La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Notre alliance pour l’ ÉMU mondiale I. Valeurs fondamentales II. Comparaison entre les Conférences centrales et juridictionnelles III. Réflexions sur les.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Notre alliance pour l’ ÉMU mondiale I. Valeurs fondamentales II. Comparaison entre les Conférences centrales et juridictionnelles III. Réflexions sur les."— Transcription de la présentation:

1 Notre alliance pour l’ ÉMU mondiale I. Valeurs fondamentales II. Comparaison entre les Conférences centrales et juridictionnelles III. Réflexions sur les Conférences centrales actuelles IV. Question cruciale sur la situation des ÉU

2 Litanie complémentaire à la déclaration intitulée Alliance pour une ÉMU mondiale Animateur: En alliance avec Dieu et les uns avec les autres, nous affirmons notre unité dans le Christ. Assemblée: Nous avancerons avec foi pour vivre en tant qu’une église mondiale dans la mission pour la transformation du monde. Animateur: En alliance avec Dieu et les uns avec les autres, nous nous engageons à être en ministère avec toute personne. Assemblée: En toute fidélité à l’évangile, nous franchirons toutes frontières linguistiques, culturelles, sociales ou économiques au fur et à mesure que nous progressons dans l’amour et la confiance réciproques.

3 Animateur: En alliance avec Dieu et les uns avec les autres, nous participons à la mission de Dieu en tant que partenaires dans le ministère. Assemblée: Nous partageons les dons, les expériences et les ressources que Dieu nous a donnés tout en reconnaissant qu’elles sont de valeur égale qu’elles soient spirituelles, financières ou missionnaires. Animateur: En alliance avec Dieu et les uns avec les autres, nous nous engageons à la pleine égalité. Assemblée: Nous soutenons l’égalité et la redevabilité dans nos relations, nos structures et nos responsabilités pour la dénomination. Animateur: En alliance avec Dieu et les uns avec les autres, nous entrons à nouveau dans une relation de mutualité. Assemblée: Par la grâce de Dieu, nous vivons avec joie notre connexion mondiale dans la mission pour la transformation du monde.

4 En devenant les participants à la mission de Dieu dans ce monde et conformément à notre alliance pour une ÉMU mondiale, (Discipline 2012, ¶ 125), nous reconnaissons la valeur : de connexions plus profondes dans toute l’Église de davantage d’autorité au niveau local du partage plus équitable du pouvoir et de la représentation dans le monde

5 La Table connexionnelle a les objectifs les suivants: * Découvrir toutes les questions relatives à la nature mondiale de l’Église Méthodiste Unie et les relier à la mission, vision, valeurs fondamentales et ressources que nous avons en commun. * Faciliter des dialogues à travers la connexion qui peuvent mener à des changements législatifs concernant à la nature mondiale de l’ÉMU durant la Conférence générale.

6 LE GROUPE D’ÉTUDE SUR LA NATURE MONDIALE DE L’ÉGLISE A RECOMMANDÉ DES ÉTUDES SUPPLÉMENTAIRES, NOTAMMENT SUR LES HUIT SUJETS SUIVANTS : 1: La CG demeure l’organe chargé de traiter toute question se rapportant clairement à la connexion toute entière 2: L’ÉMU sera constituée de conférences centrales 3: Création d’une conférence centrale aux ÉU constituée des 5 juridictions 4: CC hors des ÉU pouvant créer des Juridictions 5: CC en tant qu’organes chargés de la prise de décisions dans des contextes missionnaires particuliers 6: Reconfiguration des agences (au niveau mondial ou régional) 7: Reconfiguration des finances connexionnelles 8: Salaires des évêques en fonction de l’économie

7  Les conférences annuelles sont les organes de base.   Aux ÉU, les méthodistes ont créé une Conférence générale (constituée de délégués) avec des délégués représentant toutes les conférences annuelles.  Les conférences centrales furent créées en vue de la collaboration régionale  Les conférences annuelles hors des ÉU n’étaient associées qu’à la Conférence générale en premier jusqu’à la création des Conférences centrales.. Conférence annuelle Conférence annuelle Conférence centrale Conférence générale

8 CC HORS DES ÉU : Années 1880, Église méthodiste épiscopale en Asie 1922, Frères Évangéliques Unis (Église évangélique) 1926, Église méthodiste épiscopale du Sud 1928, Église méthodiste épiscopale : Proposition que les ÉU deviennent une CC CJ UNIQUEMENT AUX ÉTATS-UNIX : 1939, Église Méthodiste : création des CJ y compris la CJ centrale

9 1968, Église Méthodiste Unie: -Dissolution de la Juridiction centrale -Autres Juridictions aux ÉU demeurent -Hors des ÉU : Conférences centrales demeurent -Surintendance générale unifiée (les évêques sont tous égaux) -Jusqu’en 1984: GBGM est la seule agence ayant le mandat d’œuvrer hors des ÉU – aucune autre agence

10 CC HORS DES ÉU (¶ 31) : Promouvoir les intérêts de l’Église Élection de leurs évêques Instituer les organes nécessaires à la CC Fixer les limites territoriales des CA Instituer un comité de recours Droit d’adaptation de certaines parties de la Discipline Instituer un Conseil judiciaire CJ UNIQUEMENT AUX ÉU (¶ 27) : Promouvoir les intérêts de l ’É glise Élection de leurs évêques Instituer les organes nécessaires à la CJ Fixer les limites territoriales des CA Instituer un Comité de recours

11 CC HORS DES ÉU : ¶ 543. Pouvoirs et devoirs — 1. Conformément à la Discipline ainsi qu’à tout autre accord contractuel entre Églises, la Conférence centrale a la responsabilité de superviser et de promouvoir les efforts de ses Conférences annuelles, dans les domaines de la mission, de l’éducation, de la formation, de l’évangélisation, du développement, de la publication, de la médicine, et tous autres efforts connexionnels de la Conférence annuelle, … au sein de son territoire. Elle est par ailleurs compétente pour toutes les affaires qui lui sont attribuées par les Conférences annuelles ou la Conférence générale. Elle organise ces activités de manière appropriée et élit les responsables nécessaires à l’exécution de ces tâches. CJ UNIQUEMENT AUX ÉU : ¶ 525. Pouvoirs et devoirs de la Conférence Juridictionnelle — La Conférence Juridictionnelle a les droits et devoirs tels que décrits dans la Constitution. Elle a également tous autres pouvoirs et devoirs tels que peut lui conférer la Conférence générale. Elle est tenue en tous points de respecter la politique de l’Église Méthodiste Unie en matière de l’élimination de la discrimination en fonction de la race.

12 EXTRAIT DU RAPPORT DU COMITÉ PERMANENT EN MATIÈRE DES CONFÉRENCES CENTRALES PRÉSENTÉ À LA CONFÉRENCE GÉNÉRALE 2012 : « Un examen minutieux des pratiques et des conditions actuelles montre qu’il manque à certaines conférences centrales de plusieurs régions du monde la capacité de fonctionner selon leur mandat prévu. Le temps n’a pas permis de mener une discussion plus profonde sur des structures plus efficaces et plus efficientes, sur le nombre et les limites des conférences centrales et sur de nouveaux moyens créatifs pour structurer l’œuvre de l’Église Méthodiste Unie hors des États-Unis afin de réaliser sa mission et son ministère par les moyens les plus efficaces. »

13 But: Une Conférence centrale a la responsabilité de superviser et de promouvoir les intérêts de la connexion liés à la mission et au ministère dans ses Conférences annuelles. En général, une Conférence centrale est tout au moins constituée de : plus d’une Conférence annuelle; au moins d’une Région épiscopale; au moins d’un pays. La question reste donc ouverte de savoir combien de Conférences annuelles, de Régions épiscopales et de pays peuvent constituer une seule conférence centrale et demeurer toujours une connexion efficace et efficiente pour la mission et le ministère dans sa région.

14 Où se réunira l’ÉMU dans la « conférence des ÉU » pour traiter les questions ne se rapportant qu’aux ÉU en vue d’accroître son efficacité pour la mission de l’église ? A) comme elle le fait actuellement au niveau mondial de la conférence générale? B) en créant une conférence centrale pour les ÉU (comme les autres régions du monde) C) en créant une nouvelle structure ? Par ex., une réunion conjointe de toutes les Conférences juridictionnelles aux ÉU, ou bien, avez-vous une autre idée ? Veuillez préciser votre idée concernant une telle nouvelle structure.

15 Pour répondre à cette question cruciale, nous vous invitons à discuter et à donner votre avis sur les points suivants: Des trois options proposées, A, B, ou C, laquelle préférez-vous et pourquoi (et pourquoi pas les autres options) ? De quelle façon votre préférence renforcera-t- elle ou diminuera-t-elle notre capacité de faire des disciples ? Veuillez y réfléchir et expliquer comment percevez-vous les conséquences de votre option préférée sur : - la présente conférence générale ? - les présentes conférences juridictionnelles aux ÉU ? - les présentes conférences centrales hors des ÉU ? - les agences générales ? - les conférences annuelles ? - les églises locales ? Quels sont les autres points liés à votre option préférée qui doivent être examinés ?

16 Question supplémentaire : Devrait-on changer le terme « conférences centrales » en raison d’un passé douloureux concernant la juridiction centrale aux États-Unis entre 1939 et 1968 ? Et le cas échéant, choisiriez-vous “conférences régionales » au lieu de « conférences centrales » ? ou bien, quelle autre appellation proposeriez-vous ?


Télécharger ppt "Notre alliance pour l’ ÉMU mondiale I. Valeurs fondamentales II. Comparaison entre les Conférences centrales et juridictionnelles III. Réflexions sur les."

Présentations similaires


Annonces Google