La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Copyright © 2004-2007 Yves Marcoux - Reproduction interdite1 Recherche dans DB/TextWorks: notions avancées BLT6052 Informatique documentaire Université.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Copyright © 2004-2007 Yves Marcoux - Reproduction interdite1 Recherche dans DB/TextWorks: notions avancées BLT6052 Informatique documentaire Université."— Transcription de la présentation:

1 Copyright © Yves Marcoux - Reproduction interdite1 Recherche dans DB/TextWorks: notions avancées BLT6052 Informatique documentaire Université de Montréal - EBSI Yves MARCOUX

2 Copyright © Yves Marcoux - Reproduction interdite2 Requêtes élémentaires Dans DB/TextWorks, une requête élémentaire est une requête qui n’utilise aucun opérateur booléen Les requêtes élémentaires ne demandent aucune décomposition en arbre renversé: elles constituent le seul élément de l'unique colonne de leur arbre renversé

3 Copyright © Yves Marcoux - Reproduction interdite3 Requêtes élémentaires (suite) Peuvent contenir les opérateurs suivants (déjà vus): CT, = et * Exemples: auteur CT royer sujet = informati* auteur CT bach j* sebasti* sujet = maitrise en histoire

4 Copyright © Yves Marcoux - Reproduction interdite4 Requêtes élémentaires (suite) Peuvent aussi contenir les opérateurs suivants: Opérateurs d'inégalité: >, =, 2002 Opérateurs de distance: w n (peu importe l'ordre), p n (dans l'ordre) Ex.: resume CT automne w5 jardin* Opérateur d'intervalle: : Ex.: date = 1997:2001

5 Copyright © Yves Marcoux - Reproduction interdite5 Notes diverses –Il n'existe pas de masque pour un seul caractère ( ? dans NatQuest Pro) et la troncature * s'utilise à droite seulement –Les opérateurs de distance utilisent l'index- mots des champs; les opérateurs d'inégalité et d'intervalle utilisent les index-occurrences –Donc: comme la recherche exacte d'occurrence ( = ), les opérateurs d'inégalité et d'intervalle ne peuvent s'utiliser que sur les champs dotés d'index-occurrences (ils peuvent bien sûr avoir aussi un index-mots)

6 Copyright © Yves Marcoux - Reproduction interdite6 Notes diverses (suite) –Les opérateurs de distance ne peuvent pas être utilisés pour relier autre chose que des termes simples (un seul mot avec éventuellement la troncature): resume CT hiver w5 jardin* OK resume CT hiver w5 jardin chinois ERREUR resume CT hiver w5 jardin w5 chinois ERREUR resume CT hiver w5 (jardin & chinois) ERREUR resume CT (hiver w5 jardin) & chinois OK

7 Copyright © Yves Marcoux - Reproduction interdite7 Notes diverses (suite) –Contrairement à la recherche d'expression ( CT suivi de plus d'un terme, sans opérateurs mitoyens), les opérateurs de distance ignorent les frontières d'occurrences w n se lit: "éloigné d'au plus n positions de" p n se lit: "précédant d'au plus n positions" C'est-à-dire que: w1 équivaut à l'adjacence peu importe l'ordre p1 équivaut à l'adjacence dans l'ordre

8 Copyright © Yves Marcoux - Reproduction interdite8 Notes diverses (suite) Ainsi, sur la base MiniExemple, la requête: RE ct guy w3 hains retourne les fiches 1 et 2, mais: RE ct guy w2 hains ne retourne que la fiche 2... Essayez ces deux requêtes sur la base MiniExemple en mode commande ( Search => Command Query au menu principal) et assurez-vous de bien comprendre les résultats!

9 Copyright © Yves Marcoux - Reproduction interdite9 Rappel: base MiniExemple

10 Copyright © Yves Marcoux - Reproduction interdite10 Requêtes complexes Une requête qui n'est pas élémentaire est appelée requête complexe Pour la recherche par bordereau, cela inclut les requêtes qui utilisent au moins un des éléments suivants: –un ou des opérateurs booléens à l'intérieur d'une boîte de recherche –un ou plusieurs des boutons AND/OR/NOT associés aux boîtes de recherche –au moins une boîte de recherche à laquelle sont associés plus d'un champ

11 Copyright © Yves Marcoux - Reproduction interdite11 (suite) Note: si une requête n'utilise qu'une seule boîte de recherche, mais que le bouton AND/OR/NOT de cette boîte est réglé à NOT, alors c'est une requête complexe L'arbre renversé d'une requête complexe la "décompose" en requêtes élémentaires reliées par des opérateurs booléens, ce qui en facilite la compréhension

12 Copyright © Yves Marcoux - Reproduction interdite12 Exemple La requête de tout à l'heure: resume CT (hiver w5 jardin) & chinois est valide, mais n'est pas une requête élémentaire (à cause du & booléen) Elle correspond à l'arbre renversé suivant: resume CT chinois resume CT hiver w5 jardin ET

13 Copyright © Yves Marcoux - Reproduction interdite13 NOTtrudel AU RE ct guy w3 hains Fiches repêchées: 1, 4 AND= roy* / guy w3 hains RE AU ct trudel OU Exemple avancé (base MiniExemple) SAUF RE = roy* ET

14 Copyright © Yves Marcoux - Reproduction interdite14 Opérations spéciales de recherche Peu importe le bordereau affiché à l'écran, l'utilisateur peut toujours: –Passer en mode commande: Search => Command Query –Ajouter une boîte de recherche "à la volée" et y associer les champs qu'il veut: Search => Add Query Box –Retrouver toutes les fiches: Search => Find All Records

15 Copyright © Yves Marcoux - Reproduction interdite15 Concepts plus avancés Ajout « à la volée » d'une boîte de requêtes sauvegardées (sets): permet de raffiner ou combiner des requêtes sauvegardées Sauvegarde d'un bordereau modifié « à la volée » Ordre de tabulation (Tools => Tab Order) Exportation en HTML d'un bordereau

16 Copyright © Yves Marcoux - Reproduction interdite16 Notes sur les modes commande et bordereau (1/2) Lorsqu’on passe du mode bordereau au mode commande, DB/TW convertit la requête présente dans le bordereau en une requête en mode commande, et vice-versa. Toutes les requêtes en mode bordereau ont un équivalent en mode commande. Par contre, si on formule une requête en mode commande et qu’on passe ensuite en mode bordereau, il est possible que le bordereau ne comporte pas les boîtes adéquates pour exprimer la requête. DB/TW donne alors un message d’avertissement. Par exemple, sur MiniExemple, la requête suivante en mode commande: RE ct hains NOT AU ct trudel ne peut être convertie en mode bordereau avec le bordereau de recherche par défaut. DB/TW donne donc le message d’avertissement « Parts of the current query could not be loaded into the Query window » lorsqu’on passe en mode bordereau.

17 Copyright © Yves Marcoux - Reproduction interdite17 Notes sur les modes commande et bordereau (2/2) Par ailleurs, certaines recherches en mode commande ne sont tout simplement pas exprimables en mode bordereau, quel que soit le bordereau utilisé. Par exemple, sur MiniExemple, la recherche suivante en mode commande n'a aucun équivalent en mode bordereau: AU ct roy NOT (TR ct day AND RE ct savard) En passant du mode commande au mode bordereau, DB/TW, au lieu de donner un message d’avertissement, convertit incorrectement cette requête en mode bordereau, comme s’il n’y avait pas de parenthèses. Cela change le résultat de la requête! La prudence est donc de mise lorsqu’on passe du mode commande au mode bordereau, même si on n’obtient pas de message d’avertissement… Ceci est un des rares « bugs » de DB/TextWorks!


Télécharger ppt "Copyright © 2004-2007 Yves Marcoux - Reproduction interdite1 Recherche dans DB/TextWorks: notions avancées BLT6052 Informatique documentaire Université."

Présentations similaires


Annonces Google