La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Atelier / Foire sur le repérage et le partage des innovations pour le développement agricole et rural 23-26 juin 2008- Ouagadougou, Burkina Faso Innovations.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Atelier / Foire sur le repérage et le partage des innovations pour le développement agricole et rural 23-26 juin 2008- Ouagadougou, Burkina Faso Innovations."— Transcription de la présentation:

1 Atelier / Foire sur le repérage et le partage des innovations pour le développement agricole et rural juin Ouagadougou, Burkina Faso Innovations en matière de politiques et de technologies pour la promotion du développement agricole et rural au Sahel et en Afrique de lOuest: la contribution du CILSS Issa Martin BIKIENGA, Secrétaire Exécutif Adjoint CILSS

2 PLAN DE LA PRESENTATION I.RAPPEL DE QUELQUES CONTRAINTES AU DEVELOPPEMENT AGRICOLE ET RURAL AU SAHEL ET EN AFRIQUE DE LOUEST II.INITIATIVES POLITIQUES EN FAVEUR DE LA LEVEE DE CES CONTRAINTES III.CSSA/LCP IV.LIENS ENTRE CSSA/LCP ET LENVIRONNEMENT REGIONAL V.DISPOSITIF TECHNIQUE DE GENERATION DE TECHNOLOGIES DAPPUI AUX POLITIQUES AGRICOLES VI.PERSPECTIVES

3 RAPPEL DE QUELQUES CONTRAINTES AU DEVELOPPEMENT AGRICOLE ET RURAL AU SAHEL ET EN AFRIQUE DE LOUEST Agriculture extensive avec une faible productivité ; Sécheresses récurrentes dues aux changements climatiques Dégradation constante des écosystèmes; Dysfonctionnement des systèmes de production; Baisse continue de la fertilité des sols ; Disparition accélérée du couvert végétal ; Démographie galopante; Insécurité alimentaire chronique, Accroissement de la pauvreté etc.

4 INITIATIVES POLITIQUES EN FAVEUR DE LA LEVEE DES CONTRAINTES EN AFRIQUE DE LOUEST CILSS: Élaboration dun Cadre Stratégique de Sécurité Alimentaire durable dans une perspective de Lutte contre la Pauvreté/CSSA/LCP (adoption par les chefs dÉtat en 2000 à Bamako) CEDEAO: Politique Agricole Commune/PAC (2005) UEMOA: Politique Agricole de lUnion/PAU (2001) NEPAD: PDDAA/CAADP (2004) INITIATIVES POLITIQUES EN FAVEUR DE LA LEVEE DES CONTRAINTES EN AFRIQUE DE LOUEST

5 CADRE STRATEGIQUE DE SECURITE ALIMENTAIRE DURABLE DANS UNE PERSPECTIVE DE LUTTE CONTRE LA PAUVRETE Processus participatif ( ) incluant les acteurs majeurs et la société civile, les ONG et partenaires de la sous région Cinq objectifs spécifiques: 1)Promotion dune agriculture productive, diversifiée, durable et régionalement intégrée; 2)Marchés nationaux développés, plus fluides et mieux intégrés au niveau sous-régional; 3)Conditions daccès des groupes et zones vulnérables à lalimentation et aux services sociaux de base améliorées; 4)Dispositif de prévention et de gestion de crises conjoncturelles en cohérence avec la construction de la SA amélioré, et 5)Capacités des acteurs renforcées et promotion dune bonne gouvernance de la SA assurée.

6 LIEN CSSA-LCP AVEC LENVIRONNEMENT REGIONAL PAC/ECOWAP: Contribution du CILSS à lélaboration dune Politique agricole commune pour lAfrique de lOuest (ECOWAP) axée sur lamélioration de la productivité de lagriculture CSSA/NEPAD Afrique de lOuest Contribution du CILSS à la formulation dun Cadre stratégique de sécurité alimentaire durable pour lAfrique (CSSA)

7 DISPOSITIF TECHNIQUE DE GENERATION DE TECHNOLOGIES DAPPUI AUX POLITIQUES AGRICOLES AU SAHEL & EN AO 1)SECURITE ALIMENTAIRE: Réseau régional damélioration variétale et tests régionaux des variétés Mil, Sorgho, Niébé et Maïs: Dispositif dessais multi locaux dadaptation des variétés de cultures aux conditions agro climatiques. Variétés identifiées à travers ce dispositif sont disponibles dans les pays Filière intrants agricoles: i. Semences végétales: un dispositif régional dharmonisation des réglementations, de contrôle de qualité et de normes phytosanitaires, un catalogue régional de variétés de semences améliorées, identification des acteurs du secteur privé, un cadre régional de réglementation de semences adopté par la CEDEAO en novembre 2007

8 DISPOSITIF TECHNIQUE DE GENERATION DE DE TECHNOLOGIES DAPPUI AUX POLITIQUES AGRICOLES AU SAHEL & EN AO ii.Pomme de terre: niveau dorganisation des filières dans les pays, circuit et mécanismes dapprovisionnement, contraintes au développement, système de production et de commercialisation de la pomme de terre Résultats utilisés par le Réseau ouest africain de producteurs de semences de pomme de terre iii.Gestion des pesticides: mise en place dun organe régional dhomologation des pesticides (Comité Sahélien des Pesticides/CSP) en Cet organe est maintenant élargi dans lespace CEDEAO en nov Pour les pays CILSS, les 9 pays ont signé la réglementation commune phytosanitaire en 1999 Contrôle de qualité de pesticides utilisé au Sahel iv.Qualité hygiénique du lait et produits laitiers en zone périurbaine. Identification des problèmes de la filière: non maîtrise du label des produits consommés, absence dhygiène dans le traitement des produits laitiers, présence de germes pathogènes dans le lait et les produits laitiers, forte prévalence de mammites sub- cliniques, risques élevés au fort taux de prévalence de brucellose et de tuberculose dans production laitière locale sans traitement thermique, etc.

9 2)GESTION DES RESSOURCES NATURELLES Analyse des stratégies dadaptation des systèmes de production (LU/LC): étude sur l évolution à long terme ( ) de loccupation des sols et de lutilisation des terres dans 7 pays. Tendances évolutives de loccupation des sols caractérisées dans trois cas de figures: 1/ La dégradation des terres a atteint des limites irréversibles pour cause de surexploitation à des fins agricoles. Conséquences: faibles possibilités dextension des terres cultivées 2/ réserves biosphère soumises à des pressions dusage agricole dans des proportions dextensification. 3/ espace agricole en situation de saturation. Conséquences: raréfaction des parcours naturels, accès difficiles des animaux aux points deau et risques de conflits permanents entre agriculteurs éleveurs Causes économiques, sociales, politiques et institutionnelles de ces tendances analysées et propositions de renversement de ces tendances proposées en projection sur les 50 années à venir

10 Réseau dObservatoires de Suivi Écologique à Long Terme (ROSELT): 1)Mise en place dun dispositif dharmonisation des approches scientifiques avec pour résultats le développement dun kit minimum de données et dindicateurs pertinents et des méthodes communes de collecte, de traitement et de diffusion 2) Promotion dactions de recherche autour des thématiques dans le but dalimenter le Système dinformation Environnementale local en vue de création doutils daide à la décision 3)Mise en place dun dispositif déchanges dinformation entre les pays Utilisation des résultats: 1/ Alerte précoce environnementale, 2/ Surveillance environnementale à moyen et long terme à travers ROSELT et les dispositifs nationaux de surveillance environnementale, 3/ Accompagnement à la mise en œuvre du Suivi -évaluation des PAN et PASR/AO

11 Recherche-développement en gestion des ressources naturelles (Pôle GRN/SP): 1)Gestion des sols et de lenvironnement des systèmes irrigués: (A) Formulation de conseils et recommandations dans la production moderne de dattier sous irrigation contrôlée/ Résultat: réduction du cycle de production du dattier (de 3-4 ans). Conséquences: 1/ gain de temps, 2/ contribution à la SA en zone de vulnérabilité chronique. (B) Résultats des travaux sur lidentification de variétés résistantes à la salinité du riz irrigué disponibles 2) Contraintes agro climatiques: 1/ meilleure appréhension des contraintes climatiques liées au choix variétal en fonction des zones de cultures. Cas de la variété de sorgho CSM 388 au Mali. 2/ meilleure conservation de leau de pluie sous aménagement des parcelles en courbes de niveau. Conséquences: possibilité daugmentation de 50% le rendement dans le cas daménagement avec fumure minérale. 3/ régénération de la végétation dans des espaces aménagés

12 Recherche-développement en gestion des ressources naturelles (Pôle GRN/SP): suite 3)Conservation des eaux et de sols: 1/ Mise au point de modes de gestion de la fertilité des sols par lutilisation combinée des engrais minéraux et de la matière organique. 2/ Mise au point des techniques de réhabilitation des terres dégradées avec les techniques de zaï assurant l économie de leau et permettant la réhabilitation rapide des sols dégradés. 3/ Facteurs déterminant la sensibilité des terres à la dégradation: variabilité pluviométrique, vent, humidité relative couvert végétal et facteurs anthropiques Résultats de ce Pôle de recherche-développement sont actuellement utilisés dans divers projets et programmes de développement agricoles des pays sahéliens

13 III. DISPOSITIF RÉGIONAL PILOTE DE TRANSFERT DE TECHNOLOGIES (BURKINA FASO, NIGER ET SÉNÉGAL) Initié en 2002 avec comme partenaires: ROPPA, ICRISAT et appui financier USAID. Résultats en : 1) Rapprochement de la recherche de lutilisateur des résultats de la recherche ( producteurs concernés par ce rapprochement) 2) Large diffusion des résultats de la recherche (+ de 18 technologies appropriées par les producteurs) 3) Facilitation de mise en relation entre acteurs du monde rural avec différents acteurs pour un meilleur accès aux intrants agricoles, aux financements et aux circuits découlement des productions (exemple: obtention de dun crédit de plus de 100 millions avec la BRS/Burkina par la FEPA-B pour approvisionner certaines de ses unions en intrants agricoles)

14 I.Au plan institutionnel: 1)Améliorer la communication entre recherche et décideurs politiques: organisation de fora de la recherche (FRSIT/BF), systématisation des études dimpacts, analyses prospectives et évaluations ex-ante 2)Améliorer limplication des utilisateurs des résultats la recherche à toutes les étapes du développement, de la mise en œuvre et de lévaluation des programmes de recherche (projet pilote de transfert de technologies) 3)Renforcer les capacités des institutions de recherche en socio économie II.Concernant le développement du partenariat: 1)Mettre en place des cadres de concertation aux niveaux national et régional (CORAF et INSAH doivent faciliter la mise en place de ces cadres) 2)Élaborer et mettre en œuvre une politique régionale de communication et dinformation fonctionnelle sur les technologies générées et à transférer (renforcement du Portail CILSS/INSAH et de la Base de données technologies et expertises scientifiques) PERSPECTIVES

15 PERSPECTIVES (suite) III.Sur le plan de la durabilité de lagriculture: 1)Développer des technologies de production orientées vers le marché (pilotage par laval) 2)Mettre en place une politique facilitant laccès des producteurs aux ressources: intrants, ressources financières, équipements III.Sur le rôle des nouvelles technologies modernes: 1)Renforcer les capacités des pays et de la sous-région pour une meilleure maîtrise des nouveaux outils de la science: formation, information, développement dinfrastructures et équipements etc. 2)Mettre en œuvre le cadre régional de réglementation en biosécurité de la CEDEAO 3)Redynamiser le partenariat entre les acteurs nationaux, régionaux et internationaux de la Recherche en plus du cadre de concertation CORAF

16 MERCI DE VOTRE AIMABLE ATTENTION


Télécharger ppt "Atelier / Foire sur le repérage et le partage des innovations pour le développement agricole et rural 23-26 juin 2008- Ouagadougou, Burkina Faso Innovations."

Présentations similaires


Annonces Google