La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

OPTIMISER LA CHAINE D’APPROVISIONNEMENT Héloïse DELHOUME HD Conseil OI.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "OPTIMISER LA CHAINE D’APPROVISIONNEMENT Héloïse DELHOUME HD Conseil OI."— Transcription de la présentation:

1 OPTIMISER LA CHAINE D’APPROVISIONNEMENT Héloïse DELHOUME HD Conseil OI

2 INTRODUCTION Pourquoi faut-il rapidement penser aux aspects logistiques quand on achète des biens à l’international? Où m’approvisionner? Qui prendra en charge le transport? Comment optimiser si j’ai plusieurs fournisseurs? Quand commander? Qui peut m’aider à organiser au mieux mon transport? Qu’est-ce qu’un coût de revient et à quoi me sert-il?

3 OÙ M’APPROVISIONNER? exportateurtransitaire importateurdouane quai PAYS / REGION DE DEPARTPAYS / REGION D‘ARRIVEE Quels sont les règlementations en vigueur à l’entrée à la Réunion (quotas, droits et taxes)?

4 Quel moyen de transport utiliser: maritime ou aérien? Mes marchandises vont naturellement définir le moyen de transport:  Très petits colis / produits périssables: l’aérien  Marchandises en très grandes quantités ou très volumineuses: un (des) conteneur(s) complet(s)  Mes marchandises ne sont pas urgentes et en quantité plutôt limitées (groupage maritime) Quelles sont les connexions existantes??? Le service est-il en direct???

5 QUEL INCOTERM CHOISIR? Plus je prends en charge le transport de mes marchandises tôt, plus j’économise sur mon coût d’importation. Plus je prends en charge le transport de mes marchandises tôt, plus je dois prendre le temps de suivre l’expédition transitaire importateurdouane quai exportateur

6 OPTIMISER LES DEPARTS Première étape: la cartographie des fournisseurs en métropole Le Havre Marseille

7 Deuxième étape: maîtriser ses délais Délai de mise à disposition du fournisseur +Délai de transport TOTAL =Délai d’approvisionnement « Transit time » = délai en mer et non de bout en bout! Penser à ajouter le délai terrestre, différent si complet ou groupage Vérifier si le fret se fait en direct ou avec transbordement(s) Prendre une marge de manœuvre sur non direct

8 Troisième étape: commander au bon moment! Bien calculer son stock d’alerte (= stock minimum + stock de sécurité) Prendre en considération les urgences (Ne pas hésiter à demander au transitaire de vous proposer plusieurs compagnies maritimes / services) Quatrième étape: regrouper le plus possible! D’où l’importance de l’incoterm…

9 LE TRANSITAIRE Que fait un transitaire? – Organisation des transports de tout type (routier, ferroviaire, maritime, aérien), de tous types de marchandises (vrac, complet, groupage) – Stockage – Préparation de commande – Dédouanement (export et import) – Gestion documentaire –…–…

10 Critères de choix: – Le réseau du transporteur: intégré ou non, exclusif ou non, sous-traitance ou non – Services de groupage: existence, régularité – Intervention sur l’emballage / calage des colis – Possibilité de gestion de stockage – Possibilité de conteneurs personnalisés – Existence d’un entrepôt sous douane – Possibilité d’un suivi personnalisé (Internet ou autre) – Prix

11 Conteneurs completsGroupage (FCL / FCL)(LCL / LCL) fournisseur Transitaire départ Transitaire arrivée Transitaire départ Transitaire arrivée client F1 F3F2 F4 C4C3C2C1

12 LCL / FCLFCL / LCL Transitaire arrivée Transitaire arrivée clientC4C3C2C1 Transitaire départ F1 F3F2 F4 fournisseur Transitaire départ

13 LE PRIX DE REVIENT Prix du produit sur la facture totale du fournisseur +Prestation de transport en fonction de l’incoterm +Prestations diverses optionnelles +Droits et taxes de douane à l’entrée =Prix de revient import du produit Vérifier AVANT la conclusion d’un contrat que le produit reste compétitif sur le marché une fois importé

14 LE COEFFICIENT D’APPROCHE Prix de revient import du produit Prix départ usine (EXW) du produit 1 Coefficient d’approche (%) Surcoût appliqué à mon produit « brut » lié à l’opération d’importation

15 Utilité du coefficient d’approche: – Suivi de l’évolution de la part de transport dans les approvisionnements d’une entreprise – Connaissance de la valeur exacte des marchandises stockées – Etablissement des prix de vente

16 CONCLUSION Pour optimiser ses coûts d’approvisionnement, il vaut mieux 1/ maîtriser les incoterms 2/ avoir choisi le transitaire adapté 3/ garder un œil constant sur les taux d’approche 4/ ne pas hésiter à se faire conseiller ou se former

17 Merci de votre attention et à bientôt! Héloïse DELHOUME


Télécharger ppt "OPTIMISER LA CHAINE D’APPROVISIONNEMENT Héloïse DELHOUME HD Conseil OI."

Présentations similaires


Annonces Google