La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Comment le gouvernement béninois menace la gestion durable de l’une des réserves naturelles les mieux protégées en Afrique de l’Ouest et Qu‘est-ce que.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Comment le gouvernement béninois menace la gestion durable de l’une des réserves naturelles les mieux protégées en Afrique de l’Ouest et Qu‘est-ce que."— Transcription de la présentation:

1 Comment le gouvernement béninois menace la gestion durable de l’une des réserves naturelles les mieux protégées en Afrique de l’Ouest et Qu‘est-ce que vous pouvez faire pour aider les populations riveraines dans leur combat « David contre Goliath »

2 La Réserve de Biosphère de la Pendjari au Bénin est l‘une des réserves ayant la plus grande densité de faune en Afrique de l’Ouest.

3 C‘est grâce à une étroite coopération entre l‘Etat et les populations riveraines que la réserve Pendjari est devenue un modèle reconnu sur le plan international.

4 Aujourd‘hui, cette réserve est en danger. Le modèle La menace Agir

5 Jusqu‘aux années 1990, l‘Etat a essayé de préserver la réserve « contre » les riverains avec la force des armes - et n‘a récolté que la résistance violente.

6 Depuis 1996, l‘Etat béninois, avec le soutien de la Coopération Allemande, a instauré le dialogue avec les populations riveraines.

7 Par la suite, les populations riveraines se sont organisées en associations (AVIGREF) pour gérer la réserve conjointement avec l‘Etat (CENAGREF). Cogestion Société civile Etat

8 Cogestion veut dire (1) que la prise de décisions par rapport à la gestion de la réserve est partagée entre l‘Etat et les populations riveraines.

9 Cogestion veut dire (2) que la réserve est surveillée par des équipes mixtes composées des agents d‘Etat et des riverains.

10 Cogestion veut dire (3) que les villageois ont des droits d‘accès contrôlés aux ressources et bénéficient ainsi de l‘utilisation durable de la réserve.

11 Cogestion veut dire (4) que les bénéfices du tourisme sont partagés entre l‘Etat et les populations riveraines.

12 Le partage des recettes permet aux AVIGREF de réaliser des infrastructures communautaires autogérées dans les villages riverains.

13 Comme résultat, l‘acceptation de la réserve a fortement augmenté, le bra- connage et les infractions par les éleveurs, pêcheurs et agriculteurs ont diminué. Une préservation de la réserve n‘est que possible, si les populations riveraines bénéficient de son utilisation.

14 C‘est grâce à ce modèle de cogestion que la Réserve de la Pendjari est devenue l'une des réserves les mieux protégées et les plus visitées de l'Afrique de l'Ouest.

15 L‘approche de cogestion de la Pendjari est devenue un modèle apprécié non seulement par l’UNESCO pour la gestion participative des aires protégées. „Le Comité du Patrimoine Mondial […] note avec satisfaction la qualité élevée de la gestion pour la conservation au sein du Parc National de la Pendjari et les efforts consentis par l’État partie Bénin, avec l’appui de l’État partie Allemagne et d’autres partenaires, pour obtenir un succès important en matière de conservation et encourage ces partenaires à poursuivre leurs travaux [...]“ UNESCO, Trente-cinquième session du Comité du Patrimoine Mondial, Juin 2011

16 Ce succès n‘aurait pas été possible sans un directeur compétent, passionné de la réserve et résistant aux multiples tentatives de corruption. Djafarou Ali Tiomoko, Directeur du Parc National de la Pendjari

17 C‘est ce directeur qui a été limogé de son poste en Nov par le Ministre de l‘Environnement sans justification fondée et en violation des textes en vigueur. Blaise Onesiphore Ahanhanzo Glele, Ministre de l‘Environnement, de l‘Habitat et de l‘Urbanisme du Bénin depuis 2011 Djafarou Ali Tiomoko, Directeur du Parc National de la Pendjari

18 Malgré les protestations des AVIGREF, un ami du Ministre n‘ayant pas d‘expériences en gestion des aires protégées est nommé directeur par intérim. Lettre ouverte des AVIGREF au Ministre de l‘Environnement, de l‘Habitat et de l‘Urbanisme du Bénin 20/02/2012

19 Malheureusement, le limogeage du directeur n‘était que le début des actions systématiques pour mettre en cause le système de cogestion. Quelques exemples: Des décisions relatives à la gestion de la réserve sont prises sans aucune concertation avec les AVIGREF. Des actes importants de complicité entre des braconniers et certains membres de surveillance d’Etat restent non-sanctionnés. Les pêcheurs des villages riverains – ayant payé les taxes requises - sont empêchés de leur droit d’accès aux ressources.

20 Par conséquence, le braconnage, le traffic de la viande de brousse et de l‘ivoire, les feux néfastes et la transhumance illégale ont augmentés visiblement. Vente de l‘ivoire à Cotonou ( ) Eléphant braconné ( )

21 Quelles sont les motivations du Ministre de l‘Environnement pour remettre en cause la cogestion? Nous ne pouvons que nous douter… Blaise Onesiphore Ahanhanzo Glele, Ministre de l‘Environnement, de l‘Habitat et de l‘Urbanisme du Bénin

22 1.Instaurer la confiance entre les populations riveraines (AVIGREF) et l’Etat (MEHU/CENAGREF) d’une part et entre l’Etat et les partenaires techniques et financiers d’autre part 2.Respecter les procédures pour un recrutement rapide et transparent du Directeur du Parc qui prend en compte des critères de performance convenus entre les agents d’Etat (CENAGREF) et des populations riveraines (AVIGREF) 3.Poursuivre les principes de cogestion (concertation étroite des décisions entre le CENAGREF et les AVIGREF; surveillance conjointe impliquant des agents d’Etat et des villageois; accès aux ressources) 4.Assurer un suivi indépendant de l’efficacité de la gestion de la réserve Que réclamons-nous du gouvernement du Bénin: Etant des amis de la Pendjari, nous ne pouvons pas observer les bras croisés la destruction de ce qui a été construit pendant des décennies.

23 Que réclamons-nous du gouvernement de l‘Allemagne: 1.Accentuer avec la collaboration des autres partenaires techniques et financiers la pression sur le gouvernement du Bénin pour une cogestion effective et rendre ainsi rentables les investissements non-négligeables de la Coopération au Développement dans la gestion durable de la Réserve de Biosphère de la Pendjari. 2.Rendre fonctionnel - en étroite coopération avec les autres bailleurs de fonds intervenants à la Pendjari - le fonds fiduciaire pour le financement durable du complexe WAP (parcs W, Arli et Pendjari au Bénin, Burkina Faso et Niger) et conditionner les subventions du fonds fiduciaire au respect des principes de cogestion. Etant des amis de la Pendjari, nous ne pouvons pas observer les bras croisés la destruction de ce qui a été construit pendant des décennies.

24 1.Informez-vous sur pour avoir plus de nouvelles informations et contribuez des informations le cas échéant. 2.Diffusez cette information largement au sein de vos réseaux. 3.Signez les pétitions au Ministre de la Coopération Allemande et au Président de la République du Bénin disponibles sur Aidez-nous à sauver la Pendjari.

25 Merci beaucoup pour votre temps et soutien. … vous seront reconnaissants de votre contribution à la préservation de leur réserve! Les habitants de la Pendjari …

26 Réalisation de cette présentation: Les amis de la Pendjari, Mai 2012 / Juillet 2012 Qui sont les amis de la Pendjari? - un groupe international des amis de la Réserve de Biosphère de la Pendjari - inspirés par l‘amitié à la Pendjari - inquietés par la situation actuelle qui met en danger l‘avenir de la réserve - convaincus de l‘approche de la cogestion entre Etat et populations riveraines - non-politiques, mais fortement motivés à défendre l‘un des derniers bastions da la faune sauvage en Afrique de l‘Ouest Vous voulez nous joindre?


Télécharger ppt "Comment le gouvernement béninois menace la gestion durable de l’une des réserves naturelles les mieux protégées en Afrique de l’Ouest et Qu‘est-ce que."

Présentations similaires


Annonces Google