La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La grammaire classique de l’architecture : la tradition vitruvienne et l’emploi des ordres Cours 4 – 4 novembre 2008.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La grammaire classique de l’architecture : la tradition vitruvienne et l’emploi des ordres Cours 4 – 4 novembre 2008."— Transcription de la présentation:

1 La grammaire classique de l’architecture : la tradition vitruvienne et l’emploi des ordres Cours 4 – 4 novembre 2008

2 Nouvelles 1 Lien vers le blog livrearchitecture 2- Séance du 18 novembre. Ecole des beaux Arts de Toulouse Ecole supérieure des beaux-arts de Toulouse 5, quai de la Daurade Toulouse Site Internet : Plan interactif de Toulouse : Lorsque vous entrez dans le bâtiment de l'école des Beaux-Arts, pour accéder à la bibliothèque, il faut traverser le hall d'entrée circulaire, emprunter la porte exactement en face de l'entrée, traverser le porche, prendre la porte d'en face et monter au premier étage.

3 Plan du cours I- Le langage classique de l’architecture A- La syntaxe classique : taxis; genera et symmetria B- Définition et utilisation des ordres en architecture Vocabulaire des ordres II- Vitruve et la grammaire classique de l’architecture Les livres III et IV du traité de Vitruve III- La lecture vitruvienne aux XVIe et XVIIe siècles A- Leon Battista Alberti : livres des ordres Les auteurs italiens : Serlio, Vignole, Palladio, Scamozzi B- La Renaissance française Guillaume Philandrier – Les annotations de Vitruve Jean Bullant Alexandre Francini Claude Barbet C- L’académie royale d’architecture et les architectes du Roy Roland Fréart de Chambray Claude Perrault François Blondel

4 A- La syntaxe classique La notion de classicisme : lié à l’ordre social des classici – le rang social le plus haut par opposition aux proletarii - Lié au développement sociaux et politiques - Système formel – visuellement, morphologiquement, stylistiquement. Les lois du canon classique TAXIS : les différentes parties d’une construction GENERA : les éléments qui se construisent dans la taxis SYMMETRIA : les relations qui unissent les différents éléments.

5 Taxis - mazocchio

6 Schéma de taxis par Sebastiano Serlio Réversibilité des formes. Chez Vitruve : la taxis est l’ajustement équilibré des détails d’une œuvre séparément et, dans son entier, l’arrangement des proportions afin que le résultat soit symétrique ( Livre I, ch. II, paragraphe II).

7 Taxis dans le livre de perspective de Jean Cousin Cousin, Jean, Livre de Perspective, Paris, Jean Le Royer, 1560

8 Taxis dans le livre de perspective de Jean Cousin Cousin, Jean, Livre de Perspective, Paris, Jean Le Royer, 1560

9 B- Définition et utilisation des ordres en architecture Genera : une fois la taxis – composition ordonnée, c’est au tour de la genera du latin genus – genre, origine, espèces, races d’occuper l’architecture. Le genre peut être défini par les ordres en architecture.

10

11

12 Ordre corinthien

13

14 C- Symmetria ou symétrie La symétrie compose le rythme, la scansion et la relation de l’œuvre avec son environnement ( intégration).

15 II- Vitruve et la grammaire classique de l’architecture Le De Architectura Des qualités de l'architecte

16 II- Vitruve et la grammaire classique de l’architecture l'ordonnance, disposition, eurythmie engendrée par la "symmetria"(3) ou proportion la convenance et distribution l'ordonnance désigne l'aménagement correct des parties intérieures d'un édifice et la conformité de ses proportions générales avec la "symmetria" laquelle se règle sur le module, mesure déterminée d'après laquelle on établit les dimensions de l'ensemble de l'ouvrage et de chacune de ses parties. " La disposition est la situation avantageuse des différentes parties, leur grandeur appropriée aux usages auxquels ils sont destinés..." " La bienséance est la convenance des formes extérieures d'un édifice dont la construction bien entendue donne l'idée de sa destination... La distribution étant le choix avantageux des matériaux et de l'emplacement où on doit les mettre en œuvre" "L'eurythmie est l'heureuse harmonie des différentes parties de l'édifice... lorsque la hauteur répond à la largeur, la largeur à la longueur et l'ensemble aux lois de la lois de la symmetria. La "symmetria" Vitruve la définit comme " la proportion qui règne entre toutes les parties de l'édifice, et le rapport de ces parties séparées avec l'ensemble, à cause de l'uniformité des mesures. Dans le corps humain, le coude, le pied, la main, le doigt et les autres membres, offrent des rapports de grandeur ; ces mêmes rapports doivent se rencontrer dans toutes les parties d'un ouvrage. Pour les édifices sacrés, par exemple, c'est le diamètre des colonnes ou un triglyphe qui sert de module..." (4)

17 (vers vers 1515) Première édition de Vitruve De Architettura avec illustrations en Italie. Version de Fra Giocondo (vers vers 1515) en 1511

18 Deuxième édition illustrée de Vitruve en 1521 par Cesare Cesarino

19 La première traduction française de Vitruve par Jean Martin

20 Architecture, ou Art de bien bastir de Marc Vitruve Pollion,... mis de latin en françoys par Jan Martin,... pour le roy très chrestien Henry II. A Paris, avec privilège du Roy. On les vend chez Jacques Gazeau, en la rue Sainct Jacques à l’Escu de Colongne. – Paris : Jacques Gazeau, Les livres III et IV concernent les ordres

21 Livre III – Les proportions du corps humain et la composition de l’architecture Livre III Préface Ch. I : L’ordonnance des temples Ch. II : Les cinq espèces de bâtiments Ch. III : Les fondations, des colonnes, des architraves et autres ornements

22 Livre III – Les fondations des colonnes

23 Livre IV – Des trois manières de colonnes Livre IV Préface Ch. I : Les trois manières de colonnes Ch. II : L’origine des entablements Ch. III : La manière dorique Ch. IV : La distribution intérieure des temples Ch. V : L’orientation des temples Ch. VI : Les portes des temples Ch. VII : Le temple toscan Ch. VIII : Orientation et situation des autels des dieux

24 Livre IV – historique des colonnes

25 Livre IV – La décomposition en module des chapiteaux

26 III - Les relectures vitruviennes du XVII et XVIIIe siècles

27 A - Alberti, De Re Aedificatoria ( )

28 Leon Battista Alberti Alberti, Leon Battista Tory, Geoffroy, Libri de re ædificatoria decem... Opus integrum et absolutum. Paris, Berthold Rembolt, 1512

29 L’Architecture et Art de bien bastir du Seigneur Leon Bapstiste Albert, Gentilhomme Florentin, divisée en dix livres, traduicts de Latin en Françoys, par deffunct Jan Martin, Parisien, nagueres Secretaire du Reverendissime Cardinal de Lenoncourt, A Paris : [Imprimé par R. Massellin, pour] J. Kerver, Libraire juré, demourant aux deux Cochetz, Rue Sainct Jaques, 1553 L’édition est dédiée par Martin au roi Henri II, par l’entremise de Denis Sauvage, et contient une longue épitaphe rédigée par Ronsard en hommage au traducteur. Impression sortie des presses de Robert Masselin pour Jacques Kerver dont la marque typographique est frappée en tête de l’encadrement de titre à enroulements. Pour les deux tiers des illustrations, Kerver utilisa des bois parus dans l’édition italienne de C. Bartoli (1550) et pour le reste des planches provenant de Serlio et de l’édition française de Vitruve, par Martin (1547). Au verso du titre, portrait d’Alberti en cartouche.

30 Jean Martin – Adresse aux ouvriers

31 Alberti – tracé d’une colonne ionique

32 Alberti- tracé corrigé de la volute ionique

33 Alberti – chapiteau composite

34 Alberti – architrave ionique

35 Alberti- Architrave corinthienne

36 Alberti – colonne corinthienne

37 Alberti – chapiteau corinthien

38 Alberti – porte dorique

39 Alberti – porte corinthienne

40 Alberti – porte ionique

41 Alberti – Travées doriques

42 Alberti – travées ioniques

43 Alberti – entasis

44 III- La lecture vitruvienne française aux XVIe et XVIIe siècles

45 A 6 Guillaume Philandrier ( ) Vitruve, Architecture, ou Art de bien bâtir de Marc Vitruve Pollion mis de latin en françois par Iean Martin, secretaire de Monseigneur le cardinal de Lenoncourt. Au roy tres-chrestien Henry II. - Genève : par Iean de Tovrnes, In-4, pièces liminaires (Au roy, Advertissement aux lecteurs, La Vie de Vitruve recueillie de ces propres escripts par G. Philander, et maintenant mise en françois), 391 p., titre à encadr. et fig. gr. sur bois, carte, portrait gr. Ill. de 87 bois, toutes sauf 3 (p. 170, 256, 357) reprises des éd. latines de 1552 et 1586, conçues à l’origine pour accompagner les Annotationes de Philandrier.

46 L’humaniste Guillaume Philandrier (Châtillon-sur-Seine Toulouse 1565) est l’auteur d’annotations en latin sur le De architectura de Vitruve. La première version, publiée en 1544, à Rome, chez Andrea Dossena (In decem libros M. Vitruvii Pollionis de Architectura Annotationes. Ad Franciscum Valesium Regem Christianissimum. Cum Indicibus Graeco & Latino locupletissimis) propose un commentaire latin illustré, rédigé sous forme de notes (annotationes), réparties en livres et chapitres, à partir de brèves citations de Vitruve.

47 Portrait de Guillaume Philandrier

48 Jean Bullant, Reigle générale d’architecture des cinq manières de colonnes… Paris, 1554.

49 Jean Bullant, dessin d’une volute ionique

50 Jean Bullant, dessin d’une colonne

51 Jean Bullant, Des parties d’une colonne

52 Jean Bullant, Origine des ordres

53 Jean Bullant

54 Jean Bullant, entablement dorique, ionique et corinthien

55 Alexandre Francine (15 ?-1648)? Florentin, ingenieur ordinaire du Roy. - A Paris : Planches signées : A. Francini inventor ; Tavernier ex. : chez Melchior Tavernier, graveur et imprimeur du Roy pour les tailles douces..., 1631

56 Alexandre Francine

57

58 Alexandre Francine ( )

59 Alexandre Francine

60 Barbet, Jean (1605- avant 1654) Barbet, Jean; Bosse, Abraham, Livre d’architecture d’autels, et de cheminees, Paris, M. Tavernier, 1633

61

62 Roland Fréart de Chambray ( )

63 Fréart, parallèle entre Scamozzi et Palladio

64 Fréart – parallèle entre Serlio et Vignole

65 Fréart – Thermes de Dioclétien à Rome

66

67 La création de l’Académie d’architecture et les architectes du roi

68 Claude Perrault

69

70 François Blondel, Cours d’architecture, Paris, 1699

71


Télécharger ppt "La grammaire classique de l’architecture : la tradition vitruvienne et l’emploi des ordres Cours 4 – 4 novembre 2008."

Présentations similaires


Annonces Google