La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les Barotraumatismes N2 1.Rappel de physique 2.La surpression pulmonaire 3.Barotraumatisme de loreille 4.Barotraumatisme des sinus 5.Plaquage de masque.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les Barotraumatismes N2 1.Rappel de physique 2.La surpression pulmonaire 3.Barotraumatisme de loreille 4.Barotraumatisme des sinus 5.Plaquage de masque."— Transcription de la présentation:

1 Les Barotraumatismes N2 1.Rappel de physique 2.La surpression pulmonaire 3.Barotraumatisme de loreille 4.Barotraumatisme des sinus 5.Plaquage de masque 6.Barotraumatisme dentaire 7.Barotraumatisme digestif 8.Synthèse des barotraumatismes S Challemel E3 N° X Chagny E2

2 1) Rappel de physique : loi de Mariotte Les barotraumatismes, conséquence de la loi de Mariotte : P1 x V1 = P2 x V2 Sapplique donc aux organes contenant de lair en immersion.

3 Les poumons présentation (hors programme N2) Les poumons ou plus précisément les alvéoles sont le lieu déchange des gaz O2, CO2, et N2 en plongée. 300 millions d'alvéoles = 75m² Les alvéoles ont un rayon de 0,1 mm et une épaisseur de paroi de 0,2 µm. Pression rupture alvéolaire : 0,3bar Un organe vital et FRAGILE! 2) La surpression pulmonaire (schéma hors programme N2)

4 Symptômes surpression pulmonaire: Ils apparaissent dès la sortie de leau Toux sèche, gène respiratoire, essoufflement à leffort, gène thoracique, paleur Douleur thoracique vive Toux avec crachats sanglants Pouls rapide, trouble cardiaque,voix rauque Teint violacé (cyanose) lié à la mauvaise oxygénation du sang. Gaz sous la peau et les muscles (Emphysème sous-cutané) au niveau du cou (crépite sous les doigts), gonflement anormal au niveau du cou paralysie, convulsion, trouble de la parole, de la vision (Symptômes neurologiques ) 2) La surpression pulmonaire (schéma hors programme N2)

5 Prévention surpression pulmonaire Expirer à la montée Monter lentement: 17m/min maximum mais de préférence 10 m/min Pas de vasalva à la remontée Causes premières possibles : Panne dair ou matériel (révision annuelle), essayer son matériel en surface (octopus, direct système, purges, lestage), surveiller sa consommation Essoufflement : garder une bonne condition physique mais sachez vous adapter aux autres membres de la palanquée, attention aux courants et lestage excessif Remontée Panique : éviter de plonger avec trop dinconnues (nouveau matériel, site, plafond…), état angoissé ou stressé planifier sa plongée Si un membre de la palanquée panique, essayer de le retenir, contrôler la vitesse de remontée assistance 2) La surpression pulmonaire

6 Signe de détresse à la sortie de leau, prévenir le DP qui se chargera de la conduite à tenir en surface 2) La surpression pulmonaire La conduite à tenir:

7 Oreille présentation Pression de rupture du tympan : 0.4 à 0.7 bar 3) Barotraumatisme de loreille Organe de léquilibre Zone pouvant être traumatisée Un organe multifonctions: Audition Equilibre Position Accélérations… Loreille :60% des accidents barotraumatiques (DAN 2008) Un organe complexe et FRAGILE! Une dissymétrie de pression peu entraîner des vertiges alternobariques (vertige bref et fugace, généralement lors de la remontée, bénin) Déglutir et éviter de regarder la surface (schéma hors programme N2)

8 Oreille à la descente Conditions : mauvais équilibrage Symptômes : douleurs +ou – importantes, sensations doreilles bouchées, acouphènes. Surdité, vertiges, nausée, syncope. Conduite à tenir : stopper la descente et se mettre tête en haut. Arrêter la plongée, prévenir le DP, voir un ORL Prévention : Ne pas plonger enrhumé. Vitesse de descente lente. Equilibrer fréquemment et sans forcer (voir méthode déquilibration + exercice BTV). Communiquer avec les autres membres de la palanquée 3) Barotraumatisme de loreille

9 Oreille à la remontée Conditions : mauvais équilibrage Symptômes : sensations doreilles bouchées, douleurs violentes, acouphènes. Surdité, vertiges, nausée, syncope. Conduite à tenir : stopper la montée, se stabiliser, remonter lentement. déglutir, Toynbee. Valsalva à la remontée ne ferais quempirer le phénomène : augmente la surpression dans loreille moyenne. Arrêter la plongée, prévenir le DP, voir un ORL Prévention : Ne pas plonger enrhumé. JAMAIS de Valsalva à la remontée 3) Barotraumatisme de loreille

10 Conditions : Déformation des canaux si vous plongez enrhumé (infection, allergie), risque de mucosités qui obstruent les canaux. Il peut se produire à la descente ou à la remontée Symptômes : Douleurs violentes sur la face, sensation de rage de dent, saignements par le nez Conduite à tenir : Arrêter la descente. A la remontée, stopper la montée, se stabiliser. Enlever le masque se rincer le nez, masser les sinus, Remonter très lentement. Arrêter le plongée, prévenir le DP, voir un ORL Prévention : Ne pas plonger enrhumé (rhinite, allergie) ou avec une sinusite, éviter les décongestifs locaux, éviter la climatisation 4) Barotraumatisme des sinus

11 5) Plaquage de masque Conditions : La Pression de leau sur le masque provoque une aspiration (à la descente). Symptômes : Gêne, douleur de la face, trouble de la vision, saignement de nez, sang dans le blanc des yeux, paupières gonflées Conduite à tenir : Stopper la plongée, prévenir le DP, collyre dans les yeux, voir un ophtalmo Prévention : Souffler par le nez à la descente, Ne pas serrer trop fort la sangle du masque.

12 6) Barotraumatisme dentaire Conditions : un amalgame peut présenter des trous : A la descente, il fait pression sur le nerf, à la remontée, lair ne peut sévacuer assez vite et fait pression sur le nerf Symptômes : douleur vive, syncope Conduite à tenir: Stopper la descente ou la remontée, remontée lente, arrêter la plongée, prévenir le DP, voir un dentiste Prévention : Visite annuelle chez le dentiste

13 7) Barotraumatisme digestif Intestin (colique des scaphandriers, bénin): Conditions : dilatation des gaz intestinaux à la remontée (surtout pour les scaphandriers = plongée longue) Symptômes : douleur vive à labdomen, envie dévacuer ses gaz, « ventre de bois » Conduite à tenir: Stopper la remontée, remontée lente, prévenir le DP Prévention : Pas de repas copieux (éviter les féculents) et boissons gazeuses avant de plonger. Ne pas avaler de lair en immersion. Pas de plongée en cas dulcère.

14 7) Barotraumatisme digestif Estomac (rare mais grave) Conditions : Excès dair dans lestomac et défaut dévacuation Symptômes : douleurs abdominales diffuse, difficulté respiratoire Conduite à tenir: Stopper la remontée, remontée lente, prévenir le DP Prévention : Ne pas avaler de lair en immersion. Éviter les situations à panique qui peuvent engendrer de boire la tasse (avaler de leau et de lair): essoufflement (profondeur, lestage, froid), panne dair, stress engendrer par trop dinconnues (planifier la plongée, entraînement). Pas de plongée en cas dulcère.

15 8) SYNTHESE DES BAROTRAUMATISMES ConditionsSymptômesConduite à tenir Prévention Oreille (voir aussi otite infectieuse, et ADD oreille) Obstruction trompe deustache, malformation trompe deustache, mauvais équilibrage douleurs +ou – importantes, sensations doreilles bouchées, acouphènes, Surdité, vertiges, nausée, syncope Stopper la descente, remonter d1-2m, se stabiliser, équilibrer, Communiquer (Cohésion de la palanquée) Stopper la montée, se stabiliser, communiquer, PAS DE VALSALVA, déglutir, Toynbee. Ne plus plonger. Prévenir DP. Consulter un ORL Ne pas plonger enrhumé. Équilibrer sans forcer avant la douleur, pas de vasalva à la remontée Vitesse de descente lente Éviter les cotons tige. Se rincer et sécher les oreilles (infections). Sinus Obstruction canaux, malformation canaux de communication avec fosse nasale, déviation de la cloison nasale Douleurs violentes sur la face, sensation de rage de dent, saignements par le nez Stopper la descente et la plongée. Redescendre d1-2m, se stabiliser, communiquer, rincer le nez, remonter lentement Ne plus plonger. Prévenir DP.Consulter un ORL Ne pas plonger enrhumé (rhinite, allergie) ou avec une sinusite, éviter les décongestifs locaux Éviter la climatisation Masque Ne Souffle pas par le nez. Gêne, douleur de la face, trouble de la vision, saignement de nez, sang dans le blanc des yeux, paupières gonflées Souffler dans le masque et remonter, ne plus plonger. Prévenir DP. Consulter un médecin (ORL, ophtalmo) Souffler par le nez dans le masque. Ne pas serrer trop fort la sangle du masque Dents Dent fissurée, amalgame défectueux, carie, kyste Douleurs vives, syncope Remontée et arrêter la plongée Stopper la montée, descendre d1-2m, Se stabiliser, Communiquer, remontée lente Prévenir le DP. Consulter un dentiste Visite annuelle chez un dentiste et lui signaler que lon plonge. Appareil digestif Production de gaz, air ingéré au fond, boire la tasse Intestin: Douleur abdominale, ventre gonflé. envie dévacuer ses gaz Estomac: Douleur abdominale, difficulté à respirer Stopper la montée, essayer dévacuer les gaz, remontée lente, Communiquer Prévenir le DP. Eviter les aliments flatulents et boissons gazeuses, les repas copieux avant de plonger. Ne pas avaler dair. Eviter les situations à panique: essoufflement, panne dair, plonger avec trop dinconnues. Pas de plongée en cas dulcère Surpression pulmonaire Expiration insuffisante (remontée panique) ou bloquée à la remontée Toux sèche, gène respiratoire, essoufflement à leffort, gène thoracique, paleur Douleur thoracique vive Toux avec crachats sanglants Pouls rapide, trouble cardiaque,voix rauque Teint violacé Cou gonflé, Paralysie, convulsion, trouble de la parole, de la vision Assistance Prévenir le DP Expirer à la remontée, respecter la Vr, pas de vasalva. Ne pas se mettre en situation: dessoufflement, panne dair, de plonger avec trop dinconnues (éviter la panique) planifier la plongée


Télécharger ppt "Les Barotraumatismes N2 1.Rappel de physique 2.La surpression pulmonaire 3.Barotraumatisme de loreille 4.Barotraumatisme des sinus 5.Plaquage de masque."

Présentations similaires


Annonces Google