La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La Surpression Pulmonaire. Définition C'est un accident barotraumatique liée aux variations de pression et de volume. La définition d'une surpression.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La Surpression Pulmonaire. Définition C'est un accident barotraumatique liée aux variations de pression et de volume. La définition d'une surpression."— Transcription de la présentation:

1 La Surpression Pulmonaire

2 Définition C'est un accident barotraumatique liée aux variations de pression et de volume. La définition d'une surpression pulmonaire est essentiellement clinique. Elle représente l'accident de plongée grave, parfois mortel. Elle touche principalement le débutant qui fait une remontée rapide sans expiration à une faible profondeur. C'est un accident barotraumatique liée aux variations de pression et de volume. La définition d'une surpression pulmonaire est essentiellement clinique. Elle représente l'accident de plongée grave, parfois mortel. Elle touche principalement le débutant qui fait une remontée rapide sans expiration à une faible profondeur.

3 Physiopathologie Lorsque le plongeur remonte vers la surface, le volume de gaz intra pulmonaire augmente (loi de Boyle-Mariotte : PV= constante). Si pour une raison quelconque le volume de gaz ne peut s'échapper des voies aériennes, ce dernier va continuer à se dilater jusqu'à atteindre la limite d'élasticité des poumons et provoquer : - des fissurations alvéolaires, bronchiques, pleurales, avec ou sans pneumothorax, pneumo médiastin, emphysème sous-cutané. - le passage de gaz vers les vaisseaux sanguins pulmonaires, puis dans la circulation sanguine systémique : l'embolisation touche principalement les artères cérébrales. Lorsque le plongeur remonte vers la surface, le volume de gaz intra pulmonaire augmente (loi de Boyle-Mariotte : PV= constante). Si pour une raison quelconque le volume de gaz ne peut s'échapper des voies aériennes, ce dernier va continuer à se dilater jusqu'à atteindre la limite d'élasticité des poumons et provoquer : - des fissurations alvéolaires, bronchiques, pleurales, avec ou sans pneumothorax, pneumo médiastin, emphysème sous-cutané. - le passage de gaz vers les vaisseaux sanguins pulmonaires, puis dans la circulation sanguine systémique : l'embolisation touche principalement les artères cérébrales.

4 Les Causes Il ny a pas de doute que la surpression pulmonaire est le résultat dun déséquilibre entre la pression ambiante et la pression de lair dans les poumons. La loi de Boyle et Mariotte prévoit la dilatation de lair contenu dans les poumons lorsque à la remontée, la pression relative de leau, (donc aussi de la pression ambiante) diminue. A 40 m, la pression ambiante est de 5 atm, le volume des poumons de 5 litres. Le produit de la pression et du volume est une constante : 5 atm * 5 l = 25 A la surface, la pression ambiante est de 1 atm, les poumons devraient donc accommoder 25 litres dair. Pourquoi cet accident survient-il chez certaines personnes et pas dautres ? Est ce toujours parce quelles retiennent leur respiration lors de la remontée ?

5 Schéma Lexpiration permet à lair qui se dilate de séchapper Lexpiration permet à lair qui se dilate de séchapper Lorsque pour un raison ou une autre lair ne peut séchapper, les poumons vont se dilater jusquà leur élasticité limite, au de là cest la surpression pulmonaire Lorsque pour un raison ou une autre lair ne peut séchapper, les poumons vont se dilater jusquà leur élasticité limite, au de là cest la surpression pulmonaire


Télécharger ppt "La Surpression Pulmonaire. Définition C'est un accident barotraumatique liée aux variations de pression et de volume. La définition d'une surpression."

Présentations similaires


Annonces Google