La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LA PRESSION Définition et Impact en plongée. Le phénomène de la Pression Dés les premiers mètres dimmersion nous ressentons une pression qui intervient.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LA PRESSION Définition et Impact en plongée. Le phénomène de la Pression Dés les premiers mètres dimmersion nous ressentons une pression qui intervient."— Transcription de la présentation:

1 LA PRESSION Définition et Impact en plongée

2 Le phénomène de la Pression Dés les premiers mètres dimmersion nous ressentons une pression qui intervient sur certaines cavités de notre organisme. La pression est le résultat dune force exercée sur une surface Pression (P) = Force (F) / Surface (S)

3 Le phénomène de pression Mesure de la pression Pression atmosphérique = Poids de lair situé au dessus de nos têtes + Pression hydrostatique : poids de leau La pression absolue

4 La pression (…) La pression atmosphérique = 1 bar à la surface de la mer La pression hydrostatique augmente de 1 bar tous les 10 ans

5 Variation de la pression en fonction de la profondeur Profondeur Pression absolue 10m 2 bars 20 m 3 Bars 30 m 4 Bars 40 m 5 bars 50 m 6 bars

6 Limpact en plongée La zone la plus exposée est la zone des 10m, puisque la pression double La zone la plus exposée est la zone des 10m, puisque la pression double Risque daccidents induits par le facteur de la pression que lon appelle les Barotraumatismes. Risque daccidents induits par le facteur de la pression que lon appelle les Barotraumatismes.

7 Les Accidents Barotraumatiques Ce sont des accidents mécaniques liés aux variations du volume d'air contenu dans les cavités naturelles de notre organisme en rapport avec la pression ambiante. Leur mécanisme est toujours le même et obéit à : La Loi de Mariotte : A température constante, le volume d'un gaz est inversement proportionnel à la pression qu'il reçoit. Cours Prépa N1 : Saison 2009/2010 Jeudi ……

8 Les Accidents Barotraumatiques Rappel

9 Les Accidents Barotraumatiques Les variations de la pression ambiante en plongée ? à la descente : la pression ambiante augmente et l'air se comprime en diminuant de volume. à la remontée : la pression ambiante diminue, l'air se détend alors et augmente de volume.

10 Démonstration Lors dune descente en profondeur, si nous prenons une bouteille, dun litre dair et que nous limmergeons, au fur et à mesure que nous appuyons sur la bouteille, leau pénètre dans la bouteille comprimant le volume dair.Lors dune descente en profondeur, si nous prenons une bouteille, dun litre dair et que nous limmergeons, au fur et à mesure que nous appuyons sur la bouteille, leau pénètre dans la bouteille comprimant le volume dair. A la remontée lair reprend sa place.A la remontée lair reprend sa place. Pression1 (P1) * Volume 1 (V1) = Pression 2 (P2) * Volume 2 (V2)

11 En Apnée les volumes des cavités diminuent avec la profondeur

12 Variations de pression en plongée La pression doublant entre 0 et 10 mètres de profondeur, c'est dans cette zone que les accidents sont les plus fréquents

13 La Loi de Mariotte ( 1676 ) Edme Mariotte ( ) compléta la loi de Boyle en précisant "à température constante". La loi complète s'appelle donc la loi de Boyle-Mariotte. Boyle était irlandais, Mariotte était français... C'est pourquoi cette loi est surtout connue comme "loi de Mariotte" en France !

14 Les cavités concernées Oreilles Dents Estomac Poumons Masque Sinus Intestins

15 Le placage de masque L'air contenu dans le masque se comprime pouvant engendrer des troubles de la vision et une vive douleur aux yeux. Prévention : Souffler de l'air par le nez dans le masque. Pendant la descente

16 Pour éviter un accident Barautraumatique Il faut que la pression à l'intérieur des ces cavités soit en équilibre avec la pression ambiante. En plongée, ces cavités doivent être en équilibre avec la pression de la cavité bucale ( pression de sortie du détendeur) Il faut donc une libre circulation de l'air.

17 Les accidents de l'oreille Cavités concernées ? Oreille moyenne et Trompe d'eustache Pendant la descente, la pression croît et agit sur le tympan en le poussant, ce qui ve générer une gêne, puis une douleur vive. Pendant la descente

18 Les accidents de l'oreille Prévention : A la descente, le plongeur doit insuffler de l'air dans l'oreille moyenne par l'intermédiaire de la trompe d'Eustache en effectuant la manoeuvre de Valsalva. Attention, ne jamais obturer le conduit auditif Pendant la descente Valsalva

19 Les accidents de l'oreille Pendant la remontée Attention : jamais de manoeuvre de Valsalva à la remontée

20 Les accidents des Sinus Si les voies de communication entre les sinus et les fosses nasales sont obstruées, l'équilibre des pressions ne peut se faire, cela déclenche une violente douleur faciale ( front et / ou mâchoire supérieure) Prévention : Remonter de quelques mètres, puis redescendre lentement. Au besoin retirer son masque et se moucher. S'abstenir de plonger en cas de rhume ou de sinusite. Pendant la descente PS : Comme pour loreille une douleur peut aussi apparaître à la remontée

21 La surpression Pulmonaire En plongée, l'air respiré ( donc dans les poumons ) est à la pression à laquelle se trouve le plongeur. La loi de Mariotte dit que cet air doit augmenter de volume, si la pression diminue, donc lors de la remontée. Si au cours de la remontée l'air ne peut s'échapper, les poumons se dilatent jusqu'à la rupture des ses alvéoles, cela provoque une douleur thoracique. Cet accident est très grave, mais peut-être évité facilement. Pendant la remontée

22 La Surpression Pulmonaire Prévention : Il suffit d'expirer en remontant lentement, surtout entre 10 mètres et la surface. Attention : Ne jamais donner de l'air au fond à un apnéiste. Pendant la remontée

23 La Colique des Scaphandriers Les gaz sont formés dans le tube digestif à la pression ambiante. Le plongeur peut également avoir de laérophagie (air inspirée au niveau de lestomac) Les gaz subissent donc les variations de volume à la remontée suivant la pression. Sils ne peuvent être évacués, les intestins subissent une distension qui peut aller jusquau déchirement. Prévention : Dans leau, éliminer les gaz par les voies supérieures et inférieures. Hygiène alimentaire, notamment éviter avant la plongée les boissons gazeuses et aliments fermentescibles (féculents). Pour de plus amples renseignements, demander RV. Pendant la remontée

24 Douleurs dentaires Lors dune plongée, lair sous pression peut pénétrer dans une dent pour des causes diverses (fissure de lémail, carie mal obstruée, plombage abîmé, etc.). A la remontée, lair va se dilater et celui-ci ne pourra généralement sen échapper assez vite, en raison de la faible section de lorifice Violentes douleurs dentaires pendant la remontée pouvant subsister un certain temps après le retour en surface. Si la remontée est trop rapide lair emprisonné à lintérieur de la dent peut faire éclater celle-ci. Prévention : Bonne hygiène dentaire. Se soumettre annuellement à un contrôle dentaire annuel. Si des douleurs sont perçues au cours de la remontée, laccident peut-être évité en redescendant de quelques mètres et ensuite, remonter très lentement, de façon à favoriser au maximum la sortie de lair emprisonné. Pendant la remontée


Télécharger ppt "LA PRESSION Définition et Impact en plongée. Le phénomène de la Pression Dés les premiers mètres dimmersion nous ressentons une pression qui intervient."

Présentations similaires


Annonces Google