La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Accès Urgence Incendie Sûreté Sécurité Environnement Radioprotection 1 Centrale nucléaire de Tihange.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Accès Urgence Incendie Sûreté Sécurité Environnement Radioprotection 1 Centrale nucléaire de Tihange."— Transcription de la présentation:

1

2 Accès Urgence Incendie Sûreté Sécurité Environnement Radioprotection 1 Centrale nucléaire de Tihange

3 1. ACCÈS CNT 2

4 Centrale nucléaire de Tihange3 BADGE D’IDENTIFICATION Toute personne présente sur le site porte un badge d’identification. Il est porté de manière visible sur le bleu de travail ou la tenue civile. Côté recto

5 BADGE D’IDENTIFICATION Centrale nucléaire de Tihange4 Toute personne présente sur le site porte un badge d’identification. Il est porté de manière visible sur le bleu de travail ou la tenue civile. Côté verso

6 Centrale nucléaire de Tihange 5 CENTRALE NUCLÉAIRE DE TIHANGE Respectons les règles en vigueur sur le site Porter les moyens de protection individuelle (chaussure, casque, protection auditive et lunettes de sécurité); suivre scrupuleusement les informations sur les panneaux d’affichage.

7 Centrale nucléaire de Tihange6 CENTRALE NUCLÉAIRE DE TIHANGE Il est interdit de fumer sur le site, sauf dans les abris prévus à cet effet. Respectons les règles en vigueur sur le site

8 Centrale nucléaire de Tihange7 Pas de boisson alcoolisée sur le site. CENTRALE NUCLÉAIRE DE TIHANGE Respectons les règles en vigueur sur le site

9 Centrale nucléaire de Tihange8 Utilisez les vestiaires, sanitaires et réfectoires correctement CENTRALE NUCLÉAIRE DE TIHANGE Respectons les règles en vigueur sur le site

10 Centrale nucléaire de Tihange9 Respectons scrupuleusement les signalisations et les balisages des chantiers suivant les codes couleurs CENTRALE NUCLÉAIRE DE TIHANGE Respectons les règles en vigueur sur le site

11 Centrale nucléaire de Tihange10 Pas de caméras ni d’appareils de photo, sauf sur dérogation Il est interdit d’utiliser un GSM, sauf aux endroits autorisés CENTRALE NUCLÉAIRE DE TIHANGE Respectons les règles en vigueur sur le site

12 Centrale nucléaire de Tihange11 Triez les déchets suivant les indications: papier, métal, chiffons huileux, … CENTRALE NUCLÉAIRE DE TIHANGE Respectons les règles en vigueur sur le site

13 Centrale nucléaire de Tihange12 UTILISEZ TOUJOURS LES PIÉTONNIERS

14 Centrale nucléaire de Tihange13 USAGE DU VÉHICULE

15 Centrale nucléaire de Tihange 2. URGENCE Tout accident entraîne la mise en œuvre du Plan Interne d’Urgence Plan Interne d’Urgence (PIU) 14

16 Centrale nucléaire de Tihange15 2. URGENCE 4 types d’accidents: 1Les accidents de personne, y compris les malaises 2Les accidents conventionnels (incendies, explosions, inondations, pollutions,…) 3Les accidents radiologiques 4Les actes de malveillance (alertes à la bombe, intrusion, …)

17 Centrale nucléaire de Tihange16 En cas de mise en œuvre du PIU, il y a 5 phases d’intervention 1Appel des secours 2Mobilisation des secours 3Mise en sécurité du personnel 4Intervention des secours 5Fin d’accident

18 Centrale nucléaire de Tihange17 1. APPEL DE SECOURS Quel numéro appeler? Où que vous soyez… Centrale 1, Centrale 2, Centrale 3 Accès, CFN, DCE, BEE, bâtiment administratif Un seul numéro : 4444

19 Centrale nucléaire de Tihange18 2. MOBILISATION DES SECOURS Principalement en cas d’accidents corporels, d’incendie ou de pollutions Ne concerne que les Équipiers de Première Intervention de la centrale (EPI) Signal d’intervention (son) Secours: Internes : EPI Externes : Pompiers, SMUR, ambulanciers

20 Centrale nucléaire de Tihange19 Accident sur une unité (signal automatique sur tout le site ) Sécurisez le poste de travail Fermez fenêtres et portes coupe-feu Évacuez le bâtiment et rejoignez le local de regroupement intérieur avec votre badge d’accès Recensez-vous et attendez les consignes du responsable du local de regroupement 3. MISE EN SÉCURITÉ DU PERSONNEL Signal de Mise à l’Abri (son)

21 Centrale nucléaire de Tihange20 Signal uniquement sur unité accidentée Sécurisez le poste de travail Fermez fenêtres et portes coupe-feu Évacuez le bâtiment et rejoignez un point de regroupement extérieur avec votre badge d’accès Recensez-vous et attendez les consignes du responsable du point de regroupement 3. MISE EN SÉCURITÉ DU PERSONNEL Signal d’Evacuation Extérieur

22 Centrale nucléaire de Tihange21 3. MISE EN SÉCURITÉ DU PERSONNEL Locaux de regroupements intérieurs Centrales 1, 2, 3 ▼ travée atelier&magasin et réfectoire Autres bâtiments du site ▼ réfectoire Accès ▼ hall d’entrée

23 Centrale nucléaire de Tihange22 3. MISE EN SÉCURITÉ DU PERSONNEL Badgez Au local de regroupement intérieur: Vous recevrez les informations et les instructions

24 Centrale nucléaire de Tihange23 3. MISE EN SÉCURITÉ DU PERSONNEL Points de regroupements extérieurs: Unités 2 & 3 > piétonnier Unité 1 > côté centre de conférence Bâtiment administratif & centre de formation > piétonnier vers accès Badgez Vous recevrez les informations et les instructions

25 Centrale nucléaire de Tihange24 4. INTERVENTION DES SECOURS Secours: Internes > EPI Externes > Pompiers, SMUR, ambulanciers

26 Centrale nucléaire de Tihange25 5. FIN D’ACCIDENT Signal fin d’Alerte (son) Reprenez vos activités

27 Centrale nucléaire de Tihange26 A RETENIR: Sur le site, pour appeler les secours téléphoner au 4444 Un malaise de personne, nécessite d’appeler immédiatement les secours via le 4444 Au moindre doute, appeler le 4444 Toutes les informations sur les signaux figurent au verso de votre badge d’identification

28 Centrale nucléaire de Tihange27 3. INCENDIE L’incendie fait partie des accidents conventionnels qui sont gérés par le Plan Interne d’Urgence Si je suis témoin d’un feu, je forme le numéro de téléphone 4444

29 TRIANGLE DU FEU Centrale nucléaire de Tihange28

30 A: matériaux solides (bois, papier, …) B: liquides ou solides liquéfiables (produits pétroliers, graisse, résine, peinture,…) C: gaz D: matériaux spéciaux (magnésium, aluminium, …) E: équipements électriques sous tension CLASSES DE FEU Centrale nucléaire de Tihange29

31 ABCDE Jet d'eau plein++--- Jet d'eau pulvérisé++±-- Mousse physique++--± Poudre BC-++ - Poudre universelle ABC +++-± Poudre spéciale D CO ² (dioxyde de carbone) très efficace +efficace ±plus ou moins efficace -pas efficace dangereux sur ce type de feu EXTINCTEURS Centrale nucléaire de Tihange30

32 Centrale nucléaire de Tihange31 TRAVAUX À POINT CHAUD

33 Centrale nucléaire de Tihange32 LES LIQUIDES INFLAMMABLES Quantités minimales Bidons de sécurité Armoires anti-feu

34 Centrale nucléaire de Tihange33 LES DÉCHETS SOLIDES INFLAMMABLES Utilisez de préférence les chiffons et carpettes réutilisables. Poubelle anti-feu A ne pas jeter avec les autres chiffons huileux Les conteneurs sont disponibles à l’atelier mécanique. Propres Sales

35 Centrale nucléaire de Tihange34 LES ÉQUIPEMENTS DE LUTTE CONTRE L'INCENDIE Laissez libre l’accès aux extincteurs, hydrants, dévidoirs et bornes d’incendie

36 Centrale nucléaire de Tihange35 LE COMPARTIMENTAGE

37 Centrale nucléaire de Tihange CHARGES CALORIFIQUES MOBILES 36

38 Centrale nucléaire de Tihange SÛRETÉ … l’affaire de chacun d’entre nous ! La sûreté nucléaire… 37

39 Centrale nucléaire de Tihange38 LA SÛRETÉ NUCLÉAIRE = des règles pour protéger l’homme et l’environnement en toutes circonstances AssurerPrévenirLimiter

40 Le cœur du réacteur est composé de combustible nucléaire La réaction de fission dégage de la chaleur La chaleur est transportée par le circuit primaire (CRP) FONCTIONNEMENT 39Centrale nucléaire de Tihange

41 Pompe primaire permet la mise en vitesse du CRP Vaincre les pertes de charges Assure le transfert de chaleur entre le combustible et le générateur de vapeur (GV) POMPE PRIMAIRE 40Centrale nucléaire de Tihange

42 Pressuriseur maintient le circuit primaire en eau à 300 °C (évite l’ébullition) Maintient une pression constante, particulièrement pendant les transitoires de charge PRESSURISEUR 41Centrale nucléaire de Tihange

43 Générateur de vapeur transfère la chaleur du primaire au secondaire Transforme l’eau du secondaire en vapeur GÉNÉRATEUR DE VAPEUR 42Centrale nucléaire de Tihange

44 43 BÂTIMENT RÉACTEUR 43Centrale nucléaire de Tihange

45 TURBINES 44Centrale nucléaire de Tihange

46 45 FONCTIONNEMENT 45Centrale nucléaire de Tihange

47 AIR EAU FROIDE EAU RECHAUFFEE BOUCLE FERMEE MEUSE VAPEUR D ’EAU CONDENSEUR BOUCLE OUVERTE POMPE CEC CIRCUIT TERTIAIRE 46Centrale nucléaire de Tihange

48 SCHÉMA GÉNÉRAL 47Centrale nucléaire de Tihange

49 La sûreté nucléaire est basée sur : La mise en oeuvre de lignes de défense successives. La mise en place de 3 barrières étanches. La maîtrise des 3 fonctions de sûreté. PRINCIPES FONDAMENTAUX 48Centrale nucléaire de Tihange

50 49 LA MISE EN OEUVRE DE LIGNES DE DÉFENSE SUCCESSIVES Principes fondamentaux: 1.Prévenir toute anomalie par des moyens appropriés 2.Surveiller pour détecter toute anomalie 3.Prévoir des moyens d'action en cas d'anomalie.

51 Centrale nucléaire de Tihange50 LA MISE EN PLACE DE 3 BARRIÈRES ÉTANCHES 1 La gaine 2 Le circuit primaire 3 L’enceinte de confinement Principes fondamentaux:

52 Centrale nucléaire de Tihange51 LA MAÎTRISE DES 3 FONCTIONS DE SÛRETÉ 1. Le contrôle de la réactivité (les neutrons) 2. Le contrôle du refroidissement du combustible 3. Le contrôle du confinement des produits radioactifs Elles garantissent l'intégrité des 3 barrières dans toutes les conditions de fonctionnement. Principes fondamentaux:

53 Centrale nucléaire de Tihange52 LES MATÉRIELS CLASSÉS DE SÛRETÉ Les matériels classés de sûreté sont des matériels nécessaires pour garantir la sûreté nucléaire Exemples: -le Circuit Primaire (CRP), -les circuits de refroidissement du réacteur (RRA,CRI,CEB), -les circuits de sauvegarde (EAS,CAE et CIS), -le BUS, etc. AUTRES TERMES UTILISES : Équipements à qualité surveillée Matériels « IPS » = Important Pour la Sûreté Matériels « en AQ » = Soumis aux règles d’assurance qualité

54 Centrale nucléaire de Tihange53 LA SÛRETÉ NUCLÉAIRE DÉPEND: De la fiabilité des matériels Respect des règles de Sûreté et utilisation du retour d’expérience Pertinence des contrôles internes et externes Adaptation des ressources en fonction de la situation Lorsque l’on intervient dans une centrale nucléaire, il est indispensable d’être PROFESSIONNEL De l’efficacité et de l’organisation du travail De la qualité du travail des hommes et de leur compétences Conçus pour éviter les accidents. Disponibles et en bon état en toutes circonstances

55 Centrale nucléaire de Tihange54 Business Unit Generation Déclaration de politique générale en matière de sûreté nucléaire 1.La sûreté est la première priorité 2.La sûreté est un processus d’amélioration continu 3.Des contrôles stricts sont réalisés

56 Centrale nucléaire de Tihange55 LA CULTURE DE SÛRETÉ : DÉFINITION Définition de l’AIEA (Agence Internationale pour l’Énergie Atomique) La culture de Sûreté est l’ensemble des caractéristiques et des attitudes qui, dans les organismes et chez les individus, font que les questions relatives à la Sûreté des centrales nucléaires bénéficient, en priorité, de l’attention qu’elles méritent en raison de leur importance.

57 Centrale nucléaire de Tihange56 LA CULTURE DE SÛRETÉ : DÉFINITION INTERROGATIF RIGOUREUX PRUDENT COMMUNICATIF En d’autre termes lorsque l’on intervient dans une centrale nucléaire, il est indispensable d’être à la fois :

58 OUTILS DE RÉDUCTION D’ERREURS HUMAINES Centrale nucléaire de Tihange57 Nous devons:  Utiliser les cartes d’aide-mémoire.  En cas de doute, oser poser des questions.  S’assurer que le message est bien compris de tous.  Faire le Pré-job briefing, et le formaliser lorsque c’est requis.  Adhérer aux procédures. Utiliser les outils, c’est une question de bon sens!

59 Centrale nucléaire de Tihange58 CONSÉQUENCES SUR VOS ACTIVITÉS Vous intervenez sur du matériel important pour la sûreté OU à proximité de ce matériel. Votre intervention peut donc avoir un impact sur ce matériel. Votre intervention peut donc remettre en cause la sûreté nucléaire. Chaque intervenant doit être conscient du lien entre chacun de ses gestes et la sûreté nucléaire.

60 Centrale nucléaire de Tihange59 CONSÉQUENCES SUR VOS ACTIVITÉS Vous devez connaître l’analyse de risques sûreté qui a été effectuée pour votre intervention Vous devez respecter les points d’arrêt qui sont fixés par cette analyse de risque Vous devez rendre compte de tout incident en temps réel à votre correspondant Electrabel Chaque intervenant doit être conscient du lien entre chacun de ses gestes et la sûreté nucléaire.

61 Centrale nucléaire de Tihange60 FME (FOREIGN MATERIEL EXCLUSION) EXCLUSION DU MATÉRIEL ETRANGER Tout ce qui entre doit sortir! Signalez toute anomalie ou perte d’objet

62 Centrale nucléaire de Tihange61 FME Quelques consignes : En cas d’interruption de votre chantier, obturez les organes ouverts. Au bord des piscines : L’usage de films plastiques transparents (non colorés) est interdit. Attachez les outils que vous utilisez à un point fixe ou à votre poignet. Fixez correctement les équipements stockés temporairement.

63 Centrale nucléaire de Tihange62 RISQUE LIE AU SEISME Certains matériels (robinets, pompes, capteurs, câbles ou armoires électriques, etc...) sont dits classés ou qualifiés au séisme. Cela signifie qu’en cas de secousse sismique, ils doivent pouvoir continuer à assurer un bon fonctionnement Il faut donc veiller à ce que d’autres matériels (non classés) ne puissent pas « agresser » ces matériels en cas de séisme Matériel classé de sûreté

64 Centrale nucléaire de Tihange63 SOURCES DE RISQUES EN CAS DE SÉISME RANGER LES CHANTIERS En particulier les équipements provisoires nécessaires à la réalisation de vos interventions Immobiliser les engins de manutention Limiter les stockages (surtout dans le BR) S’assurer de la fixation des capots des chemins de câbles Qualification des échafaudages

65 Centrale nucléaire de Tihange64 ATTITUDE INTERROGATIVE Un professionnel cultive le doute. Il se remet systématiquement en question. Je viens de commettre ou de découvrir une erreur ? J’en parle aussitôt !

66 Protection contre le vol de matières nucléaires Protection contre le sabotage et les actes terroristes  Nécessité d’un renforcement pour limiter le risque d’intrusion et d’accès à des zones sensibles (équipements de sûreté (IPS),…) PROTECTION PHYSIQUE ET ACCÈS Centrale nucléaire de Tihange65

67 Procédures d’accès Travailleurs  Exigences adaptées en fonction de l’activité ACCÈS TRAVAILLEUR Centrale nucléaire de Tihange66

68 Procédures d’accès Visiteurs Pour des personnes qui ne doivent pas poser un acte technique ACCÈS VISITEUR Centrale nucléaire de Tihange67

69 Centrale nucléaire de Tihange68 L’INTERVENANT ACTEUR DE LA SÛRETÉ Je travaille sur un matériel important pour la sûreté ou dans son environnement Mon travail peut remettre en cause l’une des trois FONCTIONS DE SURETE: Contrôler le Refroidissement Contrôler la Réactivité Contrôler le Confinement La perte de l’une des 3 fonctions peut entraîner la détérioration d’une des 3 barrières La Gaine Le circuit Primaire L’enceinte de confinement

70 Centrale nucléaire de Tihange69 5. Sécurité

71 Centrale nucléaire de Tihange70 LÉGISLATION DU TRAVAIL A qui s’applique la législation du travail ? - A tous les employeurs - A tous les travailleurs Sur quoi porte la législation du travail ? - La sécurité au travail - La protection de la santé du travailleur au travail - La charge psychosociale occasionnée par le travail - L’ergonomie - L’hygiène au travail - L’embellissement des lieux de travail - L’environnement concernant les points ci-dessus - Le harcèlement moral et sexuel + la violence au travail

72 Centrale nucléaire de Tihange71 L’AUTORISATION DE TRAVAIL L’autorisation de travail est indispensable pour tous les travaux. LA CONDUITE d’un appareil de levage ou d’un engin de manutention requiert UNE QUALIFICATION (un brevet) PREALABLE Le travailleur doit toujours avoir avec lui l’original de son autorisation de travail.

73 Centrale nucléaire de Tihange72 DÉCLARATION DE POLITIQUE SÉCURITÉ ET SANTÉ Certification OHSAS depuis le 25 juillet 2005

74 Centrale nucléaire de Tihange73 LA NOTION DE RISQUE Action dangereuseExemple:retirer des planches sur un échafaudage existant utiliser des outils défectueux Situation dangereuseExemple: un escalier mal éclairé des planches enlevées sur un échafaudage existant Pour réduire les risques, il faut : Réduire la probabilité (c’est la prévention) Réduire les conséquence(s) (c’est la protection) POURQUOI DES ANALYSES DE RISQUES ? Pour réduire au mieux les risques et les amener à un niveau acceptable RISQUE = Probabilité x Conséquences

75 Centrale nucléaire de Tihange74 LA NOTION DE RISQUE Les priorités d’actions à prendre ► Éliminer les risques à la source ► Réduire les risques à un niveau acceptable ► Protections collectives ► Protections individuelles ► Formation et information ► Consignes et signalisation de danger Sécurité = Prévention + Protection

76 Centrale nucléaire de Tihange75 LE PERMIS DE TRAVAIL OU DDC (DEMANDE DE DÉCONNEXION)

77 Centrale nucléaire de Tihange76 LA CONSIGNATION Responsabilité : Opérations Pilote Partie détachable autocollante pour rappel sur pupitre en salle de commande Position fermée Position ouverte

78 Centrale nucléaire de Tihange77 L’ENTRÉE DES PRODUITS DANGEREUX Liste des produits dangereux autorisés Consultable : Au poste de garde

79 Centrale nucléaire de Tihange78 L’ENTRÉE DES PRODUITS DANGEREUX

80 Centrale nucléaire de Tihange79 L’ENTRÉE DES PRODUITS DANGEREUX

81 Pictogrammes de danger Produits dangereux

82  Phrases :  Phrases de risque  Phrases H = description des risques  Phrases de sécurité  Phrases P = mesures de prudence  Nouveau  Phrases EUH = informations supplémentaires  Mention d’avertissement :  Danger (les plus dangereux) ou  Attention (ne veut pas dire inoffensif)

83 Centrale nucléaire de Tihange82 LES RISQUES LIÉS AUX ESPACES CONFINÉS QUELQUES mesures de sécurité : Faire mesurer le taux d’oxygène de l’air (entre 20 et 21 %) par un agent SRP Faire mesurer la concentration en gaz inflammables ou toxiques par un agent SRP Autorisation de travail Éclairage en très basse tension suffisant Ventilation correcte de l’espace confiné Toujours travailler avec un surveillant

84 Centrale nucléaire de Tihange83 LES RISQUES LIÉS AUX OUTILS ET AUX MACHINES Les dangers: Les lésions corporelles Les heurts, les chutes, les trébuchements,…. L’électrisation ou l’électrocution Le bruit, la chaleur, les vibrations,… Une machine doit toujours être mise à l’arrêt avant de la quitter, pour la nettoyer ou pour l’entretenir

85 Centrale nucléaire de Tihange84 LES RISQUES LIÉS À LA MANUTENTION ET AU LEVAGE DE CHARGES RAPPEL: LA CONDUITE d’un appareil de levage ou d’un engin de manutention requiert UNE QUALIFICATION PREALABLE Tous les engins et tous les accessoires de levage doivent être contrôlés par un S.E.C.T. (Service Externe de Contrôle Technique) tous les 3 mois

86 Centrale nucléaire de Tihange85 LE MATÉRIEL DE LEVAGE La validité du contrôle du matériel de levage 2009Pourpre 2010Gris 2011Jaune 2012Vert 2013Bleu Tout absence de marquage signifie l’interdiction d’utilisation du matériel

87 Centrale nucléaire de Tihange86 LES RISQUES LIÉS AUX TRAVAUX EN HAUTEUR Les échelles mobiles, quelques recommandations: Ne jamais utiliser d’échelle : Si un échelon ou un montant est cassé, manquant, mal fixé,... Devant une porte ou contre des vitres Sur un angle de bâtiment Attacher son échelle Une échelle n’est pas un poste de travail (uniquement pour de petits travaux non dangereux, de courte durée et sans outillage lourd) Vérifiez la conformité de l’échelle (marquage)

88 Centrale nucléaire de Tihange87 TRAVAUX EN HAUTEUR Échafaudage

89 Centrale nucléaire de Tihange88 LES RISQUES LIÉS À L’ÉLECTRICITÉ Les contacts directs Contact direct entre les personnes et des parties actives (sous tension) du matériel électrique Les contacts indirects Contact entre les personnes et des masses mises accidentellement sous tension

90 Centrale nucléaire de Tihange89 TRAVAUX ÉLECTRIQUES

91 Centrale nucléaire de Tihange90 LES RISQUES LIÉS À L’ÉLECTRICITÉ Les 7 règles d’or: 1.Préparation 2.Mise hors tension 3.Contrôle de l’absence de tension 4.Mise à la terre et en court-circuit des parties mises hors tension 5.Mesure pour éviter toute remise sous tension 6.Balisage de la zone de travail 7.Replis de chantier

92 Centrale nucléaire de Tihange91 TRAVAUX EN PRÉSENCE D’AMIANTE

93 Centrale nucléaire de Tihange92 HARMONISATION DU BALISAGE AU NIVEAU BUG A environ 1 mètre de hauteur ou collé au sol Zone de travail (risques électriques, radiations ionisantes, CO, délimitation de chantier, …) ou zone interdite au stockage Zone dangereuse (obstacle, risques de chute),ou zone de stockage Balisage FME (risque d’objet migrant dans les équipements ou systèmes)

94 Centrale nucléaire de Tihange93 TENUE DE TRAVAIL ET MPI

95 Centrale nucléaire de Tihange94 TENUE DE TRAVAIL ET MPI L’analyse de risque de l’intervention à réaliser détermine l’usage d’une tenue de travail et des Moyens de Protection Individuels adaptés.

96 1. TRAVAUX AVEC DDC Centrale Nucléaire de Tihange95 1.Le préparateur coche le risque « Chaleur » dans la DDC (0768) 2.L’agent SRP effectue une mesure avec le thermomètre WIBGET RSS Si la mesure < 25,1 ° WBGT  pas de contrainte thermique. Sinon, les travaux sont sous contrainte thermique. TRAVAUX SOUS CONTRAINTE THERMIQUE

97 Centrale Nucléaire de Tihange 96 1.Si les valeurs du tableau « réglementaire » du RGPT ne peuvent pas être respectée, il est possible de faire appel au SEPP via le formulaire « intervention sous contrainte thermique » : 2.Le formulaire est complété par le chargé de travaux, puis passe par la SRP pour fournir les mesures au SEPP. 3.Ensuite le SEPP décide si « oui ou non », l’intervention est justifiée. Par une analyse « médicale », il vérifie s’il est possible d’adapter les temps de travail / temps de repos pour l’intervention 1. TRAVAUX AVEC DDC TRAVAUX SOUS CONTRAINTE THERMIQUE

98 TRAVAUX SOUS CONTRAINTE THERMIQUE 2. TRAVAUX SANS DDC : AFFICHAGE SUR LES PORTES Centrale Nucléaire de Tihange97 Tihange 1 : W500 W501 W502 Plancher turbine Tihange 3 : W512 W522 W532

99 Centrale nucléaire de Tihange98 RANGEZ ET NETTOYEZ Votre travail est terminé lorsque tout est rangé et nettoyé Appeler impérativement l’agent SRP en fin de chantier

100 Centrale nucléaire de Tihange99 6. ENVIRONMENT

101 Centrale nucléaire de Tihange100 Pourquoi se préoccuper de l’environnement ? L’eau que nous buvons L’air que nous respirons Le sol que nous cultivons L’environnement c’est : Les bruits que nous entendons …notre patrimoine à tous. Notre planète n’est pas un héritage de nos parents, mais un prêt que nous font nos enfants !

102 Centrale nucléaire de Tihange101 La Centrale Nucléaire de Tihange est une entreprise formellement engagée dans la protection de l’environnement. Pour concrétiser cet engagement, nous nous appuyons sur la norme ISO et le règlement EMAS.

103 Centrale nucléaire de Tihange102 LES OUTILS INTERNES DE GESTION ENVIRONNEMENTALE La norme ISO et le règlement EMAS Prescrivent les exigences relatives à un Système de Management Environnemental (SME) EMAS (Eco Management and Audit Scheme) est un système pour l’amélioration des performances dans la gestion environnementale des sociétés. Une des composantes principales d’EMAS, est également la PARTICIPATION ACTIVE DE TOUS en faveur de l’amélioration continue de la performance environnementale. La norme ISO et EMAS reposent sur le principe d'amélioration continue.

104 Centrale nucléaire de Tihange103 LA NORME ISO : PRINCIPE FONDAMENTAL Cette roue est architecturée selon la spirale d’amélioration continue. La roue de DEMING est le principe de base sur lequel reposent toutes les exigences de la norme ISO et EMAS PLANIFIER - FAIRE VERIFIER - REAGIR

105 Centrale nucléaire de Tihange104 DÉCLARATION DE POLITIQUE ENVIRONNEMENTALE

106 Centrale nucléaire de Tihange105 DÉCLARATION DE POLITIQUE ENVIRONNEMENTALE Conformité aux différentes législations Amélioration continue des performances environnementales Prévention des risques Réduire la production de déchets Prévention Tri sélectif Recyclage

107 Centrale nucléaire de Tihange106 LES OBJECTIFS ENVIRONNEMENTAUX DE LA CNT 1.Maintenir au minimum ALARA les rejets et déchets radioactifs 2.Réduire l’impact des effluents liquides non radioactifs 3.Réduire la production de déchets dangereux 4.Protéger durablement le sol contre les pollutions.

108 Centrale nucléaire de Tihange107 GESTION ET SUIVI DES DÉCHETS de leur stockage de leur transport de leur élimination En matière de gestion des déchets, il est nécessaire de se préoccuper : Les catégories de déchets à la CNT Les principales catégories de déchets : Papiers et cartons, métaux, bois Déchets non dangereux et non toxiques (industriels et ménagers) Déchets dangereux (huiles minérales, peintures, lampes, résines, piles et accumulateurs, solvants... ) Tous font systématiquement l’objet d’une collecte sélective (un contenant par sous-famille de déchet).

109 Centrale nucléaire de Tihange108 Réduire Recycler Réutiliser

110 Centrale nucléaire de Tihange109 GESTION DES DÉCHETS 2000 T évacués chaque année. Recyclés pour la plupart Classés en 3 catégories Déchets non radioactifs

111 Centrale nucléaire de Tihange110 GESTION DES DÉCHETS Les déchets non dangereux ou assimilés ménagers : Déchets non radioactifs

112 Centrale nucléaire de Tihange111 Les déchets dangereux et assimilés dangereux pour l’homme et l’environnement GESTION DES DÉCHETS Déchets non radioactifs

113 Centrale nucléaire de Tihange112 Les déchets inertes GESTION DES DÉCHETS Déchets non radioactifs

114 Centrale nucléaire de Tihange113 GESTION DES DÉCHETS Seulement 100 m³ en moyenne par année pour l’ensemble du site Déchets radioactifs Radioactif Rayonnement supérieur à la radioactivité naturelle

115 Centrale nucléaire de Tihange114 GESTION DES DÉCHETS Les déchets faiblement et moyennement radioactifs : Déchets radioactifs

116 Centrale nucléaire de Tihange115 GESTION DES DÉCHETS Les déchets hautement radioactifs Déchets radioactifs

117 Centrale nucléaire de Tihange116 DÉCHETS SOLIDES INFLAMMABLES Utilisez de préférence les chiffons et carpettes réutilisables A ne pas jeter avec les autres chiffons huileux Les conteneurs sont disponibles à l’atelier mécanique. Propre Sales

118 Centrale nucléaire de Tihange117

119 Centrale nucléaire de Tihange118 Nocif pour l’environnement 4444

120 Centrale nucléaire de Tihange119 ÉLIMINATION DES SUBSTANCES DANGEREUSES Ne JAMAIS déverser ce genre de produits dans les WC, les égouts, les caniveaux, les bassins, les éviers,… Ne JAMAIS diluer les substances dangereuses entre elles

121 Centrale nucléaire de Tihange120 Intervenir au mieux pour empêcher les dégâts environnementaux, à condition de ne pas mettre en danger sa sécurité, celle d’autrui, ni celle des installations Prévenir le 4444 Gestion des situations d’urgence Important Face à une pollution, TOUTE PERSONNE doit :

122 Centrale nucléaire de Tihange121 Rechercher des améliorations Faire des suggestions En quoi suis-je concerné ? Chaque personne travaillant sur le site est responsable des impacts environnementaux associés à ses devoirs et activités. Toute personne présente sur le site est responsable de la maîtrise de ses impacts environnementaux et du tri de ses déchets.

123 Centrale nucléaire de Tihange 7. RADIOPROTECTION Zone contrôlée Zone d’exposition aux rayonnements ionisants 122

124 Centrale nucléaire de Tihange123 RADIOACTIVITÉ Qu’est ce que la radioactivité ? - Propriété de certains atomes - La plupart des noyaux d’atomes sont stables - Cependant, certains atomes ont des noyaux instables Ils sont dits radioactifs. - Elle s’accompagne d’une émission de différents types de rayonnements ionisants. Unité de mesure de la radioactivité : Becquerel (Bq)  1 désintégration / s

125 Centrale nucléaire de Tihange LES BASES DE LA RADIOPROTECTION La radioactivité naturelle et la radioactivité artificielle 124

126 Les différents types de rayonnements ionisants  (alpha)  (béta)  (gamma) n (neutron) Les bases de la radioprotection Centrale nucléaire de Tihange125

127 Risques Effets à court terme Effets à long terme Seuil Centrale nucléaire de Tihange126

128 Doses Définitions - GrandeursActivité - [Bq] Dose absorbée - [Gy] Dose équivalente - [Sv] Centrale nucléaire de Tihange127

129 Doses – Limites de doses Législation Belge 3 catégories de personnes – limites de doses - public : 1 mSv/an - professionnellement exposés cat. A : mSv/12 mois consécutifs glissants - professionnellement exposés cat. B : mSv/12 mois consécutifs glissants Centrale nucléaire de Tihange128

130 Limites de doses à la centrale nucléaire de Tihange (CNT) 10 mSv par 12 mois consécutifs glissants Centrale nucléaire de Tihange129

131 Protection de la femme enceinte Protection de l’enfant pendant la grossesse et l’allaitement comparable à celle de la population (1 mSv) Centrale nucléaire de Tihange130

132 Centrale nucléaire de Tihange EN Z.C., IL EST INTERDIT DE : WC 131

133 Centrale nucléaire de Tihange132 L’ENTRÉE EN ZONE CONTRÔLÉE 1Introduction du matériel par l’atelier Prévenir un agent SRP Pas de matériel superflu Éliminer les emballages

134 Centrale nucléaire de Tihange133 L’ENTRÉE EN ZONE CONTRÔLÉE 2 Entrée du personnel Déshabillez vous au vestiaire froid : ne garder que votre slip ou caleçon (et soutien gorge pour le personnel féminin) Prenez des sandales Prenez badge d’accès, film badge et dosimètre électronique

135 Centrale nucléaire de Tihange134 L’ENTRÉE EN ZONE CONTRÔLÉE 2 Entrée du personnel Initialisez le dosimètre électronique et badgez Entrez au vestiaire chaud.

136 Centrale nucléaire de Tihange135 L’ENTRÉE EN ZONE CONTRÔLÉE 2 Entrée du personnel Portez la tenue universelle. Placez correctement le film badge et le dosimètre électronique

137 UN PRINCIPE SIMPLE Gestion Dynamique de la Dosimétrie136 Toute exposition aux radiations ionisantes doit être : Justifiée Optimisée en matière de prévention et de protection Limitée afin de respecter les contraintes de limites de doses Pour accéder en zone contrôlée … en AT et hors AT … Il faut une autorisation du contrôle physique (SRP)

138 UNE SOLUTION SIMPLE PROPOSÉE Gestion Dynamique de la Dosimétrie137 En Zone Contrôlée (‘travaux de routine’) Les postes fixes, DDC Génériques, Circulation dans les installations, Rondes, lignages, échantillonnages.. (Suivant GDI/GPI/002)  Codes d’autorisation métiers (=autorisation accès en zone)  Avec crédit de dose adapté à chaque métier

139 UNE SOLUTION SIMPLE PROPOSÉE Gestion Dynamique de la Dosimétrie138 En Zone Contrôlée (‘travaux hors routine’) Diagnostics, Maintenance des équipements, Essais périodiques, Consignations (« Spéciales »?) (Suivant GDI/GPI/002) = Activités pouvant nécessiter une dosimétrie plus importante que celle prévue pour les travaux ‘de routine’  Codes d’autorisation chantiers (=autorisation accès en zone)  Avec crédit de dose adapté au chantier

140 EN PRATIQUE 139 Affichés à l’entrée de zone : Attribués par la SRP, non affichés à l’entrée de zone, et communiqués via DDC ou autre :

141 LOGIGRAMME EN ENTREE ZONE J’utilise mon autorisation métier Je risque de dépasser la limite dosimétrique de mon autorisation métier ? OUI Quel type ALARA ? Dans tous les cas, je veille à ne pas dépasser la limite dosimétrique qui m’est accordée (métier, DDC…) ALARA 1 ALARA 2 ou 3 Utiliser l’autorisation chantier donnée par SRP Accord responsable SRP requis + autorisation chantier J’ai reçu une autorisation chantier de la SRP (via DDC…) ? OUI NON J’utilise l’autorisation chantier donnée Consigne de voir un agent SRP ? NON OUI ou je ne sais pas Je contacte un agent SRP NON Je travaille Je contacte un agent SRP Je travaille SRP : Formulaire RPM506 + suivi chantier Je travaille

142 NOTRE PROPOSITION EN PRATIQUE Proposition : travailler sur les 2 axes (individuel et collectif) 141 AM : Autorisation Métier

143 NOTRE PROPOSITION EN PRATIQUE Proposition : travailler sur les 2 axes (individuel et collectif) 142 AM : Autorisation Métier

144 Centrale nucléaire de Tihange143 LES RISQUES SPÉCIFIQUES DE LA ZONE CONTRÔLÉE Contamination Irradiation

145 Centrale nucléaire de Tihange144 ALARA LIMITATION DES EXPOSITIONS À UN NIVEAU AUSSI BAS QUE RAISONNABLEMENT POSSIBLE Préparez votre intervention Ne vous exposez pas inutilement Travaillez proprement

146 Blindage Distance Irradiation Temps Réduire la dose en irradiation, c’est agir sur : Centrale nucléaire de Tihange145

147 Centrale nucléaire de Tihange LA SIGNALISATION BANDES PLASTIFIEES DE COULEUR dans un lieu de passages fréquents, afin d’éviter une dose collective trop élevée, il faut baliser au moyen d’un ruban RADIATIONS IONISANTES INTENSITE DE RADIATIONS ELEVEE INTENSITE DE RADIATIONS TRES ELEVEE ddd ambiant est compris entre 20 et 200 µSv/h > noir sur fond jaune ddd ambiant est compris entre 200 et 1000 µSv/h > blanc sur fond orange ddd ambiant est supérieur 1000 µSv/h > blanc sur fond rouge 146

148 Centrale nucléaire de Tihange147 LA SIGNALISATION PANNEAUX SUR PORTES EN ZONE CONTROLEE LOCALISATION D’UN POINT CHAUD

149 Centrale nucléaire de Tihange148 LA SIGNALISATION PANNEAUX SUR PORTES EN ZONE CONTROLEE LOCALISATION D’UN POINT CHAUD

150 La contamination Atmosphérique Surfacique Externe interne Inhalation Ingestion Voie cutanée 149Centrale nucléaire de Tihange

151 150 La signalisation DDD ambiance/contact

152 Centrale nucléaire de Tihange La signalisation DDD AU CONTACT 151

153 Centrale nucléaire de Tihange152 LA SIGNALISATION PORTES AUX LIMITES DE ZONE CONTROLEE

154 La signalisation Zone de transit ( < 0,4 Bq/cm²) Centrale nucléaire de Tihange153

155 La signalisation Zone à risque limité (0,4 - 4 Bq/cm²) Centrale nucléaire de Tihange154

156 La signalisation Zone à risque potentiel (> 4 Bq/cm²) Centrale nucléaire de Tihange155

157 Centrale nucléaire de Tihange156 DOSIMETRIE VOIR AGENT SRP Film badge

158 Centrale nucléaire de Tihange157 ZONE VERTE Utilisez cette zone comme zone sûre ZONE A FAIBLE DEBIT DE DOSE

159 Centrale nucléaire de Tihange158 LA SIGNALISATION ZONE SURVEILLEE

160 Centrale nucléaire de Tihange MOYENS DE PROTECTIONS CONTRE LA CONTAMINATION ATMOSPHÉRIQUE Tente de confinement Masque Tenue Mururoa Heaume ventilé 159

161 Moyens de protections contre la contamination surfacique Gants nitrile Surbottes Spacelle Flexothane 160Centrale nucléaire de Tihange

162 LA SORTIE DE ZONE CONTRÔLÉE Appelez un agent SRP Rendez-vous au local de sortie matériel 1Sortie du matériel 161

163 Centrale nucléaire de Tihange162 LA SORTIE DE ZONE CONTRÔLÉE 1 Sortie du matériel Contrôle de la contamination Massique Surfacique

164 Centrale nucléaire de Tihange163 LA SORTIE DE ZONE CONTRÔLÉE 1 Sortie du matériel NON OUI OK

165 Centrale nucléaire de Tihange164 LA SORTIE DE ZONE CONTRÔLÉE 2 Sortie du personnel Contrôle C1 portique nardeux Contrôle des petits objets

166 Centrale nucléaire de Tihange165 LA SORTIE DE ZONE CONTRÔLÉE 2. Sortie du personnel Contrôle portique C2 - IPM9 Contrôle de face puis de dos Les petits objets dans la loge Ne pas se laver les mains avant le contrôle

167 Centrale nucléaire de Tihange166 LA SORTIE DE ZONE CONTRÔLÉE 2Sortie du personnel Si non contaminé : Rangez le dosimètre dans le râtelier Enregistrez le dosimètre électronique et introduisez le film badge dans le lecteur prévu à cet effet.

168 Centrale nucléaire de Tihange167 LA SORTIE DE ZONE CONTRÔLÉE 2Sortie du personnel Si contaminé : appelez toujours un agent SRP, il vous donnera les indications d’usage.

169 Centrale nucléaire de Tihange168 ZONE CONTRÔLÉE Aucune dose ne doit être prise inutilement Respectez les instructions Utilisez les moyens de protection collectifs et individuels adaptés En cas de doute ou de dépassement de la dose prévue : arrêtez vous et appeler l’agent SRP Chaque dose prise est une dose en trop


Télécharger ppt "Accès Urgence Incendie Sûreté Sécurité Environnement Radioprotection 1 Centrale nucléaire de Tihange."

Présentations similaires


Annonces Google