La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Elections professionnelles du 20 octobre 2011 version provisoire au 2 février 2011 Elections professionnelles du 20 octobre 2011.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Elections professionnelles du 20 octobre 2011 version provisoire au 2 février 2011 Elections professionnelles du 20 octobre 2011."— Transcription de la présentation:

1 Elections professionnelles du 20 octobre 2011 version provisoire au 2 février 2011 Elections professionnelles du 20 octobre 2011

2 Elections professionnelles du 20 octobre 2011 version provisoire au 27 janvier 2011 Plan Présenter des listes Auparavant Avec les accords de Bercy sur le dialogue social Voter Auparavant Elections du 20 octobre nouveautés majeures Les nouveaux CT Auparavant, les CAP et rien d’autre Les élections aux CT Les électeurs aux CT Les conséquences des élections au CT ministériel Les conséquences des élections au CT de proximité Les syndicats FSU concernés par les élections à l’éducation Les listes au CT Les représentants élus sur les listes au CT Voter Second degré, qui vote à quoi ? Composition des listes au CT Voter aux CAP, voter au CT vote électronique : ce que nous avions demandé vote électronique : Le M.E.N. passe en force vote électronique : ce que le M.E.N. a choisi d’imposer vote électronique : continuons a peser Campagne élections au CT Quelques éléments de Calendrier Quelques éléments de Calendrier (2) Restez informés

3 Elections professionnelles du 20 octobre 2011 version provisoire au 27 janvier 2011 Pour pouvoir présenter une liste, une organisation syndicale devait être reconnue représentative à priori ou démontrer sa représentativité. Nous étions dans le cadre de la loi Perben. La FSU, première organisation syndicale de la fonction publique d’état faisait partie de la deuxième catégorie contrairement à d’autres organisations comme la CFTC ou CGC… Présenter des listes Auparavant

4 Elections professionnelles du 20 octobre 2011 version provisoire au 27 janvier 2011  Ce sont les agents par leur vote qui définissent le caractère représentatif d’une organisation syndicale. Il y a donc liberté de candidature.  Cette représentativité sera définie par les comités techniques qui feront dorénavant l’objet d’une élections par scrutin de liste.  Pour être habilité à négocier, une organisation syndicale devra disposer au moins d’un siège dans le Comité Technique du niveau où se situe la négociation. Avec les accords de Bercy sur le dialogue social

5 Elections professionnelles du 20 octobre 2011 version provisoire au 27 janvier 2011 Chaque personnel du second degré émettait un ou deux votes pour élire ses représentants dans les CAP : au plan académique : - CAPA pour les titulaires - CCP pour les non titulaires Au plan national - CAPN pour les titulaires Voter Auparavant

6 Elections professionnelles du 20 octobre 2011 version provisoire au 2 février 2011 Elections du 20 octobre 2011

7 Elections professionnelles du 20 octobre 2011 version provisoire au 27 janvier 2011 La date, en octobre et non en décembre Des CT désormais élus La modalité de vote  vote par internet et plus à l’urne ni par correspondance postale  en octobre et non en décembre, et donc peu de temps après la rentrée  Par scrutin de liste  Seul le CT local « spécial » (CTD) verra ses membres désignés par les O.S. 3 nouveautés majeures

8 Elections professionnelles du 20 octobre 2011 version provisoire au 27 janvier 2011 Les Comités Techniques Paritaires deviennent Comités Techniques. leur composition n’est plus paritaire Sont mis en place : un CTM (ministériel), un CT de proximité académique à l’éduc. éventuellement un / des CT spécial / spéciaux : à l’éduc, ce serait le niveau départemental, qui n’est pas choisi pour la proximité, qui serait dans ce cadre. Les nouveaux CT

9 Elections professionnelles du 20 octobre 2011 version provisoire au 2 février 2011 Les résultats CAPN permettaient de définir la représentativité nationale des organisations syndicales, étaient la référence pour l’attribution des décharges syndicales et ASA, servaient pour la compositions des instances représentatives nationales (CTPM, CSFPE, CSE…). Les résultats aux CAPA, CCP (et CAPD pour le premier degré) - permettaient de définir la représentativité académique, servaient pour définir la répartition des sièges au CTPA, CAEN, CHSA, … - dépouillés par département, ils permettaient de définir la représentativité départementale, servaient pour définir la répartition des sièges au CTPD, CDEN, CHS, comité de réforme… Auparavant, les CAP et rien d’autre

10 Elections professionnelles du 20 octobre 2011 version provisoire au 2 février 2011 Les élections aux CT Les membres des CT seront désignés :  par vote direct au scrutin de liste pour le CTM ministériel et le CT académique de proximité  Pour le CT spécial (le niveau départemental, non choisi pour le CT de proximité) ses membres seront désignés par les OS sur la base des résultats départementaux au vote du CT académique

11 Elections professionnelles du 20 octobre 2011 version provisoire au 27 janvier 2011 Sont électeurs tous les agents titulaires, stagiaires, non titulaires relevant du service ou ministère concerné par le CT sous certaines conditions d’ancienneté et de durée de contrat pour les non-titulaires. Un agent ne peut voter qu’à un CT ministériel, celui du ministère qui le gère (cas des détachés). Pour les CT de proximité, l’agent vote pour le CT de son lieu d’exercice. Ainsi, un fonctionnaire détaché peut voter pour le CT ministériel correspondant à son corps d’origine et pour le CT de proximité correspondant à son emploi. Les électeurs aux CT

12 Elections professionnelles du 20 octobre 2011 version provisoire au 27 janvier 2011 Vote au CT ministériel Vote au CT ministériel Représentativité (droit de négocier) Représentativité (droit de négocier) Répartition des sièges du CSE Répartition des sièges du CSFPE Répartition des sièges du CCFP Attribution de moyens syndicaux* Répartition des sièges du CTM Répartition des sièges du CTM * Ce n’est pas encore certain. Mais dans ce cas les 10 syndicats FSU de l’éduc répartiront à l’interne les moyens en fonction des résultats au CAP, et reverseront la même part qu’aujourd’hui pour le fonctionnement fédéral. Les conséquences des élections au CT ministériel

13 Elections professionnelles du 20 octobre 2011 version provisoire au 27 janvier 2011 Vote au CT académique (de proximité) Vote au CT académique (de proximité) Représentativité (droit de négocier) Représentativité (droit de négocier) Répartition des sièges au CDEN et au CAEN Répartition des sièges du CTA/D Répartition des sièges du CTA/D Répartition des sièges d’instances diverses Les conséquences des élections au CT de proximité

14 Elections professionnelles du 20 octobre 2011 version provisoire au 27 janvier 2011 Sont concernés les syndicats ayant des électeurs au CT dans leur champs de syndicalisation : SNES, SNUipp, SNEP, SNUEP, SNASUB, SNUAS-FP, SNICS, SNPI, SNUPDEN, UNATOS Les syndicats FSU concernés par les élections à l’éducation

15 Elections professionnelles du 20 octobre 2011 version provisoire au 27 janvier 2011 Le décret FP fixe le nombre maximum des membres d’un CT à : 15 pour le CT ministériel, 10 pour les autres CT. Une liste doit comporter un nombre de candidats : égal au moins aux 2/3 des sièges de titulaires et de suppléants à pourvoir (soit 14 pour un CT de 10 sièges) qui soit un nombre pair Les listes au CT

16 Elections professionnelles du 20 octobre 2011 version provisoire au 27 janvier 2011 Pour les CT élus : CTM et CT de proximité (académique) Les élus sont désignés dans l’ordre de la liste. Remplacement d’un titulaire : Un suppléant devient titulaire. Remplacement d’un suppléant : Un des non élus de la liste devient suppléant En cas d’épuisement de la liste des candidats non élus : Il est désigné par l’organisation syndicale parmi les agents éligibles au moment de la désignation. Les représentants élus sur les listes au CT

17 Elections professionnelles du 20 octobre 2011 version provisoire au 27 janvier 2011 Chaque électeur, selon son statut, émettra jusqu’à 4 votes pour élire : Les représentants de sa catégorie à la CAPA ou à la CCP Les représentants de sa catégorie à la CAPN Les représentants des personnels de l’éduc’ au CT académique (de proximité) Les représentants des personnels de l’éduc’ au CTM Pour l’éduc, le vote sera électronique du 13 au 20 octobre Voter

18 Elections professionnelles du 20 octobre 2011 version provisoire au 27 janvier 2011 CT académique CT ministériel CAPACCPCAPN CertifiéOui agrégé Chaire sup’ Oui CPE COPsy, Dir CIO Oui PEGC Stagiaire Contractuel Contractuel (enseignant, CPE, CO intérimaire) Oui AED Second degré, qui vote à quoi ?

19 Elections professionnelles du 20 octobre 2011 version provisoire au 27 janvier 2011 Elle est de la responsabilité des syndicats nationaux concernés par le CT. (à l’éduc’ SNES, SNUipp, SNEP, SNUEP, SNASUB, SNUAS-FP, SNICS, SNPI, SNUPDEN, UNATOS) L’équilibre de la liste doit, comme c’était le cas pour la désignation dans les actuels CTP : permettre la représentation de tous les syndicats de la FSU concernés, être organisé pour permettre l’efficacité du travail en CT et des dossiers traités dans le CT pour la partie qui est susceptible d’être élue, tenir compte de la représentativité de chaque SN et du nombre des personnels représentés, permettre de conserver l’équilibre en cas de remplacement en cours de mandat (sur 4 ans). Composition des listes au CT

20 Elections professionnelles du 20 octobre 2011 version provisoire au 27 janvier 2011 Dans ce vote, les électeurs se prononceront essentiellement à partir du rapport de proximité qu’ils ont avec les candidats. Dans les établissements, les personnels ont l’habitude de voter pour le SNES et les syndicats de la FSU avec lesquels il présente des listes (SNEP, SNUipp, SNESup, SNUEP). Il faut associer le vote pour le syndicat national au vote FSU (sigles, publications…). Voter aux CAP, voter au CT

21 Elections professionnelles du 20 octobre 2011 version provisoire au 27 janvier 2011 vote électronique : ce que nous avions demandé La modalité de vote est dans l’éducation la troisième grande nouveauté des élections professionnelles d’octobre Ce n’est donc plus à un ensemble de vote à l’urne ou par correspondance que les électeurs vont participer, mais à une série de votes par internet. Le SNES, avec les syndicats FSU de l’éducation avait, suite à l’annonce par le ministère de sa volonté de recourir au vote électronique, fait savoir qu’il n’avait pas d’opposition de principe à cette modalité, sous réserve de certaines exigences. Nous en avions notamment formulé trois que nous jugions incontournables : - une expérimentation sur une partie du corps électoral avant toute généralisation. - un vote sur les lieux de travail, (dans les établissements et CIO pour le second degré) - un accès à ce niveau aux listes d’émargement de chacun des scrutins, à des « fins de contrôle » (pour reprendre la terminologie du code électoral).

22 Elections professionnelles du 20 octobre 2011 version provisoire au 27 janvier 2011 La négociation d’un protocole pour les élections aurait pu être une première mise en œuvre des modalités de construction et de validation d’un accord instaurées par les accords de Bercy et la loi de juillet 2010 sur le dialogue social dans la fonction publique. Le ministère de l’éducation a pourtant choisi de passer en force et d’imposer ses propres conditions… vote électronique : Le M.E.N. passe en force

23 Elections professionnelles du 20 octobre 2011 version provisoire au 27 janvier pas d’expérimentation mais une seule et même modalité de vote pour l’ensemble des électeurs de l’éducation en octobre 2011 (environ 1 million d’électeurs concernés par au moins 1 scrutin), le vote par internet pendant une période pouvant aller jusqu’à huit jours. Une phase de test, sur une thématique fictive, aura lieu sur électeurs répartis dans les 5 académies de Versailles, Bordeaux, Caen, Clermont-Ferrand et de la Guyane, en mars un vote sur les lieux de travail sous forme de kiosque (un ou des ordinateurs dédiés dans un lieu permettant la confidentialité du vote) sur une seule journée, en métropole la dernière de la période de vote, soit en principe le jeudi 20 octobre un accès aux listes d’émargement restreint et limité au seul niveau du bureau de vote central de chaque scrutin (au niveau du ministère pour une CAPN ou pour le Comité Technique Ministériel, au niveau d’un Rectorat pour une CAPA). Il n’y aurait plus de section de vote dans les établissements et donc plus de bureau « local » avec un président, un ou des assesseurs, une liste d’émargement, un affichage obligatoire des listes et des professions de foi, etc. vote électronique : ce que le M.E.N. a choisi d’imposer

24 Elections professionnelles du 20 octobre 2011 version provisoire au 27 janvier 2011 Le SNES, avec les autres syndicats FSU de l’éducation, continue et continuera à porter ses mandats dans ses nombreuses interventions au ministère. Nous demandons notamment qu’une solution manuelle de vote (papier) soit mise en place pour les électeurs notamment les plus isolés, qui n’auront pas d’accès à internet pendant toute la période de vote, conformément à la dernière délibération de la Commission Nationale Informatique et Libertés (n° du 21 octobre 2011). Nous demandons aussi qu’il y ait un affichage électoral dans les établissements : cela va de soi, mais méritait semble-t-il d’être rappelé. vote électronique : continuons a peser

25 Elections professionnelles du 20 octobre 2011 version provisoire au 27 janvier 2011 Elle est de la responsabilité des syndicats nationaux concernés par le CT. Elle doit s’articuler entre : une campagne commune aux syndicats nationaux, une campagne spécifique du SNES dans notre champ de responsabilité. Elle doit présenter : Les enjeux de cette élection, le rôle des représentants dans ces instances… Les propositions des syndicats de la FSU avec une déclinaison spécifique pour notre secteur Campagne élections au CT

26 Elections professionnelles du 20 octobre 2011 version provisoire au 27 janvier 2011 Janvier Févier : Stages dans les académies premières réunions des syndicats concernés dans les départements et les académies, mise en place d’un groupe de suivi. désignation par les S3 des correspondants dans les établissements Quelques éléments de Calendrier

27 Elections professionnelles du 20 octobre 2011 version provisoire au 27 janvier 2011 Février mars : constitution des équilibres pour les listes, organisation de la campagne commune, Avril mai : établissement des listes nominatives. Juin : vérification des listes. Quelques éléments de Calendrier (2)

28 Elections professionnelles du 20 octobre 2011 version provisoire au 27 janvier 2011 Restez informés


Télécharger ppt "Elections professionnelles du 20 octobre 2011 version provisoire au 2 février 2011 Elections professionnelles du 20 octobre 2011."

Présentations similaires


Annonces Google