La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

SRS Day – Conférence 17 novembre 2010 Par : Anthony Soquin – soquin_a Armand Fouquiau – fouqui_a Benoît Guillemaille – guille_b Etienne Folio – folio_e.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "SRS Day – Conférence 17 novembre 2010 Par : Anthony Soquin – soquin_a Armand Fouquiau – fouqui_a Benoît Guillemaille – guille_b Etienne Folio – folio_e."— Transcription de la présentation:

1 SRS Day – Conférence 17 novembre 2010 Par : Anthony Soquin – soquin_a Armand Fouquiau – fouqui_a Benoît Guill le – guille_b Etienne Folio – folio_e Jocelyn Mocquant – mocqua_j Jonathan Philippe – philip_j Julien Ceraudo – ceraud_j

2 SOMMAIRE  Virtualisation et VDI  Impacts stratégiques et opérationnels  Risques techniques et recommandations  Conclusion 2 SRS EPITA - 17 novembre 2010

3 Virtualisation et VDI  Virtualisation  Plusieurs OS exécutés sur une même machine physique  Hyperviseur  VDI (Virtual Desktop Infrastructure)  Réduction des couts opérationnels  Simplification de la maintenance et de l’administration  Bureaux virtuels (Hosted Virtual Desktops)  La bonne virtualisation d’un système dépend de son niveau d’isolation SRS EPITA - 17 novembre

4 Hyperviseurs  Type I  Il s’exécute directement sur une plateforme matérielle  Noyau hôte allégé et optimisé : performant  Onéreux  Type II  Logiciel qui s’exécute sur l’OS hôte  Pas d’adaptation des OS invités  Très comparable à un émulateur  Moins performant SRS EPITA - 17 novembre

5 Hosted Virtual Desktop (HVD)  Virtualisation des OS et des applications  Remplacement des postes de travail par des clients légers ou des clients zéro  Avantages :  Moins de maintenance  Economies d’échelle  Rationalisation du SI  Implique :  Renouvellement potentiel du réseau  Nouvelle infrastructure en datacenter  Nouvelles politiques de gestion du SI SRS EPITA - 17 novembre

6 Architecture HVD typique  Calcul et stockage centralisés  Archi distribuée => résistance aux pannes  Répartition de charge automatique  Sauvegardes facilitées (snapshots)  Virtualisation des machines servant à la gestion du SI  Mobilité facilement mise en place  Déploiement simplifié :  Des nouveaux postes de travail  Des nouveaux logiciels SRS EPITA - 17 novembre

7 7

8 Impacts opérationnels  CAPEX  Initiaux très élevés  Sur 500+ postes, moins cher qu’une archi traditionnelle  Beaucoup moins d’OPEX  Moins de maintenance  Déploiement matériel et logiciel simplifié  Facilité de résolution de problèmes  Administration des postes simplifiée  Attention au prix des licences ! SRS EPITA - 17 novembre

9 Failles sur les VM  Vecteurs d’attaques  Architecture, jeu d’instruction…  Corruption, lecture de la mémoire de l’hyperviseur  Root théorique !  Point critique : l’hyperviseur !!  Failles non divulguées  Solutions :  Mise à jour  Veille technologique  Audits de sécurité SRS EPITA - 17 novembre

10 Sécurisation des VM  Architecture plus résistante aux virus  Nouvelle VM à chaque boot  Destruction du contenu de la mémoire et des malwares y résidant lors de l’extinction  Virus se propageant de VM en VM  Antivirus léger par VM  Pare-feu au niveau de l’hyperviseur  Transmission des identifiants de l'utilisateur à la session Windows  Attention à la solution choisie (tickets Kerberos ?) SRS EPITA - 17 novembre

11 Sécurisation réseau et clients  Mise à jour du firmware automatique ?  Chiffrage de bout en bout  Sécurisation du réseau entre hyperviseurs  Risques classiques  MITM, DDoS, pannes…  Redondance, réplication, 2è site…  Administration des VM  VLAN dédié accessible que depuis les VM des admins  Réseau d'administration dédié (mieux mais onéreux)  => Point critique : l’hyperviseur et sa config SRS EPITA - 17 novembre

12 Sécurisation SAN et données  Risque majeur : l’accès physique  Vérifications manuelles ?  Confiance dans le datacenter ?  Seul l’hyperviseur a accès au SAN  LUNs accessibles à tous les hyperviseurs (partage intégral)  Si l’hyperviseur est rooté, toutes les données deviennent accessibles  => Point critique : l’hyperviseur (encore…) SRS EPITA - 17 novembre

13 Risques humains  Déploiement très simple de logiciels  Risque de diffusion facilitée de malware  Séparation des besoins  Procédure de cellule de crise  Encore plus important qu’avec une infra classique  Erreurs de config  Procédures critiques nécessitant 2 admins ?  Garder les logs  Former le personnel (users et admins) SRS EPITA - 17 novembre

14 Risques de gestion du SI  Politique de gestion globale renforcée  Découpage en groupes organisationnels  Séparation des données  Droits d’accès… (problématiques classiques…)  Problèmes de migration  Incompatibilités  Matérielle (accès direct à la carte graphique…)  Logicielle (de moins en moins…) SRS EPITA - 17 novembre

15 Consolidation de l’infrastructure  2 groupes de serveurs de virtualisation totalement séparés  Un pour les serveurs, l’autre pour les bureaux  Les hyperviseurs compromis n’ont pas accès au SAN ni aux serveurs critiques  Couteux ! SRS EPITA - 17 novembre

16 Conclusion  Impacts opérationnels (CAPEX, OPEX)  Recommandations importantes :  Mises à jour (hyperviseur, firmware client…)  Antivirus + pare-feu  Sécurité physique + redondance + réplication  Veille technologique  Cellules de crise  Formation  Droits d’accès…  VDI de plus en plus utilisés  Nouvelles failles à découvrir  Haut niveau de technicité requis (double tranchant) SRS EPITA - 17 novembre

17 Questions ? SRS EPITA - 17 novembre


Télécharger ppt "SRS Day – Conférence 17 novembre 2010 Par : Anthony Soquin – soquin_a Armand Fouquiau – fouqui_a Benoît Guillemaille – guille_b Etienne Folio – folio_e."

Présentations similaires


Annonces Google