La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Olivier DAVID Théorie SOMMAIRE - Présentation du plongeur Niveau 1 - léquipement du plongeur - le milieu et ses principes - les aspects de la plongée -

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Olivier DAVID Théorie SOMMAIRE - Présentation du plongeur Niveau 1 - léquipement du plongeur - le milieu et ses principes - les aspects de la plongée -"— Transcription de la présentation:

1 Olivier DAVID Théorie SOMMAIRE - Présentation du plongeur Niveau 1 - léquipement du plongeur - le milieu et ses principes - les aspects de la plongée - les consignes de sécurité et la réglementation - les prérogatives Toutes les pages portant un cœur sont à connaître !

2 Olivier DAVID Le Niveau 1 PRESENTATION DU PLONGEUR NIVEAU 1 Le niveau 1 est un plongeur loisir. Il sait gérer son matériel et soccuper de lui. Pour cela un certain nombre de connaissances pratiques et théoriques sont nécessaires. De ces connaissances doivent naître un comportement pratique et logique sur le bateau, avant dembarquer ou après être rentré. Le plongeur Niveau 1 doit développer une attitude propre à assurer sa sécurité. La plongée est une activité de groupe, ce groupe est appelé une palanquée, chaque palanquée se doit de respecter ses prérogatives. Les prérogatives sont les limites à respecter lors de la plongée. Le plongeur N1 doit connaître et respecter un ensemble de règles de sécurité minimales.

3 Olivier DAVID Léquipement INTRODUCTION Lensemble de léquipement dun plongeur est appelé un scaphandre. Un jeune niveau 1 ninvesti que rarement dans son propre scaphandre et utilise la plupart du temps du matériel de prêt ou de location. Cependant il disposera souvent de sa propre combinaison, ses palmes, masque, tuba. Bien connaître son matériel et être entraîné à l'utiliser est un atout pour une plongée réussie.

4 Olivier DAVID Léquipement LENSEMBLE DE LEQUIPEMENT Le matériel Obligatoire pour un N1 Bouteille Détendeur & manomètre Palmes / masque / tuba Combinaison Ceinture de lest + lest Gilet stabilisateur Le matériel Obligatoire pour un autonome Moyen de calcul des paramètres de plongée Parachute de palier Octopus ou détendeur de secours Jeu de tables (MN90) Les petits plus Lampe ou Phare (peut devenir obligatoire en plongée de nuit) + flasheur Poignard ou Dague Boussole Tablettes vierges …

5 Olivier DAVID Léquipement LA BOUTEILLE Il en existe deux grandes familles: La Bouteille simple : Une seule bouteille de 8,9,10,12,15 ou 18 litres. La pression de gonflage est généralement de 200 bars et occasionnellement de 176 ou 230 bars. Les modèles les plus courants sont 12 ou 15 litres. Le Bi-bouteilles : Deux bouteilles pour un volume de (2 x 8), (2 x 9), (2 x 10) ou (2x12) litres. La pression de gonflage est généralement de 176 ou 200 bars. Le bi-bouteille permet demmener plus dair quune bouteille simple et offre une meilleure répartition des charges sur le dos. Il est cependant plus cher à lachat et en entretient (2 bouteilles à ré-éprouver au lieu dune).

6 Olivier DAVID Léquipement LA BOUTEILLE Sur un bloc, il y a une liste de 11 choses inscrites : 1.Poids en KG 2.Pression de service 3.Pression dessai (1,5fois la pression service) 4.Poinçon des mines 5.Nature du gaz 6.Nom du constructeur 7.Volume intérieur en litre 8.Gaz utilisable 9.Date de la ré-épreuve 10.Matériau de construction du bloc 11.Température de lecture des pressions Ré-épreuve des blocs : tous les deux ans pour des blocs personnels et tous les cinq ans pour des bouteilles club à condition qu'une inspection visuelle soit faite tous les ans par un technicien en inspection visuelle (TIV) et qu'elles soient inscrites sur le registre du club.

7 Olivier DAVID Léquipement LES ROBINETTERIES La robinetterie Elle est constituée dun ou deux robinets de conservation. Le robinet permet douvrir la bouteille, de détendre lair et lui permettre de sortir de la bouteille. On ouvrira le robinet à fond (plusieurs tours) et on le refermera dun quart de tour. La réserve : Certaines anciennes robinetteries sont encore équipées dune réserve. Le principe est simple, la réserve était tarée à 50 ou 30b, lorsque lon atteignait cette pression, il fallait à laide dune tige de réserve abaisser le clapet, cétait le signal pour la fin de plongée. Les réserves sont maintenant remplacées par des manomètres étanches qui donnent la pression dans la bouteille à tout moment de la plongée.

8 Olivier DAVID Léquipement LE DETENDEUR Le détendeur a pour fonction de détendre l'air haute pression de la bouteille à la pression ambiante. Il doit fournir de l'air automatiquement et à la demande. Il est constitué d'un premier étage fixé à la robinetterie qui détend l'air de la haute pression à la moyenne pression (de 7 à 12 bars selon les modèles) et du deuxième étage (relié au premier par un tube flexible résistant à la moyenne pression), tenu en bouche qui détend l'air de la moyenne pression à la pression ambiante.

9 Olivier DAVID Léquipement LE DETENDEUR BLOC Haute pression 2 - ROBINET DE CONSERVATION permet dévacuer lair de la bouteille 3 - PREMIER ETAGE DETENDEUR passe lair de haute pression à moyenne Pression 4 - DEUXIEME ETAGE DETENDEUR passe lair de la moyenne pression à la pression ambiante 5 - MANOMETRE remplace la réserve, donne la pression restante dans la bouteille à tout moment. En passant chaque étage du détendeur, le petit volume d'air V1 haute pression contenu dans la bouteille est transformé en un volume moyen V2 à moyenne pression, puis en un grand volume V3 à pression ambiante. Le volume V3 est directement inspiré par les poumons.

10 Olivier DAVID Le milieu INTRODUCTION AUX PRESSIONS Quest-ce quune pression ? La pression est le rapport dune Force qui sexerce sur une Surface. Au niveau de la mer, la pression est égale à 1bar (761mm de mercure ou 1013 hectopascals). Cette pression est appelée Pression Atmosphérique, elle est égale au poids de la colonne dair qui se situe au dessus de nos têtes. Au niveau de la mer : P Atm = 1bar

11 Olivier DAVID Le milieu INTRODUCTION AUX PRESSIONS La pression qui nous intéresse étant celle qui sexerce sur nous dans les profondeurs, il faut savoir quune colonne deau de 10m de eau équivaut aussi à 1bar de pression appelée cette fois-ci pression relative. 10m Pression relative = 1b Pression relative = 2b Pression relative = 3b A cette pression, sajoute la pression Atmosphérique soit 1bar. 1bar La somme de ces pressions sappelle la Pression Absolue A 10m, Prelative + Patm = = 2b = Pression Absolue A 20m, Prelative + Patm = = 3b = Pression Absolue A 30m, Prelative + Patm = = 4b = Pression Absolue

12 Olivier DAVID Le milieu EXERCICES – LES PRESSIONS ?

13 Olivier DAVID Le milieu MARIOTTE Mettons en évidence un principe primordial de la plongée : la loi de Boyle-Mariotte « A température constante le volume d'un gaz est inversement proportionnel à la pression qui s'exerce sur celui-ci » 10L A la surface, mon ballon contient 10l dair. A -10m, la pression étant de 2b, Le calcul est le suivant. ? V2 = V1 x P1 / P2 Soit le Volume à 10m = le volume à la surface x la pression divisé par la pression à 10m ? = ( 10 x 1 ) / 2 = 10 / 2 = 5litres, à 10m le ballon fait 5litres

14 Olivier DAVID Le milieu MARIOTTE A 20m, la pression étant égale à 3bars, le volume contenu dans le ballon est divisé par 3. P1 x V1 = P2 x V2 = Constante De cette mise en évidence nait un principe de base : Ne jamais donner dair à un apnéiste pendant une pongée, il risquerait de se faire éclater les poumons.

15 Olivier DAVID Le milieu EXERCICES - MARIOTTE ?

16 Olivier DAVID Le milieu ARCHIMEDE « tout corps plongé dans un fluide reçoit de la part de celui-ci une poussée verticale dirigée de bas en haut égale au poids du volume de liquide déplacé » Volume 20l Poids 10kg Volume 20l Poids 20kg Volume 20l Poids 30kg Cest grâce à la connaissance de ce principe fondamentale que nous allons définir notre lestage en plongée

17 Olivier DAVID Le milieu VISION & AUDITION Le masque permet de voir sous l'eau mais le masque déforme. En fait, il fait apparaître les objet environ un tiers plus gros et plus près qu'ils ne le sont. L'ENORME mérou que vous avez croisé l'autre jour n'était peut-être pas si énorme que ça et votre binôme que vous essayez de rejoindre alors qu'il était tout à côté n'est finalement pas si près de vous que ça… Le son se propage beaucoup plus vite dans l'eau que dans l'air. Conséquences, on entend bien et loin mais les sons sont déformés et il est très difficile de connaître la direction d'où ils viennent. Ecouter est très utile car cela permet de repérer les bateaux à moteurs en surface. Emettre des sons peut être pratique pour attirer l'attention des autres plongeurs ou se signaler si l'on a perdu sa palanquée à condition de ne pas trop abuser de vos avertisseurs sonores car la mer cest « le monde du silence ». Le bleu et le noir sont les seules couleurs visibles passé une certaine profondeur

18 Le milieu DISPARITION DES COULEURS m nous ne voyons plus quen bleu et noir.

19 Olivier DAVID Le milieu INTRODUCTION AUX TABLES Vitesse de remontée Les tables utilisées en France sont les MN90 (Marine Nationale 1990). La vitesse de remontée est fixée à 15 mètres par minutes. C'est plutôt lent, c'est la vitesse à laquelle remontent les petites bulles. Ne remontez jamais plus vite! Quoi quil arrive, en plongée, vos bulles doivent toujours se trouver au dessus de votre tête. Paliers C'est un arrêt pendant la remontée à une profondeur donnée et pendant une période donnée. Il permet à notre organisme deffectuer une décompression plus sécuritaire. Les profondeurs standards sont 3m, 6m, 9m... et la durée est calculée à l'aide de la table de plongée. Il faut impérativement respecter les paliers. Lorsque vous utilisez un ordinateur de plongée, effectuez impérativement tous les paliers annoncés, même si ces derniers disparaissent au fil de la plongée.

20 Olivier DAVID Le milieu INTRODUCTION AUX TABLES Courbe de sécurité

21 Olivier DAVID Le milieu INTRODUCTION AUX TABLES Courbe de sécurité Il faut impérativement connaître cette courbe de sécurité, elle vous permettra à tous moments de vous situez pendant votre plongée et en fonction de votre saturation. Noubliez jamais un palier de principe de 3min à 3mètres. Exemples : - si vous plongez pendant plus de 40min à -20m, vous aurez des paliers de décompression à effectuer. En dessous de cette limite des 40min, vous naurez aucun palier. - Si vous plongez pendant plus de 10min à -30m, même principe, vous aurez des paliers à effectuer. En dessous de cette limite des 10min, vous naurez aucun palier. Les tables sont des plaquettes immergeables que lon doit toujours avoir sur soi en plongées et que lon doit pouvoir consulter à tous moments.

22 Olivier DAVID Le milieu LES RISQUES Parce que nous ne sommes pas faits pour évoluer en milieu sous-marin, il faut comprendre les quelques risques et restrictions de la plongée. Toute chose qui modifie les échanges et la circulation des gaz dans l'organisme est un facteur de risque. Parmi les plus courants on peut citer : La fatigue ; l'effort ; le stress ; le froid ; l'apnée ; l'essoufflement ; labsorption de substances capables d'altérer le fonctionnement normal de l'organisme (alcool, drogues, médicaments,...) Pour ce qui est des accidents de décompression, les symptômes vont d'une sensation de fatigue extrême à la mort. Dans le désordre, voici une liste non exhaustive de symptômes classiques : malaise profond, sensation dextrême fatigue, étourdissements, vertiges, démangeaisons cutanées, douleurs articulaires, troubles des sens, paralysies (locales ou générales), perte de sensations, perte de léquilibre, impossibilité d'uriner, vive douleur dorsale, troubles respiratoires, perte de conscience, arrêt ventilatoire, arrêt cardiaque. En cas daccidents de décompression ou même si cest une simple suspicion, en parler au moniteur ou au directeur de plongée (DP) qui feront le nécessaire.

23 Olivier DAVID Le milieu LES RISQUES Aussi, quelques phénomènes dangereux tels que le plaquage de masque, le mal de dents, mal doreille, destomac, de sinus ou sensation de compression de la cage thoracique. Pour éviter ces désagréments, pour chaque saison de plongée il est recommandé de consulter un dentiste en supplément du médecin qui signera votre certificat médical et il est important de plongée dans de bonnes conditions physique et physiologique (aucun excès) Pensez à respecter les règles de sécurité en plongée : -Respirer normalement lors de la remontée voir forcer légèrement sur lexpiration -Ne pas se retenir si vous ressentez un besoin de flatulence -Equilibrer vos oreilles et votre masque lors de la descente -Ne pas plonger si lon nen a pas envie -Ne pas faire deffort pendant la plongée -Garder son masque et son détendeur en bouche jusquà la remontée sur le bateau -Signaler tout inconfort comme le froid, ou une gène matériel.

24 Olivier DAVID La plongée Les à - côtés Chaque plongeur à sa manière propre à lui de plonger en fonction de sa consommation et de son historique de plongée.N hésitez pas à communiquer avec vos collègues de palanquées, vous nen plongerez que mieux. En plongée, votre matériel vous donne lair indispensable, pensez à bien entretenir et rincer tout votre matériel après chaque plongée. Un meilleur entretien ne fera quaugmenter la durée de vie de votre matériel. Attention : pensez juste à ne pas plonger votre premier étage de détendeur dans leau ! Pendant la plongée, on respecte lenvironnement dune part en ne déposant rien au fond mais aussi en ne substituant ni coraux, ni quoi que ça soit qui prenne place au fond de leau. Prenez le temps de regarder tout le milieu qui vous entoure mais on touche avec les yeux. Les seules choses que vos mains peuvent manipuler ce sont vos instruments de plongée mais sans les laisser trainer ou ils pourraient accrocher tout ce qui se trouve à porter en dégradant le milieu.

25 Olivier DAVID Les consignes Autour de la plongée Avant la plongée - Entretenez et vérifiez votre matériel ainsi que celui qui vous a été confié : bouteille gonflée, détendeur opérationnel, gilet en état de marche, lestage approprié... Juste avant la plongée, vérifiez que votre bouteille est ouverte ! -Ecoutez attentivement les consignes de votre chef de palanquée concernant le déroulement de la plongée, surtout si le soleil nest pas au rendez vous, que la visibilité semble mauvaise, quil y a du vent, de la houle ou du courant. Après la plongée - Ne pas faire d'effort, faire d'apnée, boire trop dalcool ou monter en altitude (avion, montagne). - Rincez et ranger votre matériel de sorte qu'il soit prêt pour la prochaine plongée. - En règle générale, soyez attentif au DP et à votre moniteur aussi bien à la surface (explication du déroulement de la plongée), que pendant la plongée et qu'après celle-ci (débriefing).

26 Olivier DAVID Les consignes Règlementation Pour plonger, vous devez obligatoirement : -Etre licencié -Etre assuré (assurance de la fédé avec la licence pour le FFESSM) -Disposer dun certificat de non contre indication à la plongée scaphandre de moins de 1ans (délivré par un médecin généraliste pour les N1, par un médecin du sport ou un médecin fédé pour les N2 et N3. Visite dun ORL obligatoire pour les moins de 14ans) -Détenir le Niveau de plongée adéquat et respecter ses prérogatives.

27 Olivier DAVID Les consignes Règlementation Les deux drapeaux ci-contre sont ceux qui signalent quun bateau transporte des plongeurs qui se trouvent probablement quelque part sous leau. Les avantages de la licence FFESSM Permis de pêche pour les licenciés de plus de 16ans. Tarif mélioratif pour la revue fédérale SUBAQUA. Assurance au choix : Or, Argent et Bronze. Que veut dire : FFESSM ? CMAS ? Federation Confédération FrançaisedEtudeset des SportsSous-Marins Mondialedes ActivitésSubaquatiques

28 Olivier DAVID Les prérogatives Niveaux et prérogatives N1 N3 N2 plongeursEncadrants & enseignants - 6 E E2 -60 E3 ou E4

29 Olivier DAVID Fin … Bonnes plongées Une dernière chose : Noubliez jamais que la plongée est un plaisir et une passion pour la plupart dentre nous. Limmensité des fonds marins nous fait découvrir des choses inoubliables. Alors en plongée, ouvrez grand les yeux et prenez plaisir !


Télécharger ppt "Olivier DAVID Théorie SOMMAIRE - Présentation du plongeur Niveau 1 - léquipement du plongeur - le milieu et ses principes - les aspects de la plongée -"

Présentations similaires


Annonces Google