La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Département Informatique Les bases de l’assembleur Laurent JEANPIERRE D’après le cours de Pascal FOUGERAY IUT de CAEN – Campus 3.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Département Informatique Les bases de l’assembleur Laurent JEANPIERRE D’après le cours de Pascal FOUGERAY IUT de CAEN – Campus 3."— Transcription de la présentation:

1 Département Informatique Les bases de l’assembleur Laurent JEANPIERRE D’après le cours de Pascal FOUGERAY IUT de CAEN – Campus 3

2 Département Informatique 2 Contenu du cours Structure d’un programme Les directives Les instructions / opérandes Les données initialisées Déplacer des données (MOV, PUSH )

3 Département Informatique 3 Structure d’un programme Un source assembleur est une suite de lignes : Indépendantes Se suivant dans l’ordre Chaque ligne peut contenir (dans l’ordre) Un label Une instruction/directive (+ opérandes) Un commentaire Le symbole « \ » seul Les espaces/tabulations n’ont pas de sens

4 Département Informatique 4 Structure d’un programme (2) Exemple : Ici 1 : movl 2 $0,%eax 3 \ 4 # 5 met A à 0 1. Le label « Ici » 2. L’instruction « movl » 3. Les opérandes « $0, %eax » 4. La rupture de ligne « \ » 5. Le commentaire « met A à 0 »

5 Département Informatique 5 Les labels Tant qu’un programme n’est pas assemblé Les instructions n’existent pas vraiment Elles n’ont donc pas d’adresse en mémoire On doit pourtant y faire référence : Écriture dans une variable Affichage d’un message Appel d’une fonction  Nécessité de donner un nom à une ligne du programme  Le label (ou encore étiquette)

6 Département Informatique 6 Un label Commence en première colonne Obéit au motif [A-Za-z_.][0-9A-Za-z_.]* : Une lettre, le caractère « _ » ou un point Éventuellement des chiffres, des lettres, des caractères « _ » ou «. » Se termine par un deux-points : « : » Est unique dans tout le programme. Exemple : Label_exemple.13

7 Département Informatique 7 Les commentaires Commencent par un dièse « # » Se terminent en fin de ligne Contiennent ce que vous voulez ! Ils sont ignorés par le compilateur Ils ne produisent pas de code machine Ils expliquent le programme

8 Département Informatique 8 Le caractère « \ » seul Indique la rupture de ligne N’est suivi d’aucun caractère Lors de l’assemblage : La ligne suivante sera lue comme la suite de la ligne courante Exemple : movl %eax, \ (0x ) # gros entier

9 Département Informatique 9 Contenu du cours Structure d’un programme Les directives Les instructions / opérandes Les données initialisées Déplacer des données (MOV, PUSH )

10 Département Informatique 10 Définition Une directive de compilation Ne génère pas de code Donne des ordres au compilateur Ne change pas le structure du programme Elle respecte le motif.[a-z]+ : Un point «. » Une ou plusieurs lettres MINUSCULES

11 Département Informatique 11 Directives de segmentation.align n Aligne les données en mémoire Sur des paquets de n octets Exemple : un ne peut lire un ‘long’ (32 bits) que s’il est aligné tous les 4 octets..data Indique le début du segment de données.text Indique le début du segment de code

12 Département Informatique 12 Directives de constantes.byte 65,0b ,0101,0x41,’A Inscrit 5 fois le nombre 65 en mémoire Sur 8 bits chacun Séparés par des virgules.quad 0x ABCDEF, 13 Inscrit de grands nombres en mémoire Sur 64 bits Séparés par des virgules

13 Département Informatique 13 Directives de constantes (2).ascii "Ring the bell\7" Stocke les caractères en mémoire (Ici suivi du caractère N°7 : BELL) N’ajoute pas le ‘\0’ final (≠.string).float 0f – E-7 Stocke un nombre flottant en mémoire (voir cours sur le FPU) (ici : -  )

14 Département Informatique 14 Contenu du cours Structure d’un programme Les directives Les instructions / opérandes Les données initialisées Déplacer des données (MOV, PUSH )

15 Département Informatique 15 Les instructions Mnémoniques du langage du processeur cible Peuvent avoir un ou plusieurs opérandes Génèrent du code pendant l’assemblage Sont très nombreuses (Ne seront pas toutes étudiées !) Exemple : addl $4, %eax cmpl $111, %eax jz Boucle

16 Département Informatique 16 Les opérandes Indiquent les argument de l’instruction (ou directive) courante séparées par des virgules Peuvent être : Registres : %eax, %esp, %bh, … Constantes : $1, $0x24, $’A, $Question (Question étant un label) (sauf dans les directives : pas de dollar « $ ») Expressions : $(64+1), $(’B-1) (L’assembleur remplace par le résultat) Indirection : (13) (contenu de la mémoire à l’adresse 13. Pas pour les directives)

17 Département Informatique 17 Contenu du cours Structure d’un programme Les directives Les instructions / opérandes Les données initialisées Déplacer des données (MOV, PUSH )

18 Département Informatique 18 Bases de calculs Décimale : [1-9][0-9]* Mode par défaut de l’assembleur Ne peut pas commencer par un zéro Binaire : 0b[01]+ Octal : 0[0-7]* Hexadécimal : 0x[0-9A-Fa-f]+

19 Département Informatique 19 Les entiers Les processeurs ont un bus de données bien défini (aujourd’hui 32 bits et plus) On ne travaille pas toujours avec des mots de cette taille… Exemple : 260 = En octets (8b) : , Sur 16b : Sur 32b :

20 Département Informatique 20 Les entiers (2).byte 1 octet, 8 bits.hword, ou.short 2 octets, 16 bits.long, ou.int 4 octets, 32 bits.quad 8 octets, 64 bits.octa 16 octets, 128 bits

21 Département Informatique 21 Les flottants.float, ou.single Simple précision, 4 octets, 32 bits.double Double précision, 8 octets, 64 bits Les FPU travaillent en fait sur 80 bits Mais échangent leurs données sur 32 ou sur 64 bits avec le processeur central. Voir cours sur la Floating Point Unit…

22 Département Informatique 22 Les tableaux Deux possibilités : Énumération des valeurs :.byte ‘a, ‘b, ‘c, ‘d.short 0, 1, 2, 3, 4 Spécification de la taille :.space 4, 25 ou.fill 4,1,25 Est équivalent à.byte 25, 25, 25, 25

23 Département Informatique 23 Les chaînes de caractères Deux façons de stocker une chaîne :.ascii "Abcdefgh" Insère les 8 premières lettres de l’alphabet.string "Abcdefgh" Insère les 8 lettres suivies du caractère N° 0 Le caractère 0 indique la fin de chaîne

24 Département Informatique 24 Contenu du cours Structure d’un programme Les directives Les instructions / opérandes Les données initialisées Déplacer des données (MOV, PUSH )

25 Département Informatique 25 Manipulation de données Opération de base = copie de données. Instruction = MOV Copie la source dans la destination Ex : movl $0,%eax #A  0 movl $10,%ebx #B  10 movl %ebx,%eax #A  B #ici, A et B contiennent 10

26 Département Informatique 26 Sélection de la taille des données Dans la norme AT&T, la taille doit être indiquée  On ajoute une lettre à l’instruction B : Byte, 1 octet W : Word, 2 octets L : Long Word, 4 octets Q : Quad Word, 8 octets Ex : movw $0, %ax movq $25, %mm0# registre mmx

27 Département Informatique 27 Valeur Immédiate CS, DS, ES, FS, GS, SS eAX eBX eCX eDX eSI eDI eBP eSP MEMOIREMEMOIRE MOV : opérations permises Tous les mouvements ne sont pas permis Exemple : Mémoire  Mémoire est illégal Les possibilités sont :

28 Département Informatique 28 Mouvements sur la pile Pile = LIFO : Last In First Out En assembleur : mémoire contextuelle On ferme le dernier bloc ouvert Comme des parenthèses Deux instructions : PUSH = empiler met une valeur sur la pile. Sur x86, le registre esp diminue POP = dépiler retire une valeur de la pile. Sur x86, le registre esp augmente

29 Département Informatique 29 esp Exemple de manipulation de pile movw $0x10, %ax pushl %eax popl %ebx Registres EAXEBXESP ****???? Pile ** **10


Télécharger ppt "Département Informatique Les bases de l’assembleur Laurent JEANPIERRE D’après le cours de Pascal FOUGERAY IUT de CAEN – Campus 3."

Présentations similaires


Annonces Google