La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Observatoire National des Violences en Milieu Hospitalier Bilan DHOS-ONVH 2009 Fabienne GUERRIERI Commissaire Divisionnaire Chargé de mission ONVH 04 juin.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Observatoire National des Violences en Milieu Hospitalier Bilan DHOS-ONVH 2009 Fabienne GUERRIERI Commissaire Divisionnaire Chargé de mission ONVH 04 juin."— Transcription de la présentation:

1 Observatoire National des Violences en Milieu Hospitalier Bilan DHOS-ONVH 2009 Fabienne GUERRIERI Commissaire Divisionnaire Chargé de mission ONVH 04 juin 2010

2 ANNEE 2008 ANNEE faits signalés 4742 faits signalés Ces données permettent daffirmer que parler de la violence au sein des établissements de soins nest plus un épiphénomène tant cette dimension a intégré les établissements de santé et les conditions de travail des personnels qui y sont attachés: - entre 2007 et 2008: % et + 3.2% détablissements déclarants (257 établissements) - entre 2008 et 2009: + 38 % et + 29% détablissements déclarants (331 établissements) Signalements enregistrés par lObservatoire ONVH 04 juin 2010

3 SIGNALEMENTS PAR REGIONS Meilleure implication des régions Mais encore de grandes disparités Alsace Aquitaine Auvergne Basse Normandie Bourgogne Bretagne Centre Champagne Ardenne Corse Franche Comté Guadeloupe Guyane Haute Normandie Languedoc Roussillon Limousin Lorraine Martinique Midi Pyrénées Nord Pas De Calais Pays de la Loire Picardie Poitou Charentes PACA Rhône Alpes Ile De France Nombre de signalements 500 signalements et plus de 400 à 499 signalements de 300 à 399 signalements de 200 à 299 signalements de 100 à 199 signalements de 50 à 99 signalements de 0 à 49 signalements Nombre de signalements par région en 2009 Les chiffres correspondent au nombre d'établissements déclarant dans chaque région Réunion ONVH 04 juin 2010

4 LES TYPES D ETABLISSEMENTS DECLARANTS Près de 67 % des établissements déclarants sont des CHU/CH/CHS, représentant 87 % des signalements de violences ONVH 04 juin 2010

5 ANALYSE TEMPORELLE Lanalyse présentée ici porte sur lensemble des déclarations enregistrées sans distinction des structures concernées: analyse globale MAIS rapportée à un établissement puis à un service déterminé, doit permettre dadopter des mesures organisationnelles, techniques ou humaines selon les constatations effectuées: Aucune période majeure au cours de lannée 2/3 des faits surviennent en journée ONVH 04 juin 2010

6 Pas de prédominance sur le week-end La période horaire privilégiée est très nettement en journée. ONVH 04 juin 2010

7 ANALYSE PAR INFRACTIONS La répartition des infractions selon les 2 grandes catégories définies (atteintes aux biens/atteintes aux personnes) est la suivante : Les 3 services les plus touchés restent: - la psychiatrie (40%) - les urgences (15%) - la médecine générale (13%) ONVH 04 juin 2010

8 Les atteintes aux biens Les atteintes aux biens augmentent de 4% en 2009 MAIS les services sont inégalement touchés (nature des faits dénoncés /disparition généralement de matériels onéreux, professionnels ou personnels). ONVH 04 juin 2010 Rose:services affectés majoritairement par des atteintes aux biens

9 Analyse affinée - les vols sans effraction (niveau 1) constituent 55% de toutes les atteintes aux biens déclarées - les atteintes du plus haut niveau (3) ont diminué au cours de 2009: 8 % contre 14% en 2008 (mais 5.4 % en 2007 pour rappel) (incendie et destruction des biens) ONVH 04 juin 2010

10 Les atteintes aux personnes Seule la gynécologie enregistre une hausse importante: +20% en 2009 ONVH 04 juin 2010 Jaune:services affectés majoritairement par des atteintes aux personnes

11 Analyse affinée - prédominance des violences de niveau 3: plus d 1 fait sur 2, avec une majorité très nette des violences volontaires (coups). - insultes et menaces (y compris de mort ) sont en hausse: respectivement + 6% et + 1%. Les injures et insultes augmentent chaque année: ressenti réel au sein des services Les coups sont devenus le fléau majeur dans l expression des violences ONVH 04 juin 2010

12 GESTION DES VIOLENCES Les auteurs Lévolution au cours de l année 2009 reste stable par rapport à 2008: - le personnel-auteur des violences signalées demeure à un niveau important: 7 % (rappel: 1.4 % en 2006) - les « visiteur/accompagnant/autre » représentent toujours 20 % des auteurs des actes ONVH 04 juin 2010

13 Les victimes - 77 % des victimes des violences manifestées sont les personnels de létablissement, - près de 20 % sont les patients. Évolutions nettes par rapport à 2008: - 5 points pour le personnel victime au détriment des patients vicitmes (+ 7 points) ONVH 04 juin 2010

14 Les interventions Le personnel hospitalier est le 1er exposé à la situation de violence:il intervient dans plus d une situation sur 2 (cf.cqs au niveau du matériel et des protocoles) L intervention des forces de lordre ou des services de sécurité interne à létablissement reste faible ONVH 04 juin 2010

15 CONSEQUENCES DES VIOLENCES 3 niveaux détudes différents : - les suites engagées sur le plan pénal (dépôt de plainte ?), - les arrêts de travail générés, - les incapacités temporaires de travail (ITT). aucun dépôt de plainte: 86 % des actes violents déclarés: taux général de plainte: 12 %, tout type datteinte confondu (- 7 % en 4 ans) 4 % d arrêt de travail et 2 % d ITT ONVH 04 juin 2010

16 COMPARAISON entre les SERVICES de PSYCHIATRIE et les SERVICES des URGENCES Psychiatrie: 39,4 % de toutes les fiches de signalements adressés à lONVH (52.4 % en 2008) Urgences : 14.8 % des faits généraux déclarés (13.8 % en 2008) ONVH 04 juin 2010 Psychiatrie Urgences

17 Les atteintes aux biens - dégradations légères majoritaires (58 % des atteintes aux biens) Niveau 1 - MAIS aggravation constante du niveau le plus grave: hausse de + 3% en 1 an et de + 12% du niveau 3 en 4 ans (incendie essentiellement) - vols sans effraction majoritaires (40% des atteintes aux biens) Niveau 1 - MAIS diminution de la gravité des faits manifestés: - 16% (dégradations par incendie notamment: - 9 points) ONVH 04 juin 2010 Psychiatrie Urgences

18 Les atteintes aux personnes - très nette dominance des coups et blessures: 64% de toutes les atteintes aux personnes (Niveau 3) - ET pas d évolution majeure par rapport à les injures et les coups sont quasiment équivalents - MAIS évolution majeure par rapport à 2008: + 10% pour les insultes et - 10% pour les coups ONVH 04 juin 2010 Psychiatrie Urgences

19 ONVH 04 juin 2010 Psychiatrie Urgences Temporalité des évènements

20 Les auteurs Pour le personnel : 3 % des auteurs ( - 4% de moins quen 2008) Importance des visiteurs et accompagnants: près de 30% des auteurs (1% en psychiatrie) Hausse du personnel auteur: + 2 % en 2009 ONVH 04 juin 2010 Psychiatrie Urgences

21 Les victimes Le personnel reste largement majoritaire : 77 % des victimes Les patients représentent 20 % (pathologies) Le personnel: victimes des violences au sein des urgences à plus de 90% ONVH 04 juin 2010 Psychiatrie Urgences

22 Les interventions dans la gestion des situations - importance de lintervention du personnel hospitalier : 72 % dans la gestion des évènements survenus - Mais faible intervention de lintervention des forces de lordre (cqs à gérer) - intervention du personnel: 45 % des situations de violence - Mais importance des renforts requis: 55 % des situations (11 % en psychiatrie). ONVH 04 juin 2010 Psychiatrie Urgences

23 Les suites données aux faits de violence 4 % de plaintes déposées pour lensemble des faits signalés Taux de plainte général de 23 %, tout fait survenu au sein des SAU ONVH 04 juin 2010 Psychiatrie Urgences

24 Points clé: - Atteintes aux personnes: 85 % des violences déclarées, dont 21 % des insultes, injures / 18% des menaces / 45% des coups et 1% des faits qualifiés crimes. - Atteintes aux biens: 15 % des violences, dont 13% des vols simples et dégradations / 1% des vols par effraction / 1% des incendies ou dégradations graves. - Les 3 services les plus touchés: la psychiatrie (40%), les urgences (15%), la médecine générale (13%). - Les auteurs de ces violences: le personnel-auteur des violences signalées demeure à un niveau important: 7 % et les « visiteurs/accompagnants/autres » représentent toujours 20 % des auteurs des actes. A linverse, 77 % des victimes des violences manifestées sont les personnels de létablissement et près de 20 % sont les patients. - Dépôt de plainte: aucun dans 86 % des actes violents déclarés et taux général de plainte faible (12 % tout type datteinte confondu soit - 7 % en 4 ans). Les arrêts de travail : 4% et les ITT reconnues : 2%. ONVH 04 juin 2010


Télécharger ppt "Observatoire National des Violences en Milieu Hospitalier Bilan DHOS-ONVH 2009 Fabienne GUERRIERI Commissaire Divisionnaire Chargé de mission ONVH 04 juin."

Présentations similaires


Annonces Google