrésident Directeur Général – ENERGREEN DEVELOPMENT M. Matthieu ERMELPrésident – AIREPUR M. Bruno AMELINEPrésident Directeur Général – NSC GROUPE M. Michel COMPOINTSecrétaire Général – Union des Groupements Artisanaux (UGA) M. Eric VAN DE LOODirecteur Général - ENERGIEBAU

34 34 Ce qui a été fait : Développement Durable Quelles priorités pour amplifier les dynamiques locales de croissance ? Table ronde 1 A titre dexemple, actions qui sinscrivent dans ces objectifs Assistance à la maîtrise doeuvre énergie par un soutien départemental aux études pour des bâtiments publics : 2 en cours/10 projets à venir) Signature dune convention en faveur du développement durable entre le Conseil Général du Haut-Rhin et EDF le 15 octobre 2010 (1,8 M) pour la rénovation thermique du patrimoine départemental, la géothermie profonde Chantier Ecole avec lAFPA pour la réalisation dune maison à ossature bois Appui au projet de Méthanisation de la société AGRIVALOR ENERGIE à RIBEAUVILLE

35 35 Développement Durable Quelles priorités pour amplifier les dynamiques locales de croissance ? Table ronde 1 Ce qui est en cours : -Participation à lémergence dune pépinière dentreprises spécialisée Energies Renouvelables à CERNAY -Soutien départemental sous forme daudit préalable à la rénovation thermique des bâtiments BBC - Accompagnement de projets porteurs dinnovation : * développement des capacités des capteurs photovoltaïques * Appui au développement de la Maison alvéolaire : développement de lutilisation combiné bois/carton - Dans le cadre de la politique départementale de lhabitat, le Conseil Général favorisera par des soutiens financiers directs la rénovation du parc locatif public

36 36 Ce qui reste à faire : Développement Durable Quelles priorités pour amplifier les dynamiques locales de croissance ? Table ronde 1 - Participation et accompagnement au regroupement dartisans et développement déco-conseillers (UGA) - Zones dactivités : mise au point dune politique dintervention pour les zones à requalifier afin de favoriser la prise en compte de nouveaux critères du développement durable (végétalisation, guide de bonnes pratiques, valorisation de lingénierie départementale). - Maison de lEnergie : Point dinformation tout public – dossier en discussion avec Mulhouse Agglomération

37 37 Échanges avec le public

38 38 Animateur M. Jean-Luc GINDER Economiste Participants Innovation, clef de voûte de la compétitivité Table ronde 2 M. Alphonse HARTMANNVice-Président du Conseil Général du Haut-Rhin, Président de lAPRAA M. Steve JECKO Secrétaire de lAPRAA Dr. Philippe HENONDirecteur de lIRHT et Président de CELLPROTHERA M. Alain BRILLARDPrésident de lUniversité de Haute Alsace (UHA)

39 39 Ce qui a été fait : Innovation, clef de voûte de la compétitivité Table ronde 2 A titre dexemple, actions qui sinscrivent dans ces objectifs - Renforcement du rôle de lAssociation pour la Promotion des Activités Aéronautiques en Alsace(APRAA) et de ses projets : - Mise en œuvre du projet de lécole de Design DOMUS - Lancement dune étude pour le financement Interreg dune plateforme de formation trinationale sur les compétences et les métiers à lEuroAirport - Poursuite du soutien au pôle de lIRHT afin dindustrialiser et commercialiser une innovation médicale - Participation aux pôles de compétitivité labellisés et des projets haut-rhinois (Véhicule du Futur, Biovalley, Fibres Naturelles,…) - Appui à la création d un laboratoire européen de recherche appliquée en intelligence artificielle dans le Haut-Rhin (Institut Franco Allemand de Saint-Louis) - Soutien au projet de Maison de lInnovation et des Entreprises (LAMIE 1) pour laccueil des structures valorisant la recherche et linnovation

40 40 Ce qui est en cours : Innovation, clef de voûte de la compétitivité Table ronde 2 - Accompagnement du projet dinstallation dune école de pilotes de ligne sur lagglomération mulhousienne - Soutien ponctuel à des actions spécifiques du pôle TIC : Forum international de le-marketing à Mulhouse en Professionnalisation du secteur des services à la personne : accompagnement dACTAL sur les risques professionnels dans ce secteur

41 41 Ce qui reste à faire : Innovation, clef de voûte de la compétitivité Table ronde 2 - Consolidation des plateformes aéronautiques haut-rhinoises - Maison de linnovation et des entreprises (phase 2) : accueil des équipes pluridisciplinaires travaillant sur des projets de recherche destinés à être transférés vers le monde industriel - Appui au développement dun cluster bois à Volgelsheim - Accompagnement du projet de Business Center sur le site de lEuroAirport

42 42 Échanges avec le public

43 43 Animateur M. Jean-Luc GINDEREconomiste Participants Ouverture de la Haute Alsace au monde Table ronde 3 M. Charles BUTTNERPrésident – Conseil Général du Haut-Rhin M. Jean SIMONDirecteur Général - CAHR M. Jean-Michel BORINPrésident Directeur Général – Manufacture dImpression sur Etoffes (MIE Beauvillé)

44 44 Ce qui a été fait : Ouverture de la Haute Alsace au monde Table ronde 3 A titre dexemple, actions qui sinscrivent dans ces objectifs - Développement dune plateforme alsacienne de promotion des zones dactivités et de limmobilier dentreprises (pépinières et hôtels dentreprises) - Développement dune veille micro-économique pour les entreprises haut-rhinoises (CAHR) : détection de nouveaux projets, carte des ressources, assemblage de compétences - Réalisation dune enquête auprès dentreprises haut-rhinoises pour connaître leurs besoins et leurs pratiques en matière de langues étrangères (synthèse Monsieur GINDER)

45 45 Ce qui est en cours : Ouverture de la Haute Alsace au monde Table ronde 3 - Constitution dun tableau de bord départemental des principaux indicateurs économiques dans le cadre dun partenariat institutionnel, socioprofessionnel et territorial - Partenariat dinformations et déchanges avec nos voisins (CCI Bâle/République du Canton du Jura Suisse) - Projet de labellisation des entreprises valorisant la langue régionale - Création dun observatoire des zones dactivités structurantes et des friches industrielles - Le Département est partenaire dun programme transfrontalier Interreg IV sur le potentiel géothermique du fossé rhénan, dont le représentant pour la France est le BRGM.

46 46 Ce qui reste à faire : Ouverture de la Haute Alsace au monde Table ronde 3 - Projet de qualification linguistique par lapprentissage - Veille macro-économique : en partenariat avec le Centre Régional de Veille Stratégique - Institutionnalisation dune coopération entre les ports des trois frontières : Rheinport - Raccordement ferroviaire de lEuroAirport : mise en place dune connexion ferrée de lEuroAirport depuis la ligne Mulhouse/Bâle et création dune halte ferrée au droit de laéroport

47 47 Échanges avec le public

48 48 Monsieur Charles BUTTNER Président du Conseil Général du Haut-Rhin

49 49


Télécharger ppt "1 2 ème rencontre 4 novembre 2010 à COLMAR. 2 3 Monsieur Charles BUTTNER Président du Conseil Général du Haut-Rhin."

Présentations similaires


Annonces Google