La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 3 ème REUNION GENERALE DE LA CARD Arusha, 17 mai 2010 --------- Point sur la mise en œuvre de la SNDR / Cameroun Tobie ONDOA MANGA Point Focal SNDR Cameroun.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 3 ème REUNION GENERALE DE LA CARD Arusha, 17 mai 2010 --------- Point sur la mise en œuvre de la SNDR / Cameroun Tobie ONDOA MANGA Point Focal SNDR Cameroun."— Transcription de la présentation:

1 1 3 ème REUNION GENERALE DE LA CARD Arusha, 17 mai Point sur la mise en œuvre de la SNDR / Cameroun Tobie ONDOA MANGA Point Focal SNDR Cameroun

2 2 Plan de lexposé 1- Chronologie du processus au Cameroun 2- Modalité de mise en œuvre 3- Contraintes à la mise en oeuvre 4- Situation des interventions 5- Liens entre SNDR et autres documents nationaux de stratégie 6- Perspectives

3 3 1. Chronologie du processus au Cameroun 22 et 23 octobre 2009 : Atelier de lancement de la mise en œuvre de la SNDR participation d une cinquantaine dacteurs dont: 04 PTF (FAO, JICA, UA,FIDA) et 02 empêchés (UE et AFD) 08 délégations des administrations intervenant dans la filière riz (agriculture, économie et planification, finances, recherche scientifique, petites et moyennes entreprises, commerce, industrie) 08 représentants de riziculteurs de divers bassins de production des 3 types décologie 03 opérateurs privés (un distributeur dengrais, semences et crédit) 04 représentants de sociétés et projets publics et privés 05 membres de la Task force riz 29 avril 2010 : Réunion du Comité de pilotage chargé du suivi de la mise en œuvre de la SNDR le Participation des mêmes catégories dacteurs que ci –dessus * PTF présents: FAO, FIDA, BID et JICA.

4 2- Modalité de mise en œuvre Agriculture, Recherche agricole, Commerce, économie, Planification, Industrie Direction des Enquêtes et statistiques Agricoles Agriculture, Economie et Planification, Finances, Recherche Scientifique, Petites et moyennes entreprises, Commerce, Industrie FAO, JICA, UA,FIDA Plateforme nationale des organisations des producteurs agropastoraux (PLANOPAC) Représentant les trois types décologie (pluvial, bas-fond, irrigué) Distributeurs dengrais et pesticides, établissement de micro finance Rapport s semestriels Rapport annuel Indicateurs MinistèresONGRiziculteurs Secteur commercial PTFTask Force Direction des statistiques Mise à jour des projets ASM MSM ASM MSM

5 3- Contraintes à la mise en oeuvre Faiblesse du dispositif de coordination des interventions sur la filière pour une meilleure synergie entre les projets Divergence de vue sur les approches à privilégier pour le développement de la riziculture (production par les petits, moyens et grands producteurs bien encadrés pour lAgriculture, production par les entreprises privées capitalistiques privilégiée par le ministère du plan) La lenteur dans laboutissement de certaines réformes engagées susceptibles daméliorer la programmation et lefficacité de la dépense publique (approche sectorielle, gestion axée sur les résultats…) Retard dans lengagement à lopérationnalisation du PDDAA/NEPAD Multiplicité des centres de décision faiblement coordonnées

6 4- Situation des interventions

7 Situation des interventions (suite) CAMEROUNPolicy / institutionalInfrastructureHuman resource capacity Provision / supportInformation / knowledgeUnclassified Seed CM12-5; CM14-1b,cCM14-1a;CM2-2,4; CM12-5; CM14-1d CM1-1; CM2-1; CM3- 3,4; CM4-2 CM1-1; CM2-1; CM7-1; CM14-1b,c Fertilizer CM3-4; CM4-2 Irrigation / water management CM11-4CM3-1; CM5-1; CM6-1,2; CM11-1; CM7-1; CM12-1,2 CM11-2CM12-1; CM13-1CM11-3; CM7-1 On-farm technology dissemination CM12-3,4; CM15-2CM1-3CM1-1; CM12-4; CM13- 2 CM1-1; CM15-1 Mechanization CM16-1CM16-1,2CM3-4; CM12-1; CM13- 1 CM16-1,2 Quality improvement CM1-2; CM4-3; CM7-2; CM13-3 CM1-3; CM2-5CM1-2 Access to market CM7-2CM5-1,2; CM13-4; CM14-3CM1-3; CM2-3,5CM4-3; CM13-4CM7-2CM4-3 Access to credit CM7-2; CM4-2; CM4-3 Overall policy tools CM3-3; CM5-3; CM6-1,2; CM7-1; CM7-2; CM8; CM9; CM10; CM12-6; CM14-2 CM14-3 CM8; CM9; CM10 Unclassified CM3-2;CM11-2; CM4-1; CM5-3 Out CM7-3; CM4-4; CM4-2; CM5-4; CM14-4

8 Priorités sous sectorielles Politique/ institutionnelleInfrastructureCapacit é ressources humaines Semence s D é centralisation du contrôle de qualit é avec certification obligatoire des semences de base Appui à l organisation des acteurs de la fili è re semenci è re avec d é veloppement des plates formes R é habilitation des infrastructures de conservation des semences l IRAD Formation des multiplicateurs semenciers pour la production des semences communautaires Engrais Am é lioration du cadre l é gislatif et r é glementaire et mise en œ uvre de son application Caract é risation du potentiel inexploit é et d é termination de leur valeur r é elle à travers les é tudes de sols et cartographiques D é veloppement des alternatives aux engrais min é raux et subvention de mani è re d é gressive à l acquisition des engrais Renforcement des capacit é s de production et de commercialisation d engrais au niveau national. Approvisionnement de OPA en engrais et pesticides Irrigation/ gestion de l eau Harmonisation de la r é glementation relative à la gestion des am é nagements R é habilitation des anciens p é rim è tres irrigu é s et bas-fonds pour mieux valoriser les acquis Ouverture de nouveaux am é nagements Appui aux organisations de producteurs dans la gestion des am é nagements Innovatio n/ technolog ie Essais multi locaux d adaptation et de s é lection vari é tale en vue de diffusion Transfert des innovations technologiques sur l itin é raire technique de production Renforcement des capacit é s des producteurs sur les techniques culturales Transfert des innovations technologiques sur tout l itin é raire technique de production Edition et diffusion des manuels M é canisa tion Facilitation de l acc è s aux é quipements de production facilitation de l acc è s aux é quipements de transformation Renforcement des capacit é s des artisans et entrepreneurs locaux à la fabrication et à l entretien du mat é riel agricole Acc è s au cr é dit Appui financier aux projets d investissement collectifs Appui en outils appareillage et proc é d é s de transformation Mise en place d instruments adapt é s au financement des campagnes rizicoles A ppui conseil aux OP en mati è re de financement

9 8- Perspectives En plus de la matrice récapitulant la situation de la filière au Cameroun (voir exposé N°2), il sera également restitué aux partenaires de la CARD,une étude en cours dans les 12 pays du 1 er groupe, sur la cohérence des SNDR avec les autres cadres politiques et stratégiques nationaux Ses buts : évaluer la cohérence et les liens entre SNDR et cadres pertinents de planification et de programmation dont (i) les stratégies nationales de croissance et de réduction de la pauvreté (ii) les stratégies et programmes sectoriels, (iii) les cadres de dépenses publiques au niveau national et sectoriel (iv) les programmes riz en cours (v) les autres programmes internationaux pertinents tels le PDDAA. Servir de base pour réconcilier (i) les besoins de la SNDR en termes de mesures / dactions dordre politique, institutionnel et en matière dinvestissements et (ii) les opportunités. Ses objectifs spécifiques : Renforcer lintégration de la SNDR avec (i) les autres stratégies nationales, (ii) les priorités sectorielles, (iii) les autres processus de financement et (iv) les 4 piliers du PDDAA par détermination de leurs liens. Préparer la base dun large soutien des bailleurs de fonds pour un financement durable de la SNDR. Contribuer à assurer la durabilité du financement de la mise en œuvre de la SNDR.

10 5- Liens entre SNDR et autres documents nationaux de stratégie Différents cadres de planification et de programmation convergeant vers lobjectif de développement de la filière riz (DSCE, budget sur la filière riz en hausse…) Coordination des interventions en cours à améliorer pour davantage de synergie Réformes en cours à accélérer et / ou consolider en matière de programmation de la dépense publique, approche sectorielle, coordination gouvernementale, gestion axée sur les résultats, mise en œuvre de la déclaration de Paris…) Retard pris dans la mise en œuvre du PDDAA/NEPAD au niveau national

11 6.Perspectives Lamélioration de la mise en œuvre de la SNDR passe par : Une meilleure coordination des interventions Poursuite et lachèvement des réformes en cours (développement dun programme sectoriel, mise en œuvre des budgets programmes, de lapproche gestion axée sur les résultats…) Plus de volontarisme dans la mise en œuvre du PDDAA pour bénéficier des fonds multi-bailleurs mis en place pour lappuyer La mobilisation des PTF pour la mise en œuvre des interventions prioritaires identifiées.


Télécharger ppt "1 3 ème REUNION GENERALE DE LA CARD Arusha, 17 mai 2010 --------- Point sur la mise en œuvre de la SNDR / Cameroun Tobie ONDOA MANGA Point Focal SNDR Cameroun."

Présentations similaires


Annonces Google