La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Shanghai Paris Toronto Buenos Aires Shanghai Paris Toronto Buenos Aires Le bien être psychologique des salariés au travail Résultats détaillés Septembre.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Shanghai Paris Toronto Buenos Aires Shanghai Paris Toronto Buenos Aires Le bien être psychologique des salariés au travail Résultats détaillés Septembre."— Transcription de la présentation:

1 Shanghai Paris Toronto Buenos Aires Shanghai Paris Toronto Buenos Aires Le bien être psychologique des salariés au travail Résultats détaillés Septembre 2007 N° Contacts IFOP Anne Panis-Lelong/Rudy Bourles/ Tristan Roger IFOP 6, 8 rue Eugène Oudiné, Paris Tel : //

2 Ifop pour AGSE - Médéric - Groupe Malakoff – La santé mentale au travail – Septembre 2007 – Sommaire Introduction Contexte et Objectifs Méthodologie Échantillon Principaux résultats Résultats détaillés L’importance du bien être psychologique des salariés pour l’entreprise La manifestations des problèmes liés aux troubles psychologiques en entreprise Les outils d’information et d’analyse de la santé des salariés Focus sur la problématique du suicide en entreprise Typologie des entreprises face à la question du bien être psychologique des salariés Annexe : résultats par tailles d’entreprises et secteurs d’activité

3 Ifop pour AGSE - Médéric - Groupe Malakoff – La santé mentale au travail – Septembre 2007 – Introduction Shanghai Paris Toronto Buenos Aires

4 Ifop pour AGSE - Médéric - Groupe Malakoff – La santé mentale au travail – Septembre 2007 – Le rappel du contexte Association loi de 1901, l’A.G.S.E. a pour vocation de favoriser, développer et promouvoir l’amélioration du bien-être des personnes au travail par le biais notamment d’actions de communication à destination des entreprises et du grand public. Dans le cadre de cette mission, et en partenariat avec Groupe Malakoff et Médéric, acteurs majeurs de la protection sociale complémentaire en France, l’AGSE a souhaité disposer d’éléments concrets sur la prise en compte du bien être psychologique des salariés par les grandes entreprises. C’est dans ce cadre qu’intervient l’étude de l’IFOP.

5 Ifop pour AGSE - Médéric - Groupe Malakoff – La santé mentale au travail – Septembre 2007 – Les objectifs de l’étude Mesurer et comprendre l’importance accordée par les entreprises au bien être psychologique des employés. Faire un état des lieux des principaux problèmes liés à la santé mentale rencontrés en entreprise, comment se manifestent-t-il ? Quels en sont les causes ? Comment les prévenir ? Mesurer la part des entreprises qui disposent d’outils d’information et d’analyse de la santé des salariés au travail.

6 Ifop pour AGSE - Médéric - Groupe Malakoff – La santé mentale au travail – Septembre 2007 – La méthodologie L’étude a été réalisée par téléphone, via le système CATI (Computer Assisted Telephone Interview), du 03 au 14 septembre Cible interrogée : 300 Directeurs des Ressources Humaines d’entreprises de 250 salariés et plus. L’échantillon interrogé a été « raisonné » sur la taille et le secteur d’activité de l’entreprise, afin de pouvoir bénéficier d’une lecture des résultats sur ces variables. L’échantillon a ensuite été « redressé », afin que les résultats de l’étude soient représentatifs de l’ensemble des entreprises françaises de plus de 250 salariés.

7 Ifop pour AGSE - Médéric - Groupe Malakoff – La santé mentale au travail – Septembre 2007 – L’échantillon ECHANTILLON INTERROGE ECHANTILLON INTERROGE (en effectif) ECHANTILLON REDRESSE ECHANTILLON REDRESSE (en effectif)

8 Ifop pour AGSE - Médéric - Groupe Malakoff – La santé mentale au travail – Septembre 2007 – Principaux résultats Shanghai Paris Toronto Buenos Aires

9 Ifop pour AGSE - Médéric - Groupe Malakoff – La santé mentale au travail – Septembre 2007 – Principaux résultats L’importance du bien être psychologique des salariés pour l’entreprise La quasi totalité des DRH interrogés considèrent que le bien être psychologique des employés est un enjeu important pour l’entreprise, et que sa promotion est un thème de préoccupation majeure. Une préoccupation qui s’explique par l’importance du bien être au travail pour le bon fonctionnement des entreprises, qui voient dans celui-ci un moyen d’améliorer la productivité ou d’attirer les talents. La manifestation des problèmes liés aux troubles psychologiques et leur prise en compte par l’entreprise Les problèmes liés aux troubles psychologiques au travail se manifestent principalement par l’absentéisme, les difficultés relationnelles entre collègues, ou l’augmentation des conflits avec la hiérarchie. Les causes identifiées pour expliquer ces problèmes sont variées, et aucune ne se détache en particulier. Les DRH mettent ainsi sur le même plan « problèmes personnels », « augmentation de la charge de travail » ou encore « inquiétude sur l’avenir professionnel » pour expliquer les troubles psychologiques au travail. Si aucune cause ne ressort en particulier, « l’amélioration des pratiques managériales » est en revanche clairement identifiée par la majorité des DRH comme le principal moyen d’améliorer le bien être des salariés au travail, loin devant «la prévention des TMS » ou « la réorganisation des procédures de travail ». Enfin, le principal obstacle à la mise en place d’une politique de prévention du mal être au travail réside dans la difficulté à faire un diagnostic de la situation. Le « manque de budget », cité par moins d’un quart des entreprises, n’apparaît pas comme un véritable obstacle.

10 Ifop pour AGSE - Médéric - Groupe Malakoff – La santé mentale au travail – Septembre 2007 – Principaux résultats Les outils d’information et d’analyse de la santé des salariés Moins de la moitié des entreprises interrogées (46%) déclarent disposer d’outils d’information et d’analyse pertinents concernant la santé de leurs salariés. Il s’agit essentiellement des données fournies par la médecine du travail (85%), et dans une moindre mesure, de tableaux de bord internes (54%). Plus de la moitié des entreprises (58%) déclarent n’avoir pas mis en place des mesures concrètes pour prévenir les situations de mal être dans l’entreprise, alors que 99% d’entre elles déclarent que le bien être des salariés est un enjeux important (dont 62% « très important ») pour l’entreprise. Cette différence entre posture de principe et mise en place effective de mesures se retrouve fréquemment dans le secteur de la prévention des risques. La problématique du suicide au travail Les DRH interrogés sont prudents quant à l’interprétation des suicides sur lieu de travail dont la presse s’est fait l’écho récemment. Plus de la moitié d’entre eux (56%) considèrent ainsi qu’il s’agit d’événements isolés difficilement interprétables. Enfin, si 57% des DRH déclarent que que le suicide pour raisons professionnelles peut concerner toutes les entreprises, seuls 22% considèrent que leur entreprise peut être concernée. Une différence d’appréciation qui met en lumière une mise à distance vis à vis d’un phénomène aussi grave que le suicide.

11 Ifop pour AGSE - Médéric - Groupe Malakoff – La santé mentale au travail – Septembre 2007 – Résultats détaillés Shanghai Paris Toronto Buenos Aires

12 Ifop pour AGSE - Médéric - Groupe Malakoff – La santé mentale au travail – Septembre 2007 – Shanghai Paris Toronto Buenos Aires 1 L’importance du bien être psychologique des salariés pour l’entreprise

13 Ifop pour AGSE - Médéric - Groupe Malakoff – La santé mentale au travail – Septembre 2007 – L’importance du bien-être psychologique des salariés pour l’entreprise Q1.Selon vous, le bien être psychologique des salariés au travail est-il un enjeu…pour l’entreprise ? Base : ensemble – 100% = 300 Total important 99% La promotion du bien-être au travail, une préoccupation majeure Q14.Considérez-vous que la promotion du bien-être au travail, sera, dans l’avenir, un thème de préoccupation majeur pour les décideurs des ressources humaines ? Base : ensemble – 100% = 300 Total oui 88% Le bien être au travail, un thème de préoccupation majeur Le bien être psychologique des salariés, un enjeu…

14 Ifop pour AGSE - Médéric - Groupe Malakoff – La santé mentale au travail – Septembre 2007 – L’évolution des dépenses d’amélioration de la santé des salariés Q17.Dans les deux prochaines années, indépendamment de vos budgets de protection sociale, anticipez-vous… de vos dépenses d’amélioration de la santé des salariés? Base : ensemble – 100% = 300

15 Ifop pour AGSE - Médéric - Groupe Malakoff – La santé mentale au travail – Septembre 2007 – Les raisons de l’importance du bien-être au travail pour l’entreprise Q15.Considérez-vous que la promotion du bien-être au travail, sera, dans l’avenir, un thème de préoccupation majeur pour les décideurs des ressources humaines ? Oui : Pour quelles raisons ? En premier ? Ensuite ? Base : – 100% = % 68% 66% 58% 34% 32% 25% Total  76% (taille : salariés)  63% (taille : salariés)  = écarts significativement supérieurs ou inférieurs à un niveau de confiance de 95% par rapport à une cible complémentaire précisée.

16 Ifop pour AGSE - Médéric - Groupe Malakoff – La santé mentale au travail – Septembre 2007 – Shanghai Paris Toronto Buenos Aires 2 La manifestations des problèmes liés aux troubles psychologiques en entreprise

17 Ifop pour AGSE - Médéric - Groupe Malakoff – La santé mentale au travail – Septembre 2007 – Q2.Dans votre entreprise, avez-vous observé au cours de ces dernières années une augmentation des problèmes liés aux troubles psychologiques au travail (stress, épuisement…) ? Base : ensemble – 100% = 300 Total « en augmentation » L’évolution des problèmes liés aux troubles psychologiques au travail 45%  79% (secteur : services)  45% (secteur : industrie) La perception de la pénibilité au travail aujourd’hui Q5.Selon vous, la pénibilité au travail est-elle aujourd’hui majoritairement… ? Base : ensemble – 100% = 300 Augmentation des problèmes liés aux troubles psychologiques au travail  = écarts significativement supérieurs ou inférieurs à un niveau de confiance de 95% par rapport à une cible complémentaire précisée.

18 Ifop pour AGSE - Médéric - Groupe Malakoff – La santé mentale au travail – Septembre 2007 – Les signaux révélateurs de problèmes liés aux troubles psychologiques au travail Q3Selon vous, quels sont les signaux qui peuvent traduire des problèmes liés aux troubles psychologiques au travail ? Base : ensemble – 100% = 300  58% (secteur : commerce)  = écarts significativement supérieurs ou inférieurs à un niveau de confiance de 95% par rapport à une cible complémentaire précisée.

19 Ifop pour AGSE - Médéric - Groupe Malakoff – La santé mentale au travail – Septembre 2007 – Les causes perçues des problèmes liés à la santé psychologique au travail Q4.À quelle(s) principale(s) cause(s) peut-on attribuer les problèmes liés à la santé psychologique au travail ? En premier ? Ensuite ? Base : ensemble – 100% = % 49% 48% 41% 35% 27% 7% Total  43% (secteur : industrie)  31% (secteur : services)  = écarts significativement supérieurs ou inférieurs à un niveau de confiance de 95% par rapport à une cible complémentaire précisée.

20 Ifop pour AGSE - Médéric - Groupe Malakoff – La santé mentale au travail – Septembre 2007 – Les actions de prévention à mettre en place en priorité Q12Dans quels domaine pensez-vous que l’entreprise doit intervenir de manière prioritaire pour améliorer la santé et le bien être des ses salariés ? En premier ? Ensuite ? Base : ensemble – 100% = % 54% 52% 40% 39% 25% 14% 8% Total  50% (secteur : industrie)  62% (secteur : service)  35% (secteur : industrie)  = écarts significativement supérieurs ou inférieurs à un niveau de confiance de 95% par rapport à une cible complémentaire précisée.

21 Ifop pour AGSE - Médéric - Groupe Malakoff – La santé mentale au travail – Septembre 2007 – La mise en place de mesures de prévention des situations de mal être Q11Avez-vous mis en place des mesures concrètes pour prévenir les situations de mal-être dans votre entreprise ? Base : ensemble – 100% = 300 NON : 56%  = écarts significativement supérieurs ou inférieurs à un niveau de confiance de 95% par rapport à une cible complémentaire précisée.

22 Ifop pour AGSE - Médéric - Groupe Malakoff – La santé mentale au travail – Septembre 2007 – Les obstacles à la prévention du mal être au travail Q13Quels sont, de votre point de vue, le(s) principal (aux) obstacle(s) à la prévention en matière de mal-être au travail ? En premier ? Ensuite ? Base : ensemble – 100% = % 46% 45% 37% 24% 19% Total  28% (taille : + de 1000 salariés)  16% (taille : - de 1000 salariés)  26% (taille : - de 1000 salariés)  15% (taille : + de 1000 salariés)  = écarts significativement supérieurs ou inférieurs à un niveau de confiance de 95% par rapport à une cible complémentaire précisée.

23 Ifop pour AGSE - Médéric - Groupe Malakoff – La santé mentale au travail – Septembre 2007 – Shanghai Paris Toronto Buenos Aires 3 Les outils d’information et d’analyse de la santé des salariés

24 Ifop pour AGSE - Médéric - Groupe Malakoff – La santé mentale au travail – Septembre 2007 – Les outils d’information et d’analyse sur la santé des salariés Q9.Disposez-vous d’outils d’information et d’analyse pertinents sur la santé de vos salariés ? Base : ensemble – 100% = 300 Q.10Quels sont les outils d’information et d’analyse sur la santé de vos salariés dont vous disposez…? Base : disposent d’au moins un outil – 100% = 138  49% (secteur : industrie)  34% (secteur : commerce)  = écarts significativement supérieurs ou inférieurs à un niveau de confiance de 95% par rapport à une cible complémentaire précisée.

25 Ifop pour AGSE - Médéric - Groupe Malakoff – La santé mentale au travail – Septembre 2007 – Les acteurs envisagés pour accompagner l’entreprise dans sa démarche de prévention des troubles psychologiques Q16.Si vous deviez mettre en place des actions de prévention dans le domaine des troubles psychosociaux, quels seraient les acteurs à qui vous auriez recours ? Base : ensemble – 100% = 300  65% (taille : 500 à 999 salariés)  = écarts significativement supérieurs ou inférieurs à un niveau de confiance de 95% par rapport à une cible complémentaire précisée.

26 Ifop pour AGSE - Médéric - Groupe Malakoff – La santé mentale au travail – Septembre 2007 – Focus sur la problématique du suicide au travail Shanghai Paris Toronto Buenos Aires 4

27 Ifop pour AGSE - Médéric - Groupe Malakoff – La santé mentale au travail – Septembre 2007 – Le suicide sur le lieu de travail Q6.Les médias se sont récemment fait l’écho de plusieurs suicides sur le lieu de travail, considérez-vous ces suicides comme étant plutôt… Base : ensemble – 100% = 300 Q7.Selon vous, la problématique du suicide pour raisons professionnelles est une problématique qui… Base : ensemble – 100% = 300 Peut concerner toutes les entreprises Qui concerne essentiellement des entreprises bien spécifiques, où les employés sont davantage soumis au stress. Q8.Diriez-vous que la problématique du suicide pour raisons professionnelles est une problématique qui peut concerner votre entreprise ? Base : ensemble – 100% = 300 Total « peut concerner mon entreprise » 22%

28 Ifop pour AGSE - Médéric - Groupe Malakoff – La santé mentale au travail – Septembre 2007 – La mise à distance du problème du suicide sur le lieu de travail Q7.Selon vous, la problématique du suicide pour raisons professionnelles est une problématique qui… Q8.Diriez-vous que la problématique du suicide pour raisons professionnelles est une problématique qui peut concerner votre entreprise ? Base : ensemble – 100% = 297

29 Ifop pour AGSE - Médéric - Groupe Malakoff – La santé mentale au travail – Septembre 2007 – Typologie des entreprises face à la question du bien être psychologique des salariés au travail Shanghai Paris Toronto Buenos Aires Analyse typologique réalisée selon la méthode des «nuées dynamiques ». Les données de départ étaient les scores des interviewés sur un axe canonique calculé de manière à capter la co-variance entre les attitudes générales envers le bien être psychologique des salariés au travail (Q1, Q2, Q14) et les mesures de prévention mises en place ou qu'il faudrait mettre en place (Q11, Q12, Q13)

30 Ifop pour AGSE - Médéric - Groupe Malakoff – La santé mentale au travail – Septembre 2007 – Leur implication dans cette problématique est également moins marquée, elles ne sont que 39% à déclarer que le bien être psychologique des salariés est un enjeu très important pour l’entreprise (vs. 62% en moyenne). Elles semblent tenir un discours volontariste « de façade » sur le sujet : elles citent ainsi davantage d’actions qu’il faudrait mettre en place (4,1 vs 3,1), mais citent par ailleurs plus d’obstacles à la mise en œuvre de ces actions (3 vs 2,5) avec en particulier le manque de soutien de leur direction (55% vs 19% en moyenne) et le manque de budget affecté à la prévention (49% vs 24% en moyenne). On retrouve dans ce groupe davantage de très grandes entreprises (27% de 1000 salariés et + vs 21% en moyenne). Leur implication dans cette problématique est également moins marquée, elles ne sont que 39% à déclarer que le bien être psychologique des salariés est un enjeu très important pour l’entreprise (vs. 62% en moyenne). Elles semblent tenir un discours volontariste « de façade » sur le sujet : elles citent ainsi davantage d’actions qu’il faudrait mettre en place (4,1 vs 3,1), mais citent par ailleurs plus d’obstacles à la mise en œuvre de ces actions (3 vs 2,5) avec en particulier le manque de soutien de leur direction (55% vs 19% en moyenne) et le manque de budget affecté à la prévention (49% vs 24% en moyenne). On retrouve dans ce groupe davantage de très grandes entreprises (27% de 1000 salariés et + vs 21% en moyenne). « Les politiquement correct » (13%) « Les immatures » (25%) Ce groupe d’entreprises semble particulièrement concerné par la problématique du bien être psychologique en entreprise : elles sont 81% à dire que c’est un enjeu très important pour l’entreprise (vs 62% en moyenne). Un discours qui se traduit dans les faits, avec une part plus importante qui déclarent avoir mis en place des mesures de prévention du mal être (52% vs 42%). Des entreprises qui ne se distinguent ni par la taille ni par le secteur d’activité (une structure proche de celle de la moyenne). Ce groupe d’entreprises semble particulièrement concerné par la problématique du bien être psychologique en entreprise : elles sont 81% à dire que c’est un enjeu très important pour l’entreprise (vs 62% en moyenne). Un discours qui se traduit dans les faits, avec une part plus importante qui déclarent avoir mis en place des mesures de prévention du mal être (52% vs 42%). Des entreprises qui ne se distinguent ni par la taille ni par le secteur d’activité (une structure proche de celle de la moyenne). « Les concernées » (33%) Elles ne sont que 20% à citer la prévention des risques psychosociaux comme un domaine d’action prioritaire pour améliorer la santé et le bien être des salariés (vs 39% en moyenne). Elles ne présentent pas par ailleurs d’aspérités différenciantes. Elles ne sont que 20% à citer la prévention des risques psychosociaux comme un domaine d’action prioritaire pour améliorer la santé et le bien être des salariés (vs 39% en moyenne). Elles ne présentent pas par ailleurs d’aspérités différenciantes. Elles apparaissent beaucoup moins impliquées que la moyenne sur la question du bien être psychologique des salariés : - « seules » 28% sont tout à fait d’accord pour dire que la promotion du bien être sera une préoccupation majeure pour l’entreprise (vs 43% en moyenne). - la prévention des risques psychosociaux n’est citée que par 4% d’entre elles comme un domaine d’intervention prioritaire pour améliorer la santé et le bien être des salariés (contre 39% en moyenne). Un discours en cohérence avec ce qu’elles mettent en œuvre : elles sont moins nombreuses à avoir mis en place des mesures de prévention du mal être en entreprise (29% vs 42% en moyenne) tout en citant pourtant peu d’obstacles à la mise en œuvre de telles mesures (2,1 vs 2,5 en moyenne). On retrouve davantage d’ entreprises de plus petites tailles (65% de 250 à 500 salariés vs. 53% en moyenne). Elles apparaissent beaucoup moins impliquées que la moyenne sur la question du bien être psychologique des salariés : - « seules » 28% sont tout à fait d’accord pour dire que la promotion du bien être sera une préoccupation majeure pour l’entreprise (vs 43% en moyenne). - la prévention des risques psychosociaux n’est citée que par 4% d’entre elles comme un domaine d’intervention prioritaire pour améliorer la santé et le bien être des salariés (contre 39% en moyenne). Un discours en cohérence avec ce qu’elles mettent en œuvre : elles sont moins nombreuses à avoir mis en place des mesures de prévention du mal être en entreprise (29% vs 42% en moyenne) tout en citant pourtant peu d’obstacles à la mise en œuvre de telles mesures (2,1 vs 2,5 en moyenne). On retrouve davantage d’ entreprises de plus petites tailles (65% de 250 à 500 salariés vs. 53% en moyenne). Typologie des entreprises face à la question du bien être psychologique des salariés au travail « Les désimpliquées » (29%)

31 Ifop pour AGSE - Médéric - Groupe Malakoff – La santé mentale au travail – Septembre 2007 – Annexe Shanghai Paris Toronto Buenos Aires

32 Ifop pour AGSE - Médéric - Groupe Malakoff – La santé mentale au travail – Septembre 2007 – Taux d’absentéisme des entreprises interrogées Q18.Pour terminer, dans quelle tranche se situe le taux d’absentéisme dans votre entreprise (taux général, toute cause confondue)? Base : ensemble – 100% = 300

33 Ifop pour AGSE - Médéric - Groupe Malakoff – La santé mentale au travail – Septembre 2007 – Résultats selon la taille et le secteur des entreprises Shanghai Paris Toronto Buenos Aires

34 Ifop pour AGSE - Médéric - Groupe Malakoff – La santé mentale au travail – Septembre 2007 – L’importance du bien-être psychologique des salariés pour l’entreprise Q1.Selon vous, le bien être psychologique des salariés au travail est-il un enjeu…pour l’entreprise ?

35 Ifop pour AGSE - Médéric - Groupe Malakoff – La santé mentale au travail – Septembre 2007 – Q2.Dans votre entreprise, avez-vous observé au cours de ces dernières années une augmentation des problèmes liés aux troubles psychologiques au travail (stress, épuisement…) ? L’évaluation des problèmes liés aux troubles psychologiques au travail

36 Ifop pour AGSE - Médéric - Groupe Malakoff – La santé mentale au travail – Septembre 2007 – La perception de la pénibilité au travail aujourd’hui Q5.Selon vous, la pénibilité au travail est-elle aujourd’hui majoritairement… ?

37 Ifop pour AGSE - Médéric - Groupe Malakoff – La santé mentale au travail – Septembre 2007 – Les signaux révélateurs de problèmes liés aux troubles psychologiques au travail Q3Selon vous, quels sont les signaux qui peuvent traduire des problèmes liés aux troubles psychologiques au travail ?

38 Ifop pour AGSE - Médéric - Groupe Malakoff – La santé mentale au travail – Septembre 2007 – Les causes perçues des problèmes liés à la santé psychologique au travail Q4.À quelle(s) principale(s) cause(s) peut-on attribuer les problèmes liés à la santé psychologique au travail ? En premier ? Ensuite ?

39 Ifop pour AGSE - Médéric - Groupe Malakoff – La santé mentale au travail – Septembre 2007 – Les actions de prévention à mettre en place en priorité Q12Dans quels domaine pensez-vous que l’entreprise doit intervenir de manière prioritaire pour améliorer la santé et le bien être des ses salariés ? En premier ? Ensuite ?

40 Ifop pour AGSE - Médéric - Groupe Malakoff – La santé mentale au travail – Septembre 2007 – Les outils d’information et d’analyse sur la santé des salariés Q9.Disposez-vous d’outils d’information et d’analyse pertinents sur la santé de vos salariés ?

41 Ifop pour AGSE - Médéric - Groupe Malakoff – La santé mentale au travail – Septembre 2007 – Les outils d’information et d’analyse sur la santé des salariés Q.10Quels sont les outils d’information et d’analyse sur la santé de vos salariés dont vous disposez…?

42 Ifop pour AGSE - Médéric - Groupe Malakoff – La santé mentale au travail – Septembre 2007 – La mise en place de mesures de prévention des situations de mal être Q11Avez-vous mis en place des mesures concrètes pour prévenir les situations de mal-être dans votre entreprise ?

43 Ifop pour AGSE - Médéric - Groupe Malakoff – La santé mentale au travail – Septembre 2007 – Les obstacles à la prévention du mal être au travail Q13Quels sont, de votre point de vue, le(s) principal (aux) obstacle(s) à la prévention en matière de mal-être au travail ? En premier ? Ensuite ?

44 Ifop pour AGSE - Médéric - Groupe Malakoff – La santé mentale au travail – Septembre 2007 – La promotion du bien-être au travail à l’avenir Q14.Considérez-vous que la promotion du bien-être au travail, sera, dans l’avenir, un thème de préoccupation majeur pour les décideurs des ressources humaines ?

45 Ifop pour AGSE - Médéric - Groupe Malakoff – La santé mentale au travail – Septembre 2007 – La promotion du bien-être au travail à l’avenir Q15.Pour quelles raisons ? En premier ? Ensuite ?

46 Ifop pour AGSE - Médéric - Groupe Malakoff – La santé mentale au travail – Septembre 2007 – Les acteurs envisagés pour accompagner l’entreprise dans sa démarche de prévention des troubles psychologiques Q16.Si vous deviez mettre en place des actions de prévention dans le domaine des troubles psychosociaux, quels seraient les acteurs à qui vous auriez recours ?

47 Ifop pour AGSE - Médéric - Groupe Malakoff – La santé mentale au travail – Septembre 2007 – L’évolution des dépenses d’amélioration de la santé des salariés Q17.Dans les deux prochaines années, indépendamment de vos budgets de protection sociale, anticipez-vous… de vos dépenses d’amélioration de la santé des salariés ?

48 Ifop pour AGSE - Médéric - Groupe Malakoff – La santé mentale au travail – Septembre 2007 – Le suicide sur le lieu de travail Q6.Les médias se sont récemment fait l’écho de plusieurs suicides sur le lieu de travail, considérez-vous ces suicides comme étant plutôt…

49 Ifop pour AGSE - Médéric - Groupe Malakoff – La santé mentale au travail – Septembre 2007 – Le suicide sur le lieu de travail Q7.Selon vous, la problématique du suicide pour raisons professionnelles est une problématique qui…

50 Ifop pour AGSE - Médéric - Groupe Malakoff – La santé mentale au travail – Septembre 2007 – Le suicide sur le lieu de travail Q8.Diriez-vous que la problématique du suicide pour raisons professionnelles est une problématique qui peut concerner votre entreprise ?

51 Ifop pour AGSE - Médéric - Groupe Malakoff – La santé mentale au travail – Septembre 2007 – La mise à distance du problème du suicide sur le lieu de travail Q7.Selon vous, la problématique du suicide pour raisons professionnelles est une problématique qui… Q8.Diriez-vous que la problématique du suicide pour raisons professionnelles est une problématique qui peut concerner votre entreprise ?

52 Ifop pour AGSE - Médéric - Groupe Malakoff – La santé mentale au travail – Septembre 2007 – Taux d’absentéisme des entreprises interrogées Q18.Pour terminer, dans quelle tranche se situe le taux d’absentéisme dans votre entreprise (taux général, toute cause confondue) ?

53 Ifop pour AGSE - Médéric - Groupe Malakoff – La santé mentale au travail – Septembre 2007 – Questionnaire utilisé Shanghai Paris Toronto Buenos Aires


Télécharger ppt "Shanghai Paris Toronto Buenos Aires Shanghai Paris Toronto Buenos Aires Le bien être psychologique des salariés au travail Résultats détaillés Septembre."

Présentations similaires


Annonces Google