La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

CAUE de Haute Saône Développer une méthodologie et des outils pour la mise en place dune stratégie territoriale multi partenariale de développement des.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "CAUE de Haute Saône Développer une méthodologie et des outils pour la mise en place dune stratégie territoriale multi partenariale de développement des."— Transcription de la présentation:

1 CAUE de Haute Saône Développer une méthodologie et des outils pour la mise en place dune stratégie territoriale multi partenariale de développement des circuits courts CHAMBRES DAGRICULTURE de Franche-Comté AFIP Bourgogne Franche-Comté CFPPA de Montmorot Comité technique du 24 mars 2011

2 Objectifs Accompagner des territoires avancés dans la mise en place concrète de projets de développement des circuits courts Sensibiliser les acteurs des territoires moins avancés aux clefs de réussite de tels projets Cible principale : collectivités locales (Pays, Communautés de communes, dagglomérations notamment) Travailler sur une approche croisée des méthodes agriculture et territoire Complémentarité Chambres dAgriculture et AFIP/ CFPPA

3 Plan dactions Accompagnement individuel des territoires Caractérisation de la demande en matière de circuits courts (particuliers, collective, tourisme, artisanat) Caractérisation de loffre existante et des projets potentiels des agriculteurs du territoire et des filières Accompagnement de la démarche de projets Capitalisation des expériences et méthodologique Partage dexpériences (colloque, formations, documents)

4 CAUE de Haute Saône Les territoires

5 4 territoires Revermont : Recensement du foncier disponible, développement des « marchés de proximité » Vosges Saônoises : Développement des circuits courts en direction de la restauration collective Pays Horloger : restauration collective + dimension franco- suisse Pays Dolois : circuits courts – restauration collective - légumes

6 Pays du Revermont : Accompagné par CDA39/AFIP Démarches doctobre 2010 à mars 2012 Analyse de loffre Analyse de 14 questionnaires producteurs en circuits courts Atouts des CC : Valorisation du projet ; lien direct avec le consommateur Contraintes des CC : Manque de main dœuvre ; lourdeur de certains investissements Restitution de lanalyse de loffre (15 février) en présence de 2 producteurs et de 10 partenaires Analyse de la demande (fruitière, crémerie, boucherie, restaurant, GMS, etc.) Réunion déchange (17 décembre) avec les 9 acteurs de la demande et 11 partenaires Freins : Manque connaissance et structuration de loffre ; moyens humains non adaptés 16 entretiens auprès dacteurs de la demande & 26 questionnaires auprès de consommateurs Croisement Restitution de lanalyse de loffre et de la demande (8 mars) 3 producteurs, 2 intermédiaires et 16 partenaires Priorité : Mieux se connaître (entre acteurs de loffre et de la demande) et développer des actions communes Reprise et suites à donner (Réunion téléphonique le 31 mars) Accompagnement individuel des territoires :

7 Foncier Visite de 6 parcelles (identifiées par des maires de communes) 2 parcelles adaptées au maraîchage Actions programmées En cours : Réalisation dun listing des producteurs du Pays A destination des acteurs de la demande Octobre Réalisation dun buffet de produits locaux lors de la rencontre inter entreprises Action-test de structuration des producteurs fermiers Fin 2011/début Réalisation dun dépliant, décrivant les produits fermiers disponibles Localisation des producteurs et points de vente (à la ferme, marché et intermédiaires) Automne Réalisation de formations aux produits locaux A destination des acteurs du tourisme, des intermédiaires ; chez un producteur Printemps Création dun marché de producteurs fermiers

8 Accompagnement individuel des territoires : Pays des Vosges Saônoises : Accompagné par CDA70/AFIP Implication de la DDT70 dans laccompagnement du Pays Réalisations doctobre 2010 à mars 2012 Réunions dinformation aux élus 3 réunions (novembre et décembre). Présence dune trentaine délus. Présenter la notion de circuits courts, restituer le recensement des producteurs fermiers Mutualiser les actions en cours, faire émerger des actions possibles Rencontre des Agents de Développement Locaux 3 rencontres de préparation des réunions dinformation (octobre) 1 rencontre de restitution des réunions dinformation aux élus (janvier) Bilan des réunions, reprise des actions en cours & possibles, validation des suites Enquêtes auprès des communautés de communes Pour connaître les actions prioritaires à conduire à léchelle du Pays Reprise des enquêtes et indentification dactions prioritaires (comité de pilotage du 29 mars) Restitution aux ADL (rencontre du 5 avril)

9 Implication de la DDT70 dans laccompagnement du Pays Développement des circuits courts en restauration collective Enquêtes auprès des communautés de communes Recensement des établissements de restauration collective, diagnostic des pratiques et objectifs de développement de lapprovisionnement local Rencontre dAnne Hélène BUNOD, chargée de mission « restauration collective » à la Chambre régionale dagriculture (17 mars) Analyse des attentes des communautés de communes et des expériences existantes ; réflexion sur les pistes de travail à engager Actions programmées Réalisée : Plaquette et affiche de sensibilisation aux circuits courts alimentaires sur le Pays En cours : Mise en place dun marché de Pays sur la commune de Vauvillers Accompagnement de la Communauté de communes des Franches Communes

10 Pays Dolois Pays Dolois : Accompagné par CDA39/CFPPA Conduite denquêtes auprès dagriculteurs, de collectivités locales et quelques établissements de restauration collective par un stagiaire (en labsence de lanimatrice). Cette enquête a donné lieu à un premier traitement statistique, analysé et traduit sous forme dhypothèses pour le développement des CC. Ces hypothèses ont servi à la construction du guide denquête approfondie (2010 enquêtes simplifiées auprès de tous les agri du Pays / 1er trimestre 2011 enquêtes approfondies auprès de qq agri et coopératives + enquêtes restoco) Constitution dun groupe référent pour accompagnement méthodologique, dun groupe de suivi (groupe référent + agri + restoco + consommateurs) pour valider les hypothèses de travail et dun comité de pilotage. Calendrier travail : début 2011 : entretiens approfondis agri + restoco. Avril-mai 2011 : analyse des entretiens, détermination dactions pilotes. Voir quels moyens humains mettre en place et comment mettre en adéquation les différents projets. Des contacts vont être pris avec la filière légumes du Val dAmour (irrigation collective). Un projet est également initié sur Auxonne (légume bio – Association « Légumes et terroirs en Val de Saône » (porteurs privés, transformation, élus)). Réflexion autour de la légumerie de Lons ou celle de Val de Saône (Saint Jean de Losnes). Accompagnement individuel des territoires : Point de vigilance : veiller à ladéquation entre les travaux conduits par différents porteurs (AMAP de Dole, Ville de Dole, Légumes Val dAmour…) pour garder la cohérence global et un positionnement clair et légitime du Pays.

11 Accompagnement individuel des territoires : Pays Horloger : Accompagné par CDA25/CFPPA Rappel : Rappel : élaboration dun état des lieux Cartographie de loffre : recensement des producteurs fermiers, fruitières, métiers de bouche, restauration, … Analyse de la demande : entretien conduits par lanimateur de Pays avec les acteurs de la RHF, ADAPEI, restauration, acteurs touristiques Gouvernance : Commission économique de Pays désigne un groupe de travail chargé de lanalyse collective : agriculteurs, fruitières, métiers de bouche, agent de Pays, Chambre métiers, assoc de consommateurs, …

12 Décisions de la Commission Economique du Pays => Fin 2010, constitution dun groupe référent (représentants élus des communautés de communes du territoire) qui a entériné 4 axes de travail pour 2011 : Action(s) de communication et de promotion : mieux faire connaître loffre potentielle du territoire et des « régions » limitrophes pour favoriser le développement des circuits alimentaires de proximité Action(s) de repérage des projets « dormants » : en divers endroits du territoire des acteurs (des producteurs, des transformateurs, des consommateurs) ont des idées de projets Étude/Action(s) pour mesurer la réalité du marché de la restauration collective : la restauration collective présente sur le territoire est un marché potentiel pertinent, au moins pour certains produits du territoire (viande, salaison, …) Action(s) de collaboration Interreg et de négociation avec les douanes : le développement des circuits alimentaires de proximité sera renforcé sil prend une dimension franco-Suisse, malgré le « gros obstacle » que constitue la douane… :

13 Capitalisation des expériences et méthodologique

14 Rappel des objectifs définis dans le projet : Mise en réseau des acteurs : tous les acteurs territoriaux qui seront accompagnés, ainsi que les binômes daccompagnement seront amenés à se réunir à plusieurs reprises tout au long du projet pour échanger sur les méthodes, les contextes, les outils. Prochaine réunion déchange : 12 avril 2011 Ambassadeurs de terrain : Territoires pilote (Animateurs Pays et élus) + territoire engagés/CC (Lédonien, Haut Jura) Financeurs (DRAAF/CR) CRA/CDA/CFPPA/AFIP Capitalisation des expériences et méthodologique Rencontre des pools territoriaux

15 Objectifs de la journée régionale : Capitaliser à partir des expériences conduites auprès des 4 territoires accompagnés dans le cadre du RRR FC et par les trois autres territoires francs comtois présent sur la thématique Permettre aux territoires de se donner des perspectives de travail concrètes en tirant des enseignements des expériences conduites Rencontre des pools territoriaux

16 Proposition de déroulement de la journée régionale : 09h15 / 09h45:Accueil-café, etc... 09h45 / 09h50:Rappel des objectifs de la journée et de la problématique de départ 09h50 / 10h10:Présentation synthétique des réalisations des différents territoires 10h10 / 10h15:Présentation du travail de groupe et constitution des 2 groupes 10h15 / 11h15:1er temps de travail en groupe 11H15 / 11h30:Pause 11h30 / 12h30 :2ème temps de travail en groupe 12h30 / 14h00:Repas 14h15 / 14h30:Synthèse des travaux de chaque groupe 14h30 / 15h30:Débats en plénière - Définir la notion dagriculture de proximité - Débattre et échanger pour identifier les Menaces, Opportunités, Forces et Faiblesses 15h30 / 15h45:Pause 15h45 / 16h10:Mise en perspective pour chaque territoire : les axes de travail à approfondir 16h10 / 16h20:Synthèse des animateurs de la journée et MEC des perspectives 16h20 / 16h30:Les suites (séminaire, préparation séminaire) et conclusion de la journée

17 Partenariat et réseaux dacteurs : Comment les acteurs ont-ils été identifiés ? Les élus, les techniciens connaissaient-ils les réseaux dacteurs à mobiliser ? Comment la prise de contact sest-elle faîte (par qui, par quelle modalité…) ? Après coup que pouvez-vous dire de la représentation que ces acteurs avaient de lagriculture de proximité ? Quel regard critique portez-vous sur cette phase ? (si vous aviez à refaire cette étape, comment vous y prendriez-vous ?) Quelles sont les ressources les plus importantes qui peuvent être mobilisés pour réaliser cette phase ? Analyse des besoins et état de lagriculture du territoire Comment cette phase a-t-elle été conduite ? Quels ont été les points centraux de la démarche entreprise ? Quel regard critique portez-vous sur cette phase ? (si vous aviez à refaire cette étape, comment vous y prendriez-vous ?) Quelles sont les ressources les plus importantes qui peuvent être mobilisés pour réaliser cette phase ? Analyse des besoins et état de la demande en produits alimentaires Comment cette phase a-t-elle été conduite ? Quels ont été les points centraux de la démarche entreprise ? Quel regard critique portez-vous sur cette phase ? Quelles sont les ressources les plus importantes qui peuvent être mobilisés pour réaliser cette phase ? Thèmes de réflexion de la journée envoyés en amont aux participants

18 Action de rapprochement offre et demande, action de développement des circuits alimentaires de proximité Quelles sont les actions phares qui émergent ? Quelles sont les conditions de réussite à réunir pour la mise en action ? Quelles sont les ressources les plus importantes qui peuvent être mobilisés pour réaliser cette phase ? Éléments facilitants/bloquants dans la démarche de projet : Comment déventuelles expériences du passé (favorables ou bloquants) ont-elles eu un effet sur la démarche ? Comment le poids des équipements sur le territoire, les caractéristiques physiques et géographiques ont-ils eu un effet sur la démarche ? Quelle perception avez-vous des retombées individuelles et/ou collectives ? En quoi les préjugés ou les idées préconçues (par les acteurs en présence) ont influé la démarche ? Comment le monde économique (les acteurs agricoles en particuliers) réagit-il à la place que peuvent prendre les collectivités locales ? Quelle perception avez-vous des attentes (et leur évaluation) en matière de retombées économiques ou dimage ? Thèmes de réflexion de la journée (suite) envoyés en amont aux participants

19 Objectif définis dans le projet : Production de documents dinformation et dun document de communication finale : ces documents auront pour objectif la capitalisation déléments de méthode issus des différentes expérimentations territoriales, qui pourront être transférés sur dautres territoires francs-comtois. Séminaire le 18 novembre 2011, lors de la manifestation « Talents Comtois », à Micropolis Partage dexpériences

20 CAUE de Haute Saône Merci de votre attention


Télécharger ppt "CAUE de Haute Saône Développer une méthodologie et des outils pour la mise en place dune stratégie territoriale multi partenariale de développement des."

Présentations similaires


Annonces Google