La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

F OMPI/INN/CH/03/1 ORIGINAL : français DATE : décembre 2003 DE LA COOPÉRATION (DDC) DIRECTION DU DÉVELOPPEMENT ET DÉPARTEMENT FÉDÉRAL DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "F OMPI/INN/CH/03/1 ORIGINAL : français DATE : décembre 2003 DE LA COOPÉRATION (DDC) DIRECTION DU DÉVELOPPEMENT ET DÉPARTEMENT FÉDÉRAL DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES."— Transcription de la présentation:

1 F OMPI/INN/CH/03/1 ORIGINAL : français DATE : décembre 2003 DE LA COOPÉRATION (DDC) DIRECTION DU DÉVELOPPEMENT ET DÉPARTEMENT FÉDÉRAL DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES ATELIER SUR LES SERVICES DAPPUI À LINNOVATION ET LEUR GESTION organisé par lOrganisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle (OMPI) et la Direction du développement et de la coopération (DDC) du Département fédéral des affaires étrangères (Suisse) avec le concours de lInstitut Fédéral de la Propriété Intellectuelle (Suisse) Genève, Lausanne, Berne, Zurich 1 er - 12 décembre 2003 LOMPI ET SON PROGRAMME DE COOPÉRATION POUR LE DÉVELOPPEMENT NOTAMMENTEN MATIÈRE DE DAPPUI LOGISTIQUE ET DE LA PROMOTION DES INNOVATIONS établi par le Secrétariat de l OMPI ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE

2 ©DISIP, Genève, Créativité, invention & innovation ` Les pays & les entreprises ` politiques et priorités ` engagement de moyens ` améliorer la créativité du personnel et du peuple ` promouvoir l esprit d entreprise ` augmenter la productivité ` gagner des avantages en concurrence ` créer de la richesse et améliorer le confort de la vie

3 ©DISIP, Genève, Créativité, invention & innovation Les hommes appliquent leur créativité et leur imagination pour créer de la valeur en transformant les matières premières en produits valeur ajoutée par kilogramme n les céréales et le pétrole 0.20$ n lacier 0.30 à 0.60$ n le papier pulpe 0.40$ n la viande, le poisson, la laine ou laluminium 1$ n les voitures ou les produits congelés 10$ n les cassettes vidéo 600$ n les moteurs (réacteurs) pour avions 1,000$ n l'aérospatial (les satellites) 40,000$

4 ©DISIP, Genève, Créativité, invention & innovation La croissance économique durable ne peut pas être assurée par l'épargne ou les investissements, des politiques dajustements macro-économiques, des taux d'imposition spéciaux ou des subventions, à moins quils ne soient accompagnés par des milliers de petites et grandes innovations et découvertes, qui vont ajouter davantage de valeur aux matières premières en les transformant en produits utiles. Paul Romer

5 ©DISIP, Genève,

6 6 Pourquoi linvention et linnovation doivent être appuyées? n Linvention et linnovation = moteurs de la croissance et du développement n les innovations narrivent pas comme cela elles sont planifiées et développées n au départ linvention et linnovation ont besoin dappui et de moyens n linvention et linnovation ont besoin de temps pour être développées et mises sur le marché

7 ©DISIP, Genève,

8 8 La créativité et linvention défient la stabilité et lordre établi Par sa nature lhomme est déchiré entre: la sécurité - où il recherche la protection la sécurité - où il recherche la protection laventure - où il prend des risques laventure - où il prend des risques il y a un prix à payer pour chaque casil y a un prix à payer pour chaque cas les risques doivent êtres mesurésles risques doivent êtres mesurés être créatif cest un risque - le prix est plus élevé mais la récompense aussiêtre créatif cest un risque - le prix est plus élevé mais la récompense aussi Les idées sans risque sont inutiles, mais les risques sans idées sont stupides

9 ©DISIP, Genève, Les inventions 0 Cest créer quelque chose de nouveau qui nexistait pas 0 Cest le résultat de la créativité et de la curiosité humaine 0 les inventions réussies sont des réponses à des besoins précis

10 ©DISIP, Genève, Les inventions quelques inventions quelques inventions - pionnières ou révolutionnaires –nouvelles industries –nouvelles entreprises –nouveaux marchés la plupart des inventions - développement progressif de la technique –meilleure qualité –meilleure performance –productivité accrue –plus des clients satisfaits satisfaction –réduction des coûts

11 ©DISIP, Genève, Les inventions * des biens privés en création * des biens publics utilisés * le système de la propriété intellectuelle Wcompromis entre lintérêt privé et public v droit dexclusivité des inventeurs v publication - besoins de la société en information et développement

12 ©DISIP, Genève, Linnovation ã le processus pour amener une invention sur le marché et aux consommateurs ã linnovation est planifiée - elle narrive pas par hasard ã travail en équipe et coopération entre inventeurs et chercheurs inventeurs et chercheurs ingénieurs et designers ingénieurs et designers juristes et experts en marketing juristes et experts en marketing gestionnaires - finances, production, distribution gestionnaires - finances, production, distribution entrepreneurs - meneurs de jeux entrepreneurs - meneurs de jeux

13 ©DISIP, Genève, Linnovation ë Le succès est fonction de ùlavantage concurrentiel offert par innovation ùlenvironnement social et économique ouvert au changement et au progrès ùlattitude générale envers le risque, l'échec, la science et la technique, linvention et linnovation

14 ©DISIP, Genève, Les obstacles à linnovation Les inventeurs ne peuvent pas exprimer leurs idées dans le langage des hommes daffaires; beaucoup ne voient même pas les avantages de leurs idées Les inventeurs ne peuvent pas exprimer leurs idées dans le langage des hommes daffaires; beaucoup ne voient même pas les avantages de leurs idées n les idées nouvelles menacent les profits des produits et des services existants, ainsi que les structures conservatrices et la hiérarchie des sociétés n les innovateurs sont considérés comme des virus irritants ou des créateurs des problèmes dans lenvironnement des entreprises n les entreprises ignorent les innovations quand elles ne sinscrivent pas dans le profil de leurs activités courantes n le processus de mise à disposition des fonds ne vise que les activités existantes

15 ©DISIP, Genève, Le soutien des autorités publiques est justifié Le soutien des autorités publiques est justifié Beaucoup de gouvernements soutiennent linnovation - services publics, financement, allégement des impôts Beaucoup de gouvernements soutiennent linnovation - services publics, financement, allégement des impôts le secteur privé - appui limité, bénéfices a court terme le secteur privé - appui limité, bénéfices a court terme investissements a long terme, comparable au financement des activités de R&D investissements a long terme, comparable au financement des activités de R&D Lappui à linnovation = services publics, comparables aux services de la santé publique et de l'éducation Lappui à linnovation = services publics, comparables aux services de la santé publique et de l'éducation

16 ©DISIP, Genève, Défi pour les politiciens ãFaciliter et ne pas réglementer ãdonner plus de liberté d'expérimentation aux entrepreneurs et aux entreprises ãgarantir aux inventeurs et aux créateurs une participation juste aux bénéfices ãavoir une attitude positive envers les échecs et les risques ãencourager les inventeurs et les créateurs à coopérer avec les entrepreneurs pour le développement de leurs idées innovantes

17 ©DISIP, Genève, Reconnaissance et récompenses Z Z Linvention et linnovation - motivées par la reconnaissance et les récompenses espérées - publiques ou privées Z Z récompenses et reconnaissances morales et matérielles Z Z image positive des inventeurs et innovateurs nationaux Z Z rôle de modèle pour les jeunes Z Z système de récompenses sur le plan national et au sein des entreprises Z Z personnel motivé = avantage concurrentiel

18 ©DISIP, Genève, n Linvention et linnovation ont besoin de limagination selon Edward de Bono


Télécharger ppt "F OMPI/INN/CH/03/1 ORIGINAL : français DATE : décembre 2003 DE LA COOPÉRATION (DDC) DIRECTION DU DÉVELOPPEMENT ET DÉPARTEMENT FÉDÉRAL DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES."

Présentations similaires


Annonces Google