La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Formation Initiateur Puget novembre 2011 Fabrice DUPRAT RAPPELS DE PHYSIOLOGIE, ANATOMIE, ET PHYSIQUE.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Formation Initiateur Puget novembre 2011 Fabrice DUPRAT RAPPELS DE PHYSIOLOGIE, ANATOMIE, ET PHYSIQUE."— Transcription de la présentation:

1 Formation Initiateur Puget novembre 2011 Fabrice DUPRAT RAPPELS DE PHYSIOLOGIE, ANATOMIE, ET PHYSIQUE

2 Formation Initiateur Puget novembre 2011 Fabrice DUPRAT PHYSIOLOGIE ET ANATOMIE DE LAPNEE

3 Loreille.

4 Les sinus.

5 Les voies aériennes.

6 Mécanique ventilatoire.

7 Temps inspiratoire : Temps inspiratoire : 1. Le diaphragme sabaisse. 2. Les côtes se soulèvent. 3. Augmentation du volume pulmonaire. 4. Soit 16 à 20 inspirations par minute avec ½ litre. Temps expiratoire : 1. Réaction consécutive à linspiration. 2. Relèvement du diaphragme et abaissement des côtes 3. Mouvement passif. 4. Il est rejeté 79% dazote saturé en vapeur deau, 17% dO2 et 4% de CO2.

8 Etirements spécifiques à l'apnée rubrique "Infos membres/Formations" rubrique "Infos membres/Formations"

9 Régulation de la ventilation. Le circuit dexécution : il entretient et assure la périodicité des cycles ventilatoires en fonction des ordres reçus. Le circuit dexécution : il entretient et assure la périodicité des cycles ventilatoires en fonction des ordres reçus. 1. Le centre nerveux : le bulbe rachidien (centre réflexe). 2. Les nerfs moteurs : partant du bulbe vers le diaphragme et les muscles élévateurs des côtes. 3. Les nerfs sensitifs : nerfs sensitifs de la paroi des alvéoles pulmonaires, par la voie des nerfs pneumogastriques. Il est ainsi constitué un circuit nerveux dont le fonctionnement rythmique provoque lalternance inspiration-expiration.

10 Application: Importance de la position de la tête

11 La circulation Les vaisseaux sanguins. Les vaisseaux sanguins. Le sang. Le sang. La circulation sanguine La circulation sanguine Le cœur. Le cœur.

12 Fonction du coeur. Pompe aspirante et refoulante. Pompe aspirante et refoulante. Les contractions rythmiques chassent le sang dans les artères. Les contractions rythmiques chassent le sang dans les artères. Au repos, le rythme est de 60 à 75/ minute, ce qui met en circulation 6 l de sang /minute. Au repos, le rythme est de 60 à 75/ minute, ce qui met en circulation 6 l de sang /minute.

13 Formation Initiateur Fabrice DUPRAT NOTIONS DE PHYSIQUE ET APNEE

14 Les variations de pression en plongée. La Pression = Force / Surface À la surface, une colonne deau de 10 m exerce une pression égale à 1 bar. Cest la pression atmosphérique. La conséquence : un plongeur supporte tous les 10 mètres une pression supplémentaire de 1 bar qui sajoutera à la pression atmosphérique.

15 La flottabilité tout corps plongé dans un liquide reçoit une poussée de bas en haut égale au poids du liquide déplacé. Le principe dARCHIMEDE: tout corps plongé dans un liquide reçoit une poussée de bas en haut égale au poids du liquide déplacé. La notion de poids est remplacée dans et sous leau par celle de poids apparent ce qui donne : La notion de poids est remplacée dans et sous leau par celle de poids apparent ce qui donne : Poids apparent = Poids réel – Poussée dArchimède

16 Le poids apparent dans leau dépend du volume de lapnéiste Le poids apparent dans leau dépend du volume de lapnéiste La combinaison augmente le volume donc la flottabilité La combinaison augmente le volume donc la flottabilité Le lest compense ou non la flottabilité de la combinaison Le lest compense ou non la flottabilité de la combinaison Les variations de pression (de profondeur) modifient le volume de lapnéiste donc son poids apparent Les variations de pression (de profondeur) modifient le volume de lapnéiste donc son poids apparent Application: le lestage

17 La compressibilité des gaz La loi de BOYLE MARIOTTE : La loi de BOYLE MARIOTTE : A température constante, le volume dun gaz est inversement proportionnel à la pression quil reçoit. A température constante, le volume dun gaz est inversement proportionnel à la pression quil reçoit. Le produit de la pression par le volume est constant : P*V = Constante. Le produit de la pression par le volume est constant : P*V = Constante.

18 Conséquences de Boyle et Mariotte Quand la pression augmente, le volume de gaz diminue. Quand la pression augmente, le volume de gaz diminue. Lestage. Lestage. Les accidents barotraumatiques. Les accidents barotraumatiques.

19 Composition de lair 20,90 % doxygène (O 2 ). 20,90 % doxygène (O 2 ). 79,00 % dazote (N 2 ). 79,00 % dazote (N 2 ). 0,03 % de dioxyde de carbone (CO 2 ). 0,03 % de dioxyde de carbone (CO 2 ). 0,07 % de gaz rares 0,07 % de gaz rares On retiendra 21% dO 2 et 79 % de N 2. On retiendra 21% dO 2 et 79 % de N 2.

20 La dissolution des gaz dans les liquides. La loi de HENRY : la quantité dun gaz dissout dans un liquide est directement proportionnelle à la pression que le gaz exerce sur le liquide et ce à température donnée. La loi de HENRY : la quantité dun gaz dissout dans un liquide est directement proportionnelle à la pression que le gaz exerce sur le liquide et ce à température donnée. La conséquence est le risque de TARAVANA qui est laccident de décompression. Pour éviter cela, il est important de limiter le nombre de descentes soit en réduisant la fréquence soit en limitant la profondeur. La conséquence est le risque de TARAVANA qui est laccident de décompression. Pour éviter cela, il est important de limiter le nombre de descentes soit en réduisant la fréquence soit en limitant la profondeur.

21 Les pressions partielles et la loi de Henry Loi de Henry: Dissolution d'un gaz = fonction (P partielle, t°)

22 Application: conséquences de l'hyperventilation paO 2 paCO 2 Temps Seuil d'hypoxie (syncôpe) Seuil de rupture d'apnée Arrêt apnée Syncope Hyperventilation

23 Application: le rendez-vous syncopal des 7 mètres. paO 2 paCO 2 Temps Seuil d'hypoxie (syncôpe) Seuil de rupture d'apnée Signal d'arrêt de l'apnée trop tardif Apnée surface -10 mètres (2 bars) Syncope

24 Loptique et le son La vision : La vision : En dehors du masque (qui engendre des déformations) En dehors du masque (qui engendre des déformations) Champ visuel rétréci. Champ visuel rétréci. Les objets semblent rapprochés (3/4 d.réelle). Les objets semblent rapprochés (3/4 d.réelle). Les objets sont grossis (*4/3). Les objets sont grossis (*4/3). Laudition : Le sons se propagent plus vite dans leau que dans lair


Télécharger ppt "Formation Initiateur Puget novembre 2011 Fabrice DUPRAT RAPPELS DE PHYSIOLOGIE, ANATOMIE, ET PHYSIQUE."

Présentations similaires


Annonces Google