La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

UNE FILIALE PME innovantes et Capital Risque 16 ème Séminaire R.E.P.E.R.E.S. « Financement de lInnovation »

Présentations similaires


Présentation au sujet: "UNE FILIALE PME innovantes et Capital Risque 16 ème Séminaire R.E.P.E.R.E.S. « Financement de lInnovation »"— Transcription de la présentation:

1 UNE FILIALE PME innovantes et Capital Risque 16 ème Séminaire R.E.P.E.R.E.S. « Financement de lInnovation »

2 2 Novembre 2005 UNE FILIALE Sommaire Les ressources financières dune PME innovante Le Capital Investissement Le Capital Risque Les points de difficultés Lintervention de CDC Entreprises en faveur des entreprises innovantes

3 3 Novembre 2005 UNE FILIALE 1. Les ressources financières dune PME innovante

4 4 Novembre 2005 UNE FILIALE Ressources financières dune PME innovante Ressources financières dune PME classique: Internes: CAF Externes: - prêts - aides /subventions - Financement en capital Pour la plupart des PME innovantes: CAF entreprises jeunes et charges importantes (dépenses de R&D; personnel) Prêts => entreprises non éligibles car insolvables (pas dactifs tangibles saisissables par les créanciers) Aides/financement en capital => seules ressources financières accessibles à ce type de société

5 5 Novembre 2005 UNE FILIALE Les aides (essentiellement les avances remboursables en cas de succès): -réduisent lapport de financement en capital -Limitent le risque des pourvoyeurs de capitaux Le financement en capital=> le capital risque est le principal apporteur de capitaux pour les sociétés innovantes Pour toutes les sociétés innovantes?

6 6 Novembre 2005 UNE FILIALE Modèle de société innovante ciblé par le capital risque Mécanisme de linvestisseur: -Devient actionnaire -Doit sortir de la société dans un horizon de 5 à 10 ans -Se rémunère par la plus-value =>Nécessité que la société prenne de la valeur =>Activité créatrice de valeur: productrice de flux de trésorerie importants sur une longue période Or: -Société au moment de linvestissement est insolvable et na pas de CA: Prise de risque importante =>Investisseur va exiger un TRI de 30% sur son investissement initial pour rémunérer son risque =>La valeur de lentreprise est fonction : -des flux futurs de trésorerie disponibles pour lactionnaire -de la rémunération de lactionnaire (TRI) contre le risque pris

7 7 Novembre 2005 UNE FILIALE Par conséquent, les entreprises innovantes ciblées: -développant des produits à innovation de rupture (concurrence faible: parts de marché donc CA donc flux de trésorerie importants) -à cycle de croissance rapide (avantage compétitif: vitesse darrivée des produits sur leur marché) -Liquides (actions vendues facilement pour permettre à la plus-value de se réaliser, puisquil est actionnaire pour une durée limitée)

8 8 Novembre 2005 UNE FILIALE 2. Le capital investissement

9 9 Novembre 2005 UNE FILIALE Le capital investissement: généralités Définition La capital investissement consiste à investir en fonds propres ou quasi fonds propres dans des entreprises non cotées Intérêt Pour lentreprise: Apporte un financement supplémentaire aux financements par voie dendettement pour la création et le développement des entreprises Accompagne lentreprise durant une phase de sa croissance (participe aux décisions stratégiques) Pour linvestisseur (dont la vocation nest pas de rester longtemps – en moyenne entre 4 et 5 ans, pour le capital risque :5 à 10 ans ): La plus-value réalisée lors de sa sortie du capital de lentreprise peut savérer importante

10 10 Novembre 2005 UNE FILIALE Le capital investissement pour quels entrepreneurs? Être prêt à ouvrir le capital de l entreprise, à partager le pouvoir et le capital Être porteur d un projet à fort potentiel: innovation technologique barrière à lentrée (propriété intellectuelle, commerciale…) Avoir un plan daffaires complet et cohérent produit/marché, concurrence stratégie de développement produit/commercial Avoir une équipe de qualité

11 11 Novembre 2005 UNE FILIALE Le plan d affaires Résumé du projet Historique du projet Présentation de léquipe Offre produit/service - Technologie sous-jacente Marché / concurrence Résultats obtenus Modèle de développement Objectifs et stratégie de développement Plan financier

12 12 Novembre 2005 UNE FILIALE Le capital investissement: généralités Stades dintervention Capital Amorçage Capital Risque Capital développement Capital transmission (LBO – leveraged buy-out) Retournement (turnaround ou special situations) Rachat de positions minoritaires

13 13 Novembre 2005 UNE FILIALE Le capital investissement: généralités Classification des fonds de capital investissement Stade dintervention Amorçage, Capital risque, capital développement, capital transmission, retournement Couverture géographique Régionale, nationale ou internationale Spécialisation par secteur ou généraliste Taille des entreprises financées Montants des investissements unitaires Taille des fonds de capital investissement

14 14 Novembre 2005 UNE FILIALE La « chaîne » du capital investissement Au cours des étapes de la vie de lentreprise CAPITAL RISQUE MARCHÉS Temps R&D NAISSANCE SURVIE SUCCES DECOLAGE MATURITE Croissance de lentreprise - besoins en fonds INCUBATEURS BUSINESS ANGELS CAPITAL DEVELOPPEMENT AMORCAGE 5 M - … M 300 K - 3 M K K

15 15 Novembre 2005 UNE FILIALE Le capital investissement: généralités Différents métiers Le capital investissement direct Capital amorçage sert à promouvoir un concept, à développer un produit ou un service initial Capital risque: l'entreprise a achevé le développement d'un produit et a besoin de capitaux pour en démarrer la fabrication et la commercialisation. Elle ne génère encore aucun revenu Capital développement: l'entreprise a atteint son seuil de rentabilité et dégage des profits. Les fonds seront employés pour augmenter ses capacités de production et sa force de vente, développer de nouveaux produits, financer des acquisitions et/ou accroître son fonds de roulement,

16 16 Novembre 2005 UNE FILIALE Le capital investissement: généralités Différents métiers Le capital investissement indirect (fonds de fonds) Fonds de fonds primaires (investissement dans des fonds de capital investissement au moment de leur constitution) Fonds de fonds secondaires « early secondary » (rachat de positions dans des fonds de capital investissement déjà investis à hauteur de 15 à 50 %) Fonds de fonds secondaires (rachat de positions dans des fonds de capital investissement « matures », cest- à-dire investis à plus de 50%)

17 17 Novembre 2005 UNE FILIALE Le capital investissement: généralités Fonctionnement dun fonds de capital investissement Le fonds mutualise les engagements financiers/capital de différents investisseurs (institutionnels, fonds de fonds, industriels, particuliers, etc.) qui recherchent une rentabilité et une liquidité Il est géré par une société de gestion, dont léquipe perçoit en général un intéressement égal à 20% des plus-values réalisées par le Fonds (« carried interest ») Il est investi dans un portefeuille de participations afin de diminuer le risque par diversification Durée de vie de 10 ans Au bout de 10 ans, le fonds doit rembourser le capital des différents investisseurs et les rémunérer par ailleurs Importance de la rentabilité/liquidité des sociétés ciblées

18 18 Novembre 2005 UNE FILIALE Le capital investissement: généralités Schéma simplifié de la structure dun fonds InvestisseursSponsors (le cas échéant) Équipe de gestion Fonds Société de gestion Société du portefeuille Carried interest Commission de gestion

19 19 Novembre 2005 UNE FILIALE Le capital investissement: généralités Cycle de vie dune génération de fonds Etape 2 Activité dinvestissement du Fonds: constitution du portefeuille Etape 1 Constitution dun Fonds dinvestissements disposant dune taille suffisante. Etape 4 Levée de capitaux Etape 3 Activité de désinvestissement du Fonds : Cessions du portefeuille Nouvelle génération de fonds Cycle de vie dune génération de fonds

20 20 Novembre 2005 UNE FILIALE Le capital investissement: généralités Fiscalité des fonds communs de placements à risques (FCPR) Principes: La structure est fiscalement transparente Limpôt nest perçu quauprès des investisseurs lorsquils perçoivent les distributions provenant des produits de cession des sociétés du portefeuille du FCPR Conditions: Respecter un quota dinvestissement de 50% dans des sociétés non cotées, et françaises ou européennes

21 21 Novembre 2005 UNE FILIALE Le capital investissement: généralités Le marché français du capital investissement (1) 6 milliards deuros investis en France en milliards deuros investis par les opérateurs français en France et à létranger en 2004 Second marché du capital investissement en Europe après le Royaume-Uni investissements réalisés en France en entreprises financées en France en 2004 (Source: AFIC)

22 22 Novembre 2005 UNE FILIALE Le capital investissement: généralités Le marché français du capital investissement (2) 1 million d'emplois dans les entreprises financées par le capital investissement emplois supplémentaires, soit près de 4 % de croissance entre 2002 et milliards d'euros de chiffre d'affaires réalisés dans le monde par les entreprises financées par le capital investissement 133 milliards d'euros de chiffre d'affaires réalisés en France par les entreprises financées par le capital investissement, soit 5 % de croissance entre 2002 et 2003 (Source: AFIC)

23 23 Novembre 2005 UNE FILIALE Le capital investissement: généralités Poids économiques et social (en France) Le chiffre d'affaires en France des sociétés soutenues par le capital investissement a progressé de 5% entre 2002 et 2003, passant de 127 à 133 milliards d'euros, soit l'équivalent de près de 9% du PIB et 36% du Chiffre daffaires des sociétés du CAC 40 Les sociétés en portefeuille emploient plus d'un million de salariés, soit 6% des salariés du secteur privé, et ont accru leur nombre d'employés de près de 4% (environ personnes) en un an. (Source: AFIC)

24 24 Novembre 2005 UNE FILIALE 3. Le capital risque

25 25 Novembre 2005 UNE FILIALE Les investissements en capital risque en France Source: Venture Source (Venture One)

26 26 Novembre 2005 UNE FILIALE Évolution des cessions en France et en Europe Source: Venture Source (Venture One) En M

27 27 Novembre 2005 UNE FILIALE Évolution des cessions en France Cessions IPO T Nombre Montant (en M) Cessions M&A T Nombre Montant (en M) Source: Venture Source (Venture One)

28 28 Novembre 2005 UNE FILIALE Les levées de fonds en capital risque en France et en Europe Source: Venture Source (Venture One)

29 29 Novembre 2005 UNE FILIALE 4. Les points de difficultés

30 30 Novembre 2005 UNE FILIALE Les introductions en bourse vues par les fonds Etape 2 Activité dinvestissement du Fonds: constitution du portefeuille Etape 1 Constitution dun Fonds dinvestissements disposant dune taille suffisante. Etape 4 Levée de capitaux Etape 3 Activité de désinvestissement du Fonds : Cessions du portefeuille Cycle de vie dune génération de fonds Nouvelle génération de fonds Pour les fonds, les introductions en bourse permettent un renouvellement de génération

31 31 Novembre 2005 UNE FILIALE Pour les entreprises, lintroduction en bourse apporte : - une visibilité ; - des ressources importantes pour financer sa croissance et par la même occasion acquérir une taille critique suffisante pour rester compétitive. =>Cette taille critique est nécessaire pour générer les futurs grands groupes qui participeront par conséquent à la croissance économique du pays. Les introductions en bourse vues par les entreprises

32 32 Novembre 2005 UNE FILIALE Impact du faible nombre de sorties boursières Pour les fonds: -le ralentissement des introductions en bourse impacte le renouvellement des fonds =>Le TRI des fonds de capital risque calculé sur 10 ans est de -7.2%. =>Le montant des cessions reste donc inférieur à celui des investissements. Pour les sociétés: -le ralentissement des introductions en bourse, freine la construction des grands groupes à partir de PME =>le seul relais de croissance de ces mêmes PME est leur rachat par des grands groupes industriels existants. =>Les PME soutenues par les fonds de capital risque servent dans ce cas à consolider les groupes industriels existants, plutôt quà en générer de nouveaux.

33 33 Novembre 2005 UNE FILIALE Il reste un potentiel de progression important pour le capital risque français Source : EVCA, Eurostat Un ratio moyen de 4 entre les Etats-Unis et la France dans lallocation au capital risque en % du PIB

34 34 Novembre 2005 UNE FILIALE Les modalités dintervention de la Caisse des Dépôts en faveur des entreprises innovantes 5. Lintervention de CDC Entreprises en faveur des entreprises innovantes

35 35 Novembre 2005 UNE FILIALE CDC ENTREPRISES-FP GESTION, à la croisée du marché et de lintérêt général Filiale à 100% de la Caisse des dépôts CDC ENTREPRISES-FP GESTION intervient : à la manière dun fonds de fonds et en investissement direct sur le segment du marché des fonds propres des entreprises à potentiel en recherche defficacité, de liquidité et de rentabilité pour générer un effet de levier sur les investissements privés

36 36 Novembre 2005 UNE FILIALE Présentation générale du groupe CDC Entreprises Filiale à 100% de la Caisse des Dépôts Depuis le 1 er juillet 2004, Les activités de capital investissement de la Caisse des Dépôts sont regroupées au sein de CDC Entreprises Ce regroupement est constitué: des activités du programme PME Innovation des activités de gestion ouvertes pour le compte de tiers

37 37 Novembre 2005 UNE FILIALE Présentation générale du groupe CDC Entreprises Objectifs Développer le marché du financement en fonds propres des PME Accroître les investissements dans les fonds de capital risque Accompagner la mise en place et le développement de fonds de capital risque damorçage Amplifier le capital investissement régional pour assurer un développement durable et équitable des entreprises

38 38 Novembre 2005 UNE FILIALE Présentation générale du groupe CDC Entreprises Interventions En fonds propres dans des entreprises à fort potentiel de croissance A la manière dun fonds de fonds et en investissement direct Recherche de liquidité et de rentabilité Pour générer un effet de levier sur les investissements privés

39 39 Novembre 2005 UNE FILIALE Présentation générale du groupe CDC Entreprises

40 40 Novembre 2005 UNE FILIALE Présentation générale du groupe CDC Entreprises

41 41 Novembre 2005 UNE FILIALE Présentation générale du groupe CDC Entreprises

42 42 Novembre 2005 UNE FILIALE Lintervention de CDC Entreprises – FP Gestion CDC Entreprises – FP Gestion intervient sur fonds propres et pour compte de tiers dans des investissements fonds de fonds et des investissements directs Fonds de fonds Amorçage: 89 M investis dans 18 fonds Capital risque: 251 M investis dans 35 fonds Capital investissement régional: 283 M investis dans 74 fonds + de PME dans les portefeuilles Investissements directs Valeur de croissance: fonds de 340 M Co-investissement en capital risque: fonds de 90 M

43 43 Novembre 2005 UNE FILIALE Lintervention de CDC Entreprises – FP Gestion Gestion pour compte de tiers Capital risque: 4 fonds de fonds Fonds Public pour le capital risque: 91.5 M (État) Fonds BEI pour le capital risque: 45.7 M (BEI) Fonds de Promotion pour le Capital Risque: 150 M (Etat, FEI, CDC) Fonds de Fonds Technologique 3: 150 M (Etat, FEI, CDC) Effet de levier sur linvestissement privé en direction des fonds dédiés aux jeunes entreprises technologiques Capital investissement régional Fonds pour le capital investissement régional: 70 M (FEI, Sanpaolo IMI) Co-investissement en capital risque: fonds de 90 M Développer et structurer le marché local du capital investissement

44 44 Novembre 2005 UNE FILIALE Lintervention de CDC Entreprises – FP Gestion 5 axes dintervention: 1.Le capital investissement régional 2.Lamorçage et le capital risque 3.Fonds Public / Fonds BEI, FPCR 2000, FFT3 4.Le co-investissement aux côtés des fonds damorçage et de capital risque 5.Les valeurs de croissance 6.Lactivité internationale

45 45 Novembre 2005 UNE FILIALE Lintervention de CDC Entreprises – FP Gestion 1. Le capital investissement régional Portefeuille de 283 M investis dans 74 fonds régionaux 74 fonds régionaux qui gèrent M dactifs sociétés en portefeuille 284 gestionnaires Le Fonds pour le Capital Investissement Régional Lancé fin 2002 avec le FEI et Sanpaolo IMI Doté de 70 M Objectif : développer et structurer le marché français du financement de proximité en fonds propres CDC Entreprises, 1 er contributeur au développement du marché du financement de proximité en fonds propres

46 46 Novembre 2005 UNE FILIALE Lintervention de CDC Entreprises – FP Gestion 2. Amorçage / Capital Risque Portefeuille de 89 M investis dans 18 fonds dédiés aux entreprises technologiques en démarrage 18 fonds damorçage qui gèrent M dactifs 176 sociétés en portefeuille 38 gestionnaires CDC Entreprises investit dans des fonds damorçages Nationaux, couvrant les principaux secteurs technologiques Régionaux, correspondant à des pôles technologiques dexcellence

47 47 Novembre 2005 UNE FILIALE Développer le marché en jouant un rôle dentraînement auprès : du secteur privé des organismes publics de recherche et denseignement des collectivités locales Les interventions : initier le montage de fonds damorçage encourager la formation déquipes nouvelles couvrir les secteurs non (ou insuffisamment) couverts Rôle de CDC ENTREPRISES-FP GESTION dans l amorçage

48 48 Novembre 2005 UNE FILIALE CDC ENTREPRISES-FP GESTION Fonds damorçage Privés > % Rôle de CDC ENTREPRISES-FP GESTION dans l amorçage Le schéma-type dun fonds national Organismes de recherche publics Pour les fonds régionaux, le Conseil régional et les universités (via la création dune société de participation) sont également souscripteurs la plupart du temps Montant total levé par les fonds : 275,3 Meuros Ministère de la recherche 41M, dont 21,7M de lAAP 89M 145,3M

49 49 Novembre 2005 UNE FILIALE 8 Fonds damorçage nationaux thématiques T-Source systèmes et services systèmes et services de communication de communication tic I-Source logiciels logiciels I-Source2 C-Source multimedia C-Source multimedia Emertec Emertec 2 sciences de lingénieur Bioam biotechnologies Investissements de CDC ENTREPRISES-FP GESTION = 62,4 Meuros Emertec Energie Environnement

50 50 Novembre 2005 UNE FILIALE 10 Fonds locaux et régionaux (à fin 2005)Ile-de-France CAP DECISIF CAP DECISIF Midi-PyrénéesFAM AuvergneLimousin LE LANCEUR LE LANCEUR PicardieSECANT PACAPRIMAVERIS Évry : GENOPOLE 1ER JOUR Sophia Antipolis : SOPHIA EURO LAB Rhônes-AlpesAMORCAGERHONES-ALPES Nord-Pas-de-CalaisINOVAM Investissements de CDC ENTREPRISES-FP GESTION = 26,7 Meuros Alsace Amorçage

51 51 Novembre 2005 UNE FILIALE Lintervention de CDC Entreprises – FP Gestion 3. Fonds Public / Fonds BEI, FPCR 2000, FFT3 Portefeuille de 251 M investis dans 35 fonds consacrés à des PME technologiques de moins de 7 ans 35 fonds qui gèrent 751 M dactifs 512 sociétés en portefeuille 123 gestionnaires FFT3: Fonds de fonds de 150 M lancé en octobre 2005 (voir ci-après)

52 52 Novembre 2005 UNE FILIALE Lintervention de CDC Entreprises – FP Gestion Fonds de Fonds Technologique 3 Un fonds de fonds pour le développement des PME technologiques innovantes Le FFT est spécialisé sur linnovation, alors que les fonds de fonds sont pour la plupart généralistes Taille du fonds 150 M (Etat, le FEI et CDC) Mis en place par CDC Entreprises dans le cadre du Programme dintérêt général « PME Innovation » de la Caisse des Dépôts : Améliorer laccès des meilleures PME technologiques innovantes aux financements en fonds propres nécessaires à leur création et à leur développement

53 53 Novembre 2005 UNE FILIALE Lintervention de CDC Entreprises – FP Gestion Objectif: aider les professionnels français du capital risque à atteindre un standard de niveau international Le FFT3 investira dans une dizaine de fonds: Sélectionnés selon des critères économiques (équipe, termes et conditions, qualité des projets…) En prenant une participation significative (25M et 25% maximum de lengagement global du fonds cible)

54 54 Novembre 2005 UNE FILIALE Lintervention de CDC Entreprises – FP Gestion Fonds cibles: FCPR investissant dans des PME innovantes, principalement en France et >75% en Europe De taille critique (> 50 M ; 100 M visés en moyenne) pour attirer les investisseurs étrangers et pouvoir accompagner dans la durée les PME innovantes Équipes et sociétés de gestion témoignant de leur expérience et de leur compétence dans le métier dinvestisseurs dans des PME innovantes Pas de contrainte sur lâge des PME : les fonds pourront investir aux différents stades de développement de lentreprise (amorçage, risque et/ou développement)

55 55 Novembre 2005 UNE FILIALE Lintervention de CDC Entreprises – FP Gestion 4. Fonds de Co-investissement pour les Jeunes Entreprises Portefeuille de 51.3 M investis dans 45 sociétés des technologies de linformation et des communication et des sciences de la vie Fonds de 90 M destinés à être investis: Dans les entreprises technologiques françaises de moins de 7 ans A la demande et aux côtés de fonds de capital damorçage et de capital risque Principalement dans les tours de refinancement

56 56 Novembre 2005 UNE FILIALE Lintervention de CDC Entreprises – FP Gestion 5. Valeurs de croissance Portefeuille de placement de la CDC et de CDC Entreprise sur Eurolist et Alternext: Consacré à des sociétés dont la capitalisation est inférieur à 70 M Ayant leur siège dans lUnion Européenne Cotées sur les marchés français et européens des jeunes entreprises (Eurolist, Alternext, AIM, etc.)

57 57 Novembre 2005 UNE FILIALE Conclusion – Développer le marché du capital investissement Par des interventions en fonds de fonds Par un effet dentraînement sur les investissements privés Pour accroître le volume du marché et son efficience En veillant à ne pas perturber la concurrence Avec recherche de liquidité et de rentabilité


Télécharger ppt "UNE FILIALE PME innovantes et Capital Risque 16 ème Séminaire R.E.P.E.R.E.S. « Financement de lInnovation »"

Présentations similaires


Annonces Google