La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Le GRAFCET... Quest-ce que cest ? A quoi sert-il ? Que veut dire « GRAFCET » ? Quand est-il né ? Ou est-il né ? Un outil graphique Décrire le fonctionnement.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Le GRAFCET... Quest-ce que cest ? A quoi sert-il ? Que veut dire « GRAFCET » ? Quand est-il né ? Ou est-il né ? Un outil graphique Décrire le fonctionnement."— Transcription de la présentation:

1

2 Le GRAFCET... Quest-ce que cest ? A quoi sert-il ? Que veut dire « GRAFCET » ? Quand est-il né ? Ou est-il né ? Un outil graphique Décrire le fonctionnement dun S.A.P. GRAphe Fonctionnel de Commande Étape-Transition En 1977 (amélioration des réseaux de PETRI) Normalisé en 1982 (Norme IEC848) En France

3 Étape initiale Transition Étape Liaison orientée Action Commentaire Réceptivité

4 GRAFCET ASSOCIE AU GRAFCET

5

6 REGLE N°1 : Situation initiale La situation initiale d'un GRAFCET caractérise le comportement initial de la partie commande vis-à-vis de la partie opérative, de l'opérateur et/ou des éléments extérieurs. Elle correspond aux étapes actives au début du fonctionnement. REGLE N°2 : Franchissement d'une transition Une transition est dite validée lorsque toutes les étapes immédiatement précédentes sont actives. La transition sera franchissable si la transition est validée ET la réceptivité associée à cette transition est vraie. Une transition franchissable est immédiatement franchie. REGLE N°3 : Évolution des étapes actives Le franchissement d'une transition entraîne simultanément l'activation de toutes les étapes immédiatement suivantes et la désactivation de toutes les étapes immédiatement précédentes. REGLE N°4 : Évolutions simultanées Plusieurs transitions simultanément franchissables sont simultanément franchies. REGLE N°5 : Activation et désactivation simultanée d'une étape Si au cours du fonctionnement, la même étape est simultanément activée et désactivée elle reste active.

7 UNE REPRESENTATION GRAPHIQUE UNE REPRESENTATION GRAPHIQUE UNE EVOLUTION UNE EVOLUTION ETAPES TRANSITIONS LIAISONS ORIENTEES SYNTAXE 5 règles ACTIONS associées aux étapes RECEPTIVITES associées aux transitions UNE INTERPRETATION UNE INTERPRETATION LE GRAFCET, CEST...

8 Étape Une étape se représente par un carré identifié par un repère alphanumérique. Une étape est soit active, soit inactive. A un instant donné du fonctionnement, une étape est soit active, soit inactive. Pour indiquer les étapes qui sont actives à cet instant, un point peut être placé à la partie inférieure des symboles des étapes concernées. Xi exprime l'activité de l'étape i : Xi=1 si l'étape est active, Xi=0 si l'étape est inactive. L'ensemble des étapes actives d'un GRAFCET à un instant donné s'appelle situation de ce GRAFCET à l'instant considéré. L'entrée est à la partie supérieure et la sortie à la partie inférieure. Les étapes initiales sont représentées par un double carré. Elles indiquent les étapes qui sont actives au début du fonctionnement (situation initiale). Action associée à une étape Une ou plusieurs actions peuvent être associées à une étape. Elles traduisent "ce qui doit être fait" chaque fois que l'étape à laquelle elles sont associées est active. Ces actions peuvent correspondre à des émissions d'ordres vers la partie opérative ou vers des éléments extérieurs au système décrit, ou consister en des commandes de fonctions opératives associées telles que des mémoires, compteurs, opérateurs à retard... Les actions sont décrites de façon littérale ou symbolique à l'intérieur d'un ou de plusieurs rectangles reliés par un tiret au symbole de l'étape à laquelle elles sont associées. Plusieurs actions associées à une même étape peuvent être disposées de différentes façons sans que cette représentation implique une priorité entre ces actions. Une étape ne comportant aucune indication d'action peut correspondre à un comportement d'attente d'un événement extérieur tel qu'un changement d'état d'une entrée ou d'activation d'une étape, d'auto-synchronisations entre plusieurs GRAFCET... Des commentaires peuvent être utilisés pour apporter davantage de précision. Ils n'ont qu'une valeur informative. Pour éviter toute confusion, ces commentaires sont écrits entre guillemets.

9 Les transitions Une transition indique la possibilité d'évolution entre plusieurs étapes. Cette évolution s'accomplit par le franchissement de la transition qui provoque un changement d'activité des étapes. Une transition est représentée par un trait perpendiculaire aux liaisons joignant deux étapes. Il n'y a toujours qu'une seule transition entre deux étapes, quels que soient les chemins parcourus. Une transition est soit validée, soit non validée. Elle est dite validée lorsque toutes les étapes immédiatement précédentes reliées à cette transition sont actives. Pour faciliter la description du GRAFCET, chaque transition peut être repérée de façon alphanumérique, entre parenthèses, à gauche du symbole de transition. Les réceptivités associées aux transitions A chaque transition est associée une condition logique appelée condition de transition ou réceptivité qui peut être soit vraie, soit fausse. La réceptivité est une fonction booléenne écrite, de façon symbolique ou littérale, à droite du symbole de transition. Parmi toutes les informations disponibles à un instant donné, la réceptivité regroupe uniquement celles qui sont nécessaires au franchissement de la transition. Ces informations peuvent être externes (informations d'entrées, états de compteur, de temporisateur,...) ou internes (états actifs ou inactifs d'autres étapes,...). La notation "=1" associée à la transition (7) indique une réceptivité toujours vraie.

10 Les liaisons orientées Les liaisons orientées relient les étapes aux transitions et les transitions aux étapes. Elles indiquent les voies d'évolution. Les liaisons orientées se représentent par des lignes horizontales ou verticales. Par convention, le sens des évolutions s'effectue toujours du haut vers le bas. Des flèches doivent être utilisées lorsque cette convention n'est pas respectée ou éventuellement lorsque leur présence peut apporter une meilleure compréhension sur le sens des évolutions. Lorsqu'une liaison doit être interrompue (par exemple dans des diagrammes complexes ou dans le cas de représentations sur plusieurs pages) il peut être fait usage de renvois pour assurer la continuité de la lecture. Des repères indiqueront pour chaque liaison l'étape ou la transition d'origine ou de destination ainsi que les numéros de pages ou de folios,... Pour une meilleure lisibilité éviter de couper la liaison étape-transition de façon à mettre en évidence toutes les transitions validées par une même étape.

11 ALIMENTATION DUNE CISAILLE Le bras de la cisaille savance, prend une plaque au niveau A (position basse), tourne ensuite en position haute afin de poser cette plaque sur le tapis C (position basse), puis revient ensuite au point de départ. Le départ du cycle est donné par lopérateur mais cette information nest pas prise en compte tant quune plaque nest pas présente au niveau A, que la pince nest pas ouverte ou que le bras nest pas à gauche. Les actions à effectuer et les informations nécessaires au fonctionnement sont regroupées dans les tableaux suivant : Informations départ cycledcy bras en avantav bras en arrièrear pince ferméepf pince ouvertepo bras en basb bras en hauth bras à droited bras à gaucheg présence plaque en Aa présence plaque en Cc Rotation à gaucheRG Actions Avance du brasAV Recul du brasAR Fermeture pinceFP Ouverture pinceOP Descente du brasDB Montée du brasMB Rotation à droiteRD Établir le GRAFCET de fonctionnement du système


Télécharger ppt "Le GRAFCET... Quest-ce que cest ? A quoi sert-il ? Que veut dire « GRAFCET » ? Quand est-il né ? Ou est-il né ? Un outil graphique Décrire le fonctionnement."

Présentations similaires


Annonces Google